Bambi⊕I just wanna have some fun, don't tell me what can't be done.

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
Aller à la page : 1, 2, 3  Suivant
AuteurMessage


Invité
Invité

MessageSujet: Bambi⊕I just wanna have some fun, don't tell me what can't be done.   Mer 12 Aoû - 23:58

Bambi Jones Moriarty

Bryden Jenkins
Né(e) le 1er août 1995 à Salem (Massachusetts, États-Unis), j'ai 20 ans et suis de nationalité Américaine. Si vous voulez en savoir un peu plus sur moi, sachez que je suis plutôt Modeste et que je le vis pas trop mal ! Actuellement célibataire, je tiens à préciser que je suis plutôt du genre hétérosexuelle... Désolé(e) d'avance pour les cœurs brisés.

Diplôme préparé : bachelorCycle & année d'étude : Undergraduate, troisième année.Cursus majeur : ArtsSpécialisation : Cinéma-audiovisuelCursus mineur : Linguistique

Personnalité & addictions

Drôle - 60%
Réfléchi(e) - 45%
Créatif(ve) - 37%
Travailleur(euse) - 80%
Fêtard(e) - 65%
Narcissique - 12%
Artiste - 36%
Amical(e) - 61%
Jaloux(se) - 78%
Méfiant(e) - 64%
Sportif(ve) - 40%
Prude - 70%
Généreux(se) - 50%
Têtu(e) - 67%
Hautain(e) - 14%
Séducteur(trice) - 20%
Honnête - 39%
Joueur(euse) - 73%
Alcool : 30%Drogues : 10%Sexe : 30%

Renseignements multiples
Pourquoi avez-vous choisi d'étudier à l'université de Chicago ?
Par obligation. Du haut de son âge mûr, le grand-père Moriarty sait imposer ses volontés mieux que quiconque. Son visage antipathique et ses décisions fermes ne permettent aucun refus. Aucun. Il l'avait décidé, sa progéniture ferait de grandes études universitaires.  Et pas n'importe où; non, il aspirait au meilleur. L'université de Chicago l'avait auparavant accueilli et ferait de même pour ses petits-enfants en échange d'un chèque fraîchement signé. Petit à petit, il instaure cette dictature nouvelle tradition afin que le nom Moriarty soit associé à la réussite, l'ambition et la rigueur.


Quelles sont vos sources de financement universitaire ?
Comme je l'ai dit précédemment, l'homme du troisième âge s'est engagé à payer les frais de scolarité de sa descendance. Mais, contrairement à ma sœur et à mon cousin, je n'ai aucun scrupule à quémander de l'argent pour mes extras. Son portefeuille regorge de liasses tendrement pliées alors pourquoi ne pas en profiter? Bien sûr, ses services ne sont pas gratuits. En plus d'être la petite blonde angélique qui idolâtre son grand-père chéri et qui passe ses nuits à travailler sans relâche, j'ai pour mission de lui rendre des comptes. Oui, je suis la pomme pourrie du panier, un cheval de Troie, un bébé Judas. «Jez a fait ceci, Rohan a fait cela»... Ne vous offusquez pas si vite, bande d'idiots! J'enjolive régulièrement les événements pour qu'ils n'aient aucune répercussion. Je ne suis pas folle au point de trahir mes proches, voyons.


Que pensez-vous du système de confrérie ?
Les choses sont ainsi depuis des générations et fonctionnent plutôt bien alors je suppose que c'est une bonne organisation. Les étiquettes sociales ont une place majeure certes, mais chacun y trouve satisfaction. Il n'y a aucun mal à être considéré comme une fille à papa, un intellectuel passionné de physique quantique, un poète raté, un coureur des jupons ou bien un marginal. Au contraire, je pense que ce système (utilisé à bon escient, bien sûr!) peut créer une belle harmonie au sein de l'université. Il peut rapprocher des individus à l'aide d'ambitions communes, de centres d'intérêt,  d'envies insoupçonnées... N'est-ce pas magique? Bon ok, je bascule légèrement dans l'exagération. Reprenons. N'est-ce pas ingénieux?


D'ailleurs, faites-vous partie d'une confrérie ? Si oui, depuis combien de temps ?
L'université représente pour moi l'occasion inespérée d'échapper à un destin que je ne connais que trop bien. Mon objectif est de briller dans un domaine qui me passionne, tout simplement. Ne disposant pas de mémoire eidétique, je me contente de passer un temps monstre à la bibliothèque, d'écouter activement en cours, de faire de multiples recherches pour élargir mes connaissances au maximum. C'est pourquoi, le choix de la confrérie s'est quasiment imposé à moi. ZETA PSI, oui madame, oui monsieur. Ces étudiants qui débordent de détermination et semblent parfois imperturbables face à leurs bouquins sont mes frères et sœurs depuis bientôt deux ans. Contrairement à la majorité des confréries, ils ne s'attardent pas sur la classe sociale ou l'apparence. Non, pour eux seuls les études et résultats comptent. N'est-ce pas motivant? Pour être honnête, je passe plus de temps cloîtrée dans ma chambre à réviser plutôt qu'à être en leur compagnie mais, c'est pour la bonne cause. Ma bonne cause. Comme toute étudiante digne de ce nom, j'ai survécu à la première année en tant que bizut. Ce n'était pas insurmontable mais plutôt drôle. Il faut dire qu'ils n'ont pas été spécialement durs avec moi, Dieu merci. Jeux d'alcool, baiser volé au bibliothécaire, déguisements loufoques, un rien les amusait. À vrai dire, je garde d'excellents souvenirs de ces moments quelque peu déjantés qui m'aidaient à évacuer la pression trop ardente.


Biographie
«Alors Bambi, revenons sur la raison de votre présence ici-même. Détendez-vous et fermez les yeux. Que pouvez-vous me dire de ce moment précis?»  

N'êtes-vous pas lassée d'écouter encore et toujours la même histoire? Est-ce vraiment attrayant de connaître les détails sordides d'une sale affaire? Honnêtement, je commence à m'interroger sur votre degré de sadisme. C'est inquiétant! Bon d'accord, je me lance... Je vois une pièce sombre, bordélique et sommairement meublée. Le linge sale traine, éparpillé sur le sol. La table basse - supportant généralement des cadavres de bouteilles - est renversée. Les morceaux de verre sont semblables à de petits cristaux scintillants; de menaçants petits cristaux qui ne demandent qu'à écorcher un pied nu. Le cendrier s'est retourné et les cendres, quant à elles, se sont transformées en une simple poudre grisâtre. L'odeur - partagée entre tabac froid et humidité - n'est pas spécialement agréable mais elle ne me dérange pas. Non, j'ai l'habitude. Il fume sans arrêt, allumant cigarette sur cigarette. D'ailleurs, il est absent. Une énième dispute s'est déclenchée et, après une nouvelle séance de cris, la porte d'entrée a claqué. Il sait que sa rage était insurmontable ce soir, qu'il a franchi une limite. La grande limite. Je crois qu'il ne reviendra pas, qu'il s'est enfui, espérant effacer sa misérable culpabilité. Gavin est un homme rejeté; exclu de cette société qui le fait tendrement rêver. Il contemple chaque jour sa vie d'infortuné et trouve son réconfort dans la drogue. Gavin est mon père biologique. Mon putain de paternel. Le corps de ma mère est étendu près du canapé, face contre terre, immobile. Ses longs cheveux blonds - attachés à la va-vite - sont souillés de rouge. Je sais que c'est réel et pourtant, je ne veux pas y croire. Non, ce n'est qu'un rêve sans valeur, une stupide vision d'horreur. Le CD-ROM préféré de ma tendre mère tourne sans s'arrêter, me berçant d'une voix résonnante. C'est Nina, la grande Nina Simone. Incapable de réfléchir correctement, je sens que mes jambes m'abandonnent. La gravité terrestre et les paroles de cette chanson m'emportent simultanément. «Dragonfly out in the sun you know what I mean, don't you know. Butterflies all havin' fun you know what I mean. Sleep in peace when day is done, that's what I mean. And this old world is a new world...» Puis plus rien, le noir complet.

«Bien. Nous reviendrons sur ce tragique événement lors d'une prochaine séance. Et si vous me parliez de votre famille, de l'adoption...?»

Nouveau nom, nouvelle famille, nouvelle adresse. À vrai dire, j'ai vécu l'adoption comme une deuxième naissance. C'était l'occasion rêvée de remettre les compteurs à zéro avec dame nature. Celle qui m'avait placée dans un foyer instable et qui m'empêchait soigneusement d'oublier l'épisode précédent me donnait enfin une seconde chance. Oui, une chance de me reconstruire... Je n'avais que huit ans lorsque j'ai croisé la route d'Elizabeth Moriarty. Je pense sincèrement que notre rencontre, fruit d’un hasard absolu, fut un coup de foudre. Après plus d'un an et une multitude de signatures, je rejoignais sa famille. Je mentirais en disant que cette nouvelle mère ne me rappelait pas l'ancienne mais, elle était tout de même différente. Du moins, physiquement. Elle me choyait, m'aimait et m'élevait comme son propre enfant. Oui, j'étais devenue sa fille; sa petite dernière. Jezabel était l'aînée. La grande sœur imparfaitement parfaite qui ne ressemble à personne, qui se détache de toutes ces filles aux tempéraments identiques. Cette même personne qui s'est chargée de ma protection au fil des années, m'empêchant minutieusement de reproduire ses erreurs passées à l'aide de conseils avisés. Jez est une demi-maman, une jeune femme formidable. Je fais désormais intégralement partie des Moriarty et je ne le regrette pas une seule seconde.

«Vous aviez antérieurement émis le nom d'Octave Moriarty. Que représente-t-il pour vous?»

Mon grand-père ou plus exactement ma source de revenus. Contrairement à Jez et mon cousin Rohan, je n'ai pas reçu de lettre gracieusement écrite pour me dicter un destin déjà tout tracé. Non, j'ai eu le droit à une visite solennelle. Il s'était déplacé jusqu'à moi pour m'annoncer qu'il s'engageait à régler frais de scolarité et dépenses quotidiennes en échange d'une petite faveur. Ce maniaque du contrôle me proposait d'être ses yeux et ses oreilles au sein de l'université de Chicago, d'épier les faits et gestes de sa progéniture. «Aucun faux-pas ne sera toléré, c'est pourquoi je ne compte sur personne d'autre que toi pour m'avertir de tout écart de conduite.» Avait-il énoncé de sa voix froide et sévère avant de conclure définitivement l'entretien. «Tu ne le regretteras pas.» Difficile à croire, n'est-ce pas? Je le sais, cette alliance secrète et immorale sera une source d'ennuis titanesque.

«Et si vous me parliez de votre cousin... À ce jour, comment pourriez-vous décrire votre relation?»

Rohan n'est plus le ravissant et doux jeune homme qu'il était auparavant... par conséquent, je n'ai pas envie de m'étaler sur le sujet. Passons à la question suivante s'il vous plaît.

«Bien. Qu'en est-il de vos études?»

Je n'ai rien de spectaculaire à annoncer. Les jours s'enchaînent et se ressemblent énormément. Attention, je ne dis pas que je suis insatisfaite de ma situation. Mon parcours scolaire est convenable et je suis réellement passionnée par ma spécialisation dans le cinéma et l'audiovisuel. Peut-être serais-je un jour le dérivé féminin du grand Stanley Kubrick, qui sait. Il est vrai que je mets peut-être trop de cœur à l'ouvrage pour forcer - ou aider - le destin. Le désir brûlant de réussir m'empêche parfois de penser à autre chose que mes livres de cours mais de temps à autre, je m'accorde une petite sortie. Rarement en fait. Peut-être devrais-je sortir un peu plus en compagnie des mes frères et sœurs Zêta Psi? Je ne sais pas... À méditer.

«Arrêtons-nous ici pour aujourd'hui. [...] Au revoir, Bambi. À la semaine prochaine !»


Moi c'est feelinggood !
J'ai 20 ans, je suis une fille et je vis en france. J'ai découvert le forum sur bazzart et je le trouve Hyper méga supra cool ! Sinon, je serai connecté(e) Trois à quatre fois par semaine et je devrai pourvoir RP environ deux fois par semaine (les études, toussa, toussa quoi!).



Dernière édition par Bambi Moriarty le Dim 16 Aoû - 0:01, édité 21 fois
Revenir en haut Aller en bas


Invité
Invité

MessageSujet: Re: Bambi⊕I just wanna have some fun, don't tell me what can't be done.   Jeu 13 Aoû - 0:36

bienvenuuuue **
Revenir en haut Aller en bas


Invité
Invité

MessageSujet: Re: Bambi⊕I just wanna have some fun, don't tell me what can't be done.   Jeu 13 Aoû - 0:43

Merciiii love
Revenir en haut Aller en bas


Invité
Invité

MessageSujet: Re: Bambi⊕I just wanna have some fun, don't tell me what can't be done.   Jeu 13 Aoû - 0:46

BIENVENUE SUR YIU balloncoeur2
n'hésite pas si tu as des questions **
Revenir en haut Aller en bas


Invité
Invité

MessageSujet: Re: Bambi⊕I just wanna have some fun, don't tell me what can't be done.   Jeu 13 Aoû - 1:51

Je n'hésiterai pas, merci ! love
Revenir en haut Aller en bas


Invité
Invité

MessageSujet: Re: Bambi⊕I just wanna have some fun, don't tell me what can't be done.   Jeu 13 Aoû - 5:13

Me gusta. muais..

Bienvenue sur le forum et bonne chance pour ta fiche. **
Si tu as des questions, n'hésite surtout pas. love
Revenir en haut Aller en bas


Invité
Invité

MessageSujet: Re: Bambi⊕I just wanna have some fun, don't tell me what can't be done.   Jeu 13 Aoû - 7:00

bienvenue parmi nous stress amour2
Revenir en haut Aller en bas


Invité
Invité

MessageSujet: Re: Bambi⊕I just wanna have some fun, don't tell me what can't be done.   Jeu 13 Aoû - 9:13

bave coeur2 love amour2 stress yeah2 ** I love you bave coeur2 love amour2 stress yeah2 ** I love youbave coeur2 love amour2 stress yeah2 ** I love you

merci encore de prendre ma bambi, d'avoir choisi bryden et tout, t'es trop parfaite I love you
j'ai hâte de voir ce que tu vas faire d'elle
(et bienvenue, aussi )
Revenir en haut Aller en bas


Invité
Invité

MessageSujet: Re: Bambi⊕I just wanna have some fun, don't tell me what can't be done.   Jeu 13 Aoû - 9:47

Bienvenue à toi ! Cette femme à des yeux magnifiques **
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://yuck-it-up.forumactif.com/t2212-lux-2-0-the-robot-unicorn


Lux Ó Cearnaigh
FONDATRICE - NOTRE MÈRE A TOUS
Je suis à Chicago depuis le : 03/06/2011 et j'ai déjà rédigé : 3705 messages. J'ai : 24 ans d'après mes amis. Dans la vie, je suis : doctorante (troisième année) en ingénierie, spécialisée en robotique

Feuille de personnage
Choses à savoir sur moi :
Mes amis & mes sorties:

MessageSujet: Re: Bambi⊕I just wanna have some fun, don't tell me what can't be done.   Jeu 13 Aoû - 10:08

Bambi Bienvenue parmi nous ! I love you

_________________________________
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur


Addison G. Cunningham
ADMIN - SANS CONFRERIE
Je suis à Chicago depuis le : 02/08/2015 et j'ai déjà rédigé : 1459 messages. J'ai : 23 d'après mes amis. Dans la vie, je suis : 6ème année en Criminologie et science du comportement

Feuille de personnage
Choses à savoir sur moi :
Mes amis & mes sorties:

MessageSujet: Re: Bambi⊕I just wanna have some fun, don't tell me what can't be done.   Jeu 13 Aoû - 11:17

Bienvenuuuuuuuuuuuuuuuuuuu parmi nous I love you
Bonne chance pour ta fiche amour2

_________________________________

- Les amours de ma vie ! -
Revenir en haut Aller en bas


Invité
Invité

MessageSujet: Re: Bambi⊕I just wanna have some fun, don't tell me what can't be done.   Jeu 13 Aoû - 11:45

Bienvenue sur YIU jolie demoiselle ! Je ne connaissais pas cet avatar Courage pour la suite de ta fiche et surtout n'hésites pas à contacter le staff en cas de besoin ! :please:
Revenir en haut Aller en bas


Invité
Invité

MessageSujet: Re: Bambi⊕I just wanna have some fun, don't tell me what can't be done.   Jeu 13 Aoû - 13:02

Merci merci merci, vous êtes adorables love

petit Moriarty : Parfaite? Je le sais, voyons !
merci à toi, je sens qu'on va bien se marrer!
J'attaque ma fiche au plus vite love
Revenir en haut Aller en bas


Invité
Invité

MessageSujet: Re: Bambi⊕I just wanna have some fun, don't tell me what can't be done.   Jeu 13 Aoû - 13:13

Ce pseudo !!!!!! faint bave faint bave faint bave faint bave
BIENVENUE PARMI NOUS MA JOLIE !!! cours
Bon courage pour la suite de ta fichette !!! yeah3 yeah3
Revenir en haut Aller en bas


Invité
Invité

MessageSujet: Re: Bambi⊕I just wanna have some fun, don't tell me what can't be done.   Jeu 13 Aoû - 13:39

Bienvenue et bonne chance pour ta fiche I love you
Revenir en haut Aller en bas


Contenu sponsorisé

MessageSujet: Re: Bambi⊕I just wanna have some fun, don't tell me what can't be done.   Aujourd'hui à 9:21

Revenir en haut Aller en bas
 
Bambi⊕I just wanna have some fun, don't tell me what can't be done.
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 3Aller à la page : 1, 2, 3  Suivant
 Sujets similaires
-
» 01. Girls just wanna have fun !
» ➺ IF I'M GONNA DIE, I WANNA STILL BE ME.
» and we don't wanna go home - le 26/01 à 20h15
» [libre] I wanna be, the very best !!
» CBS wanna trade

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
YUCK IT UP :: LES ARCHIVES :: Les archives :: Les fiches périmées-
Sauter vers: