pokerface - (sidmas)

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
Aller à la page : 1, 2  Suivant
AuteurMessage
avatar


Invité
Invité

MessageSujet: pokerface - (sidmas)    Ven 26 Fév - 15:52

pokerface ✽ SIDMAS


Il l’avait prévenu pourtant. Le texto disait « Et demain t'as pas intérêt à être en retard sinon... » Et pourtant ça faisait dix minutes qu’il l’attendait. Ah je peux vous dire que son esprit fusait, ses idées de surprises jaillissaient par milliers dans sa tête. Il était attablé, seul, au restaurant attendant patiemment que ladite Sidney Arriston daigne se montrer. Il était un peu plus de 20h30 et la soirée qui les attendait s’annonçait super. Depuis combien de temps tu n’avais pas vu Sid, Thomas ? Hm… Ouais bon seulement quelques jours, mais elle t’avait manqué quand même, non ? Avoue, au moins un peu… Même pas rien qu’un peu ? Bon d’accord je la ferme. C’était Sidney qui avait choisi le restaurant, de toute façon Thomas aurait eu les moyens pour tout. Il faut dire que même si être un Marshall-Grant a des inconvénients pour lui, il ne pouvait pas nier les avantages certains qu’il en tirait aussi. L’un de ces avantages était qu’il avait assez d’argent pour risquer d’en perdre ce soir. Le Casino c’était plus ou moins son idée, il n’y avait pas mis les pieds depuis un bon bout de temps ! Depuis le jour où il avait perdu des milliers au poker. Vous voulez que je vous raconte l’histoire ? Bon, chut, vous le gardez pour vous parce que Thomas déteste lorsqu’on en parle. Il avait passé un week-end à Vegas l’année dernière, les week-ends à Vegas c’étaient presque des rituels pour lui à cette époque. Il avait réussi à se hisser jusqu’aux grandes tables de poker, là où ça se passe vraiment. Sauf que bien évidemment, il a perdu. Techniquement, on ne peut pas vraiment dire qu’il a perdu étant donné que ses adversaires trichaient, mais au final, après s’être fait prendre une bonne raclée par les hommes de la table, il a perdu. Bon, revenons à nos moutons. Alors qu’un serveur vint gentiment proposer à boire à Thomas, en tournant la tête vers l’entrée il s’aperçu que sa meilleure amie arrivait enfin. Il déclina l’offre, préférant attendre Sid, puis attendit qu’on lui montre la table à laquelle il se trouvait. Elle s’avançait vers lui. « J’ai failli attendre ! » Il lança avec ironie en souriant. « Qu’est-ce qui peut bien être plus important que moi pour que tu arrives en retard ? »  

© YUCK IT UP 2016



Dernière édition par Thomas Marshall-Grant le Lun 29 Fév - 11:46, édité 4 fois
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://yuck-it-up.forumactif.com/t2234-je-vous-emmerdes-et-je-re
avatar


Sidney Arriston
ADMIN - SANS CONFRERIE
Je suis à Chicago depuis le : 13/09/2015 et j'ai déjà rédigé : 540 messages. J'ai : 21 years d'après mes amis. Dans la vie, je suis : 2ieme année en Littérature Française

Feuille de personnage
Choses à savoir sur moi :
Mes amis & mes sorties:

MessageSujet: Re: pokerface - (sidmas)    Ven 26 Fév - 16:48

pokerface ✽ SIDMAS


Après être sorti de la douche, serviette autour du corps la blonde regardait les deux robes qu’elle avait présélectionné, la blanche ou la noire ? C’était une question de vie ou de mort pour Sidney, le choix de la robe lui avait pris bien plus de temps qu’elle ne l’aurait cru et elle commençait à vraiment être beaucoup en retard, elle se mordillait la lèvre frénétiquement devant le miroir, les deux robes pendues sur leurs cintres les mettant devant elle pour s’imaginer la tenue, elle avait trop de mal, ne sachant faire son propre choix elle dégagea les deux robes, les jetant rapidement sur son lit et parti fouiller dans son armoire, finalement elle voulait mettre la rouge.  Le reste de la tenue suivit rapidement, une paire d’escarpin au talon haut noir vernis et une pochette noir. Elle opta pour deux tresses plaquées pour casser le coter trop chic de la tenue ainsi qu’un maquillage pas trop prononcé. Après tout elle n’allait qu’au Casino en compagnie de son meilleur ami, pas à un gala de charité ! Elle fut rapidement affolée en voyant l’heure qu’afficher son portable, bordel ! Elle devait être au restaurant dans un quart d’heure et elle n’était même pas encore sorti de chez elle ! Elle attrapa alors les clefs de l’appartement posé sur son bureau et claqua la porte.

Alors que la londonienne était dans son taxi, elle regardait frénétiquement l’heure sur son portable, elle avait alors une dizaine de minute de retard… Elle se demandait à quel moment Thomas allait lui envoyer un sms pour lui dire d’aller se faire voir qu’il se cassait et l’attendait directement au Casino, ne voulant pas se taper la fureur du dragon et voyant que le taxi roulait tranquillement elle lui dit alors « Je vous donne 15 dollars de plus mais s’il-vous-plait allez plus vite ! » Le chauffeur ne se fit pas prier, bien évidemment celui-ci mit un gros coup d’accélérateur et le trajet qui semblait interminable prit fin plus rapidement qu’elle ne l’aurait cru. Elle lâcha rapidement alors la somme au Taxi le remercient d’un sourire hypocrite en claquant la porte elle disait pour elle-même « Voleur… » Ne perdant pas une minute de plus, elle rentrait alors dans le restaurant choisi par ses soins.

Elle demanda alors la table au serveur au nom de Marshall-Grant, ouais… Elle était maligne, sachant d’avance qu’elle serait en retard elle l’avait mise à son nom pour qu’il ne passe pas quatre quart d’heure à l’attendre pour se mettre à table, le serveur l’emmena alors à la dite table ou se trouvait son meilleur ami, lui aussi avait sorti la tenue classe pour la soirée, à les voir comme ça, on aurait presque pu croire au rendez-vous galant, avant de s’assoir elle plaqua un bisou sur la joue de son ami et prit place en face de celui-ci. « Dix petites minutes de retard… Soit content, j’ai déjà fait pire ! » Elle lui souriait, la jolie petite tête en face d’elle lui avait tellement manqué, il s’était vue en début de semaine et depuis nada, ce genre de situation était tellement rare depuis qu’ils se connaissaient elle posa alors sa pochette sur la table et répondit alors à sa question. « Le choix de la tenue bien sûre … ça t’étonne que ça soit ça ? » Elle pouffa de rire, elle se trouvait tellement bête de mettre tant de temps à choisir ses tenues à chaque foi… Surtout que personne ne devait remarquer les infimes détails de ses tenues et encore moins les garçons, eux ils ne faisaient pas attention à ce genre de chose.

Elle remarqua alors qu’il n’avait rien commandé, pas même une bouteille d’eau, elle se sentit coupable, se mordillant la lèvre elle posa sa main sur la sienne. « T’aurais pu commençais à commander ! Pas besoin de m’attendre … »

© YUCK IT UP 2016


_________________________________
Summer is coming with

Sidney Arriston
©️ minori.
Revenir en haut Aller en bas
avatar


Invité
Invité

MessageSujet: Re: pokerface - (sidmas)    Ven 26 Fév - 17:34

pokerface ✽ SIDMAS


Elle était arrivée dans sa belle robe rouge bordeaux qui la moulait parfaitement. Haut perchée sur ses talons noirs, elle avait fait deux nattes sur sa jolie petite tête blonde et elle avait ce sourire que Thomas aimait tant. Ah ouuui, il l’aimait cette fille ! Enfin, on parle bien d’amitié là, rien de plus –quoi que ?- Elle l’embrassa sur le joue avant de s’asseoir en face de lui. D’un point de vu extérieur, on aurait dit un petit couple de jeunes friqués. Thomas portait un costume noir assez simple –mais dieu seul sait comment cela se fait que sur Thomas rien ne paraît juste simple- et il avait les cheveux repoussés vers l’arrière. Elle avait raison, elle avait déjà fait pire et c’est bien pour ça que Thomas ne lui avait pas envoyé un texto assassin et l’avait attendu. Il commençait à avoir de l’expérience en ce qui concernait Sid, il apprenait vite. Thomas s’imaginait bien Sid devant son lit en train de se casser la tête en réfléchissant à la tenue qu’elle devrait porter. C’est bien un truc de fille ça ! La robe noire ou la blanche ? Oh, mais la bleue est pas mal aussi… Bon et puis merde, on y va pour la rouge ! Il se moquait intérieurement en y pensant. De toute façon, peu importe ce qu’elle portait, Sid serait toujours aussi jolie. « Pas vraiment non. Je sais pas pourquoi tu prends autant de temps à te préparer, t’es toujours aussi moche… Mais ta tenue est jolie. » Il lui sourit. Hors de question de lui faire trop de compliments alors qu’elle était arrivée en retard. Il avait un faim de loup en plus, il n’avait rien commandé pour l’attendre. Les mains de Thomas étaient nonchalamment posées sur la table et il commença à chercher un serveur des yeux lorsqu’il sentit la main de Sid sur la sienne. Est-ce qu’elle se sentait coupable ? Thomas fronça un peu les sourcils. « T’en fait pas, on va rattraper le coup. » Il appela le serveur en levant son bras, et quand celui-ci arriva il demanda qu’on leur apporte deux boissons. Il demanda un mojito et laissa Sidney choisir ce qu’elle voulait. Le serveur reparti et tandis que Thomas prenait enfin connaissance de la carte, il lança la discussion : « Comment c’était ta semaine ? Putain on s’est vus lundi, mais j’ai l’impression que ça fait super longtemps ! » Thomas et Sid ne se connaissaient pas depuis une éternité, non ce n’étaient pas des copains d’enfance ou quelque chose dans le genre, ça faisait même pas un an qu’ils avaient appris l’existence de l’un et de l’autre. Et pourtant personne qui les voyait aujourd’hui n’aurait pu penser à ça. En l’espace de quelques mois ils étaient devenus inséparables. C’était rare qu’une personne compte autant pour Thomas, surtout une fille. Ils avaient rattrapés des années d’ignorance en seulement quelques mois. Quelques minutes plus tard, le serveur revint avec son bloc-note afin de prendre les commandes. « Hm… Je vais vous prendre ce que vous avez de meilleur. » Il lança un regard à Sid en repensant à leur discussion de la veille : « Surprenez-moi ! » Bon, c’est surtout qu’il n’arrivait pas à se décider car tout sur cette carte avait l’air excellent, et puis la réflexion, les prises de décisions, faire des choix, trancher, c’est pas pour Thomas ça. Bah non, lui il préfère se voiler la face. Quoi, Thomas ? Ça n’a aucun rapport là tu dis ? Bon d’accord.   

© YUCK IT UP 2016



Dernière édition par Thomas Marshall-Grant le Lun 29 Fév - 11:47, édité 1 fois
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://yuck-it-up.forumactif.com/t2234-je-vous-emmerdes-et-je-re
avatar


Sidney Arriston
ADMIN - SANS CONFRERIE
Je suis à Chicago depuis le : 13/09/2015 et j'ai déjà rédigé : 540 messages. J'ai : 21 years d'après mes amis. Dans la vie, je suis : 2ieme année en Littérature Française

Feuille de personnage
Choses à savoir sur moi :
Mes amis & mes sorties:

MessageSujet: Re: pokerface - (sidmas)    Ven 26 Fév - 18:36

pokerface ✽ SIDMAS


Si elle ne connaissait pas aussi bien Thomas Marshall-Grant elle aurait pu être vexer de l’entendre dire qu’elle était moche, le physique et la mode chez Sidney c’était sacrée. Elle ne pouvait pas sortir si elle n’aimait pas sa tenue ou sa tête, il fallait toujours qu’elle se sente bien dans sa peau, elle leva les yeux au ciel et lui tira la langue, Elle aurait aimé lui retourné l’insulte, ça lui brulait les lèvres mais… Elle ne pouvait pas mentir, elle n’allait pas se forcer à dire qu’il était moche alors que non il portait bien son costume cintré noir et ses cheveux en arrière, il avait cet air désinvolte, même habillé de la sorte sa position laisser dire qu’il s’en foutait, il avait tout simplement la classe. « Je persiste à dire que sur ton portable je suis surnommé la plus belle, ça doit surement dire que même en étant moche, je suis la plus belle des filles que tu connais ! » Elle lui fit un clin d’œil complice en riant, elle n’était surement pas la seule perle de son répertoire, il en connaissait des tonnes de filles, de toutes les sortes mais elle avait l’honneur d’être l’une de celle avec qui il n’avait jamais rien tenté. Puis… Ce soir, c’est avec elle qu’il passe la soirée non ? Un sourire triomphant ce plaça sur les lèvres de la blonde en pensant à ça.

Le froncement de sourcil du blond… Ah… Il avait donc compris qu’elle se sentait coupable, elle n’eut pas le temps de répondre qu’un serveur arriva leurs demandant ce qu’il souhaitait boire, elle laissa alors Thomas parler en premier, elle commanda alors un Mojito fraise, ouais… C’est une fille faut qu’elle mette de la fraise de partout blablabla. Le serveur s’en alla les laissant de nouveau seul, les deux attrapèrent leurs cartes et fixer les multitudes de plat… Sidney se demandait vraiment ce qu’elle allait choisir, une viande ? Du poisson ? Elle ne savait pas trop… En vrai, elle avait envie d’un hamburger sans ketchup mais elle n’eut le temps d’y réfléchir plus longtemps que Thomas la coupa dans ses pensées lui demandant comment c’était passé sa semaine... Humm… Elle-même ne savait pas trop si elle devait parler qu’elle était en froid avec Addison depuis quelques temps ou carrément de la fin de la soirée des Catacombes, elle se mordilla la lèvre, il la fixé… merde elle était grillé il fallait qu’elle avoue maintenant. « Je t’en avais parlé de la soirée secrète dans les Catacombes ? Bah… Soit on aurait dû y aller ensemble soit je n’aurais pas dû y aller tout court… C’est parti en bain de sang…. » Elle soupira, la migraine revenait rien que d’y repenser. « J’ai beaucoup bu, je me suis disputé avec Addison, Allen et une inconnu, un massacre franchement. » Elle secoua la tête et se mit refixer la carte des plats ne voulant pas subir l’interrogatoire du jeune homme. « Et la tienne ? J’espère plus passionnante que la mienne hein ! »

C’est à ce moment-là que le serveur se pointa pour demander les commandes, et Sidney n’avait aucune idée de ce qu’elle voulait, elle écoutait attentivement la commande de Thomas pour demander pareil mais… Non, il avait fallu qu’il fasse compliqué en demandant le meilleur plat et en rajoutant un « surprenez-moi » qui ne la laissa pas de marbre, se rappelant lui avoir textoter ça. La jeune fille se mit à rire, ne voulant pas se faire remarquer dans ce restaurant presque trop silencieux, elle calma son rire, elle gloussait à présent. « Je vais prendre un tartare de bœuf s’il-vous-plait… merci. » Elle tendit la carte au serveur avec un sourire accompagné d’un battement de cil, le serveur enfin parti elle posa ses bras sur la table et appuya sa tête sur ses mains, elle ressemblait à une enfant sage comme ça. « Tu m’as trop manqué tête d’oiseau je suis contente qu’on passe la soirée entière ensemble. » Elle lui souriait sincèrement, elle adorait l’embêter en lui donnant des surnom ridicule, tête d’oiseau… Si il était un oiseau il devait être un inséparable car elle aussi en serait un, ils étaient la bonne paire.

Leurs boissons arrivèrent, Sidney tel une enfant buvait son cocktail à la paille en écoutant les histoires souvent dingues de Thomas, elle riait à l’entendre s’esclaffer lui-même de ses propres conneries, il vivait une vie de dingue et elle adorait vivre des folies en sa compagnie.



© YUCK IT UP 2016


_________________________________
Summer is coming with

Sidney Arriston
©️ minori.
Revenir en haut Aller en bas
avatar


Invité
Invité

MessageSujet: Re: pokerface - (sidmas)    Ven 26 Fév - 19:16

pokerface ✽ SIDMAS


Pourquoi il l’avait surnommé la plus belle ? Bah parce que c’était la plus belle. Tout simplement. Enfin, sa plus belle à lui et rien qu’à lui d’ailleurs. N’empêche qu’il n’aurait pas dû lui montrer parce qu’elle avait cette habitude de toujours insister là-dessus et je suis sûre que Thomas trouvait ça gênant. Non mais sérieux, vous imaginez les grosses barres de rires que ses potes se taperaient en voyant ce surnom sur son téléphone ? Et puis surtout que beaucoup d’entre eux ne croient pas vraiment à l’innocente amitié que Thomas prétend entretenir avec Sid. Pour eux, si il est autant proche de cette fille et vu comment il y tient et il en parle, c’est forcément qu’il y a quelque chose derrière. C’est forcément une affaire de sexe. ET pourtant, il n’avait jamais rien tenté avec Sid, jamais. Trouillard ! Quoi ? Tu vas me tuer… Bon, d’accord j’ai rien dit. Elle commanda un mojito fraise et Thomas rigola en secouant la tête. Elle était vraiment pas possible, pourquoi ne pas se contenter d’un simple mojito hein, il fallait toujours un petit truc en plus. C’était mignon. Il lui demanda alors ce qu’elle avait fait de la semaine, sans lui, ça l’intéressait de savoir. Il l’écouta sans rien dire, se contentant de la regarder parler. Elle lui en avait parlé de cette soirée secrète dans les Catacombes, mais il n’avait pas pu y aller et à cet instant il commençait à le regretter. Alors de une, elle avait beaucoup bu, mais en plus de ça : elle s’était disputé avec Addi et une inconnue. Et le meilleur pour la fin : Allen. « Tu… » Thomas allait lui répondre, mais elle semblait vouloir éviter cette discussion. Elle lui demanda ce qu’il avait fait de sa semaine et au même moment le serveur arriva. Il ne répondit pas tout de suite à Sid et se concentra sur le serveur : bah ouais quoi, il avait super faim ! Visiblement le clin d’œil à la discussion d’hier avait fait rire sa plus belle et ensuite, Sid commanda à son tour. Lorsqu’elle tendit la carte au serveur en battant des cils, les yeux de Thomas s’écarquillèrent et dès que le serveur fut assez loin il lança : « Non mais attend là, qui est-ce que tu essaies de charmer ? » Il riait sincèrement en faisant une fausse mine choquée. Mais quand il entendit le surnom débile qu’elle venait de lui donner il stoppa son rire. « Je suis pas un simple oiseau moi, je suis un phénix, un aigle, un vrai truc ! Faut me vénérer ! » Mais qu’est-ce qu’il racontait en fait ? Je ne sais pas trop… Mais en tout cas ça semblait faire rire Sidney en face de lui. Les boissons arrivèrent et tandis que Sid commençait à boire, Thomas raconta sa semaine. «  J’ai croisé une fille mercredi soir dans la rue en revenant d’une soirée ! Elle était bien bourrée alors je l’ai ramenée chez moi. » Quand il y repensait, quelle soirée ! Elle s’appelait Olive si mes souvenirs sont bons. Il n’ajouta pas de détails, et d’ailleurs la fin de sa phrase laissait un peu perplexe. Il renchérit sur ce que Sid avait dit juste un peu plus tôt. « Mais comment ça tu t’es disputée avec Addi ? » Ouuui, voilà pas de commentaire sur le gars. « T’as vraiment dû être bourrée quand même, j’aurais aimé voir ça ! » Il dit en s’esclaffant de rire. « Et même une inconnue ? Bravo ! » Il fit semblant d’applaudir pour se moquer de sa meilleure amie. ET BIEN EVIDEMMENT, il ne put pas s’empêcher de rajouter : « Et Allen bah au pire on s’en fout, je suis sûr qu’il a mérité que tu t’engueule avec lui. Tu devrais même pas encore lui parler. » Pourtant moi je suis persuadée que tu meurs d’envie de savoir ce qu’il s’est vraiment passé à cette soirée. Elle ne pouvait pas l’oublier son Allen, là ? Toi tu l’oublies facilement en tout cas, ce n’est pas un problème. Thomas pris une grande gorgée de sa boisson, toute ouï face aux explications de Sid. Elle n’allait pas réussir à s’échapper de cette discussion.        

© YUCK IT UP 2016



Dernière édition par Thomas Marshall-Grant le Lun 29 Fév - 11:49, édité 1 fois
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://yuck-it-up.forumactif.com/t2234-je-vous-emmerdes-et-je-re
avatar


Sidney Arriston
ADMIN - SANS CONFRERIE
Je suis à Chicago depuis le : 13/09/2015 et j'ai déjà rédigé : 540 messages. J'ai : 21 years d'après mes amis. Dans la vie, je suis : 2ieme année en Littérature Française

Feuille de personnage
Choses à savoir sur moi :
Mes amis & mes sorties:

MessageSujet: Re: pokerface - (sidmas)    Ven 26 Fév - 20:18

pokerface ✽ SIDMAS


Au moins, l’arrivée du serveur avait servi à quelques choses, éviter les milles et une question du beau blond. Ça lui laissait un peu de temps pour réfléchir aux réponses. Une foi le serveur loin d’eux, son meilleur ami insinua qu’elle avait fait une tentative de … Charme ? Charmer ? Elle avait essayé de charmer quelqu’un ? Que racontait-il encore ? Toute façon c’était toujours la même histoire à peine elle souriait poliment à quelqu’un il fallait qu’il se la ramène en demandant qui elle essayait de draguer alors qu’elle-même ne savait pas de quoi il parlait. Elle fronça les sourcils alors que lui, il riait, en vrai il se tapait des barres tout seul le mec… A chaque foi c’était la même, elle ne comprenait jamais ou était la technique de drague mais bon… Autant rentrer dans le jeu de ce fou furieux qu’elle aime tant. « Je n’essaie pas, j’ai un charme qui se dégage tout seul de ma personne, j’y peux rien ! » Cette fille avait vraiment réponse à tout, puis elle adorait jouer les filles irrésistibles, surtout avec Thomas, elle sentait qu’il n’était inévitablement pas touché par son charme, il était donc bien plus facile de jouer ce rôle avec quelqu’un d’insensible.

Il fallait toujours qu’il en fasse des tonnes, pour avoir dit qu’il était un oiseau, lui il fallait qu’il se qualifie d’aigle, phœnix et autres oiseau hyper robuste, fort et tout. Mais non, la blonde n’était pas d’accord pour lâcher le mot sur le type d’oiseau qu’il devait être, non jamais elle le laisserait avoir le dernier mot. « Tu penses que tu devrais être l’un de ces oiseaux-là ? Mais pourtant celui que tu as tatoué sur la hanche… c’est un tout petit oiseau, tout petit et tout mignon ! » et TOC ! Là elle lui avait cloué le bec, et c’était bien le moment de parler de bec, et oiseau… et Bref, on s’en fou après tout ! Là par contre cette histoire ne plaisait pas vraiment à la blonde, elle fronça les sourcils en écoutant, alors en résumé il avait trouvé une meuf longeant les caniveaux et il l’avait ramené chez lui ? Elle était écœurée, pourquoi fallait-il qu’il fasse ça ? Qu’il agisse comme ça ? C’est avec beaucoup de sarcasme que Sidney lâcha « Tu ne pouvais pas lui payer un taxi jusqu’à chez elle ? il fallait qu’elle pionce dans ton lit ? » Elle haussa un sourcil, elle ne pouvait pas dire les choses autrement, elle fit semblant d’applaudir. « T’es vraiment un superman dis-moi. »

Et bien évidement il changea de sujet, c’était tellement plus facile de parler d’autres chose, elle ne sourcilla pas, fit comme-ci de rien était et répondit à sa question au sujet d’Addison. « Je l’ai accusé comme une imbécile d’avoir couché avec Allen, un soir je les ai vu rentré dans sa chambre à elle et j’en ai tiré des conclusions hâtives… J’ai été trop conne, comment j’ai pu croire que ma meilleure amie voudrait juste de LUI ? » La suite la fit beaucoup plus rire, mais là une fois de plus c’était à cause d’Allen et ne voulant pas recommencer à parler de lui Sidney hocha la tête. « Ouais j’ai forcé sur l’alcool une fois que je me suis disputé avec Addison. » Elle sirota alors sa boisson ne s’attendant pas à ce qu’Allen revienne dans la conversation elle ouvrit grand les yeux en étant attentive aux paroles de Thomas, comme d’habitude il ne ratait pas une seule occasion pour le descendre, et Sidney ne comprenait pas d’où lui sortait cette haine pour Allen, elle soupira « Je comprend même pas pourquoi j’en fais des tonnes avec lui, il me prend plus la tête qu’autre chose. » C’est vrai, à présent elle n’avait plus du tout envie de parler, ni de voir Allen. Même si les ¾ de la dispute était de sa faute au départ il n’avait rien arrangé. « On s’est croisé là-bas, on a discuté et tout et j’étais tellement bourré que j’ai dit ‘tu m’as manqué Tomi’ et il l’a trop mal pris… Je sais même pas ce qu’il croit, peut-être qu’il pense que je parlais de toi ? Mais je connais un autre garçon qui s’appelle Tomislav aussi, un ami quoi… Franchement moi-même je sais pas pourquoi j’ai dit ça … J’étais trop trop bourré à ce moment-là. » Elle ria nerveusement, c’est vrai que maintenant qu’elle y pensait pourquoi avait-elle dit Tomi ? De qui parlait-elle ?



© YUCK IT UP 2016


_________________________________
Summer is coming with

Sidney Arriston
©️ minori.
Revenir en haut Aller en bas
avatar


Invité
Invité

MessageSujet: Re: pokerface - (sidmas)    Ven 26 Fév - 21:51

pokerface ✽ SIDMAS


Je pense que Thomas fait attention à trop de détails. C’est une remarque générale, parce que ce n’est pas seulement lorsqu’il s’agit de Sid. Souvent, pour ne pas dire tout le temps, il fait attention à tout ce qui pourrait même échapper à la personne concernée. Là en l’occurrence, il avait bien remarqué le sourire et le battement de cils de Sid, mais ce n’était pas la première fois que ça arrivait avec elle. Bon, il faut dire qu’il en jouait aussi ! Il en rajoutait des tonnes rien que pour énerver sa meilleure amie, pour pouvoir la taquiner dès que l’occasion se présentait. « Un charme naturel ? Désolé de t’annoncer que ton charme ne marche sur personne… » Il dit en faisant une fausse mou désolé. Attendez, moi quand même j’aimerais tirer mon chapeau à Thomas parce qu’il arrive à mentir ouvertement en paraissant extrêmement crédible. Dans les études qu’il fait ça peut s’avérer utile, mais waouh. Comment réussir à se mentir, même à lui-même comme ça ? Ce n’est pas à moi qu’il va faire croire que le charme de Sid ne l’atteint pas. Enfin bref, passons. Thomas souriait à la remarque de Sid sur son tatouage. Il avait plus d’une vingtaine de tatouages sur le corps dont la plupart étaient sur son bras gauche et effectivement sur la hanche il avait un petit oiseau. Visiblement, elle avait réponse à tout cette fille ! « Chut ! Je suis pas tout petit et tout mignon… Je suis grand, beau, fort… Et sexy. » Il dit en exagérant sa voix, quitte à être narcissique autant l’être jusqu’au bout. Il lança un regard charmeur à Sid avant de finalement se mettre à rire. Il raconta ensuite sa petite histoire de mercredi soir avec Charlie. Il fronça les sourcils en entendant la remarque de Sidney, avec son ton extrêmement sarcastique. Il allait pas la laisser dehors et puis elle ne se souvenait pas d’où est-ce qu’elle habitait. « Elle était paumée, j’allais pas la laisser dehors, elle n’a pas su me dire son adresse, alors je lui ai fait passer la nuit chez moi. » Alors que Sidney l’applaudissait il continua : « C’était cool, on se reverra sûrement ! » Haha, je vous avoue que si je ne savais pas ce qui s’était passé, je me serais fait des films. Faut dire aussi qu’il fait des sous-entendus louches aussi le petit Marshall-Grant là ! Ensuite il écouta avec attention le récit de cette fameuse soirée secrète. Allen, Allen, Allen, mais qu’est-ce qu’elle lui trouve sérieux ? Si ce gars peut causer une dispute entre les deux meilleures amies Addi et Sid, c’est que forcément il devait pas mal compter. Quand Sid lui dit qu’elle ne savait pas pourquoi elle se prenait la tête avec lui, sans se contrôler il lâcha un « AMEN ! »  En levant ses mains au ciel. Et puis remarquant les yeux qui s’étaient tournés vers lui, il se racla la gorge et reporta son attention sur sa meilleure amie. Quand elle lui dit qu’elle l’avait appelé « Tomi » au lieu de son prénom, Thomas éclata de rire. Il avait du mal à se retenir, mais ça se calma peu à peu quand elle commença à parler d’un Tomislav, bah oui c'était pas toi... ESSAIE DE NE PAS PARAÎTRE JALOUX THOMAS, t’es bon pour ça. « Tomislav ? C’est un pote d’Addi ça aussi non ? » Ouais voilà, calme, simple question. Il prit encore des gorgées de sa boisson avant de soupirer. « Mais bon au final tout va bien avec Addi ? » Il demanda sincèrement. Après quelques minutes supplémentaires, les commandes arrivèrent enfin. D’après le serveur, ce que Thomas avait dans son assiette était un plat spécial du chef, il remercia le jeune homme et commença à manger. « On tarde pas trop, je meurs d’envie d’aller dévaliser le casino ! » C’était très bon, mais en regardant ce que Sid avait dans son assiette, Thomas eut envie d’y goûter lui aussi. Il prit furtivement sa fourchette et très rapidement, trop rapidement pour que Sid ne l’arrête, il s’empara d’une bouchée du plat de la jeune fille. « Miam. » Il dit simplement en faisant un sourire d’ange afin d’éviter les représailles. Il prit ensuite une fourchetée de son plat et la proposa à Sid : « Tu veux gouter, la plus belle ? »               

© YUCK IT UP 2016



Dernière édition par Thomas Marshall-Grant le Lun 29 Fév - 11:50, édité 1 fois
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://yuck-it-up.forumactif.com/t2234-je-vous-emmerdes-et-je-re
avatar


Sidney Arriston
ADMIN - SANS CONFRERIE
Je suis à Chicago depuis le : 13/09/2015 et j'ai déjà rédigé : 540 messages. J'ai : 21 years d'après mes amis. Dans la vie, je suis : 2ieme année en Littérature Française

Feuille de personnage
Choses à savoir sur moi :
Mes amis & mes sorties:

MessageSujet: Re: pokerface - (sidmas)    Sam 27 Fév - 16:26

pokerface ✽ SIDMAS


Aouch, ami ou pas, dire qu’elle n’avait pas de charme lui fit un pincement au cœur. Madame serait-elle enfin vexée ? Pour ne pas en faire tout un drame et pas commencer la soirée en boudant Sidney ne s’étala pas sur le sujet, il ne valait mieux pas de toute façon, surtout quand elle l’entendait proclamer que lui, il était beau, fort et grand ? Grand pas tellement… Il faisait sa taille lorsqu’elle était à plat, il lui avait même déjà fait la remarque, boudinant lorsqu’elle en portait des trop hauts alors que faisait-elle ? Elle portait des talons encore plus haut pour le faire encore plus marronner… Il reprit alors avec son histoire de nana bourrée chez lui et tout, plus la conversation poursuivait, plus elle s’y sentait dans un terrain miné. « Et alors ? Elle n’avait qu’à pas boire autant, c’est pas ton business… » Elle arqua un sourcil alors continuant de s’enfoncer toujours un peu plus profondément dans le milieu du sujet.  « Mais bon, ça devait t’arranger qu’elle soit bourrée et limite inconsciente, elle ne devait pas trop poser de questions du coup. »  Un sourire hypocrite se dessina sur ses lèvres et elle prit la paille entre ses lèvres pour boire une micro gorgée de son Mojito Fraise jusqu’à qu’elle entende Thomas dire qu’il la reverrait un de ces jours. « Ah ? Maintenant c’est plus des coups d’un soir ? T’es passé à 2 nuits ? Bref, je m’en fou, je veux pas de détail. » Elle crachait ses paroles, mais pourquoi elle agissait de la manière ? Il n’avait pas de compte à lui rendre bordel, surtout qu’elle aussi faisait des conneries avec les mecs.

Alors qu’elle avait fini son roman sur ses histoires maintenant elle savait que comme toujours, il allait devoir commenter chaque petite chose qu’il avait retenue, il retenait toujours tout ce mec, surtout les chose qui ne lui plaisait pas… Déjà il lâcha un AMEN qui anima la salle entière du restaurant, les vieux se retournant vers eux indigné d’entendre quelqu’un hurler, Sidney en pouffa de rire « T’as l’air ravi de cette dispute dis-moi ! » Puis il continua sa lancée sur le sujet Tomislav…. Oulala, pente glissante ce sujet-là. Ne voulant pas trop lui en dévoiler elle hocha la tête. « Oui, c’est un ami d’Addison puis c’est devenu un ami à tout le monde ! » C’est qu’il en posait beaucoup des questions ce garçon, limite il ne lui laissait pas le temps de respirer, elle lui fit signe des mains d’aller plus doucement et lui dit « Va doucement mon beau ! » elle reprit alors une gorgée de sa boisson, laissant le suspens atteindre son comble, elle voyait à son expression qu’il n’avait plus envie d’attendre la réponse. « Non, on s’est toujours pas parlé depuis, je la vois jamais je sais même pas si elle est revenue à l’appartement depuis puisque moi, je l’évite comme la peste ce maudit appartement ! » Elle était triste, tellement triste d’avoir perdu sa meilleure amie pour une histoire de mec à la con… Heureusement que les plats arrivèrent à ce moment-là pour ne plus laisser place à cette tête de chien battue qu’avait Sidney actuellement.

La cuisine de ce restaurant était succulente, Sidney mangeait rarement dans ce genre d’endroit, voir jamais. Elle n’avait pas vraiment les moyens pour se payer ce genre de plaisir plus d’une foi par mois, alors elle était bien contente d’être ici avec son meilleur ami et pouvoir se payer ce luxe avec lui. Le silence était roi entre les deux amis, elle était tellement penchée sur son plat qu’elle ne vit pas une fourchette folle ce planté dans son plat et lui en volait une bouchée, c’est la bouche grande ouverte qu’elle fixa son meilleur ami, elle était outrée. Avait-il sérieusement osé lui voler une bouchée de son plat ?! Elle allait lui planter sa fourchette dans la main… Non sérieusement, elle allait lui dire d’arrêter de tout le temps faire ça mais celui-ci lui fit son sourire d’ange… et … il était trop mignon comme ça et puis zut ! Il pouvait manger la moitié avec elle si il le souhaitait, on ne pouvait rien lui refuser. Puis il faisait acte de bonté, il proposait lui-même une fourchette de son plat en l'appelant la plus belle... Que demande le peuple ? Elle ne pouvait refuser une tel offre, son plat lui donnait bien plus envie que celui qu’elle avait commandé c’est avec un grand sourire qu’elle se pencha pour avoir la fourchette entre les lèvres et gouter les merveilles du chef. C’était délicieux, succulent bordel elle regrettait de ne pas avoir suivi Thomas dans sa folie en demandant la spécialité du chef, c’est sans hésité qu’elle se leva, attrapa sa chaise et la tira jusqu’au côté du blond, s’asseyant à sa droite, fourchette en main elle picorait dans son assiette, comme si faire une tel chose dans un restaurant 4 étoiles était normal. « J’adoreeee ton plat je… » Elle avait tellement parlé fort qu’une fois de plus les gens se tournèrent vers eux, le regard méchant… Elle chuchota alors à son meilleur ami « Ils sont pas commode les riches… » Elle ria, posant sa tête sur son épaule continuant de manger le plat de son meilleur ami.

Le repas continua son cours dans la joie et la bonne humeur des deux amis, se prenant à l’occasion les mauvais regards des vieux cons présents sur les lieux. Comme toujours c’était Thomas qu’avait payée l’addition sans même écouter les ronchonnements de sa meilleure amie, elle détestait qu’il fasse tout sans même lui demander son avis. Ils sortirent de ce restaurant en riant, le serveur leurs avaient carrément dit d’une manière distingué et claire qu’ils ne devraient pas remettre les pieds ici… Ils niaient à l’environnement sain et paisible de l’endroit. C’est une Sidney tenant le bras de son meilleur ami qui éclata de rire devant le restaurant. « Oh mon dieu, j’y crois pas qu’ils nous aient limite jeté dehors ! »



© YUCK IT UP 2016


_________________________________
Summer is coming with

Sidney Arriston
©️ minori.
Revenir en haut Aller en bas
avatar


Invité
Invité

MessageSujet: Re: pokerface - (sidmas)    Sam 27 Fév - 18:03

pokerface ✽ SIDMAS


La réaction de Sid quand Thomas parlait de Charlie était un peu étrange. Il avait pourtant bien agit, non ? Il avait envie de lui dire que si ça avait été elle dans la rue à cette heure et que quelqu’un l’a trouvait là, elle aurait bien aimé qu’on s’occupe d’elle. Et puis lui aussi il aurait aimé qu’on s’occupe d’elle s’il n’avait pas été là. Bon, le truc c’est que dans sa tête le « quelqu’un » qui aiderait Sid, il préférerait que ce ne soit pas un garçon. Peut-être que c’était ça aussi ce qu’elle lui reprochait ? Parce qu’il s’agissait d’une fille ? Mouais… Thomas balayait rapidement l’idée de sa tête, après-tout ce ne sont que des amis. Meilleurs amis, certes, mais pas besoin de ce genre de jalousie entre meilleurs amis, non ? Il était quand même amusé de ce sourire hypocrite que Sid avait pendant la discussion. Il riait même quand elle lui fit la remarque sur le fait que cette Charlie, bourrée et inconsciente, aurait été parfaitement docile. Il ajouta que c’était cool et qu’il pensait à la revoir un de ces jours, mais visiblement ça ne faisait pas plaisir à Sidney. Elle avait craché des paroles qui firent tilt à Thomas et il éclata de rire. « Non, mais attend attend attend… On a rien fait hein ! On n’a pas couché ensemble ni rien, je l’ai même pas touché ! » Il riait encore avant d’ajouter pour la taquiner : « Mais pourquoi est-ce-que tu réagis comme ça ? T’es jalouse ? » Ce n’était pas vraiment une question qui attendait de réponse, bien que je suis sûre que Thomas aurait aimé qu’elle réponde que oui. Et puis en parlant de jalousie, c’était bientôt son tour. Alors qu’il n’avait pas réussi à cacher sa joie en criant dans la salle de restaurant, il essayait maintenant de se faire tout petit histoire qu’on ne les vire pas avant d’avoir pu goûter aux plats. Il fit un sourire au coin lorsque Sid remarquait qu’il avait l’air ravie de cette dispute et murmura un simple : « Non, non, pas du tout… Je suis vraiment triste de l’apprendre. » Qui, comme vous l’aurez sans doute deviné, ne faisait pas sincère du tout. Apparemment Tomislav était un simple ami, tant mieux ? Enfin bref, pas de prise de tête ce soir. Il en avait déjà entendu parler, mais ce n’était pas vraiment une connaissance à lui, mais peut-être qu’il ferait sa rencontre un jour après-tout. Avec Sid comme amie commun, ça risque d’arriver bientôt. Par contre c’était avec un regard sincèrement triste qu’il regardait sa meilleure amie parler de la situation concernant Addi. « Oh, je suis sûr que ça va s’arranger princesse ! » Il lui dit en posant sa main sur la sienne pour essayer de lui remonter le moral, rien qu’un peu. C’est ce moment-là que choisi le serveur pour déposer les plats sur la table.

Le plat de Thomas était un délice, mais comme ce gars ne se contente jamais de ce qu’il a, il fallait bien qu’il goûte ce que Sid avait commandé. Oh et puis si au passage ça pouvait l’embêter, que demander de plus ? Elle n’avait même pas eu le temps de se défendre et voilà qu’il était déjà là avec sa petite tête d’ange et on peut tout pardonner à cette tête d’ange, hein Sid ? N’empêche que pour être gentil, il proposa à Sid de goûter son plat aussi. Il lui tendit une bouchée et elle prit la fourchette entre ses lèvres. Vous je ne sais pas, mais moi je les vois comme ça et on dirait vraiment un petit couple. Et puis d’un coup elle se leva et déplaça sa chaise pour se trouver à la droite de Thomas. C’était bien du Sidney Arriston tout craché ça ! Il lui souriait alors qu’elle commençait à manger dans son assiette. Thomas était encore mort de rire quand les autres clients du restaurant se tournèrent vers eux parce que sa meilleure amie avait fait part, trop fort, de son avis sur le plat. Il s’arrêta un instant de manger et se contenta de fixer Sid. T’es en train de penser à quoi là ? Je suis sûre qu’il se dit qu’elle est super jolie cette fille. « Bah ouais, franchement c’est normal de manger à deux dans une assiette ! Ils ont les esprits super étriqués ici ! » Et il riait avec elle alors qu’elle posait sa tête sur son épaule en continuant à manger. Ils restèrent comme ça tout le long du repas et Thomas n’en avait strictement rien à faire du regard que les gens leur lançaient. Personne n’aurait pu gâcher cette soirée. Il paya en ignorant les commentaires de Sidney, non mais il était hors de question qu’elle paie sa part ! Le serveur venait de les chasser gentiment, mais quand même bien content d’avoir été payé. Ils sortirent du restaurant et tandis que Sid tenait le bras de Thomas en riant, il commença : « C’est des cons, ils viennent quand même d’avoir les meilleurs clients de tout Chicago ! »

Maintenant que le repas était terminé, Thomas était plus qu’excité à l’idée d’aller au Casino. Il retira son bras de l’étreinte de Sid pour le passer au-dessus de ses épaules et la rapprocher de lui. « Bon qu’est-ce que tu aurais envie de faire en premier ? Poker ? Tu sais jouer au moins ? » Ils continuèrent leur marche en direction de l’endroit pour lequel ils étaient venus et avant d’atteindre les portes de l’entrée Thomas se stoppa un moment. Il remit bien sa veste, son pantalon, passa une main dans ses cheveux et rapidement sur son visage. « C’est bon je suis prêt ! »
              

© YUCK IT UP 2016



Dernière édition par Thomas Marshall-Grant le Lun 29 Fév - 11:51, édité 1 fois
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://yuck-it-up.forumactif.com/t2234-je-vous-emmerdes-et-je-re
avatar


Sidney Arriston
ADMIN - SANS CONFRERIE
Je suis à Chicago depuis le : 13/09/2015 et j'ai déjà rédigé : 540 messages. J'ai : 21 years d'après mes amis. Dans la vie, je suis : 2ieme année en Littérature Française

Feuille de personnage
Choses à savoir sur moi :
Mes amis & mes sorties:

MessageSujet: Re: pokerface - (sidmas)    Sam 27 Fév - 23:15

pokerface ✽ SIDMAS


C’est vrai que ce restaurant avait eu l’honneur d’avoir l’un des meilleurs clients de Chicago l’enfant Marshall-Grant ce n’était pas rien et ils n’avaient pas eu l’air de s’en rendre compte, à moins que l’unique problème soit Sidney ? Car de toute façon, n’importe où va Sidney, les ennuies suivent. Ça lui rappelait leur rencontre, cette fête clandestine ou circulait alcool et drogue à gogo, cette ambiance tamisée, tout le monde dansaient, cette fête était vraiment sympa quand elle y repensait mais avait été de courte durée, ouais. L’heure qui suivait son arrivée les gyrophares de la police fusée aux quatre coins et les sirènes retentissez dans cet immeuble inhabité. Sans rien comprendre, ni le comment du pourquoi elle se retrouvait coincé dans un placard à balais avec Thomas qui aurait cru que ce beau garçon avec qui elle était resté plus de deux heures dans un placard à balais deviendrait si important pour elle ? Que ce soir, elle serait son accompagnatrice ? Qu’ils allaient dépouiller ce casino ensemble ? C’est une étreinte bien plus chaleureuse qui l’a sorti de ces rêveries, alors que la jolie demoiselle tenait le bras de son ami, maintenant, elle se retrouvait coller contre lui, le bras autour de ses épaules, un sourire se dessina sur le visage de Sidney. Elle adorait ce genre d’attention, elle adorait quand Thomas agissait de la sorte, il lui portait toujours de l’attention qu’elle soit par le touché ou par la parole, il faisait toujours attention à elle, et ça, elle adorait. « Huum… Moi je sais pas du tout jouer au poker … » elle rougissait en disant ça, elle se sentait bien bête tout à coup, lui c’était sa passion et elle ne savait pas même une règle de ce jeu-là. « Mais c’est l’occasion pour que tu m’apprennes hein ! » elle se serra un peu plus contre lui « Je propose que d’abord tu me fasses un petit topo sur les bases, les règles, ensuite, une partie où tu ne joues que toi et ensuite si je me sens prête je rentre dans la partie ok ? »

Pendant le trajet, Thomas lui expliqua alors les règles les quintes, quintes flush, les carrés, couleur et autres trucs qu’elle oublia en réalité mais n’osait pas le couper pour lui redemander la même chose. Il était tellement passionné par le sujet qu’elle était plus admiratif de son amour pour le jeu que par les quelques astuces qu’il lui donnait, elle souriait et lui plaqua un bisou sur la joue pour le faire taire. « Je vais te regarder faire ça ira plus vite ! » Ils avancèrent alors jusqu’à l’entrée du Casino, heureusement pour elle il n’était pas trop loin du restaurant où ils étaient juste avant car avec les talons qu’elle se tapait elle aurait déjà pleuré de douleur si le chemin avait été plus long. Ce n’est que devant l’établissement qu’ils se stoppèrent, Thomas se recoiffa et remit ses vêtements en place, bien qu’ils soient déjà bien mis… Avait-il le stress ? Surement. Sidney elle en profita pour baisser sa robe, et remettre un coup de rouge à lèvre sur ses lèvres pulpeuse, elle attrapait alors la main de son meilleur ami, la serrant fort, sachant très bien que la dernière fois qu’il avait mis les pieds ici la soirée c’était très mal terminé pour lui. « Si t’es prêt je suis prête ! » Pour lui donner un peu plus de courage et le faire rire Sidney se trémoussa devant les portes battantes du Casino, elle avait l’air ridicule à faire ça, les gens qui sortait du casino la regardait bizarrement se demandant pourquoi cette fille avait l’air dingue. Ce n’est qu’une foi devant les gardes qu’elle se calma, montrant sa carte d’identité qu’ils scannèrent pour en garder une trace, ils en firent de même avec celle de Thomas, le regardant, étonné de le revoir ici, sans faire de commentaire ils les laissèrent passer se retrouvant alors à l’antre du monde de la luxure, de l’argent et du mensonge.

Toujours main dans la main, Sidney tourna la tête vers Thomas « Tu me promet un truc ? Juste une seul chose… ? » Elle se mordilla la lèvre, elle n’avait pas l’habitude de demander les choses, surtout pas pour leur propre bien, d’habitude elle s’en foutait. « Si tu vois que ça tourne mal, tu lâches l’affaire hein ? Pas de prise de risque, pas de règlement de compte qui finisse en cassage de gueule comme dans les films hein ? » Elle accentua l’étreinte de sa main encore plus fort lui faisant comprendre qu’elle s’inquiétait vraiment… Puis pour détendre l’atmosphère elle lui mit un petit coup de poing dans l’épaule, digne d’une caresse tellement elle n’y était pas aller fort. « T’as intérêt de rafler la mise… » elle haussa les sourcils frénétiquement, les faisant danser presque. « Si tu gagnes le jackpot, tu gagnes aussi la fille de tes rêves… Je la trouverais pour te l’offrir sur un plateau d’argent. » Elle lui fit un sourire charmeur et s’avança alors dans le casino.

Que la soirée commence !


© YUCK IT UP 2016


_________________________________
Summer is coming with

Sidney Arriston
©️ minori.
Revenir en haut Aller en bas
avatar


Invité
Invité

MessageSujet: Re: pokerface - (sidmas)    Dim 28 Fév - 0:24

pokerface ✽ SIDMAS


Elle ne savait pas jouer au poker. C'est vrai que tu étais tellement dans ton délire de casino que tu en avais oublié que ta meilleure amie n'était pas une passionnée comme toi. C'est pas grave, tu lui apprendras ! Tu l'avais trouvée encore plus mignonne que d'habitude quand elle t'avais annoncé qu'elle ne connaissait même pas les règles. Le deal c'était que tu lui montres les bases et puis tu commences à jouer sans elle, si elle se sent d'attaque elle te rejoindra. Alors qu'elle se serrait encore plus contre toi, tu lui répondais « Ok, on fait comme ça ! » Et puis sur le trajet tu lui expliquais les règles. La force de chaque main, des petites astuces, t'étais partis pour en parler encore et encore ! Je te reconnais bien là, tu adores parler de choses qui te passionnent et tu devais être vachement beau à voir. Pour te couper, elle déposa un bisous sur ta joue et tu riais en te doutant bien qu'elle ne devait avoir rien compris tellement tu étais allé vite. Et comme pour confirmer tes pensées, elle déclara qu'elle préférait regarder, ça ira plus vite. Tu arrivais presqu'aux portes et tu commençais à paniquer. Non ? Si, avoue que tu paniquais rien qu'un peu quand même. Tu n'avais pas de super bons souvenirs de la dernière fois, donc c'est compréhensible ! Tu remettais tes cheveux en place, ta veste en place, tout en place. Sidney te sortis de tes pensées lorsqu'elle attrapa ta main. Tu la regardais au début surpris, mais tu te laissais faire... qu'est-ce qui était en train de se passer là ? Pourquoi tu te sentais... bizarre ? Est-ce que cetait à cause d'elle, ou bien du Casino ? Ouais bon on va opter pour le Casino parce que de toute façon tu serais incapable d'assumer si c'était Sid. Me taire ? D'accord, d'accord rho. Tu éclatais de rire alors qu'elle s'était mise à se trémousser devant les portes du Casino. Premièrement elle était ridicule, mais le plus drôle c'était le regard que les passants lui lançaient, t'en pouvais plus. « C'est bon, c'est bon, j'ai pas envie qu'on pense que je suis avec une tarée ! » Tu disais en essayant d'arrêter de rire. Devant les gardes à l'entrée elle se calma. Vous avanciez et il était temps de donner vos cartes d'identité. Sid passait la première, ils scannèrent sa carte et puis vint ton tour. Tu remarquais bien le regard étrange qu'ils te lançaient : qu'est-ce que tu foutais ici ? Tu leur souris, comme au bon vieux temps et au final, sans faire de commentaires, ils te laissèrent entrer.
Vous étiez tout juste à l'entrée du Casino, sur le point de vous lancer dans une folle soirée. Alors que, toujours la main de Sid dans la tienne, tu t'apprêtais à commencer la marche, elle se stoppa. Elle tourna sa tête vers toi et son air inquiet te fit froncer les sourcils. Qu'est-ce qu'elle allait te demander ? Tu te mettais face à elle. « Oui ? » Elle se mordit la lèvre inférieure et sans même t'en rendre compte, c'est bien ses lèvres que tes yeux fixaient en attendant qu'elle daigne dire ce qu'elle avait à dire. Dès qu'elle commença sa phrase, tu relevais ton regard pour le plonger dans le sien. Elle resserra l'emprise qu'elle avait sur ta main et tu compris qu'elle était vraiment inquiète. Tu lâchais sa main et posais tes deux paumes sur ses joues avant de prendre un grand souffle. « Promis, si je vois que ça tourne mal je lâche l'affaire et on se barre. » De toute façon il était évident que tu ne ferais rien d'idiot si elle était avec toi. Hors de question de la mettre en danger ou quoi que ce soit ! Et puis j'espère que ça t'a servi de leçon la dernière fois, et que c'est pas prêt de recommencer ! Elle te donna un coup de poing sur l'épaule et tu la lâchais faisant semblant d'avoir eu mal alors que tu ne l'avais même pas senti. Intérêt à rafler la mise ? Bien sûr qu'il comptait le faire. Tu allais répliquer un truc débile et puis elle a dit que si tu remportais le jackpot, elle te trouverait la fille de tes rêves et elle te l'apporterait sur un plateau d'argent. « Oh ouais, ça c'est un truc super motivant ! Mais je suis super exigeant donc ça va être dur pour toi ! » Mais c'est elle ! Bordel mais c'est elle la fille de tes rêves rho ! J'en ai marre que tu te voiles la face sérieusement, bouge toi le cul un peu. Tu comptais bien remporter le jackpot ce soir, et la fille qui allait avec. Tu la suivis quand elle s'avança dans le Casino, mais rapidement tu reprenais les devants en lui attrapant la main pour la mener là où tu voulais aller. Vous passiez échanger du cash contre des jetons et c'était parti ! Les tables de poker étaient un peu plus loin de l'entrée, et c'était bien là-bas que tu voulais te rendre en premier. Sur le chemin tu ralentissais le pas remarquant que visiblement les talons que Sid avait choisit ce soir ne devaient pas être les plus confortables du monde. « Comment tu arrives à marcher avec ces chaussures sérieux ? Rien que pour ça, t'as mon respect ! » Tu lui disais, mais en te moquant quand même un peu d'elle pour le coup. En passant, tu prenais un verre de champagne sur le plateau d'un serveur et invitait Sid à faire la même chose que toi. Quelques secondes plus tard, vous arriviez aux tables que tu cherchais. Tu réfléchis deux secondes à laquelle tu allais rejoindre et optais au final pour une au hasard. La partie n'était pas encore bien entamée donc tu arrivais au bon moment. « Tu m'admire pour cette partie, regarde faire le roi ! » tu chuchotais à l'oreille de ta meilleure amie tandis que tu prenais place autours de la table. Les autres joueurs et le personnel du Casino te saluèrent et tu reçus deux cartes. Un As et une Reine. Tu te tournais vers Sid qui regardait la partie debout, et sans vraiment réfléchir, tu passais un bras sur ses hanches et la fit s'asseoir sur tes jambes. « D'ici tu suivras mieux. » Et tu haussais deux fois les sourcils, lui lançant un regard de loveur à deux balles. Sur la table on déposa un dix, tous les joueurs continuaient la partie en misant toujours plus gros, et tu suivais. Ce fut le tour d'un Roi d'être mis sur la table, une personne se coucha. Et là c'est le moment où je pris pour toi pour que la prochaine carte qui sorte du paquet soit un Vallet.

© YUCK IT UP 2016



Dernière édition par Thomas Marshall-Grant le Lun 29 Fév - 11:52, édité 3 fois
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://yuck-it-up.forumactif.com/t2234-je-vous-emmerdes-et-je-re
avatar


Sidney Arriston
ADMIN - SANS CONFRERIE
Je suis à Chicago depuis le : 13/09/2015 et j'ai déjà rédigé : 540 messages. J'ai : 21 years d'après mes amis. Dans la vie, je suis : 2ieme année en Littérature Française

Feuille de personnage
Choses à savoir sur moi :
Mes amis & mes sorties:

MessageSujet: Re: pokerface - (sidmas)    Dim 28 Fév - 1:36

pokerface ✽ SIDMAS


Elle lui faisait confiance, si il disait qu’il ne ferait rien de con, alors elle le croyait directement. Il ne se connaissait pas depuis longtemps une moitié d’année peut-être ? Mais elle savait qu’elle pouvait lui confier sa vie qu’il ne tenterait jamais rien si il n’était pas sûr de son coup et elle savait au fond d’elle qu’elle était assez importante pour lui pour ne pas causer de dégât si elle était là. Même si elle voulait se protéger, avant tout, elle voulait le protéger à lui en le faisant promettre de ne pas forcer s’il sentait le coup foireux, son petit cœur d’artichaut ne supporterait pas de le voir se faire éjecter, frapper ou menacer, elle savait qu’elle s’en mêlerait et envenimerait la chose bien plus qu’autre chose il ne valait donc mieux pas que les choses en arrivent aussi loin… Alors comme ça Mister était dur en choix de fille ? Pourtant Sidney était sûre de pouvoir lui ramener une vraie bombe, elle en avait déjà vue plein juste en passant les portes du casino il y a tout juste quelques minutes, ici c’est bourré de belle nana, de fille pleine aux as, qui savent jouer aux cartes en plus contrairement à elle. Mais, même si il gagnait huit cent mille dollars ce soir, il rentrerait bredouille, ils allaient rentrer chacun seul chez soi et être sage. Il n’avait pas besoin de rentrer accompagné de toute façon ! Si ? Ouais… Sans comprendre pourquoi, ça c’était plutôt ce que pense et veut Sidney, Thomas lui, il ne doit et ne sera surement pas du même avis mais on s’en fou de l’avis de Thomas, celle qui décide c’est Sidney !

Elle marchait sans savoir où elle allait, c’est normal elle n’était jamais venue dans ce casino. Ce soir c’était sa première foi ici et elle avait l’honneur de venir accompagné du maître des lieux, et elle trouvait ça hyper cool. Elle sentait qu’il était hyper confiant ici, il connaissait les lieux par cœur alors que le Casino était genre … Gigantesque ? Elle le suivait alors, enfin suivre c’était encore un grand mot car il avait attrapé sa main et n’était pas prêt de la lâcher, même lorsqu’il échangé l’argent contre les jetons il gardait sa main dans la sienne. C’était étrange, elle aussi avait toujours besoin de ce contact physique avec le blond, ça c’était fait naturellement entre les deux, un jour il lui avait caressé les cheveux et maintenant les deux ne pouvaient s’empêcher de se prendre dans les bras, de se câliner ainsi que de se tenir la main de la sorte. C’était réconfortant et apaisant. Sans s’en rendre compte, jetons en mains, ils marchaient déjà vers les tables de Poker, Sidney voulait bien suivre Thomas qui était hyper pressé mais il avait bien du remarqué qu’elle ne pouvait suivre son allure, sa robe étant trop serré l’empêchant de faire de grand pas ainsi que la taille de ses talons, d’ailleurs il se moqua d’elle gentiment. « Ouais ouais, c’est ça moque toi ! J’allais pas venir en tong au casino d’un côté, déjà que même pour aller en cours je mets des talons assez souvent alors ici … Puis les talons, ça plait aux garçons ! » Elle leva les yeux aux ciels, mais qu’elle était donc cette manie de toujours lever les yeux vers le ciel ?! Elle attrapa alors une coupe de champagne, faisant comme Thomas, d’elle-même, elle ne l’aurait pas fait, se sentant pas du tout à l’aise et ne dépensant pas assez de fric pour se le permettre, mais bon elle savait que Thomas allait y laisser une bonne grosse somme, autant profité des boissons alors ! Alors qu’ils étaient en plein cœur des tables de poker, Sidney les regardaient une à une, les gens étaient tellement sans émotions ici… Ne décochant pas un sourire, pas même un regard sur les gens autour d’eux, elle avait l’impression d’être entrée dans une autre dimension, elle était pommée.

Thomas avait fait son choix, il était parti s’assoir à la table de droite, celle rempli de mecs qui avaient la quarantaine de tout type de catégorie sociales. Il y avait les riches, celui qui avait une dégaine de clochard, celui qui avait l’air d’un geek… Lui, elle le soupçonnait de tricherie directement, Sidney … Sidney… Vive les clichés ! Le beau blond prit alors place posant la mise de départ pour rentrer dans la partie, vue le nombre de plaquette qu’il avait lâché juste pour entrer dans la partie elle se demandait à combien la mise pouvait alors monter ?! Tout naturellement elle se plaça alors derrière Thomas, elle encercla ses épaules de ses bras et regardait alors le déroulement de la partie, elle devait surement le gêner dans cette position, du moins, c’est ce qu’elle pensait quand elle sentit son meilleur ami la tirée par les hanches et la positionner entre ses jambes et il n’avait pas tort, d’ici, la partie était bien meilleure elle croisa ses jambes et regardait attentivement la partie puis elle regardait Thomas, il avait cet air hyper sérieux sur le visage… Et elle adorait le voir comme ça, voir une autre face de sa personnalité, ne voulant pas le déconcentrer elle détourna le regard et fixa les cartes, elle n’y comprenait pas grand-chose encore mais un des gars c’était couché mais pas Thomas, elle fixa le mec d’en face, lui aussi la regardait il avait une de ces têtes… Hyper méfiante et tout, mais c’est pas pour autant qu’elle arrêta de le fixer au contraire elle continua intensément et sans comprendre pourquoi elle chuchota à Thomas « Vas y tiens le coup… Je suis sûr qu’il a pas les bonnes carte … » et elle avait bien raison, le croupier posa alors une carte un Vallet rouge, le bonhomme demande une fois de plus si l’un des deux veut se coucher et Sidney dit à l’oreille de son meilleur ami. « Je le sens bien... je ne sais pas pourquoi … » Elle avait du bon flaire parce que vue la réaction de Thomas en voyant les cartes de son adversaire il ricana et lâcha sa paire de carte hyper fière de lui, elle colla sa tête à celle de Thomas et caressa sa nuque en souriant « Tu commences bien mon chou ! »

Elle espérait de tout cœur que la nuit entière continuerait comme ça, qu’il reprenne confiance en lui et apprenne à jouer sans dépasser les limites du possible. Elle voulait lui porter bonheur, qu’il passe une agréable soirée et s’amuse comme un fou. Elle se leva alors, le sentant un peu plus à l’aise sur cette nouvelle partie qui commençait à peine. « Je reviens dans dix minutes, je vais sur les machines à sous. » Elle caressa son épaule « Bon début de partie ! » Elle lui fit un clin d’œil et s’en alla vers les machines à sous.


© YUCK IT UP 2016


_________________________________
Summer is coming with

Sidney Arriston
©️ minori.
Revenir en haut Aller en bas
avatar


Invité
Invité

MessageSujet: Re: pokerface - (sidmas)    Dim 28 Fév - 13:42

pokerface ✽ SIDMAS


Comment tu l’avais rencontrée déjà ? C’était à une soirée c’est ça ? Elle avait pourtant bien commencée, jusqu’au moment où les flics se sont ramenés. Non, il faut dire en même temps que vous n’aviez pas choisi le meilleur endroit : un immeuble inhabité. Genre le truc super lugubre et tout, c’était l’idée de qui déjà ? Enfin bref. Pendant les secondes de panique et de n’importe quoi où tout le monde fusaient un peu partout, tu t’étais dit que finalement peut-être que t’aurais été aussi bien chez toi, tranquille. Et puis il a fallu que tu te caches, et c’est d’un coup de tête que t’as choisi le placard à balais. Ils ne viendraient pas te chercher ici. Sidney avait eu la même idée que toi, et vous voilà contraint de rester dans ce placard pendant deux heures. Elles étaient passées très vite, c’est le moins que l’on puisse dire ! Le hasard avait bien fait les choses étant donné qu’en arrivant dans cet immeuble, tu ne t’attendais absolument pas à rencontrer une personne comme elle. Elle était arrivée à Chicago il n’y a pas si longtemps et c’était la raison pour laquelle tu ne l’avais jamais vu avant. Maintenant que j’y pense, tu devrais remercier ton pote de t’avoir forcé à venir ce soir-là !

Tu regardais attentivement chaque visage autour de la table, tu guettais la moindre expression qui pourrait te donner des informations sur les cartes que tes adversaires avaient en main. Les cartes passaient et vous n’étiez que deux encore en course, les autres s’étaient couchés. Alors que tu l’avais assise entre tes jambes, tu entendais Sidney te chuchoter à l’oreille des encouragements : elle était sûre qu’il n’avait pas les bonnes cartes. Tu resserrais un peu l’étreinte que tu avais sur elle et priais intérieurement pour qu’elle ait raison. Et ce fut le cas ! Un Vallet rouge ! Tout ce dont tu avais besoin pour avoir une main parfaite : quinte flush royale. C’est possible de faire ça dès le début de la partie ? Il faut croire que tu avais un porte-bonheur avec toi ce soir. Le croupier demanda si vous vouliez vous coucher et bien évidemment que non, tu n’allais pas te coucher ! Ton adversaire aussi avait décidé de ne pas se coucher, et il était temps de montrer vos cartes. Tu ricanais en voyant son jeu alors que fièrement tu étalais tes cartes sur la table. Certaines personnes autour applaudissaient car il était rare de voir une main aussi bonne au poker et tu sentais la tête de Sid se collant à la tienne alors que sa main caressait ta nuque. « J’ai la chance avec moi on dirait. » Tu lui dis avec un grand sourire. Tantôt tu appréhendais la soirée au Casino, tantôt maintenant tu avais repris confiance en toi. Je te reconnais bien là ! Ce soir tout se passerait bien, ce soir tu ne t’attireras pas de problème. Sidney se leva d’un coup et tu la regardais au début interrogateur, bah quoi ? Elle n’était pas bien assise là sur tes jambes ? Elle te dit qu’elle voulait aller aux machines à sous et qu’elle revenait dans dix minutes, en posant sa main sur ton épaule. Tu prenais sa main en y donnant un bisou « D’accord, je te rejoins tout à l’heure ! »  Et elle était partie.

Tu la suivais du regard jusqu’à ne plus pouvoir la voir, t’assurant qu’elle allait dans la bonne direction et que personne ne viendrait la faire chier jusque-là. Ensuite, tu te reconcentrais sur ta partie. « Elle est jolie votre petite femme. » Hein, qui a dit ça ? Tu tournais ta tête vers la droite pour apercevoir une nouvelle personne qui s’était assise à la table. Il s’agissait d’un homme, la trentaine peut-être. Tu riais et lui répondis que ce n’était pas ta femme. « Elle est libre alors ? » Tu le regardais un peu plus méchamment que la première fois. Répond-lui que non ! Dis-lui qu’elle est à toi ! Tu choisis pourtant de ne pas lui répondre et d’essayer plutôt de te concentrer sur la partie qui venait de recommencer. Mais apparemment, l’homme à ta droite ne voulait pas lâcher la discussion. Il ré-enchérit sur le fait qu’il inviterait bien Sid quelque part, il ajouta ensuite qu’elle était parfaitement son style de femme. Tu tapais tes doigts sur la table, essayant de un : ne pas t’énerver, deux : l’ignorer et trois : te concentrer sur la partie. Les cartes que tu avais étaient minables, faut croire que pour le coup la chance ne pouvait pas éternellement être avec toi. Par contre, j’en connais un pour qui la chance ne manquait pas : ton voisin de droite. « Si je gagne, tu me présente à ton amie ? » Il avait une voix que tu détestais d’un coup, déjà il avait l’air pas mal éméché et en plus il venait te casser les couilles. « Allez, je vais bien m’occuper d’elle ! » Hm… Bon, là c’est le moment où c’est plus fort que toi : « Ta gueule. » tu dis, d’une voix nonchalante qui trahissait pourtant ton agacement et qui surtout, semblait avoir bien énervé ton adversaire. Il se leva d’un bon en te demandant ce que tu venais de dire, et en soutenant son regard, tu lui répétais : « Je t’ai dit de fermer ta gueule. » Il donna un coup violent sur la table et tu te levais toi aussi, pour être plus ou moins à sa hauteur. Attend… On n’avait pas dit que tu ne t’attirais pas de problème ce soir ? Bon… Je ne sais même plus quoi te dire Thomas. Le croupier vous priait de vous calmer et de vous rasseoir, au risque de faire en sorte que la sécurité arrive. Tu levais les mains en l’air en faisant ton éternel sourire au coin. Si ce gars restait calme, tu le resterais aussi.

© YUCK IT UP 2016



Dernière édition par Thomas Marshall-Grant le Lun 29 Fév - 11:53, édité 1 fois
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://yuck-it-up.forumactif.com/t2234-je-vous-emmerdes-et-je-re
avatar


Sidney Arriston
ADMIN - SANS CONFRERIE
Je suis à Chicago depuis le : 13/09/2015 et j'ai déjà rédigé : 540 messages. J'ai : 21 years d'après mes amis. Dans la vie, je suis : 2ieme année en Littérature Française

Feuille de personnage
Choses à savoir sur moi :
Mes amis & mes sorties:

MessageSujet: Re: pokerface - (sidmas)    Dim 28 Fév - 14:40

pokerface ✽ SIDMAS


Les machines à sous, en voilà un truc bien con, t’enfile des pièces dans une machine et tu tires le levier, y’a rien de plus cons et de plus ennuyant en vrai et Sidney voulant tout tester ce soir au Casino, en passant des machines à sous au Black Jack ainsi qu’à la roulette mais elle attendait Thomas pour se lancer dans ce genre de jeux. La blonde regardait alors de gauche à droite, c’est fou le nombre de femme qui se trouvait aux machines à sous, étais-ce un truc réservé pour les femmes débile ? Un truc ou il ne faut pas réfléchir donc réserver aux femmes ? Elle en avait aucune idée mais bon, elle trouva place à côté d’une petite mamie avait commencé à lâcher sa petite monnaie dans la machine, Sidney souriait à la vieille dame et commençait à lâcher elle aussi les petites pièces dans la machine, toute sourire, toute heureuse d’une connerie pareille. A Londres, elle n’avait pas le temps pour les Casino, ouais, quand tu commences à vendre des petits pochons remplis de substance verte tu passes plus de temps dans les rues qu’à vivre ta vie d’adolescente normale, et maintenant Sidney regrettait ce temps, elle se disait qu’elle aurait mieux fait de trainer avec les bonnes personnes, être une bonne élève aux lieux de trainer dans les rues pour faire comme les autres petits et petites connes du quartier où elle habitait fut un temps.

Le regard rivé sur sa propre machine elle était dans un autre monde, elle savait qu’à chaque pièce avalait elle avait une chance de plus de gagner le jackpot mais bon… Au bout de 5 minutes, elle en avait déjà marre, toujours aussi impatiente Sidnette, elle soupira et s’appuya sur le dossier de sa chaise elle tourna alors la tête vers la mamie. « Comment faites-vous pour ne pas perdre patience ? » Elle avait l’air tellement concentré sur ce qu’elle faisait cette grand-mère alors qu’elle-même n’en pouvait déjà plus de ne pas entendre le DING DING qui la désignerait comme grande gagnante des machines à sous. La vieille dame lui répondit alors. « Ça fait 5 heures consécutives que je suis dessus, je me dis bien qu’à un moment elle va lâcher la monnaie… » Ouch… Les yeux de la blonde s’écarquillèrent, cinq heure d’affilé sur ça ?! Jamais de la vie elle passerait tant de temps ici à ne rien faire de la sorte, elle souriait poliment à la vieille dame et se leva faisant le tour du Casino pour mieux connaitre les lieux.

Elle fut étonnée de retrouver à l’intérieur du Casino un espace fumeur, c’était quelque chose de plutôt étonnant à l’époque actuel sachant que de partout il était maintenant interdit de fumer à l’intérieur d’un établissement, puis maintenant qu’elle y pensait elle avait vraiment envie de fumer. Sans attendre, elle entra dans l’espace, un espace qui était visiblement mieux agencé que sa propre chambre une immense réplique de la fontaine de Trévi et du faux gazon pour le sol… Ici trainait que 5/6 personnes, elle faisait un geste de la tête poli pour leurs dire bonjour et s’installait au rebord de cette somptueuse fausse fontaine pour y fumer sa première cigarette de la soirée. Il était inexplicable qu’une cigarette puisse procurer tant de bien, la fumée quelle gardait dans la gorge, elle en ferma les yeux pour se concentrer sur le bruit de l’eau, bordel mais ici c’était limite un spa en vrai ? Une foi qu’elle en avait fini avec sa cigarette Sidney se demanda si il ne valait pas mieux en refumer une dernière pour la route ? Elle regarda l’heure, bon ça faisait déjà une quinzaine de minute qu’elle était partie et connaissant l’homme avec qui elle était, il ne valait mieux pas qu’elle tarde trop il serait capable de venir la chercher en la tirant par les cheveux pour ne pas l’avoir prévenue qu’elle tarderait un peu.

Elle remit son paquet de cigarette dans sa mini pochette qui lui servait de sac, même elle se demandait comment ce sac pouvait tant en contenir et elle s’en alla en direction des tables de Poker, maintenant qu’elle marchait seul elle était bien moins à l’aise dans ce carré presque privé du Casino, les hommes la fixait comme un amuse-gueule et ça ne lui plaisait pas d’être fixé de la sorte, en plus, la demoiselle étant autant déstabilisé ne retrouvait pas la table de poker de Thomas, elle commençait alors à lâcher des merdes,putain il est où pour elle-même et pourtant lorsque son regard tomba sur un Thomas debout les mains en l’air elle comprit directement la situation, surtout en voyant le mec assis à côté de lui aussi debout prêt à en foutre une à son meilleur ami, elle avança le plus rapidement possible, les sourcils froncé elle attrapa Thomas par le derrière de sa veste de costume pour qu’il se rassoit sur sa chaise tu fixais alors les deux hommes l’un après l’autre. « Du calme, tout le monde est ici pour s’amuser donc jouer sans prise de tête. » Elle regardait alors fixement son meilleur ami, le regard rempli d’incompréhension, elle était partie vingt minutes et le voilà déjà prêt à s’embrouiller ? Elle soupira, ne voulant même pas comprendre le comment du pourquoi.

Alors que les deux reprenaient place sur leurs chaises respectives, Sidney caressait les épaules de Thomas, une sorte de massage, réconfortant pour qu’il arrête de tirer la tronche, elle allait lui faire un bisou sur la joue lorsqu’elle senti une main lui caressait le derrière de la cuisse, son poil s’hérissa et sa colonne vertébrale se redressa tout à coup, non… ça ne pouvait pas être ce qu’elle croyait… Elle tourna doucement la tête vers l’homme à sa droite qui lui faisait un grand sourire charmeur en ayant la main presque sur ses fesses maintenant, là s’était de trop elle recula vivement, mettant à l'occasion un gros coup pour dégager la main de l'homme de sa cuisse, ensuite, elle attrapa les affaires de Thomas « Prend ta mise on dégage de cette table de merde. » Elle cracha alors dans le verre du mec de droite, elle vit la tête de Thomas, elle savait qu’il allait lui casser la gueule elle sourit alors au croupier « Désolé, mais si votre clientèle se comporte mal avec la gente féminine alors moi je me comporte mal avec ce déchet. » elle tira alors son meilleur ami le voyant prêt à exploser. « Tu dis un mot de plus Thomas je te promets que c’est moi qui m’énerve contre toi, va à une table et arrête de me gueuler dessus bordel. » Elle disait ça à bout de nerf, elle voulait éviter à tout prix les embrouilles et lui était prêt à tout foutre en l’air, elle l’arrêta alors, elle posa ses mains sur les joues de son meilleur ami voulant le canaliser du mieux qu’elle le pouvait. « Stop ! on est ici pour passer une bonne soirée, tu t’installes à une table et je reste collé à toi ok ? » Elle le regardait droit dans les yeux. « T’as pigé ? »


© YUCK IT UP 2016


_________________________________
Summer is coming with

Sidney Arriston
©️ minori.
Revenir en haut Aller en bas
avatar


Invité
Invité

MessageSujet: Re: pokerface - (sidmas)    Dim 28 Fév - 15:39

pokerface ✽ SIDMAS


En général, tu arrives à garder ton calme. Tu es plutôt du genre je m’en foutiste, alors les remarques, les critiques et tout ça, tu t’en fous royalement. Après, t’es vachement joueur donc parfois tu peux profiter d’une parole de travers pour te défouler, t’énerver un bon coup et ensuite passer à autre chose. Tu peux sembler être atteint par quelque chose, alors qu’en réalité ce sera loin de t’empêcher de dormir la nuit. En l’occurrence ce soir, quand tu sentais monter l’énervement en toi : ce n’était pas des conneries, ce n’était pas du faux et dieu seul sait à quel point tu avais envie de cogner le gars à ta droite. Son erreur avait été de parler de Sidney, il n’aurait pas dû ! Tu n’avais même pas envie de mettre ça sur le dos de l’alcool qu’il avait ingurgité : il n’aurait tout simplement pas dû ouvrir sa bouche. Et tu lui as bien fait comprendre. Tu lui répétais de la fermer, absolument pas intimidé par sa carrure alors qu’il semblait bien prêt à te rentrer dedans. Tu n’avais pas peur parce que mine de rien, tu as beau t’appeler Marshall-Grant, les combats, la bagarre et tout ça tu connais. Si on exclut les années de boxe que tu as faites, étant plus jeune il t’arrivait aussi de te battre contre des jeunes de la banlieue de Chicago. C’est parce que t’as toujours eu un problème avec ton nom de famille et tout le prestige qu’il t’apportait qu’on te retrouvait parfois tard dans la nuit, dans la rue entrain de traîner avec des gars pas très nets.

Alors ouais, c’est vrai que tu avais promis à Sid de ne pas t’attirer d’ennuis ce soir, tu te l’étais même promis à toi-même. Mais qu’est-ce qu’il fallait que tu fasses ? Tu avais bien trop d’honneur et d’égo pour ignorer les remarques que ce gars faisait sur ta meilleure amie. Tu n’allais pas le taper en premier, tu serais en faute dans ce cas, mais par contre tu te sentais déjà prêt à donner le deuxième coup, aussi fort que possible. Il s’approchait de toi et tu ne reculais pas d’un pas, soutenant son regard l’air hautain. Le croupier voulait vous calmer, mais visiblement ton adversaire n’avait pas l’air du même avis. Il répétait sans cesse qu’il fallait que tu t’excuse, qu’il ne savait pas pour qui tu te prenais, mais qu’il allait se faire un plaisir de te casser la gueule. Tu te moquais de lui, les mains en l’air en prenant par moment une fausse mine apeuré et triste. Ça n’avait pas l’air de le faire rire du tout, et bien au contraire tu l’énervais encore plus. Tu sentais que le coup allait partir dans pas longtemps, mais d’un coup tu fus tiré en arrière et ré-assit sur ta chaise. Tu ne t’y attendais pas du tout et tu tournais la tête vers… Sid ? Oh merde, tu allais sûrement te faire engueuler : pas d’embrouilles ce soir, hein ? Laisse-moi rire. Elle faisait jongler son regard entre toi et l’autre client alors que toi tu le fixais avec une animosité des plus terrifiantes. Tu sentais le regard d’incompréhension de Sidney sur toi, mais tu n’osais pas la regarder dans les yeux alors tu continuais de fixer ce gars. Les clients avec vous essayaient de vous calmer, aidant Sid à gérer la situation. Finalement, ton adversaire se ré-assit lui aussi en continuant à murmurer des insultes à ton égard. Tu te calmais peu à peu sous les mains expertes de Sid et la pression qu’elles exerçaient sur tes épaules. Allez… Tu étais passé près d’une baston qui t’aurait peut-être coûté ta soirée au Casino, il faut se détendre maintenant.

Alors que tu prenais une grande inspiration, Sid se redressa d’un coup et tourna la tête vers le gars qui t’avait provoqué il y a juste quelques minutes. Tu baissais ton regard et écarquillais les yeux pour être sûr de ce que tu étais en train de voir. Il avait la main presque sur les fesses de ta meilleure amie. Celle-ci lui donna un gros coup pour se dégager et attrapa en vitesse tes affaires te déclarant de prendre ta mise et que vous quittiez la table. Alors qu’elle finissait par cracher dans le verre de ton adversaire, tu te levais plus énervé que jamais. Bah ouais non mais attend, même toi tu n’étais pas allé aussi loin avec Sid, tes mains ne l’avait jamais plottée comme ça… J’ai fait un commentaire non-avenu ? Bon, d’accord, d’accord oubliez ce que je viens de dire. « Tu viens de faire quoi là ? » Tu disais au gars qui avait eu la très mauvaise idée de s’approcher de vous ce soir. Tu balançais ses jetons par terre et t’approchais dangereusement de lui. « Tu veux que je te casse la gueule c’est ça ? C’est forcément ça, tu me provoquerais pas autant sinon ! » Et cette fois c’était ton verre que tu lui jetais à la figure. Tu sentis Sid encore une fois te tirer vers l’arrière, mais tu te détachas de son emprise. « Mais lâche-moi putain ! » Tu lui dis, ne contrôlant pas ta colère. Visiblement, elle ne semblait pas vouloir t’écouter. « Lâche-moi, tu vas pas m’empêcher de niquer ce gars ! » Tu étais prêt à exploser, genre là tout de suite, maintenant. Sid ne se laissait pas faire et maintenant c’était à elle de te menacer. Tu la sentais à bout de nerf, mais t’étais bien trop énervé pour l’écouter comme un gentil petit garçon. Tu faisais néanmoins un pas vers l’arrière histoire de t’éloigner un peu de la table, mais pas assez pour être loin de ton adversaire. Sid posa ses mains sur tes joues essayant tant bien que mal de te canaliser. Ses paroles te ramenaient sur terre, tu étais un peu plus lucide maintenant. Elle te regardait droit dans les yeux et pour le coup, ça avait le don de te déstabiliser. Tu fronçais les sourcils, tu approchais ton visage du sien en posant une main sur ses hanches. Euh… Stop attend il se passe quoi là ? Est-ce que tu vas la pécho ? Tu ne disais toujours rien, mais arrivé assez proche de son visage, tu changeais de direction en levant la tête en l’air et en soupirant. « Pigé. » Tu dis simplement. Tu la pris dans tes bras parce que sans savoir pourquoi, ça, ça avait le don de te calmer. Tu t’éloignais un peu en passant tes deux mains dans tes cheveux et sur ton visage avant de lui dire : « Je suis désolé. Je t’ai promis qu’il n’y aurait pas d’embrouille… »  Mais ce n’était pas de ta faute aussi ! Non, mais pour qui il s’était pris ce gars ? Sidney c’est un sujet sensible. « Mais sérieusement, si tu veux que j’aille lui casser la gueule pour qu’il regrette bien de t’avoir touchée, je suis ton homme ! » Tu l’avais dit sur un ton un peu plus amusé maintenant que tu avais réussi à te calmer.


© YUCK IT UP 2016



Dernière édition par Thomas Marshall-Grant le Lun 29 Fév - 11:55, édité 1 fois
Revenir en haut Aller en bas


Contenu sponsorisé

MessageSujet: Re: pokerface - (sidmas)    

Revenir en haut Aller en bas
 
pokerface - (sidmas)
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 2Aller à la page : 1, 2  Suivant

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
YUCK IT UP :: UNE PROMENADE EN VILLE :: Chicago Est-
Sauter vers: