Sky ♪♫ "Jugni Ji"

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
Aller à la page : 1, 2, 3  Suivant
AuteurMessage


Invité
Invité

MessageSujet: Sky ♪♫ "Jugni Ji"   Dim 9 Aoû - 20:36

Sky Ivy Fall

Naya Rivera
Née le 3 octobre 1989 à Bombai (Inde), j'ai 25 ans et suis de nationalité indo-américaine. Si vous voulez en savoir un peu plus sur moi, sachez que je suis plutôt modeste et que je le vis pas trop mal ! Actuellement célibataire, je tiens à préciser que je suis plutôt du genre hétéro... Désolée d'avance pour les cœurs brisés.

Diplôme préparé : DoctoratCycle & année d'étude : 4ème annéeCursus majeur : JournalismeSpécialisation : LanguesCursus mineur : Littérature

Personnalité & addictions

Drôle - 80%
Réfléchie - 70%
Créatifve - 30%
Travailleuse - 65%
Fêtarde - 20%
Narcissique - 10%
Artiste - 10%
Amicale - 50%
Jalouxse - 80%
Méfiante - 60%
Sportive - 50%
Prude - 50%
Généreux(se) - 80%
Têtue - 70%
Hautaine - 20%
Séductrice - 50%
Honnête - 50%
Joueuse - 70%
Alcool : 80%Drogues : 30%Sexe : 50%

Renseignements multiples
Pourquoi avez-vous choisi d'étudier à l'université de Chicago ? S'il vous faut une réponse soignée et correcte, je répondrais que l'université de Chicago a toujours été ma préférée. Qu'au vue de ses résultats et de son classement, on ne peut que demander à s'inscrire. J'aime par dessus tout son ambiance, ses couleurs, sa vie. Maintenant si je dois répondre franchement... Travailler dans une université en Amérique est toujours un plus quand on souhaite retourner dans son pays, pour ma part l'Inde. Alors Chicago, on me l'a conseillé et comme mon père a mis tout ses effort pour obtenir une candidature là bas... Je ne peux que venir ici.

Quelles sont vos sources de financement universitaire ? Il est toujours de bon ton de se déclarer comme indépendant. Ca fait mieux. Mais je ne mens pas. Près de 80% de mon "business" vient de papa et de ma belle-mère qui est "tradeuse". Le reste, je le gagne en faisant quelques articles pour tel journal, ou en étant serveuse. Ce n'est pas gratifiant mais on fait avec.

Que pensez-vous du système de confrérie ? Ou n'y a-t-il pas de confrérie? Je veux pas faire de philosophie évidemment mais partout où l'on est et où l'on va, il y a des confréries. Bien sûr la dénomination change suivant les lieux, ou les pays. Il y en a en Inde. Je m'y suis habituée très jeune. Et je trouve que c'est un système d'intégration assez avantageux pour ceux dont le mot "confrérie" est encore abrupt. Ça crée des liens, on y voit un semblant de famille, de frère ou de sœur. On a des liens, des connaissances. On partage les mêmes caractères, activités. Bref à en croire ma description, c'est plein de merveilleux avantages. Mais lorsqu'on est un animal sauvage, peu habitué aux cadres imposés par les confréries, ça devient vite un poison, plus qu'autre chose. Surtout lorsqu'on a de trop grande ambition ou qu'on fricote avec les étoiles du campus.

D'ailleurs, faites-vous partie d'une confrérie ? Si oui, depuis combien de temps ? Malheureusement marcher en loup solitaire n'a pas que des avantages. Surtout lorsque l'on veut intégrer une université telle que Chicago. Il fallait donc que je m'intègre, et cela passait par une confrérie. Je viens d'Inde, de Bombai plus précisément. Je suis une étrangère physiquement et culturellement. Alors j'ai souhaité intégrer ZETA PSI - ΖΨ. La seule confrérie qui m’immergeait dans un monde qui n’était pas si déconnecté du mien. Je suis une grande bosseuse, une trop grande bosseuse dirait même certain. Mais mon père et ma mère se sont tués à la tache pour me faire venir en Amérique et pour me faire atteindre le niveau que j'ai actuellement. Et je ne souhaite pas m'arrêter en si bon chemin, surtout avec l'ambition que j'ai concernant mon futur. J'ai le projet de devenir journaliste. Une grande journaliste, qui sera célèbre par sa verve et son talent. Et qui surtout, dénoncera les misères de son pays, souvent cachées par les paillettes bollywoodiennes. Quand j'ai raconté mon parcours, mes attentes, mes espoirs ou plutôt mes obsessions à la confrérie, ils m'ont tout de suite pris sous leurs ailes. Oui parfois il y a du bon à se sentir chez soi, au sein d'un groupe qui est aussi dynamique, ambitieux et persévérant que soi. Avoir des repère, quoi. Ça fait déjà quatre mois que j'ai intégré ce groupe et pour l'instant tout ce passe bien.

Biographie
Bruit d'un interphone.

Interphone – Bonsoir, vous êtes à la résidence PHI DELTA THETA, en quoi puis-je vous aider ?

Sky – Bonsoir, j'aimerais voir Nicolas T. Allen.

Interphone – Désolée mais à moins que vous ne soyez membre de la confrérie, je serais dans le regret de vous refuser l'entrée.

Sky – Attendez... Je n'aimerais le voir qu'une seconde. Je … C'est une histoire assez longue en fait et …

Interphone – Oh, vous savez j'ai toute la soirée devant moi, une de plus ou une de moins...

Sky – Très bien... (Elle reprend son souffle) Je m'appelle Sky Ivy Fall. Je suis née dans la petite ville de Bombai, en Inde. Ma famille, comme près de 85% des indiens, était pauvre. Pour faire face à ce mal incurable, mon père vendait le jour des babioles en tout genre, tandis que ma mère faisait entendre sa voix la nuit dans de nombreux restaurants et bars. Malgré ça, les fins de mois restaient toujours approximatives. Un soir, ma mère avait décroché un salaire plus important qu'à l'habitude... Elle était magnifique. Elle portait sa robe indienne traditionnelle qui suscitait toujours la méfiance de mon père lorsqu'elle partait. Ce soir-là, l'orage faisait rage, et beaucoup d'anciens dans le village avait prévu une inondation. Alors avant qu'elle s'en aille, je lui fis un câlin plus long. Elle m'embrassa, puis elle … elle

Interphone – ne revint jamais.

Sky – s'en alla. Mon père eut beaucoup de mal à s'en remettre. Mais il fallait faire vite. Cette vie à deux commençait à être pénible, financièrement. Mes grands-parents nous envoyèrent alors en Amérique. Mon père savait très bien ce qu'il devait faire là. D'ailleurs à peine étions nous descendu de l'avion, que mon père toquait déjà à une grande porte. Je devais avoir 15, voire 16 ans. Devant moi une maison, non plutôt un palace. Je n'avais jamais vu une maison aussi grande de toute ma vie. Quand j'y pénétrai, j'avais les yeux écarquillés. Je restais des heures et des heures la bouche ouverte devant chaque centimètre de cette demeure. Puis je fis la connaissance d'Alicia, une jeune femme, blonde, très maligne, future femme de mon père. Avec elle, un jeune garçon, mon demi-frère donc, qui se prénommait Gabriel. Gabriel était le stéréotype parfait de ses jeunes riches, pourris, pourris et surtout pourris gâté, qui font bien chier le monde. Oui, le courant entre nous deux ne passait pas. Après tout il fallait s'y attendre : deux enfants, de sexes différents, d'univers différents, de traditions différentes... Ce fut très difficile pour moi. Je n'arrivais pas à me faire à ce train de vie. Paradoxalement c'est grâce à mon demi-frère que je pus facilement m'intégrer dans mes lieux d'études, il était à vrai dire très populaire et malgré ses airs de gros bébé hyper répugnant, il a du cœur. Puis, il y a ce meilleur ami de Gabriel...

Interphone – M. Allen, c'est cela ?

Sky- Oui. Ils s'étaient connus au collège. Autant dire que leur amitié était indéfectible. Je n'aimais pas sa présence à la maison. Je me sentais comme inférieur, au sens numérique. Alors je me défendais comme je l'avais fait au début avec mon frère : je l'insultais. Oui je plaide coupable, je n'étais pas très tendre avec lui. Mais il fallait voir Nicolas aussi ! Il... il était pire que Gabriel. Il avait cette façon de prendre sa richesse comme passe-partout: « Oui, je suis riche. » « Oui, ma famille possède la plus grande entreprise du monde. » «  Oui, je peux t'offrir tout ce que tu désires. » Voilà comment Nicolas T. Allen draguait ses jeunes proies. Gabriel et lui étaient toujours en compétition, tous les deux de vrai Don Juan. Puis vint ce fameux jour. C’était un vendredi soir, je me tenais dans la cuisine, prête à passer une soirée devant le phénoménal Home cinéma lorsque Nicolas sonna à la porte. Ils avaient prévu de passer la soirée dans l'une des discothèques les plus connues du coin, sauf que Gabriel n'était pas encore prêt. Alors nous nous sommes retrouvés tous les deux dans la cuisine. «  Alors prête à passer une soirée pourrie, une fois de plus ? » avait-il commencé la conversation. « Désolé si t'as présence m'est complètement égale pour m'éclater. » lui avais-je répondue. « Ah oui c'est vrai que vous autres, pauvres des Indes vous n'avez besoin que d'un bout de bois et d'une ficelle pour vous amuser... Ton frère ne doit pratiquement rien dépenser pour ton anniversaire... Enfin si tu sais ce que c'est, bien sûr. » M'avait-il dis avec son sourire prétentieux, il ajouta «  Tu pourrais d'ailleurs remercier ta mère. Si elle n'avait pas fini dans cet arbre, tu n'aurais jamais connu les joies de l'argent et surtout.... Moi. » Je fulminais. Il était allé très fort ce jour-là. Je m'étais mise face à lui et je rétorquai «  Je te demande pardon ? » Osera-t-il répéter? avais-je pensé. « N'empêche quel gâchis tu aurais fait là-bas ! Tu sais tu peux me dire que ce pays craint, ici on vit sans tabou, ni contraintes... » «  C'est bien ce que je reproche à votre fichu pays tiens ! Des jeunes, qui se croient tout permis ! Non merci, je n'ai vraiment pas envie de devenir égoïste et complètement narcissique. Ça va tu m'as comprise, ou faut-il que je parle en voyelle ? » «  Non ça ira, je laisse ce système à votre dialecte. » « Tu n'es vraiment qu'un *** ! Je peux savoir quel est ton problème ? » « P******, c'est plutôt à toi qu'il faudrait le demander ! » Au fur et à mesure que nos paroles s'envolèrent, nos corps eux se rapprochèrent. « C'est dingue, Monsieur Allen n'a pas ce qu'il veut donc il se met à geindre ... » «  Ta g*****, tu sais même pas de quoi tu parles. » Puis nos phrases se limitèrent à quelques insultes... Jusqu'à ce que nos lèvres se frôlent, se touchent. Jusqu'à ce que ma main lentement glisse sur son cou, et que les siennes me serrèrent contre lui. Mon frère descendit à ce moment-là en s'écriant « C'est bon je suis pr... ». C'est à ces mots que nos visages se décollèrent. Stupéfaite par ce qui venait de ce produire, un long et angoissant silence résonna dans toute la demeure. Mon frère était comme figé, et il resta immobile jusqu'à ce que Nicolas finisse par dire «  Okay c'est parti mec ! ». Et mon frère défila devant moi, sans jamais ôter son regard du mien. Un regard assassin et rancunier.
Je mis beaucoup de temps à comprendre son acte. Mon frère est gay. Il avait vraiment craqué sur Nicolas depuis ses années lycées, et voir Nicolas tomber si facilement dans mes bras alors qu'il avait tout fait pour essayer d'y parvenir, l'avait complètement rendu enragé. Du jour au lendemain, mon frère installa une distance qui ne cessa au cours des jours, des mois de s'accentuer. Nicolas déménagea sans aucune raison. Mais il restait mon demi-frère et je fis tout pour qu’il reste auprès de moi. Mon père m’inscrit dans cette université, et mon frère, malgré des réticences que je croyais sans raison, finit par me suivre. Nous emménageâmes dans un appart, et parmi le désordre cartonné, je découvris que Gabriel avait fait des recherches sur cette université. « Gab’, c’est quoi ça ? » fis-je. « Oh c’est juste pour m’assurer que tu deviendras THE journaliste ! » me dit-il posément. Cela m’étonnait. Pas l’inquiétude de mon frère quant à mon avenir mais ses recherches si abouties. Il y avait tous les noms des élèves, et … « Et tu n’as pas besoin de cette feuille, maintenant qu’on y est. Donc… Je peux la jeter. » Me dit-il, en accompagnant ses paroles de l'acte. Au début, je le crus. Aveuglément. Puis, après la rentrée, son comportement changea. Il devint plus… Soucieux envers moi. Il traquait mes faits et gestes, mes sorties, mes fréquentations. Je ne le supportais plus, mais je ne savais pas pourquoi. Jusqu’au 22 mai. Il prenait sa douche ce jour-là, et attendait un coup de fils important. Je m’étais postée devant son téléphone, contre son gré. Et quand le téléphone bipa, je décrocha le téléphone. "Gabriel, je ..." Je raccrocha aussitôt. C'était sa voix, la voix de Nicolas. Mon cœur battait la chamade. Comment ce faisait-il que mon frère savait sa présence et non moi ? Alors tout devint clair. Le choix de l’université, son attitude, ses cachoteries ou ses crises de nerf. Gabriel souhaitait le reconquérir et m’éloigner en même temps. Je ne lui parlais pas de mes réflexions et entrepris de voir Nicolas moi-même. Je dus m’efforcer de trouver son nom parmi les rangs, son logement, tout sans que Gabriel me soupçonne. Cela me fournissait un effort considérable, moi qui n’avais vécu que dans les papiers format A4. Alors...  S’il-vous-plait... Maintenant que je suis ici, laissez-moi, le voir. Permettez-moi de me sortir ces angoisses et son visage de ma tête …Laissez-moi ..

La porte s'ouvra.

Moi c'est Nash !
J'ai 20 ans, je suis une licorne et je vis en France. J'ai découvert le forum sur Bazz' et je le trouve han ! Sinon, je serai connectée 2 à 3 fois par semaine et je devrai pourvoir RP environ 2 fois par semaine.



Dernière édition par Sky I. Fall le Mer 12 Aoû - 20:17, édité 2 fois
Revenir en haut Aller en bas


Invité
Invité

MessageSujet: Re: Sky ♪♫ "Jugni Ji"   Dim 9 Aoû - 20:48

Bienvenuuuuuuuuuuuuuue parmi nous
Bon courage pour ta fiche & have fun sur YIU **
Revenir en haut Aller en bas


Invité
Invité

MessageSujet: Re: Sky ♪♫ "Jugni Ji"   Dim 9 Aoû - 20:58

BIENVENUE SUR YIU balloncoeur2
n'hésite pas si tu as des questions **
Revenir en haut Aller en bas


Invité
Invité

MessageSujet: Re: Sky ♪♫ "Jugni Ji"   Dim 9 Aoû - 20:59

bienvenue ma belle :please:
Revenir en haut Aller en bas


Invité
Invité

MessageSujet: Re: Sky ♪♫ "Jugni Ji"   Dim 9 Aoû - 20:59

bienvenuuuue **
Revenir en haut Aller en bas


Invité
Invité

MessageSujet: Re: Sky ♪♫ "Jugni Ji"   Dim 9 Aoû - 21:03

NAYA what glee memories. cry

Bienvenue sur le forum et bonne chance pour ta fiche. **
Si tu as des questions, n'hésite surtout pas. I love you
Revenir en haut Aller en bas


Invité
Invité

MessageSujet: Re: Sky ♪♫ "Jugni Ji"   Dim 9 Aoû - 21:09

Bienvenue et bonne chance pour ta fiche I love you
Revenir en haut Aller en bas


Invité
Invité

MessageSujet: Re: Sky ♪♫ "Jugni Ji"   Dim 9 Aoû - 22:30

Bienvenue ici **
Revenir en haut Aller en bas


Invité
Invité

MessageSujet: Re: Sky ♪♫ "Jugni Ji"   Dim 9 Aoû - 22:42

Hey, bienvenue parmi nous ! Courage pour la suite de ta fiche et surtout n'hésites pas à contacter l'un des membres du staff en cas de besoin !
Revenir en haut Aller en bas


Invité
Invité

MessageSujet: Re: Sky ♪♫ "Jugni Ji"   Dim 9 Aoû - 23:11

Merci à tous de votre accueil, vous êtes beaux **
Revenir en haut Aller en bas


Invité
Invité

MessageSujet: Re: Sky ♪♫ "Jugni Ji"   Lun 10 Aoû - 0:38

La belle Naya ** Bienvenue sur YIU et bon courage pour ta fiche
Revenir en haut Aller en bas


Invité
Invité

MessageSujet: Re: Sky ♪♫ "Jugni Ji"   Lun 10 Aoû - 1:05

Bienvenue parmi nous I love you
Revenir en haut Aller en bas


Invité
Invité

MessageSujet: Re: Sky ♪♫ "Jugni Ji"   Lun 10 Aoû - 5:54

Naya + ton pseudo ** très bon choix, elle se fait rare et pourtant c'est une beauté cette fille ! Bienvenue et bon courage pour ta fiche I love you
Revenir en haut Aller en bas


Invité
Invité

MessageSujet: Re: Sky ♪♫ "Jugni Ji"   Lun 10 Aoû - 6:38

bienvenue sur YIU stress
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://yuck-it-up.forumactif.com/t2212-lux-2-0-the-robot-unicorn


Lux Ó Cearnaigh
FONDATRICE - NOTRE MÈRE A TOUS
Je suis à Chicago depuis le : 03/06/2011 et j'ai déjà rédigé : 3705 messages. J'ai : 24 ans d'après mes amis. Dans la vie, je suis : doctorante (troisième année) en ingénierie, spécialisée en robotique

Feuille de personnage
Choses à savoir sur moi :
Mes amis & mes sorties:

MessageSujet: Re: Sky ♪♫ "Jugni Ji"   Lun 10 Aoû - 10:23

Bienvenue parmi nous et bon courage pour ta fiche ! **

_________________________________
Revenir en haut Aller en bas


Contenu sponsorisé

MessageSujet: Re: Sky ♪♫ "Jugni Ji"   Aujourd'hui à 1:24

Revenir en haut Aller en bas
 
Sky ♪♫ "Jugni Ji"
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 3Aller à la page : 1, 2, 3  Suivant

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
YUCK IT UP :: LES ARCHIVES :: Les archives :: Les fiches périmées-
Sauter vers: