Bora H. Park ♚ Chérie, tes cuisses sont comme tes neurones : personne ne sait quand elles vont se toucher.

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
Aller à la page : 1, 2, 3  Suivant
AuteurMessage


Invité
Invité

MessageSujet: Bora H. Park ♚ Chérie, tes cuisses sont comme tes neurones : personne ne sait quand elles vont se toucher.   Dim 16 Aoû - 23:42

Bora Hana Park

Im jinah (nana)
Née le 25 février 1992 à séoul (corée du sud), j'ai 23 ans et suis de nationalité coréenne. Si vous voulez en savoir un peu plus sur moi, sachez que je suis plutôt riche et que je le vis bien ! Actuellement célibâtarde, je tiens à préciser que je suis plutôt du genre à tout prendre... Désolée d'avance pour les cœurs brisés.

Diplôme préparé : masterCycle & année d'étude : graduade - deuxième annéeCursus majeur : journalismeSpécialisation : modeCursus mineur : elle a assez avec un cursus, faut pas pousser mémé dans les orties !

Personnalité & addictions

Drôle - 65%
Réfléchie - 53%
Créative - 80%
Travailleuse - 25%
Fêtarde - 68%
Narcissique - 74%
Artiste - 53%
Amicale - 60%
Jalouse - 62%
Méfiante - 95%
Sportive - 51%
Prude - 20%
Généreuse - 30%
Têtue - 60%
Hautaine - 75%
Séductrice - 69%
Honnête - 45%
Joueuse - 60%
Alcool : 20%Drogues : 0%Sexe : 60%

Renseignements multiples
Pourquoi avez-vous choisi d'étudier à l'université de Chicago ? Bora aurait aimé étudier dans une université Séoulienne auprès de ses anciens amis et des personnes qui lui sont chères.  la Corée du sud a toujours été pour elle son foyer, c'est dans le pays du matin calme qu'elle a grandi et si on lui avait laissé opportunité de choisir son avenir, c'est à la capitale  qu'elle l'aurait tracé. Malheureusement, la vie est faite de nombreuses surprises et voilà maintenant quatre années que la belle s'est installée à chicago pour suivre son père dans cette folle aventure et dans ses découvertes. Si Bora étudie dans cette université, c'est avant tout par facilité puisqu'elle n'est pas très loin de sa famille, elle peut donc s'y rendre en moins de quelques minutes. C'est également pour sa notoriété et au bouche à oreille, le nom de cette école a de nombreuses fois été prononcé, c'est l'un des facteurs principaux de sa venue ici.

Quelles sont vos sources de financement universitaire ? Bora n'a jamais aimé travailler, elle rejette toute proposition d'emploi et elle évite de se salir les mains. Elle a grandi dans un univers facile avec de l'argent à portée de main et elle n'a jamais été du genre à s'en priver. L'argent pour ses études vient essentiellement de son géniteur qui est prêt à tout pour sa petite fille, même s'il doit dépenser sa fortune dans une université réputée. Il faut également savoir que Bora tient une chaîne Youtube en anglais et une autre en coréen sur la mode, le maquillage, la coiffure.. Bref des sujets 100% féminins (même s'il lui arrive de faire quelques gameplays avec ses amis) et ses vidéos lui rapportent parfois pas mal de fric. Elle plonge aussi dans cette somme pour ses études.

Que pensez-vous du système de confrérie ? Voilà un système qui fait jubiler l'Asiatique ! La réussite sociale est un fait important pour Bora et s'il y a bien un groupe auquel elle veut absolument être mêlée, c'est la confrérie. Elle serait prête à tout pour obtenir une place dans les fraternités les mieux classées, celles qui font rêver et elle dénigre avec dégoûts les moins vendeuses. Les intellos par exemple, les plus bizarres ou encore ceux qui ne se mêlent pas aux groupes sont inutiles dans son esprit. Mieux vaut placer la barre très haut si on veut réussir dans la vie, n'est-ce pas ?

D'ailleurs, faites-vous partie d'une confrérie ? Si oui, depuis combien de temps ? Bora n'aurait pas manqué l'occasion de faire partie des Alpha Omicron Pi. Dès son arrivée à l'université, cette confrérie a su faire balancer son coeur et en moins de temps qu'il n'en faut pour le dire, elle avait rejoint leurs rangs et elle s'était forgée une réputation d'enfer. Cette sonorité féminine est sans doute la meilleure chose qui soit arrivée à la brune, sans compter les nombreux points communs qu'elle s'est découverte avec les autres étudiantes du groupe. Le premier point qui la relie aux ΑΟΠ, c'est sa passion pour la mode et sa propre image. Quand on tient une chaîne de beauté sur une plateforme comme Youtube, il est évident qu'on apprécie un minimum cet univers, pour elle il s'agit d'une grande passion, du seul et unique domaine dans lequel elle souhaite se diriger dans l'avenir. C'est sans doute pour cette raison qu'elle aspire travailler en tant que journaliste pour un magazine de mode. L'apparence physique n'est pas qu'un détail pour Bora : c'est sa carte maîtresse. Elle entretient régulièrement son corps au moyen d'un jogging ou d'une série d'abdos, elle n'a pas peur de souffrir pour être belle et elle ne sortirait pas sans rouge à lèvres. Elle est magnifique et elle le sait, elle ne cesse de répéter qu'elle équivaut ces nanas et qu'elle les surpasse même. Elle a toujours eu une longueur d'avance sur sa popularité puisqu'elle est connue sur les réseaux sociaux et qu'elle possède un paquet d'abonnés alors il faut bien se mettre dans le crâne qu'elle est un véritable atout pour elles. Ensuite, c'est une grande séductrice et elle aime avoir les hommes à ses pieds, surtout s'ils sont particulièrement mignons. Elle est très sélective quand il s'agit d'amitié ou de volage, Bora ne traîne pas avec n'importe qui et elle sait exactement qui elle veut se mettre dans la poche. Elle est peut-être un brin hypocrite parfois mais quand on souhaite réussir on n'a pas le choix : il faut sympathiser avec plus fort que soi.

Ça fait quatre ans que la youtubeuse fait partie de la confrérie et la vie en communauté n'a pas toujours été facile. Elle se souvient parfaitement de sa première année et de son intégration : les choses qu'elle a dû subir, les choses qu'elle a été obligée de faire pour faire partie des leurs. Bora a joué le jeu, elle a bu des litres d'alcool, elle n'a pas râlé quand on lui a fait des crasses parce qu'elle savait qu'un jour les rôles s'inverseront. C'est une mauvaise période à passer mais c'est inévitable, aujourd'hui c'est à son tour d'observer les petits nouveaux dans cette étape désastreuse, et c'est pas pour lui déplaire. Elle en rajoute parfois une couche mais elle est tout de même une maman poule avec les nouvelles recrues. Elle ne le montre pas toujours mais ces filles sont vraiment comme une famille à ses yeux et même s'il lui arrive de se retrouver au milieu d'un conflit, elle sait qu'elle a une place assurée jusqu'à la fin de ses études puisqu'elle est bonne copine avec la plupart de la sonorité.

Biographie

1992 - Hôpital de Séoul

« Félicitation, votre petite fille est magnifique. » Le médecin présent dans la salle dépose soigneusement le nouveau-né sur le ventre boudiné de sa mère qui venait de faire un effort monstre pour lui donner la vie. Elle glisse le bout de ses doigts sur la peau lisse de son enfant et les larmes lui montent lentement aux yeux pour perler sur ses jours rebondies. « Lullaby and goodnight, with roses bedight with lilies o'er spread is baby's wee bed.. » Madame Park berce timidement son bébé pour tenter de calmer ses pleurs et ses cris au moyen d'une douce berceuse et après quelques minutes de douceur, la petite Bora tombe dans les bras de Morphée. Quelques heures plus tard on réveille ce petit bout pour passer sa série de tests et contrôler la santé physique et mentale de la petite. Après quelques minutes dans la salle d'examen, les deux parents sont soulagés d'apprendre l'état de santé entièrement positif de leur chérie.

1999 - Boutique de Séoul

« Maman, je veux ça ! » La petite fille montre du doigt une superbe Barbie qui comporte une vingtaine d'accessoires.. Il paraît que c'est la préférée des enfants, il s'agit du modèle le plus vendu de cette année. « Pas aujourd'hui, je suis pressée Bora. On reviendra la chercher la semaine prochaine. » Consternée, elle lâche aussitôt la main de sa génitrice pour se mettre à hurler, ses yeux s'humidifiant au fur et à mesure que la colère l'envahit. Elle crie à quel point elle désire cette poupée sous le regard perçant des inconnus. Sa mère se doute des remarques qu'ils feront sur elle si elle ne réalise pas le caprice de son enfant. On la ferait passer pour une mère indigne, qui ne sait pas tenir ses gosses. « Prends-la. » Souffle-t'elle le temps que sa fille se calme, et qu'elle aille enfin chercher l'objet de ses désirs. « Et je veux la voiture rose aussi maman ! » Elle ne réfléchit même pas, elle se contente d'attraper la boite qui contient cette fameuse bagnole. C'est avec cette mauvaise habitude d'avoir absolument tout ce qu'elle désire qu'a grandi la coréenne, c'est sans doute à cause de cette mauvaise éducation qu'elle est devenue si capricieuse. Ses parents n'ont jamais eu de problèmes d'argent, ils pouvaient donc se permettre d’acheter monts et merveilles pour combler leur enfant unique. Piano, chiot, robe de cérémonie.. La gamine a toujours eu ce qu'elle désirait dans les quatre secondes qui suivaient sa demande.

2006 - École de Séoul

« Le comportement de votre fille est inadmissible monsieur Park. » Il marque une pause pour lancer un regard qui en dit long sur ses pensées à l'adolescente qui essaie de se faire toute petite sur sa chaise. Elle aurait aimé être une souris et s'enfuir dans un petit trou pour ne pas assister à cette révélation, pour éviter la punition que ses parents lui infligeraient une fois à la maison. Elle se tait en espérant que la vérité garde le silence mais l'espoir disparaît bien rapidement pour faire place à la réalité pure et dure. « Sa camarade de classe est venue nous signaler un harcèlement moral de sa part et nous ne pouvons pas tolérer ce genre de comportement dans notre établissement ! » Elle évite le regard de ses parents, et elle maudit intérieurement le directeur de son école. Cette fille mérite entièrement sa position de victime, elle a délibérément embrassé son petit-ami, comment pouvait-il sanctionner quelqu'un pour des mots alors que l'autre fille avait fait du mal à l'accusée ? « Si un événement comme celui-ci se reproduit, nous devrons la renvoyer. » Après une poignée de main et quelques formules de politesse, ils quittent l'établissement et Bora se fait gronder par son daron. Ce n'est pas la première fois que ses parents sont convoqués pour son mauvais comportement. Une fois pour ses mauvaises notes, l'autre fois pour refus du port de l'uniforme ou encore une autre où on l'a retrouvée avec une cigarette dans la bouche. Ce dernier avertissement a fait honte à la gamine qui a décidé de prendre sur elle pour éviter les foudres de ses parents.

2009 - Chambre de Bora à Séoul

« Bonjour à tous et bienvenue sur ma chaîne Youtube. Aujourd'hui je vais vous apprendre comment faire un chignon donut ! » Et voilà, la première vidéo de BoraBty a été mise en ligne. La qualité est plutôt médiocre, elle l'a entièrement filmée avec son téléphone portable dernier cri mais ça ne suffit pas pour embellir l'image. Quand le nombre d'abonnés a augmenté, elle a investi dans une caméra multi-fonction, des nouveaux accessoires et maquillages. C'est grâce à ses enregistrements que Bora a trouvé en la mode une véritable passion et elle ne changerait sa vie pour rien au monde. Elle aime discuter avec les gens qui l'apprécient sur les réseaux sociaux, elle donne des conseils et sa popularité est montée en flèche en Corée, elle est devenue la Youtubeuse beauté préférée de son pays et suite au succès qu'elle a reçu, elle a ouvert une seconde chaîne entièrement en anglais et une dernière où elle fait quelques gameplay avec ses amis et sa famille. Cette plateforme c'est comme son petit monde à elle, elle avait peur qu'on découvre ce qu'elle faisait au début et finalement c'est devenu son meilleur atout.

2010 - Maison familiale de Séoul

Épuisée par les événements et les sorties de ses derniers jours, Bora a décidé de se reposer la journée dans son lit pour récupérer ses heures de sommeil franchement méritées. Plongée dans des rêves merveilleux d'amour et de paix, elle finit par ouvrir subitement les yeux lorsqu'elle entend du bruit venant de la cuisine. « Sale pute, casse-toi. » Son coeur manque de faire un bond lorsqu'elle reconnaît la voix de son père, la brune descend sourdement les marches de l'escalier pour se rapprocher de la pièce victime de cet acharnement. Elle tend l'oreille pour comprendre l'origine de cette dispute mais les minutes qui suivent ne sont faites que de critique et de grossièreté. « Comment t'as pu me faire un coup pareil ? » Elle entend un gros bruit, comme si quelqu'un avait tapé son poing sur la table pour affirmer sa colère, puis elle croit reconnaître la voix de sa mère certainement saccadée par les larmes et la tristesse, qui supplie son mari de pardonner son erreur. « Comment je pourrais pardonner l'impardonnable ? » Et là, elle comprend enfin pourquoi ils font tout ce boucan. Elle remonte dans sa chambre tout aussi discrètement que la première fois, elle attrape son portable et elle compose machinalement le numéro de sa meilleure amie pour lui faire part de sa découverte. C'est la gorge nouée qu'elle relate les événements. « Nara, mon père veut le divorce.. Je.. J'crois que ma mère l'a trompé. »

2015 - Maison familiale de Chicago

Pour fêter les deux ans de vie commune de son père avec sa nouvelle compagne, Bora a été invitée à un dîner familial qui s'annonce explosif. Voilà cinq ans que la belle s'est installée en Amérique et elle a du mal à s’habituer à cette nouvelle manière de vivre. Ici, les repas se passent dans la critique et la méchanceté, on refuse de se passer le plat de salade parce que tu ferais mieux de relever ton cul, on te fait un sermon de deux heures pour te faire comprendre que tu manges trop et que tu vas attraper des bourrelets si t'arrêtes pas de te goinfrer. Parfois son pays natal lui manque, mais Chicago est rempli de surprises et elle découvre des personnes intéressantes chaque jour. La femme de son père est une jolie brune aux seins refaits et aux fesses rebondies, son fils est un petit prétentieux qui ne voit que par lui et ça met souvent l'asiatique sur les nerfs. Il a deux ans de plus qu'elle, mais qu'est-ce qu'il est chiant. Elle le supporte très difficilement, quand ils se voient c'est principalement pour se lancer des piques monstrueuses et s'insulter de tous les noms possibles. C'est le genre de relation frère-soeur qui plait à personne, Bora préférait quand elle était l'unique fille de son papa. Maintenant elle doit tout partager avec cet énergumène alors qu'elle souhaite juste le chasser de sa petite vie. De son côté, il joue les je-m'en-foutiste par fierté mais il la considère vraiment comme un membre à part entière de sa famille. Elle ne s'en rend pas bien compte mais il est présent pour elle quand elle a des problèmes. Pour s'échapper de cette folie familiale, Bora entretient ses chaînes Youtube et l'université de Chicago est un très bon remontant aussi. Surtout qu'elle fait partie de la meilleure confrérie de l'université. Au final,  elle a une belle vie cette nana.


Moi c'est luhananas !
J'ai 17 ans, je suis une licorne askip   et je vis en belgique, une fois. J'ai découvert le forum par partenariat il me semble et je le trouve magnifaïque (à la cristina) plus sérieusement, j'ai pas l'habitude des forums occi alors me jetez pas.  **   ! Sinon, je serai connectée 6 jour sur 7 et je devrai pourvoir RP environ 5 fois par semaine.


Dernière édition par Bora H. Park le Mar 18 Aoû - 16:53, édité 10 fois
Revenir en haut Aller en bas


Invité
Invité

MessageSujet: Re: Bora H. Park ♚ Chérie, tes cuisses sont comme tes neurones : personne ne sait quand elles vont se toucher.   Dim 16 Aoû - 23:49

bienvenuuuue **
Revenir en haut Aller en bas


Invité
Invité

MessageSujet: Re: Bora H. Park ♚ Chérie, tes cuisses sont comme tes neurones : personne ne sait quand elles vont se toucher.   Lun 17 Aoû - 1:12

nana stress elle est toujours aussi belle love
bienvenue sur yiu!
Revenir en haut Aller en bas


Invité
Invité

MessageSujet: Re: Bora H. Park ♚ Chérie, tes cuisses sont comme tes neurones : personne ne sait quand elles vont se toucher.   Lun 17 Aoû - 3:00

Bienvenue et bon courage pour ta fiche
Revenir en haut Aller en bas


Invité
Invité

MessageSujet: Re: Bora H. Park ♚ Chérie, tes cuisses sont comme tes neurones : personne ne sait quand elles vont se toucher.   Lun 17 Aoû - 6:38

bienvenue parmi noooous amour2
Revenir en haut Aller en bas


Invité
Invité

MessageSujet: Re: Bora H. Park ♚ Chérie, tes cuisses sont comme tes neurones : personne ne sait quand elles vont se toucher.   Lun 17 Aoû - 10:34

Bienvenue sur YIU ! Courage pour la suite de ta fiche et surtout n'hésites pas à contacter le staff en cas de besoin ! Ton avatar est trop cute !
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://yuck-it-up.forumactif.com/t2212-lux-2-0-the-robot-unicorn


Lux Ó Cearnaigh
FONDATRICE - NOTRE MÈRE A TOUS
Je suis à Chicago depuis le : 03/06/2011 et j'ai déjà rédigé : 3705 messages. J'ai : 24 ans d'après mes amis. Dans la vie, je suis : doctorante (troisième année) en ingénierie, spécialisée en robotique

Feuille de personnage
Choses à savoir sur moi :
Mes amis & mes sorties:

MessageSujet: Re: Bora H. Park ♚ Chérie, tes cuisses sont comme tes neurones : personne ne sait quand elles vont se toucher.   Lun 17 Aoû - 10:44

Wow, ton avatar... Elle est sublime Je suis heureuse de voir que l'on a de plus en plus de personnages asiatiques, c'est un super mélange ! I love you Bon courage pour ta fiche

_________________________________
Revenir en haut Aller en bas


Invité
Invité

MessageSujet: Re: Bora H. Park ♚ Chérie, tes cuisses sont comme tes neurones : personne ne sait quand elles vont se toucher.   Lun 17 Aoû - 10:47

qu'elle est belle ** (j'étais là genre 'Nana, Nana' ???? et en fait non ). Merci de m'avoir fait découvrir, je ne la connaissais pas du tout.

Bienvenue sur le forum, et courage pour ta fiche I love you
Revenir en haut Aller en bas


Invité
Invité

MessageSujet: Re: Bora H. Park ♚ Chérie, tes cuisses sont comme tes neurones : personne ne sait quand elles vont se toucher.   Lun 17 Aoû - 11:00

Une deuxième coréenne. stress J'aime. stress
T'es trop belle!
BIENVENUE SUR YIU coeur

Et peut-être que tu pourras répondre à une question qui me tripote les méninges depuis pas mal de temps. Que penses-tu de la reproduction des bigorneaux en temps de pluie ?
Revenir en haut Aller en bas


Invité
Invité

MessageSujet: Re: Bora H. Park ♚ Chérie, tes cuisses sont comme tes neurones : personne ne sait quand elles vont se toucher.   Lun 17 Aoû - 12:20

Tellement belle cette fille là
BIENVENUE SUR YIU balloncoeur2
n'hésite pas si tu as des questions **
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur


Addison G. Cunningham
ADMIN - SANS CONFRERIE
Je suis à Chicago depuis le : 02/08/2015 et j'ai déjà rédigé : 1459 messages. J'ai : 23 d'après mes amis. Dans la vie, je suis : 6ème année en Criminologie et science du comportement

Feuille de personnage
Choses à savoir sur moi :
Mes amis & mes sorties:

MessageSujet: Re: Bora H. Park ♚ Chérie, tes cuisses sont comme tes neurones : personne ne sait quand elles vont se toucher.   Lun 17 Aoû - 12:28

Bienvenuuuuuuuuuuuuuuuuuuu parmi nous amour2
Bonne chance pour ta fiche I love you

_________________________________

- Les amours de ma vie ! -
Revenir en haut Aller en bas


Invité
Invité

MessageSujet: Re: Bora H. Park ♚ Chérie, tes cuisses sont comme tes neurones : personne ne sait quand elles vont se toucher.   Lun 17 Aoû - 14:02

NANA AFTER SCHOOL ! bave bave
Une déesse cette fille
Bienvenuuuuuuuuuuuuuuuuuue parmi nous ! **
Bon courage pour ta fiche & have fun sur YIU stress
Revenir en haut Aller en bas


Invité
Invité

MessageSujet: Re: Bora H. Park ♚ Chérie, tes cuisses sont comme tes neurones : personne ne sait quand elles vont se toucher.   Lun 17 Aoû - 14:02

BIENVENUE SUR LE FORUM I love you
Contente de voir encore une asiatique parmi nous
Revenir en haut Aller en bas


Invité
Invité

MessageSujet: Re: Bora H. Park ♚ Chérie, tes cuisses sont comme tes neurones : personne ne sait quand elles vont se toucher.   Lun 17 Aoû - 14:46

cora - merci ma belle

maisie - eh bien, je pensais pas que quelqu'un connaîtrait nana en fait. mais j'avoue qu'elle est sublime. merci stress

jennelee - la belle hollond roden omg. tu fais battre mon coeur.. c'est ma préférée dans teen wolf. **  merci ! ♥

nathan - merci à toi, le bg. :moustache:

priam - heey, merci pour l'acceuil et je te retourne le compliment.

lux - j'avais un peu peur niveau intégration si je prenais une bridée, mais je suis satisfaite en fin de compte. mais j'avoue que c'est sympa qu'il y en ait quelques-uns. merci à toi. ♥

rose - je suis contente de te l'avoir fait découvrir dans ce cas. aimee est pas mal non plus donc voilà.. merci en tout cas !

caleb - ça aime les coréennes par ici.. danse2
ahah, et pour les bigorneaux.. je te propose qu'on en discute devant un café parce que j'ai beaucoup de choses à dire dessus.  
et forcément : merci ! ♥

riley - venant de kristina bazan je suis flattée.   merci !

addison - meeeeerci !  coeur

blake - je pourrais dire la même chose pour toi, elle est sublime ta gow.  amour4  merci à tooi. ♥

sileas - contente de voir que les asians sont attendues.  
merci. ♥
Revenir en haut Aller en bas


Invité
Invité

MessageSujet: Re: Bora H. Park ♚ Chérie, tes cuisses sont comme tes neurones : personne ne sait quand elles vont se toucher.   Lun 17 Aoû - 16:38

Elle est sublime bave Bienvenue et courage pour la fin de ta fiche
Revenir en haut Aller en bas


Contenu sponsorisé

MessageSujet: Re: Bora H. Park ♚ Chérie, tes cuisses sont comme tes neurones : personne ne sait quand elles vont se toucher.   Aujourd'hui à 23:20

Revenir en haut Aller en bas
 
Bora H. Park ♚ Chérie, tes cuisses sont comme tes neurones : personne ne sait quand elles vont se toucher.
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 3Aller à la page : 1, 2, 3  Suivant
 Sujets similaires
-
» « CENTRAL PARK » New York i love you .
» Breakfast in Central Park ◊ Meira Jenniekins
» Keylan Venturi Greene ► Jay Park
» Linkin Park : Live In Texas
» Miku Seung ► Park Bom

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
YUCK IT UP :: LES ARCHIVES :: Les archives :: Les fiches périmées-
Sauter vers: