trying to be someone else (lexie)

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage


Invité
Invité

MessageSujet: trying to be someone else (lexie)   Dim 2 Aoû - 18:01

Lexie Rowan Rivers

Candice Accola
Né(e) le 07 juillet à Chicago (USA), j'ai 23 ans et suis de nationalité américaine, tout simplement. Si vous voulez en savoir un peu plus sur moi, sachez que je suis plutôt d'origine modeste et que je le vis pas très bien, à vrai dire, je fais tout pour le cacher ! Actuellement en couple avec un homme, je tiens à préciser que je suis plutôt du genre homosexuelle, mais ça aussi je  tiens à le garder pour moi... Désolé(e) d'avance pour les cœurs brisés.

Diplôme préparé : doctorat.Cycle & année d'étude : deuxième année (graduate)Cursus majeur : médecine. (ouais, un jour je pourrais refermer des plaies avec du fil et une aiguille ! Rassurant, n'est-ce pas ?)Spécialisation : pédiatrie. (et en plus, je le ferais sur vos gosses ! mouhaha.)Cursus mineur : sport. (non, c'est pas vrai ! c'est pas bizarre, c'est pour garder la forme et me défouler.)

Personnalité & addictions

Drôle - 65%
Réfléchie - 90%
Créative - 30%
Travailleuse - 78%
Fêtarde - 66%
Narcissique - 93%
Artiste - 24%
Amicale - 76%
Jalouse - 45%
Méfiante - 69%
Sportive - 60%
Prude - 42%
Généreuse - 73%
Têtue - 67%
Hautaine - 58%
Séductrice - 46%
Honnête - 36%
Joueuse - 53%
Alcool : 90%Drogues : 13%Sexe : 76%

Renseignements multiples
Pourquoi avez-vous choisi d'étudier à l'université de Chicago ? T'es une gamine de Chicago. Tu vis, tu respires Chicago. Tu ne connais rien d'autre à vrai dire.. Tu n'as jamais voyagé, jamais passé de vacances à la plage. Tes parents y ont étudié, ton frère y étudie.. Tu ne pouvais vraiment pas faire autrement que de continuer la tradition familiale. Tu n'as même pas pensé aller ailleurs, de toute façon, cette université est tout de même réputée, alors pourquoi chercher ailleurs ? Tu ne sais pas si tu aurais survécu loin des tiens étant donné que tu n'as jamais vraiment été séparée d'eux.

Quelles sont vos sources de financement universitaire ? Concrètement, tes parents n'ont pas les moyens de payer tes études, alors t'as fait avec. T'as un putain de prêt étudiant sur le dos que tu rembourses avec ton job à mi-temps en tant que serveuse au McDonald's (ouais, c'est la classe) et les cours particuliers que tu donnes principalement aux moments des révisions pour les partiels aux plus jeunes. Tu te débrouilles, tu galères parfois (peut-être pour ça que t'es obligée d'avoir une collocation à quatre) mais tu fais avec. T'as appris à faire avec. Bon, d’accord, tu as surtout appris à faire semblant que tout va bien.

Que pensez-vous du système de confrérie ? Tu as un avis mitigé sur la question..  Tu vois ta confrérie comme une famille, un groupe uni et soudé (bon, il faut juste être dans les bonnes grâces de la présidente). Mais d'un autre côté, tu sais très bien que les confréries peuvent avoir un côté sectaire. Tu as déjà vu des gens être radié d'une confrérie et voir leurs vies sociales détruites et souillées par ses anciens "frères" et/ou "soeurs". Les confréries peuvent mener certains vers le haut tandis qu'elles en entraineront d'autres vers le fond. Tu considères que la tienne te mène vers le haut.

D'ailleurs, faites-vous partie d'une confrérie ? Si oui, depuis combien de temps ? Tu peux dire que tu es une ancienne. Contrairement à beaucoup, tu n'as pas intégré une confrérie à ton arrivée. Non. Avant de te lancer, tu as voulu te faire un nom, devenir quelqu'un, pour avoir une chance d'entrer chez les Alpha Omicron Pi. Oui, entrer dans cette confrérie était ton rêve : elle te promettait de gravir les échelons, de devenir populaire, de devenir meilleure à tes yeux. Ton but ultime est que tout le monde t'accepte, avoir l'air parfaite, ne jamais avoir un faux pli, le mascara qui ne coule jamais, la tête haute, la fierté de ton parcours qui brille dans tes yeux. Les autres confréries ne pouvaient t'offrir ce que tu recherchais alors.

Depuis que tu l'as intégré, tu as pu te parfaire. Tes soeurs t'ont aidé à progresser sur plusieurs plans : physiquement, mais aussi mentalement et ont été tes meilleures amies (enfin, pas toutes, tu l'avoues). Pourtant, elles n'ont pas été tendres avec toi durant ta première année. Oh ça, non ! Loin de là, même. Plusieurs d’entre elles ont été mandatées pour te haïr, te détester et te le faire sentir. Tu as pleuré plus d’une fois, ton frère en est témoin et tu as souvent pensé à les quitter. Mais les bras réconfortant de ton frangin ont aidé et même s’il ne comprenait pourquoi tu voulais tant rejoindre ces « idiotes » (ce sont ses mots), il était là chaque fois que tu en avais besoin.  Il y avait aussi Ivy, une autre bizut qui vivait la même chose que toi et vous vous souteniez. Plusieurs mois plus tard, la présidente est venue vous voir pour vous féliciter du soutient dont vous aviez fait preuve et de la détermination qui vous aviez à entrer dans la sororité. Vous étiez des alphas, enfin.

Biographie
Toi, fille des quartiers modestes de Chicago, tu as toujours rêvé de grandeur. Rêvé de sacs Chanel, de belles robes, de réceptions et de contes de fées. Tu as toujours voulu croire au prince charmant. Toi, que tout le monde pense forte et hautaine, perchée sur tes talons, tu n’as pas toujours donné cette impression.. Loin de là.

Enfant, tu étais innocente, douce. Tu entendais souvent dire que tu avais une tête d'ange avec tes cheveux blonds. Tu étais la petite fille parfaite, assidue, polie, amicale et toujours souriante. Tu étais le contraste de ton frère pour tes parents, lui était la petite bête noire de la famille. Il ne voulait pas faire de grandes études ou même aller en cours. Tu voyais souvent tes parents s'arracher les cheveux en se demandant comment ils allaient pouvoir le dompter. Alors un soir, du haut de tes neuf ans, tu es allée le voir pour lui parler. Vous avez six ans de différence, c'est ton grand frère, ton ami, ton protecteur. Tu frappes doucement à la porte et c'est en entendant un grognement que tu ouvres le battant. En te glissant à l'intérieur de sa chambre, tu le vois se tourner comme pour lui crier quelque chose au visage, mais en te voyant il se radoucit. Il ne s'énerve jamais contre toi.. Ou presque. Lexie.. Il semble tellement fatigué. En se glissant dans ses bras, tu ne peux remarquer ses yeux rouges. Tu devrais pas fumer. Il soupire. Et toi, tu ne devrais pas reconnaitre les signes de quelqu'un qui a fumé. Matt, y'a pas que les signes, y'a aussi l'odeur.. Il semblait habitué à cette odeur et ne plus vraiment se rendre compte de son existence. Toi, tu ne penses pas pouvoir t'y habituer un jour. Il ne répond pas, comme perdu dans ses pensées. Tu voulais lui parler mais il ne semble pas capable d'écouter.. Tu essaies tout de même. Faut que tu arrêtes les bêtises, papa et maman s'inquiètent. Je peux pas soeurette. On ne fait pas toujours ce que l'on veut dans la vie, et en plus, elle est merdique. Je dois continuer ce que j'ai commencé sinon je vais avoir des emm.. problèmes. Devant toi, il faisait attention à ses propos, pas comme devant tes parents.. Ton monde n'étais pas tout rose, mais tu arrivais encore à voir le bon partout. Tu voyais des quartiers miteux en allant à l'école, mais tu voulais encore croire à l'avenir. Même si le reste de ta famille n'y croyait plus vraiment. Tes parents blâmaient Matt pour ses bêtises, mais c'était une sorte de dépression, de désillusion qu'il vivait.. Tout comme eux. Deux ans auparavant, vous habitiez encore dans une jolie maison. Pas un palais, non ! Mais une jolie maison, un jolie quartier. Seulement, vous aviez dû partir, trouver un autre chez vous. Ton père était un petit avocat qui gagnait bien sa vie et ta mère une institutrice. Seulement ton père à eu un accident de la route et s'est retrouvé dans l'incapacité de travailler. Il est resté plusieurs mois dans le coma et lorsqu'il s'est enfin réveillé, une chose était sûre : il n'était plus capable d'exercer son métier. Sa concentration était difficile, sa mémoire lui jouait des tours et il était très fatigable. Vous aviez dû renoncer à la maison et les fins de mois étaient devenues plus serrées. Vous n'étiez pas pauvres, ça non ! Mais vous n'aviez plus le luxe de penser à des vacances ou à des loisirs hors de prix.

Quelques années plus tard, tu n'étais déjà plus la même. Tu avais compris que la vie n'était pas si belle que ça, et tu passais également par la case désillusions. Bizarrement, tu avais l'impression de comprendre ce qu'avait alors ressenti ton frère. La vie est merdique, il avait raison. Et le seul moyen de la prendre en main était de se battre et de devenir la meilleure en tout. Alors tu as commencé à essayer de devenir quelqu'un d'autre. Quelqu'un de meilleur que toi. Quelqu'un qui pourrait sortir des bas quartiers. L'idée devenait doucement mais sûrement une idée fixe, presque maladive. Au fil des mois, tu te forgeais une idée de ce que tu devrais devenir pour parvenir à sortir de ta situation. Tu ne voulais pas juste t'en sortir, non. Tu voulais tout réussir, être parfaite, ne plus avoir un seul défaut. Tu avais changé de style, changé de coiffure, changé ta façon d'être pour entrer dans un moule que tu pensais devoir épouser parfaitement pour réussir.

En entrant à la fac, tu n'avais qu'une idée en tête : rejoindre les Alpha Omicron Pi. Tu connaissais cette confrérie par coeur et tu savais une chose : si tu n'étais pas assez bien pour elles, ces filles ne t'accepteraient jamais. Alors durant trois années entières, tu as forgé ta réputation, tu l'as travaillée. Tu as adapté ta garde robe, volant lorsque tu n'avais plus assez d'argent pour boucler ta fin de mois. Tu as réussi à t'inviter aux bon endroits, aux bonnes fêtes. Ton unique but était de rentrer dans l'élite féminine de l'université de Chicago. C'est à ton entrée en quatrième année que tu as eu le courage nécessaire pour tenter ta chance.. Et après une année de galère et de pleurs, tu es devenue l'une des leurs.. Alors, au lieu de te détendre, tu as continué à cultiver ton apparence.

Moi c'est stormy.night !
J'ai 23 ans, je suis une princesse ! (bah quoi, c'est beau de rêver !) et je vis en france. J'ai découvert le forum sur bazzart, dans les projets ** et je le trouve trop classe ! Sinon, je serai connecté(e) minimum 4x par semaine et je devrai pourvoir RP environ 2 à 3 fois par semaine.



Dernière édition par Lexie R. Rivers le Dim 2 Aoû - 20:41, édité 5 fois
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://yuck-it-up.forumactif.com/t2212-lux-2-0-the-robot-unicorn


Lux Ó Cearnaigh
FONDATRICE - NOTRE MÈRE A TOUS
Je suis à Chicago depuis le : 03/06/2011 et j'ai déjà rédigé : 3705 messages. J'ai : 24 ans d'après mes amis. Dans la vie, je suis : doctorante (troisième année) en ingénierie, spécialisée en robotique

Feuille de personnage
Choses à savoir sur moi :
Mes amis & mes sorties:

MessageSujet: Re: trying to be someone else (lexie)   Dim 2 Aoû - 18:06

Bienvenue sur le forum ! I love you Bon courage pour la suite

_________________________________
Revenir en haut Aller en bas


Invité
Invité

MessageSujet: Re: trying to be someone else (lexie)   Dim 2 Aoû - 18:11

Merci
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur


Le Doyen
TÊTE PENSANTE DE CHICAGO
Je suis à Chicago depuis le : 09/07/2015 et j'ai déjà rédigé : 1092 messages. J'ai : 55 ans d'après mes amis. Dans la vie, je suis : le fabuleux doyen de cette université

Feuille de personnage
Choses à savoir sur moi :
Mes amis & mes sorties:

MessageSujet: Re: trying to be someone else (lexie)   Dim 2 Aoû - 18:43

Vous êtes nombreuses à vouloir rejoindre les rangs très serrés des Alpha Omicron Pi. Ah, rude concurrence entre tant de sorcières prêtes à tout pour se faire un nom, dissimulées sous des traits d'anges parfaits... Mais j'ai pu constater que tu avais saisi l'esprit de ta confrérie, et cela fait de toi une vraie, une pure. Et une récente en plus, que demandez de plus ? La route sera encore longue, mais tes sœurs seront là pour t’aiguiller (ou t'enfoncer). Je valide donc le choix des Alpha Omicron Pi !
Revenir en haut Aller en bas


Invité
Invité

MessageSujet: Re: trying to be someone else (lexie)   Dim 2 Aoû - 19:22

chère cousine j'ai cherché ta fiche partout pour venir te dire coucou.
Revenir en haut Aller en bas


Invité
Invité

MessageSujet: Re: trying to be someone else (lexie)   Dim 2 Aoû - 19:25

J'allais justement faire pareil xD What a Face
Quel bel avatar coeur2

Et merci à ce cher Doyen amour4
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur


Le Doyen
TÊTE PENSANTE DE CHICAGO
Je suis à Chicago depuis le : 09/07/2015 et j'ai déjà rédigé : 1092 messages. J'ai : 55 ans d'après mes amis. Dans la vie, je suis : le fabuleux doyen de cette université

Feuille de personnage
Choses à savoir sur moi :
Mes amis & mes sorties:

MessageSujet: Re: trying to be someone else (lexie)   Dim 2 Aoû - 21:56

Tu es validée !

Lexie est très intéressante, j'aime beaucoup son attitude protectrice dans le début de la biographie ! En tout cas avec ce qu'elle a fait, elle mérite d'être dans l'élite féminine ça c'est sûr ! On espère que l'université de Chicago va finir par lui faire réaliser que la vie est belle eheh. (Il faudrait en revanche que tu ajoutes un avatar à ton dossier s'il te plait)
Je t'invite à aller recenser ton avatar et tes prénoms et nom ainsi qu'à contacter PlayBoy pour lui faire part de 3 petits secrets te concernant. Tu peux également aller créer ta fiche de liens afin de te trouver de nouveaux amis ou intégrer un club ou une équipe universitaires ! Bienvenue dans notre famille  coeur2

Bizutage de bienvenue ✽ Tu devras faire un RP dans le quel tu es déguisée en Lapin.

© YUCK IT UP 2015

Revenir en haut Aller en bas


Invité
Invité

MessageSujet: Re: trying to be someone else (lexie)   Dim 2 Aoû - 23:58

Belle comme un coeur,
Tu devrais passer l'aspirateur.
Ce n'est pas papa qui le fera,
il est en bas.

Ne sois pas si parfaite,
Le monde est moche.
Tu ne vois pas ce qui cloche ?
Tu es une blondinette.

Bienvenue sinon
Revenir en haut Aller en bas


Invité
Invité

MessageSujet: Re: trying to be someone else (lexie)   Lun 3 Aoû - 2:02

Bienvenue sur YIU ! N'hésites pas à contacter le staff en cas de besoin.
Revenir en haut Aller en bas


Invité
Invité

MessageSujet: Re: trying to be someone else (lexie)   Jeu 6 Aoû - 11:02

Heyyyy
J'étais absente mais je suis de retour
Tu auras quand même le droit à un message de bienvenue, même bon... je suis en retard, je sais. Alors.....
BIENVENUE SUR YIU !
Revenir en haut Aller en bas


Contenu sponsorisé

MessageSujet: Re: trying to be someone else (lexie)   Aujourd'hui à 16:28

Revenir en haut Aller en bas
 
trying to be someone else (lexie)
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1
 Sujets similaires
-
» We needed to talk, sister ! - Lexie & Alex.
» Appel ZAYN ღ LEXIE
» Lexie. « Amusons-nous. »
» WILL&LEXIE ›› “ Quel ravage un être peut causer par la seule force de sa séduction.”
» Adieu nature morte... bonjour... nature divine [Lexie & Kate]

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
YUCK IT UP :: LES ARCHIVES :: Les archives :: Les fiches périmées-
Sauter vers: