blow a kiss, fire a gun. (belle)

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
Aller à la page : 1, 2, 3  Suivant
AuteurMessage


Invité
Invité

MessageSujet: blow a kiss, fire a gun. (belle)   Jeu 6 Aoû - 20:56

Belle Davenport

Barbara Palvin
Née le 01 AOUT 1992 à brighton (ANGLETERRE), j'ai 23 ans et suis de nationalité AMÉRICAINE. Si vous voulez en savoir un peu plus sur moi, sachez que je suis plutôt riche et que je le vis pas trop mal ! Actuellement célibataire, je tiens à préciser que je suis plutôt du genre hétéro... Désolée d'avance pour les cœurs brisés.

Diplôme préparé : masterCycle & année d'étude : deuxième année graduateCursus majeur : graphismeSpécialisation : infographieCursus mineur : informatique

Personnalité & addictions

Drôle - 70%
Réfléchie - 85%
Créative - 90%
Travailleuse - 80%
Fêtarde - 90%
Narcissique - 30%
Artiste - 77%
Amicale - 88%
Jalouse - 36%
Méfiante - 48%
Sportive - 75%
Prude - 30%
Généreuse - 94%
Têtue - 98%
Hautaine - 15%
Séductrice - 54%
Honnête - 89%
Joueuse - 80%
Alcool : 50%Drogues : 0,1%Sexe : 69%

Renseignements multiples
Pourquoi avez-vous choisi d'étudier à l'université de Chicago ? La majeure partie de sa famille se trouve à Chicago. Sa mère est originaire de là-bas et si elle a grandi aux quatre coins de l'Angleterre, c'est bel et bien aux Etats-Unis qu'elle a posé bagages à sa majorité. Elle a passé quelques années en Californie avant de se poser à Chicago, auprès des autres Davenport. Elle n'a pas forcément envie de retourner en Angleterre, les States, c'est ce qu'elle préfère, c'est ce qu'il y a de vrai, c'est là-bas qu'elle se sent réellement chez elle. De plus, c'est une très bonne université, réputée avec de bonnes statistiques et elle aime ce qu'on y enseigne. Belle, elle ne se voyait pas ailleurs qu'ici, à l'université de Chicago.

Quelles sont vos sources de financement universitaire ? C'est en majorité papa. Papa qui travaille dur, papa, la descendance des Windsor, papa l'héritier qui passe ses journées derrière son bureau à remplir divers papiers. Et puis un peu maman aussi. Maman qui envoie surtout de l'argent pour faire les boutiques par peur que sa petite fille chérie manque de quelque chose. Mais, elle aime pas le montrer Belle, qu'elle a une famille riche alors, elle tient un blog qui lui rapporte un peu d'argent aussi et le surplus, elle l'envoie à des associations pour aider principalement les enfants malades.

Que pensez-vous du système de confrérie ? Elle aime la compétition Belle. Elle a toujours aimé ça et ce qu'elle aime surtout, c'est gagner. Elle aime aussi le fait que les confréries lui permettent d'appartenir à une véritable famille. Se sentir entourée de personnes qui lui ressemblent et partagent les mêmes idées, découvrirent de nouveaux territoires, des caractères qu'elle n'a pas encore eu le temps de découvrir... Elle aime cette diversité et cette similitude à la fois. Elle adore les confréries pour ça et elle n'aimerait pas les voir disparaître parce qu'après tout, c'est ce qui fait toute la magie de l'université non ? C'est la cerise sur le gâteau, le petit grain de piment qu'il fallait ajouter au plat.

D'ailleurs, faites-vous partie d'une confrérie ? Si oui, depuis combien de temps ? Evidemment, Belle fait partie d'une confrérie. Tout le monde l'attendait chez les Phi Delta Theta parce que c'est une fille de... parce que c'est la tradition, que papa y est passé, que maman a également choisi cette confrérie... son fère en a fait de même et sa petite soeur derrière elle. Ils ont ça dans le sang pour ainsi dire et pourtant, Belle, elle a surpris tout le monde en refusant d'y entrer. Elle aurait pu choisir les Alpha Omicron Pi. Après tout, elle a le physique qui correspond mais, c'est pas son trip premier la popularité et tout le bordel. Elle veut sortir de ce monde, prouver qu'elle peut vivre autrement et montrer au monde entier qui elle est vraiment. Elle est simple Belle, elle ne se prend pas la tête et l'argent, elle s'en fout complètement. Elle, elle est heureuse entourée de ses amis, de ses frères et de ses soeurs, de ces personnes qui lui ressemblent, qui partagent le même goût pour la fête, qui forment à eux seuls une seconde famille, un échappatoire. Elle n'a pas besoin d'être quelqu'un d'autre, de faire semblant, de prouver quoique ce soit quand elle est avec eux. Elle est elle-même, joyeuse, souriante, sociable, fêtarde, déterminée, têtue et un brin bosseuse. Elle est dans ses études mais s'amuser à coté de ça parce qu'elle a des facilités Belle et qu'elle a pas besoin de lire encore et lire pour comprendre ou enregistrer quelque chose. Belle, elle ne se voyait pas autre part que chez les Delta Upsilon.

Biographie


Tu sais ce que tu veux, tu sais pourquoi tu es là. Tu attends dans la salle d'attente du bureau de ton père. Tu croises les doigts pour que tout se passe bien. Est-ce qu'il allait t'en vouloir ? Après tout, c'était la meilleure chose à faire et ton frère et ta sœur devraient en faire de même. Pourtant, tu connais ton père et quand il a une idée en tête, rien de l'arrêter. C'est surement de lui que tu tiens ce foutu caractère. Mais toi non plus tu n'es pas prête à abandonner, quitte à te battre contre lui, même si tu lui portes beaucoup de respect, tu sais que c'est la meilleure chose à faire. Du coup, tu prends ton courage à deux mains et tu décides de te débarrasser de cette corvée plus tôt que prévu. Au lieu d'attendre tranquillement ton tour, tu fonces dans le bureau sans même prendre le temps de toquer à la porte ce qui surprend la secrétaire qui te regarde faire d'un mauvais oeil. Lorsque ton pieds passe la pallier pour pénétrer à l'intérieur de ce vaste bureau qui tu as toujours trouvé trop grand, trop luxueux, la secrétaire bougonne alors que ton père relève la tête pour t'adresser un large sourire. Sans doute cette vieille grognasse était doutée par le fait qu'on ne te dise rien, que tout t'étais due. "Papa, j'ai besoin de te parler..." Il pointe la chaise d'en face de l'index et tu te mordilles la lèvre. Tu as l'impression d'être l'un de ses clients, de devoir te justifier, lui expliquer les faits et d'une certaine façon, c'est bel et bien le cas. Il pose son stylo, replace ses lunettes tel un professionnel et t'encourages à continuer en souriant faiblement. Ton père est un ange, ton héros, une personne vraiment extraordinaire et pourtant, il t'a toujours impressionné et tu restes toujours sur tes gardes, faisant attention à tes mots, à tes faits et gestes comme s'il pouvait s'énerver, t'obliger à faire certaines choses, comme si vous étiez surveillés. "J'aimerais bien prendre le nom de maman." C'était sorti tout seul, comme une évidence et tes doigts s'entremêlaient nerveusement en dessous du bureau. Tu baissais légèrement la tête avant de la relever tout en t'éclaircissant la voix avant de reprendre : "J'aimerais bien me faire un nom toute seule. Je veux dire, à chaque fois, où que j'aille, on fait le rapprochement et... j'ai pas envie de faire partie de la famille royale moi, je veux juste... rester moi-même et je peux pas avec ce nom. Si je deviens une Davenport, je sais que j'échappe à pas mal de responsabilités et j'ai plus besoin de faire autant attention. Je suis jeune, je peux pas à avoir à..." Et tu t'apprêtais à continuer sur ta lancée quand soudain, ton père se mit à rire. Tu le dévisageas légèrement, levant les sourcils accompagné d'un regard interrogateur. Finalement ton père reprit son stylo en haussant les épaules. "On fait les papiers ce week-end ma chérie, y a pas de soucis." Wahou, si tu t'attendais à ça. Tu pensais vraiment devoir galérer et pourtant, ce ne fut pas le cas. Trop simple! Trop génial le papa!



"Belle, tu fais quoi ?" Tu t'arrêtes nette dans les escaliers. Toi qui avais bien fait attention pour ne pas faire trop de bruit histoire que personne ne remarque le fait que tu partes. Quoique tu étais quasiment sûre que ton frère était déjà dehors à l'heure qu'il était, tu le connais pas cœur et c'est tout à fait son genre de se tirer au beau milieu de la nuit pour squatter par ici ou par là. Tu lèves les yeux au ciel et fais volteface, le sourire aux lèvres. Qu'est-ce que tu pouvais bien lui répondre ? Toi qui es vraiment nulle en mensonges, tu n'avais d'autres choix que de tout lui avouer. "Je vais à une soirée. Le genre de soirée que t'aimes pas. Tu sais, avec pleins de mecs relous, des tas de personnes pauvres et de la drogue un peu partout. C'est pas fait pour les princesses, désolé." Tu lui fais un clin d'œil, consciente que si tes propos peuvent blesser la plupart des gens, ta petite sœur quant à elle, elle le prend au second degrés. Faut dire que vous avez beau être très différentes l'une de l'autre et elle a beau t'exaspérer la plupart du temps, tu l'aimes malgré tout ta petite princesse capricieuse et prétentieuse. Elle se met à secouer la tête de gauche à droite avant de soupirer désespérément. Jamais elle n'a compris pourquoi c'est ce genre de fêtes que tu fréquentais et pas toutes les soirées qu'elle ou ses amies pouvaient organiser le samedi soir sur un yatch. Toi, t'aimes pas tout ce qui est guindé. Jamais tu n'as aimé ce milieu. Oui, c'est cool d'avoir de l'argent or, ce n'est pas la seule chose qui compte et tu n'as pas besoin de tant de choses pour être heureuse. Toi, une petite soirée entre amis avec de la musique, de l'alcool, quelques beaux mecs et le tour est joué. Pour elle, ça serait plus champagne, hommes riches et slows. "Ok bah, je viens quand même !" Tu serres les dents, persuadée qu'elle allait t'emmerder toute la soirée parce qu'elle s'ennuierait, parce qu'on lui aurait marché sur le pied, parce que la musique ne lui plairait pas et t'en passes mais malgré tout, tu as remonté les escaliers en silence pour lui prêter la robe adéquate à ce type de soirée pour remplacer cette robe longue d'un rouge intense ornée de diamants ici et là. Elle ne se sentait pas à l'aise et évidemment, elle t'a fait chier toute la nuit en promettant que c'était la dernière fois qu'elle te suivait. Comme d'habitude. Oui, elle est comme ça ta petite sœur, elle fait attention aux apparences, elle a des principes, a reçu une éducation stricte et droite qu'elle tente de préserver. Ta petite soeur, c'est une princesse, une gosse de riche, ton opposé mais malgré tout, tu l'aimes. T'évites juste de dire que tu la connais parfois ou tu tentes de relativiser, de voir le bon côté des choses.  



Mais heureusement dans la famille, ils sont pas tous comme ça. Ouais, comme on dit, y a des lunettes cool. Toi, t'as trouvé ta moitié et toutes les deux, vous faites la paire idéale. Elle s'appelle Dayanara est c'est la meilleure cousine que tu puisses espérer avoir. Papa a fait le déplacement pour rejoindre maman chez sa sœur. Toi, t'étais déjà sur place avec ta sœur et ton frère et jamais tu n'as été aussi vite pour gagner un repas de famille. C'est tellement ennuyeux du côté de papa. Tu les adores également genre, tu t'entends super bien avec Siam par exemple, elle est un peu comme ta seconde soeur, la même que la première mais Daya, elle te ressemble vraiment et parfois, tu te dis qu'ils se sont trompés à la maternité et que c'est elle ta frangine. Tu cognes à la porte comme une cinglée si bien que ton frère lève les yeux au ciel et tu lui tires la langue. La petite dernière de la fratrie admire sa nouvelle manucure en retrait, sa valise rose à quelques centimètres d'elle. Toi, tu souris de toutes tes dents et ne pouvant plus attendre, tu clenches et entre dans la demeure sans être invitée parce qu'après tout, c'est un peu ta seconde maison ici. "Daya ? Don ? Rosie chou, ils sont où tout le monde là ?..." Pis tu l'as vu dans les escaliers alors, tu t'es mise à taper des pieds tout vite comme une gamine de trois ans avant de courir vers elle et de te jeter dans ses bras. Tu la serrais tout fort comme si c'était la première ou dernière fois que tu allais la voir et finalement, tu t'es mise à rire en cœur avec elle. "J'ai tellement de trucs à te raconter !" Evidemment, tandis que tu montais avec la jolie brune pour lui raconter ta petite vie et avoir des nouvelles, ta petite sœur traînait dans les pattes de Rose et ton frère était parti avec les garçons parler de filles et compagnie. "J'ai rencontré un gars... Il est cool mais, je sais pas si ça va durer...  Je veux dire, il a une bonne gueule, il est bourré de fric, c'est le gendre idéal pour mes parents, ils me voient déjà mariée et compagnie mais pwa... Qu'est-ce qu'il est ennuyeux !" Bah ouais parce que t'es comme ça toi, tu te lasses vite. Tu n'aimes pas les gosses de riches qui passent leur temps dans les boîtes de luxe pour trouver la femme idéale, celle qui porte les plus hauts talons, qui marche la tête haute et rigole fort. Ce genre de personnes que tu n'es pas alors forcément, ça marchera jamais avec ce gars qui se pense supérieur aux autres parce qu'il est capitaine de l'équipe de football du lycée et que son père possède le club de la ville ainsi que de nombreux biens. Ouais, contrairement à ce qu'on croit, l'argent ne fait pas tout, surtout aux yeux de Belle.



Tu stressais un peu or, tu avais mis toutes les chances de ton côté et depuis toute petite, tu savais ce que tu voulais faire, où tu voulais aller et pourquoi alors évidemment, le tour était joué d'avance. Pourtant tu stressais tout de même parce que c'était dans ta nature. Tu marchais tête baissée, jouant avec tes doigts comme tu avais l'habitude de le faire lorsque tu étais nerveuse. Tu faisais les cent pas quand tout à coup, tu le percutas de plein fouet. Son portable glissa sur le sol et tu grimaças légèrement en relevant doucement la tête. Finalement, tu croisas son regard et roulas des yeux en bougonnant. "Putain mais c'est pas possible, j'ai la poisse ou quoi ?" Alexander. Ouais, y avait un tas de gens à Chicago or, il fallait que tu tombes sur lui, cette personne qui ne t'aime pas, que tu n'aimes pas et ce, depuis que vous êtes gosses. Normalement dans cette situation, tu dois tomber sur ton prince charmant, lui proposer un café pour te faire pardonner et la fin tout le monde la connait mais au lieu de ça, tu tombais sur ton ennemi quoi... trop la poisse. "Cache ta joie !" Tu soupirais et te forçais tout de même à ramasser son portable qui, par chance, n'avait rien eu. "Excuse-moi. Je suis désolée, tout est de ma faute et je te rachèterais un portable si tu veux !" Tu jouais les pestes, la petite fille pourrie gâtée alors que tu savais très bien qu'il avait de l'argent lui aussi. Ouais, c'est un peu pour ça que vous vous connaissiez d'ailleurs. Tu lui tends son portable, il le prend en te remerciant puis, te contourne pour continuer son chemin comme s'il ne l'avait jamais croisé. Toi de ton côté, tu entends ton nom résonner dans tout le couloir alors, tu prends ton courage à deux mains et tu prends la direction de la salle pour passer ton entretien, celui qui déterminera si oui ou non tu es prise à l'université. Avec un dossier comme le tien, évidemment que tu as été prise. Des notes parfaites, un comportement exemplaire en cours, beaucoup de langues au cv, de quoi payer les études sans problème, quelques jobs d'été ici et là pour l'expérience et le nom de ton père qui appuie derrière. Tu avais toutes tes chances et sans aucun soucis, Chicago t'accepta parmi les siens. A toi l'université, à toi les cours d'informatique et de graphisme, à toi les nouveaux amis, la famille à tes côtés.



"Et tu lui trouves quoi à ce mec au juste ?" Tu le fixes sans le quitter des yeux. Tu le dévisages de haut en bas, appuyée sur ton casier comme si de rien était. Perdue dans tes pensées, tu n'avais même pas remarqué le fait que ton meilleur ami était en train de te parler. Il claque des doigts sous ton nez et tu secoues la tête pour te tirer de tes pensées avant de lui accorder ton attention. "Pardon, tu disais ?" Alex, il a l'air vraiment désespéré. Oh bah oui parce que depuis le temps, vous avez appris à vous connaître tous les deux et depuis, vous ne vous quittez plus. Faut dire que vous avez plus de points communs que tu ne l'imaginais. Tu te mordilles la lèvre inférieure en regardant de nouveau le beau jeune homme qui range son casier sans t'avoir remarqué. "Tu veux dire en plus d'avoir un corps de rêve et un sourire à tomber par terre ? Je sais pas encore, je le connais pas mais, je compte bien le découvrir !" Tu souris de plus bel avant de finalement te décider à te retourner pour ouvrir ton casier et récupérer tes livres. La sonnerie retentit, met fin à votre conversation. "Bon, on se voit ce soir comme prévu hein ? On se retrouve devant l'entrée de la boîte ?" Tu ne lui laisses pas le temps de te répondre ou même de changer d'avis, sait-on jamais et tu rejoins ta salle pour enchaîner quatre heures d'affiler et pouvoir ensuite profiter de ta soirée et faire la fête jusqu'au bout de la nuit parce qu'après tout, c'est vendredi et vendredi, tout est permis ! Tu poireaute devant l'entrée. Tu vérifies ton portable. Il est toujours pas l'heure, tu as de l'avance pour une fois. Soufflant parce que tu avais déjà mal aux jambes sur tes talons, tu t'appuies sur une jambe, puis l'autre. Tu finis par fouiller dans ton sac à la recherche d'une cigarette. Parfois, tu en as dans ton sac. Tu les vois pas arriver les gars et pourtant, ils sont tout à côté de toi et ce, avant même que tu ne t'en rendes compte. Tu redresses la tête et on te pointe un couteau sous la gorge. Putain, t'en as connu des situations merdiques or, une pareille... "Donne ton sac ! Et tes bijoux aussi, je parie qu'ils valent une petite fortune." Tu hésites un instant à jouer à la dure en lui disant d'aller se faire foutre mais, t'es sûre que ses petits copains n'apprécieraient pas et malheureusement, les cours d'autodéfense que ton père t'as forcé à suivre ne servent à rien dans le cas présent. Fallait-il vraiment qu'il soit armé ? "Si tu baisses ton couteau, je te file tout !" Il rigole comme si ce que tu venais de dire était totalement insensé. Il finit par replacer l'une de tes mèches de cheveux derrière l'oreille et tu fermes les yeux pour ne pas t'énerver, pour ne pas paniquer aussi bien que ton cœur se mette à battre un peu plus vite dans ta cage thoracique. "Lâche-là Max !" Tu ouvres les yeux et aperçois cet homme. Le bel inconnu des couloirs de l'université. Ils ont l'air de se connaître parce que le gars baisse son couteau pour faire face au jeune homme. "De quoi ? Tu veux prendre sa place ? Je crois que t'as rien à m'offrir donc, tu ferais mieux de te casser de là avant que je change d'avis." Mais il se bouge pas. Non, il reste là et il a l'air vraiment énervé. "Belle..." Il te fait signe de la tête, il te demande de partir sauf que toi, t'es incapable de bouger. D'une part parce que t'as la trouille, d'autre part parce que tu n'as pas envie de le laisser avec ces types et aussi parce que bordel, il connait ton prénom alors que tu ignores tout de lui. "Belle !" Le ton de sa voix est beaucoup plus sec. Il est clair, t'as pas le choix et tu finis par te tirer dans l'espoir de retrouver ton ami et en croisant les doigts pour qu'il n'arrive rien à ce garçon qui venait peut-être de te sauver la vie ou du moins, sauter ta soirée.



"Je viens de passer une soirée de merde !" Tu t'écrases dans le canapé et te blottis dans les bras de ton frère qui est en train de regarder un match. T'as vraiment de la chance parce que si la moitié des frères envoie balader leur sœur lorsque c'est soirée sport lui, il tourne la tête vers toi malgré tout et il te demande : "Tu veux en parler ? T'étais pas sensée aller en boîte avec des potes ? Il est super tôt !" Ouais, il s'inquiète un peu, ça s'entend dans sa voix. Faut dire qu'il est comme ça, il a toujours été comme ça. Il t'aime vraiment beaucoup et il a toujours peur pour toi si bien qu'il a tendance à être légèrement surprotecteur. Comme ton père travaille beaucoup, il a pour ainsi dire son rôle et il veut toujours savoir où tu vas, avec qui, ce qui se passe dans ta petite vie etc et si parfois t'as juste envie de lui mettre des claques la plupart du temps, tu trouves ça mignon. Tu te sens aimée, protégée et tu lui fais confiance, tu sais que tu peux lui parler de tout et de n'importe quoi. "Rien de bien important, j'étais juste... fatiguée. Je peux regarder le match avec toi ?" Il te questionne du regard tout en fronçant les sourcils et tu lui fais les yeux doux en clignant des paupières et battant des cils comme si de rien était. Mine de rien, ça marche à chaque fois et ton sourire finit par le faire craquer et il baisse les armes, reportant son attention sur l'écran de télévision tandis que tu envoies un sms groupé : "Sorry les copains, je me sentais pas bien du coup, je suis rentrée chez moi mais on remet ça à une prochaine fois promis. XOXO" Tu prends une grande inspiration et tente d'oublier cette horrible soirée parce qu'après tout, c'était juste une soirée nan ? C'est passé et tu veux juste faire comme si de rien était. Tu te dis que ça arrive à beaucoup de monde et que ça aurait pu t'arriver bien avant ce soir. C'est pas ça qui va te faire changer, tu resteras toujours Belle, Belle Davenport et t'es bien plus forte qu'une bande de gosses qui n'a rien trouver de mieux qu'emmerder le monde en ce vendredi soir.

Moi c'est cosmic light !
J'ai 20 ans, je suis une fille et je vis en france. J'ai découvert le forum grâce à bazzart et je le trouve magnifique encore une fois, tout est parfait ! Sinon, je serai connectée un peu tous les jours ou tous les deux jours et je devrai pourvoir RP environ 3 fois par semaine minimum.



Dernière édition par Belle Davenport le Sam 8 Aoû - 0:38, édité 7 fois
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://yuck-it-up.forumactif.com/t2212-lux-2-0-the-robot-unicorn


Lux Ó Cearnaigh
FONDATRICE - NOTRE MÈRE A TOUS
Je suis à Chicago depuis le : 03/06/2011 et j'ai déjà rédigé : 3705 messages. J'ai : 24 ans d'après mes amis. Dans la vie, je suis : doctorante (troisième année) en ingénierie, spécialisée en robotique

Feuille de personnage
Choses à savoir sur moi :
Mes amis & mes sorties:

MessageSujet: Re: blow a kiss, fire a gun. (belle)   Jeu 6 Aoû - 21:07

Bienvenue sur YIU jolie fleur Bon courage pour ta fiche ! I love you

_________________________________
Revenir en haut Aller en bas


Invité
Invité

MessageSujet: Re: blow a kiss, fire a gun. (belle)   Jeu 6 Aoû - 21:14

Barbara Palvin, hâte de squatter ta fiche stress
BIENVENUE SUR YIU balloncoeur2
Revenir en haut Aller en bas


Invité
Invité

MessageSujet: Re: blow a kiss, fire a gun. (belle)   Jeu 6 Aoû - 21:35

palvin bave

bienvenuuuuue **
Revenir en haut Aller en bas


Invité
Invité

MessageSujet: Re: blow a kiss, fire a gun. (belle)   Jeu 6 Aoû - 21:39

Le titre + l'avatar + le prénom =
Bienvenue parmi nous, pressée de voir ce que tu vas faire d'elle **
Revenir en haut Aller en bas


Invité
Invité

MessageSujet: Re: blow a kiss, fire a gun. (belle)   Jeu 6 Aoû - 21:46

Bienvenue petite cousine
Revenir en haut Aller en bas


Invité
Invité

MessageSujet: Re: blow a kiss, fire a gun. (belle)   Jeu 6 Aoû - 21:53

Bienvenue sur YIU
Revenir en haut Aller en bas


Invité
Invité

MessageSujet: Re: blow a kiss, fire a gun. (belle)   Jeu 6 Aoû - 22:05

paaaalvin bave
bienvenue parmi nous
Revenir en haut Aller en bas


Invité
Invité

MessageSujet: Re: blow a kiss, fire a gun. (belle)   Jeu 6 Aoû - 22:34

Bienvenue et bonne chance pour ta fiche I love you
Revenir en haut Aller en bas


Invité
Invité

MessageSujet: Re: blow a kiss, fire a gun. (belle)   Jeu 6 Aoû - 22:41

palvin
bienvenue stress
Revenir en haut Aller en bas


Invité
Invité

MessageSujet: Re: blow a kiss, fire a gun. (belle)   Jeu 6 Aoû - 22:52

jolie palvin bienvenue I love you
Revenir en haut Aller en bas


Invité
Invité

MessageSujet: Re: blow a kiss, fire a gun. (belle)   Ven 7 Aoû - 0:56

PALVIN bave Hâte qu'on se trouve un lien
Bienvenuuuuuuuuuuuuue parmi nous **
Bon courage pour ta fiche & have fun sur YIU
Revenir en haut Aller en bas


Invité
Invité

MessageSujet: Re: blow a kiss, fire a gun. (belle)   Ven 7 Aoû - 1:08

Bienvenue sur YIU ! Barbara est sublime **

De la saucisse, du chou et des petits légumes c'est, c'est... De la choucroute pardi ! J'adore ça !
Revenir en haut Aller en bas


Invité
Invité

MessageSujet: Re: blow a kiss, fire a gun. (belle)   Ven 7 Aoû - 3:14

lux merci beaucoup jolie blonde **

riley oh ouais, t'as intérêt à squatter ma fiche toi stress merci beaucoup amour2

cora emma O.O merci Léche

gabriel ralala qu'est-ce qu'il est beau ce gars quand même lit merci beaucoup, je suis contente que ça te plaise pour le moment

dayanara la plus belle des cousines amour5 merci merci, j'espère être à la hauteur amour2

jade merci beaucoup ma belle amour6

nathan bon bah depuis toute à l'heure, j'aime toujours autant maaaaaax bave

felix sam merci stress

mabel merci jolie brune

charlie trop cute olivia :please: merci **

blake moi aussi j'ai hâte d'ailleurs, je t'enverrais surement un mp dmain pour qu'on en parle ma belle merciiiii Pompom

titouan merci beaucoup et je t'offrirais une boite de choucroute t'inquiètes :mdl:
Revenir en haut Aller en bas


Invité
Invité

MessageSujet: Re: blow a kiss, fire a gun. (belle)   Ven 7 Aoû - 4:12

Bienvenue sur YIU ! Excellent choix d'avatar mais aussi de lien. Courage pour la suite de ta fiche et surtout n'hésites pas à contacter le staff en cas de besoin !
Revenir en haut Aller en bas


Contenu sponsorisé

MessageSujet: Re: blow a kiss, fire a gun. (belle)   Aujourd'hui à 10:52

Revenir en haut Aller en bas
 
blow a kiss, fire a gun. (belle)
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 3Aller à la page : 1, 2, 3  Suivant
 Sujets similaires
-
» Blow a kiss, fire a gun - Reediane
» #35 ♦ Blow a kiss, fire a gun. ♦ Joan
» Blow a kiss, fire a gun ♪ [23 août]
» TAKE OFF YOUR CLOTHES, BLOW OUT THE FIRE, DON'T BE SO SHY, YOU'RE RIGHT. (+) NEMHAM [HOT]
» ✱ Scénario fini

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
YUCK IT UP :: LES ARCHIVES :: Les archives :: Les fiches périmées-
Sauter vers: