Preston J. Dashwood ► C'était un long et épuisant voyage 100%

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
Aller à la page : 1, 2  Suivant
AuteurMessage


Invité
Invité

MessageSujet: Preston J. Dashwood ► C'était un long et épuisant voyage 100%   Dim 16 Aoû - 21:20

Preston Joshua Dashwood

Grant Gustin
Né(e) le 14 janvier 1993 à Devonport (Australie), j'ai 22 ans et suis de nationalité Australienne. Si vous voulez en savoir un peu plus sur moi, sachez que je suis plutôt modeste et que je le vis pas trop mal ! Actuellement célibataire, je tiens à préciser que je suis plutôt du genre homosexuel... Désolé(e) d'avance pour les cœurs brisés.

Diplôme préparé : MasterCycle & année d'étude : Graduate en première annéeCursus majeur : PsychologieSpécialisation : //Cursus mineur : //

Personnalité & addictions

Drôle - 70%
Réfléchi(e) - 80%
Créatif(ve) - 65%
Travailleur(euse) - 70%
Fêtard(e) - 40%
Narcissique - 10%
Artiste - 60%
Amical(e) - 60%
Jaloux(se) - 70%
Méfiant(e) - 75%
Sportif(ve) - 50%
Prude - 70%
Généreux(se) - 80%
Têtu(e) - 60%
Hautain(e) - 10%
Séducteur(trice) - 20%
Honnête - 70%
Joueur(euse) - 50%
Alcool : 30%Drogues : 00%Sexe : 60%

Renseignements multiples
Pourquoi avez-vous choisi d'étudier à l'université de Chicago ? Pourquoi ? Oh je... en vérité, je ne sais pas trop. J'imagine que c'était devenu trop pesant de rester dans mon pays. Peut-être que j'avais besoin d'aller voir si l'herbe était plus verte ailleurs. Si les gens étaient moins juges. Ça explique juste pourquoi je suis venu étudier en Amérique. Pourquoi celle de Chicago ? Je n'ai pas beaucoup plus d'explications. Ma mère et moi avons cherché sur internet les universités réputés. Et j'ai choisi celle-ci. Désolé si ma réponse peut paraitre affreusement banale ou dénuées d'intérêt.

Quelles sont vos sources de financement universitaire ? J'ai obtenu une sorte de bourse en Australie me permettant d'aller étudier dans une université dans le monde. Ça fait comme partie d'un programme. Après ça ne paie que mes frais de scolarité. Pour le reste, mes parents m'aident comme ils le peuvent et j'ai aussi des petits boulots à droite et à gauche. Je fais le baby-sitter, je suis payé pour promener des chiens... le genre de petit-boulot classique et qui me demande pas de parler à énormément de gens. Donc l'un dans l'autre, je m'en sors malgré tout.

Que pensez-vous du système de confrérie ? Globalement, je trouve ça assez cool pour les étudiants d'avoir une sorte de famille ici sur le campus. De pouvoir être entouré avec d'autre personne de leur âge qui vive la même expérience. Je dois avouer que d'un point de vue personnel, ce n'est pas vraiment ma tasse de thé. Mais je comprend que beaucoup cherche un point de chute où pouvoir se relaxer. C'est réellement comme une famille, et certaine maison sont vraiment énormes. Donc ouais, j'adore l'idée même si je me sens pas spécialement concerné.

D'ailleurs, faites-vous partie d'une confrérie ? Si oui, depuis combien de temps ? Je viens d'arriver, et j'ai pas vraiment eu le temps de m'intéresser aux divers confréries. Mais... non, je pense pas que j'en ferais partie dans un avenir plus ou moins proche. Vous savez, je suis genre... phobique social. Ça veut dire que j'ai peur des gens. Je ne cherche pas une excuse, loin de là. Je me trouve assez ridicule moi-même quand j'en parle, je peux comprendre l'opinion des gens qui pensent ça de moi. Une confrérie... ça voudrait dire parler à beaucoup de gens, être entouré constamment et je ne le peux pas. J'ai besoin de mon espace, d'un endroit où je peux me retrouver seul après avoir passé la journée à me faire dévisager par des inconnus. Ça serait comme quémander d'être torturé chaque jour de ma scolarité, et personne ne demanderait ça. Alors... non. Je préfère n'appartenir à rien, aussi bizarre que ça puisse paraitre.


Biographie
Si je devais écrire ma biographie, alors cette dernière tiendrait sur une seule et même page. C’est un euphémisme que de dire que je considère ma vie comme extrêmement banale. Je n’ai pas de drame à raconter, ni d’histoire étant capable de tenir en haleine des inconnus durant des soirées entières. Je ne suis qu’un jeune homme né le 14 janvier 93 en Australie. Je viens d’une ville qui s’appelle Devonport, j’y suis né et j’y ai grandis. J’y ai toujours vécu à vrai dire. Je ne suis pas fils unique, j’ai une sœur qui a 3 ans de moins que moi. Elle s’appelle Dana, et on a une relation assez… à vrai dire j’ignore comment décrire notre relation. Je la protège du mieux que je peux, et elle se contente de me le reprocher dès qu’elle en a l’occasion. Mes parents sont plutôt sympas la plupart du temps. À l’époque de ma naissance, ma mère était institutrice et mon père travaillait dans les bureaux. Nous appartenions à la classe modeste, ni pauvre ni riche en gros. Ils ont toujours veillés à mon bonheur et à celui de ma sœur. Nous avons été plutôt gâtés en comparaison a d’autre, et je le sais. Je veux dire, j’en ai parfaitement conscience. J’ai eu une enfance heureuse, si on oublie les chutes à vélo et les vêtements ridicules de l’époque. J’étais un enfant innocent et banal dans une ville remplie d’enfant du même genre.

Je dirais que ma vie a changé au collège et au lycée. Au collège tout d’abord, parce que c’est la période la plus dur pour les jeunes. Tout du moins, ça l’a été pour moi. Pour une raison obscure, je n’ai pas été dans le même collège que mes amis. Et pour une autre raison tout aussi obscure, j’ai tout de suite été pris pour cible des brutes de l’école. J’ai vécu des années horribles, même s’il y a toujours pire ailleurs. Entre bousculade et insulte, mes journées se ressemblaient sans pour autant être identiques. J’aurais pu changer d’école, mais est-ce-que ça m’aurait assuré un changement ? C’était sans doute moins le problème. On m’insultait pour mes lunettes, pour mes dents de cheval soi-disant, et pour mon teint blafard. Tant de raisons qui m’échappaient finalement. Mais qui ont fini par me persuader que j’étais le problème. Changer d’école et revivre la même chose ? Non merci. J’étais peut être persécuté, mais au moins je savais comment et je n’étais plus totalement dans l’inconnu. Par exemple, je savais que je ne devais pas aller aux toilettes pendant les pauses. Je savais aussi que je devais baisser la tête le plus possible pour ne croiser aucun regard. Si j’avais le bonheur/malheur de finir plus tôt, alors je devais marcher vite et écouter de la musique avec mes écouteurs pour ne pas entendre les moqueries et autres insultes. Changer d’école, encore une fois ? À quoi bon. Ma mère pensait que c’était une manœuvre désespéré pour ne pas aller en cours. Et mon père… bah, il n’a jamais vraiment été contre l’avis de ma mère. Seul contre eux, je n’avais pas vraiment de voix. En parler avec la principale alors ? Encore une fois, ça n’a rien changé. Elle ne m’a pas cru, soit parce qu’à force de voir mes larmes, ce n’était plus aussi convaincant ou soit parce qu’elle ne voulait pas rentrer dans un processus où elle aurait dut convoquer les parents de chaque brute. J’ai dut prendre mon mal en patience, attendre le lycée. Apparemment, le lycée, c’était cool. Personne ne juge personne, personne n’en a vraiment le temps. Vous savez quoi ? Dans mon lycée, ils avaient le temps.

Rien n’a changé, c’est même devenu pire. Parfois, j’étais agressé pour que je donne mon téléphone. D’autres fois, c’était pour avoir l’argent de mon petit-déjeuner. J’avais des amis, un ou deux. Mais aucun ne se sentait assez fort pour se dresser contre ces brutes et me défendre. Et de toute façon, je ne voulais pas. C’était mon combat. Je savais très bien ce que pouvait faire un tel traitement sur une personne, et je refusais pertinemment qu’ils subissent la même chose. Les conséquences de tout ça ? Et bien… je suis en quelque sorte devenu phobique social. Je veux dire, je suis loin de tout ça maintenant. L’université, c’est ce qu’on m’avait finalement dit du lycée… personne ne prend le temps de s’occuper des autres. Et puis j’ai changé de pays, personne ne me connait à Chicago. Alors pourquoi je continuerais à réagir de cette façon désormais ? Mon adolescence m’a construite, ce qui est bien un malheur. J’imagine que je suis phobique social, car je n’en sais rien finalement. J’ai trop peur d’aller voir un psychologue et d’affronter son regard. J’ai trop peur d’en parler à quelqu’un, et de paraitre ridicule. Je me trouve ridicule moi-même dans certaines situations, qu’en penserez un inconnu qui ne connait absolument pas mon histoire ? Parfois je… je me dis que je devrais m’exiler et partir loin d’ici pour éviter tout contact humain mais ça parait un peu cinglé. Au lieu de ça, j’ai fait de cette faiblesse une sorte de force. Je réussis à mener ma barque. Je suis bon dans mon domaine. L’ironie du sort est sans doute que j’ai choisi de devenir psychologue et d’aider les autres, quand je n’ai pas réussi à m’aider moi-même. C’est ma façon de faire un doigt au monde. Personne n’a su m’aider, et je ne veux pas que ça se reproduise avec d’autres jeunes.

Donc… voilà. J’avais dit que ma biographie serait courte et peu intéressante. Je suis tellement nul quand il s’agit de parler à de moi. J’imagine que ça me rend mal à l’aise de devoir évoquer ma phobie. Je veux dire, j’aurais pu avoir peur des abeilles ou des araignées comme la plupart des gens. Pas des personnes… c’est juste tellement bête. Pour rendre cette biographie plus longue, je pourrais aussi parler de mon homosexualité ou de comment j’ai empiré ma situation en la racontant à mon ex meilleure-amie qui l’a ensuite raconté à tout le monde. Mais… je ne voudrais pas attirer la pitié sur moi. Je vais donc finir sur ça. Une toute nouvelle vie s’offre à moi désormais. Rien de bien excitant, je cherche juste à être le plus discret possible. Je ne cherche pas l’amitié, ni même l’amour. Je veux juste terminer mes études et rentrer dans la vie active sans faire de vague. J’ai bon espoir de pouvoir avoir une vie normal, malgré mon passé et ce présent qui me hante. Seul l’avenir me le dira alors… plus qu’à attendre ! Après tout, je suis à l'université maintenant. C'est la dernière étape. Je ne rentre pas vraiment dans le jeu, dans le moule de l'étudiant parfait. Je dis non aux confréries et aux dortoirs. En fait, je ne dis pas que je ne veux pas mais je ne peux simplement pas. Et je pense que je n'en ai pas très envie non plus. Je suis bien dans mon appartement en plein Chicago ! Je suis seul, et c'est encore comme ça que je suis le mieux donc... ouais. Plus qu'à attendre.

Moi c'est pseudo !
J'ai 21 ans, je suis une licorne ... Bon bah un garçon et je vis en France. J'ai découvert le forum sur PRD et je le trouve plutôt bien jusqu'à présent ! Sinon, je serai connecté 7/7 jours jusqu'à nouvel ordre et je devrai pourvoir RP environ un tas de fois par semaine. J'ai pas de chiffre, désolé..



Dernière édition par Preston J. Dashwood le Lun 17 Aoû - 14:55, édité 2 fois
Revenir en haut Aller en bas


Invité
Invité

MessageSujet: Re: Preston J. Dashwood ► C'était un long et épuisant voyage 100%   Dim 16 Aoû - 21:29

bienvenue parmi nous **
Revenir en haut Aller en bas


Invité
Invité

MessageSujet: Re: Preston J. Dashwood ► C'était un long et épuisant voyage 100%   Dim 16 Aoû - 21:48

Bienvenue sur YIU coeur
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur


Addison G. Cunningham
ADMIN - SANS CONFRERIE
Je suis à Chicago depuis le : 02/08/2015 et j'ai déjà rédigé : 1459 messages. J'ai : 23 d'après mes amis. Dans la vie, je suis : 6ème année en Criminologie et science du comportement

Feuille de personnage
Choses à savoir sur moi :
Mes amis & mes sorties:

MessageSujet: Re: Preston J. Dashwood ► C'était un long et épuisant voyage 100%   Dim 16 Aoû - 21:54

Bienvenuuuuuuuuuuuuuuuu parmi nous 
Bonne chance pour ta fiche 

_________________________________

- Les amours de ma vie ! -
Revenir en haut Aller en bas


Invité
Invité

MessageSujet: Re: Preston J. Dashwood ► C'était un long et épuisant voyage 100%   Dim 16 Aoû - 22:24

GRANNNNT mon amour han han
Bienvenue par ici, amuse toi bien I love you I love you
Revenir en haut Aller en bas


Invité
Invité

MessageSujet: Re: Preston J. Dashwood ► C'était un long et épuisant voyage 100%   Dim 16 Aoû - 22:38

Merci à vous amour2
Revenir en haut Aller en bas


Invité
Invité

MessageSujet: Re: Preston J. Dashwood ► C'était un long et épuisant voyage 100%   Dim 16 Aoû - 23:01

BIENVENUE SUR YIU balloncoeur2
n'hésite pas si tu as des questions **
Revenir en haut Aller en bas


Invité
Invité

MessageSujet: Re: Preston J. Dashwood ► C'était un long et épuisant voyage 100%   Dim 16 Aoû - 23:50

bienvenuuuue **
Revenir en haut Aller en bas


Invité
Invité

MessageSujet: Re: Preston J. Dashwood ► C'était un long et épuisant voyage 100%   Lun 17 Aoû - 10:31

Bienvenue sur YIU ! Courage pour la suite de ta fiche et surtout n'hésites pas à contacter le staff en cas de besoin ! Excellent choix d'avatar
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://yuck-it-up.forumactif.com/t2212-lux-2-0-the-robot-unicorn


Lux Ó Cearnaigh
FONDATRICE - NOTRE MÈRE A TOUS
Je suis à Chicago depuis le : 03/06/2011 et j'ai déjà rédigé : 3705 messages. J'ai : 24 ans d'après mes amis. Dans la vie, je suis : doctorante (troisième année) en ingénierie, spécialisée en robotique

Feuille de personnage
Choses à savoir sur moi :
Mes amis & mes sorties:

MessageSujet: Re: Preston J. Dashwood ► C'était un long et épuisant voyage 100%   Lun 17 Aoû - 10:42

Un mâle, un vrai !
Bienvenue sur YIU et bon courage pour ta fiche ! I love you

_________________________________
Revenir en haut Aller en bas


Invité
Invité

MessageSujet: Re: Preston J. Dashwood ► C'était un long et épuisant voyage 100%   Lun 17 Aoû - 10:50

Je ne ferai aucun commentaire sur Grant, parce que ça risquerait de devenir long et gênant pour moi bave ... mais très très bon choix, tu l'as compris haha. Bienvenue sur le forum, et à bientôt du coup coeur2
Revenir en haut Aller en bas


Invité
Invité

MessageSujet: Re: Preston J. Dashwood ► C'était un long et épuisant voyage 100%   Lun 17 Aoû - 13:59

GRANT bave bave
Super bon choix
Par contre le prénom Noah est déjà pris
Bienvenuuuuuuuuuuuuuuuuuue parmi nous ! **
Bon courage pour ta fiche & have fun sur YIU stress
Revenir en haut Aller en bas


Invité
Invité

MessageSujet: Re: Preston J. Dashwood ► C'était un long et épuisant voyage 100%   Lun 17 Aoû - 14:59

Merci à tous !

Le prénom est modifié, normalement celui-ci n'est pas déjà prit. Par contre d'ordinaire, c'est possible que deux personnes ai le même prénom C'est pas si rare.

Donc je pense une nouvelle fois avoir terminé. Plus qu'à attendre la première validation, puis la seconde.
Revenir en haut Aller en bas


Invité
Invité

MessageSujet: Re: Preston J. Dashwood ► C'était un long et épuisant voyage 100%   Lun 17 Aoû - 18:06

Bienvenue et bonne chance pour ta fiche I love you
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur


Le Doyen
TÊTE PENSANTE DE CHICAGO
Je suis à Chicago depuis le : 09/07/2015 et j'ai déjà rédigé : 1092 messages. J'ai : 55 ans d'après mes amis. Dans la vie, je suis : le fabuleux doyen de cette université

Feuille de personnage
Choses à savoir sur moi :
Mes amis & mes sorties:

MessageSujet: Re: Preston J. Dashwood ► C'était un long et épuisant voyage 100%   Lun 17 Aoû - 19:24

Tu es validé !

Bien que je n'en sois pas moi-même atteint, je comprends ta phobie. J'allai parler de peur mais je pense que le terme de phobie est effectivement plus juste. Je suis navré d'apprendre que tu n'as pas eu une adolescence facile et j'ose espérer que cela ira mieux avec ton entrée à l'université. Tu verras, Chicago est un autre monde. Tu es libre de prendre un nouveau départ et de trouver ta place. Personne ne te jugera, au contraire ; je suis même persuadé que tu trouveras ici de nombreuses âmes qui ont beaucoup de choses en commun avec toi.
Je t'invite à aller recenser ton avatar et tes prénoms et nom ainsi qu'à contacter PlayBoy pour lui faire part de 3 petits secrets te concernant. Tu peux également aller créer ta fiche de liens afin de te trouver de nouveaux amis ou intégrer un club ou une équipe universitaires ! N'oublies pas de surveiller le fil d'actualité du forum pour ne rien rater ! Bienvenue dans notre famille

Bizutage de bienvenue ✽ J'ai envie de te mettre un peu au défi. Je sais à présent qu'il est difficile pour toi d'aller au devant des gens ou même des les supporter... Mais il va falloir braver cela si tu veux briller à l'université. Je souhaite donc que tu postes sur la fiche de 10 personnes en leur demandant un lien... Et en en trouvant un, dans la mesure du possible. Tu verras, tu peux aussi avoir des amis !

© YUCK IT UP 2015

Revenir en haut Aller en bas


Contenu sponsorisé

MessageSujet: Re: Preston J. Dashwood ► C'était un long et épuisant voyage 100%   Aujourd'hui à 9:05

Revenir en haut Aller en bas
 
Preston J. Dashwood ► C'était un long et épuisant voyage 100%
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 2Aller à la page : 1, 2  Suivant
 Sujets similaires
-
» Il était une fois... Carrefour!
» Anna Preston - Are you talking to me ?
» je croyais que c'était terminer...
» [The Preston Sisters : Meet Anna, the one with the eyes that look ]
» Ce n'était pas le moment de me déranger ! || PV Ginny Weasley

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
YUCK IT UP :: LES ARCHIVES :: Les archives :: Les fiches périmées-
Sauter vers: