Emma • La sportive à lunettes, l'intello en baskets.

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
Aller à la page : 1, 2, 3  Suivant
AuteurMessage


Invité
Invité

MessageSujet: Emma • La sportive à lunettes, l'intello en baskets.    Jeu 6 Aoû - 20:39

Emma Charlotte Rollins

Emily Bett Rickards
Née le 31  octobre 1991 à Chicago (USA), j'ai 23 ans et suis de nationalité américaine. Si vous voulez en savoir un peu plus sur moi, sachez que je suis plutôt issue d'une famille modeste et que je le vis bien ! Actuellement célibataire, je tiens à préciser que je suis plutôt du genre pas regardante sur le sexe... Désolée d'avance pour les cœurs brisés.

Diplôme préparé : master pour le moment, doctorat pour plus tardCycle & année d'étude : Master, deuxième annéeCursus majeur : BiologieSpécialisation : ChimieCursus mineur : informatique

Personnalité & addictions

Drôle - 50%
Réfléchie - 80%
Créative - 90%
Travailleuse - 98%
Fêtard(e) - 70%
Narcissique - 05%
Artiste - 70%
Amicale - 95%
Jalouse - 50%
Méfiante - 50%
Sportive - 100%
Prude - 40%
Généreuse - 90%
Têtue - 30%
Hautaine - 01%
Séductrice - 10%
Honnête - 70%
Joueuse - 60%
Alcool : 70%Drogues : 10%Sexe : 75%

Renseignements multiples
Pourquoi avez-vous choisi d'étudier à l'université de Chicago ? Je suis née à Chicago, j'y ai grandi, fait mon école maternelle, primaire, collège, lycée, il était donc évident que je sois à l'université ici. Et puis toute ma famille est ici, et mes amis à Stanford. En particulier Sally.

Quelles sont vos sources de financement universitaire ? Bourse d'étude sportive en athlétisme. J'ai été repérée par l'entraineur de Stanford lors de mes compétitions. J'ai fini 1e féminine 3 années de suite dans les championnaits régionaux et 2e dans le pays. On m'avait également proposé une bourse d'études à Brown, mais je ne voulais pas m'éloigner de chez moi. Aller à l'autre bout du pays, a deux jours de route, non très peu pour moi.

Que pensez-vous du système de confrérie ? C'est intéressant je trouve que les gens soient regroupés en fonction de leurs intérêts communs. Mais je n'aime pas être placée dans des cases alors je suis plutôt mitigée sur le sujet.

D'ailleurs, faites-vous partie d'une confrérie ? Si oui, depuis combien de temps ? Je suis entrée chez les ZETA PSI lors de ma première année. J'aurai voulu être chez les ALPHA pour être avec Salomé, mais ce n'était pas possible. Je ne correspondais pas à cette confrérie. Et même si j'adorais ma meilleure amie, je ne me voyais pas jouer un rôle pour être près d'elle. Alors j'ai choisi celle qui correspondait le mieux, celle dont j'étais plus proche des valeurs inculquées.
Même si je suis une grande sportive, j'ai toujours aimé les sciences. Ce qui fait que je suis une contradiction à moi seule. La sportive à lunettes ou l'intello en baskets. Tout ça c'est moi. Et je me donne toujours à fond que ce soit pour défendre ma bourse d'étude ou pour mes cours. Je ne cherche pas à être la meilleure, loin de là. J'aime juste ce que je fais. Plus tard je voudrai travailler dans la police scientifique alors je me dois d'être douée dans plusieurs domaines.
Il y a bientôt 6 ans, je me suis retrouvée dans des situations assez incongrues lors de mon bizutage. En plein hiver on m'a demandé d'aller en cours en maillot de bain, en été je devais y aller en boots et doudoune. Et encore ce n'est pas tout. J'ai du aller avec un autre bizut, choper un des pompoms des pompom girls. Et pas celui de n'importe laquelle des filles. Celui de Salomé. D'ailleurs elle ne le sait toujours pas. On a du plusieurs fois se transformer en animaux en plein milieu de la cours ou du réfectoire à une heure précise. La liste est vraiment longue mais je dois dire que je me suis bien amusée. Je n'ai pas peur de relever des défis tant que ceux ci ne sont pas dangereux pour les autres et pour moi. Je suis quelqu'un de très sociable, ce qui fait que je m'entends avec tout le monde. J'ai plus d’affinités avec mes amis bizutés en même temps que moi, mais dans l'ensemble je vois toujours le positif chez les gens. Je ne me prends pas la tête, je vis au jour le jour. Soit les gens sont simples et ne se posent pas trop de questions ou ne me font pas m'en poser, soit il reste sur le bas côté de ma vie.


Biographie




Every family has a story…



Mon enfance fut d'un banal affligeant. Des parents aimants et attentionnées, des grands parents me couvrant de cadeaux et des animaux câlins comme pas deux. Evolution basique, j'apprends à marcher tôt, le langage suit de près. J'entre à l'école à l'âge prévu, j'apprends à lire, à écrire. Je me fais des amis bien sur, j'étais une gamine très sociale. Je passe également le plus clair de mon temps au ranch de mes grands parents, préférant parfois les chevaux aux humains. Je me souviens encore de la première fois ou j'ai délaissé mon poney pour un vrai cheval. « Mamaaaan tu m'aides à monter 'te plait ? il est trop grand ! »
D'une moue boudeuse, je tendais les bras vers ma mère pour qu'elle me pose sur le cheval. Elle sourit avant de s'exécuter. Elle avait été dans ma situation aussi, le ranch étant à ses parents. Accompagnée de mon grand père, je fis le tour du manège sur le dos de Jersey. Toute pimpante, les joues rougies par l'excitation, je descendis de ma monture pour atterrir dans les bras de mon père. Chui pas tombée t'as vu t'as vu t'as vu ? Il me serra dans ses bras avant de me poser par terre. Même si j'étais un poids plume, mes 6 ans commençaient à se faire sentir. Oui ma puce j'ai vu c'est très bien ! Ca te dirait de remonter sur un grand cheval comme ça ? Mes yeux se mirent à briller tandis que mon regard passait de mon père à ma mère passant par mes grands parents. C'est vrai ? Je pourrai ravoir Jersey ? Ce fut au tour de ma grand mère de prendre la parole. Elle s'accroupit devant moi, se mettant à ma hauteur, avant de m'attraper les mains. Ma chérie, Jersey est à toi. C'est ton cadeau d'anniversaire. Il ne me fallut pas plus longtemps pour me jeter dans ses bras avant de le faire avec chaque personne présente. A la fin je me dirigeais vers le box de Jersey, lui caressait l'encolure avant de lui murmurer quelques mots à l'oreille.

Je reviens vite je te promets. Et c'est ce que je fis. Dès que j'avais le temps je me faufilais vers les écuries pour voir Jersey. Je ne me sentais pas au début de monter sans la surveillance de ma famille alors je l'harnachais seulement pour courir avec lui. C'est aussi grâce à ça que j'ai commençais la course. Il fallait du souffle pour suivre Jersey.  Mais avec le temps je pris de l'assurance, pus monter sur son dos sans l'aide d'un petit tabouret, et faire le tour du manège seule. Le souffle du vent dans mes cheveux, le bruit des sabots sur le sol, la crinière de Jersey qui battait sur mes mains, tout ça me faisait me sentir libre.



Try again, fail again, fail better.

J'ai toujours été entourée par mes amis depuis petite. Certains partaient, d'autres arrivaient, ceux qui partaient revenaient, ceux qui arrivaient partaient et tout ceci inlassablement. Une seule était là depuis le début et était bien ancrée, Salomé. Je l'avais vu toute seule dans le coin de la cours lors d'une récréation et j'étais tout simplement allée m'asseoir à côté. Au début je parlais seule, elle ne me répondait pas ou très peu. Mais ça me suffisait. Je lui parlais de Jersey, de comment on s'occupe de chevaux. Je lui avais décrit le ranch de mes grands parents, de mon chat et de mon chien. Je lui parlais de la sensation qu'on avait lorsqu'on montait à cheval et de celle que je commençais à apprécier lorsque je courrais à côté de Jersey. Et au fur et à mesure elle s'ouvrait à moi, commençant à donner son avis, partager ses idées. Lorsque j'avais commencé à la fréquenter, certains de mes "amis" m'avaient laissé tomber. Tout ça parce que Sally était différente. Elle avait un léger surpoids ce qui dérangeait les gens. A cette époque j'étais trop petite pour comprendre le fond du problème, mais j'étais déjà face à la cruauté des gens. Moi je m'en fichais, c'était mon amie, ma meilleure amie.
Alors je me suis promis de la protéger au mieux des moqueries des autres, de faire en sorte que plus personne ne l'embête. Les gens ne voulaient pas la connaître, ils se permettaient juste de la juger sur son physique. Du coup on a grandi en se serrant les coudes sans se lâcher d'une semelle. Elle fréquentait des écoles privées mais mes parents avaient réussi à m'y inscrire aussi, comprenant bien que j'avais besoin de ma meilleure amie pour survivre dans la vie.  On était soudées, inséparables. Si bien que lorsqu'il y eu ce séisme à Haïti, il ne nous a pas fallu longtemps pour embarquer dans un avion ensemble. On y était restées un mois, aidant du mieux qu'on pouvait les personnes touchées par ce désastre. Le temps était passé à une vitesse affolante là bas. Comme ci on était coupé du monde. La seule chose qui nous rattachait à notre vie américaine était les cours qu'on avait pu faire mettre par correspondance. Et puis l'heure du retour avait sonné. Sally y était retournée plusieurs fois après ça. Malheureusement je ne pouvais pas toujours la suivre entre mes examens et mes compétitions sportives, j'avais du mal à dégager assez de temps pour partir. Et puis notre relation avait changé durant cette période là. La distance avait été une bonne chose pour nous. Lorsqu'elle revenait, les retrouvailles étaient pleins d'émotions. A chaque fois. Il faut croire que parfois se séparer avait du bon.  Alors qu'elle était à nouveau partie pour une session de bénévolat, je me retrouvais seule à l'université.  
 Les examens étaient passés, les entraînements suspendus et on était en vacances. Autant dire que j'avais le temps de m'ennuyer. Alors je sortais, un peu plus que d'habitude. C'est ce soir là que je l'avais rencontré. Bel homme brun, regard qui vous transperce d'un seul coup et sourire ravageur. Je m'étais laissée séduite et avait fini la nuit avec lui. J'avais 19 ans et j'étais toujours vierge. Bien évidemment j'avais déjà eu des petits amis.  Contrairement à Sally, je n'avais pas été élevée dans une religion stricte, mes parents étant assez ouverts. Alors je me laissais porter par mes sentiments et émotions. J'admettais que parfois lorsque je voyais des filles je les observaient plus longuement que nécessaire mais jamais je n'avais pensé à être avec une fille. Et cette nuit là j'avais perdu ma virginité. Bizarrement je ne me sentais pas comme toutes ces filles qui décrivaient un état de sérénité après ça, qu'elles se sentaient grandies. Moi ça ne m'avait fait ni chaud ni froid. Peut être c'était parce que le partenaire n'avait pas été le bon. Quoiqu'il en soit j'avais continué à sortir et à m'amuser jusqu'au retour de ma meilleure amie. Je ne lui en avais pas parlé tout de suite, ne sachant pas comment évoquer le sujet. Alors elle prit la parole la première. Qu'est ce qu'il y a Em' ? T'es bizarre depuis que je suis rentrée. Je l'observais ne sachant pas par où commencer. Non c'est rien. Je... Y'a des soirs je m'ennuyais alors j'ai commencé à sortir et puis j'ai rencontré ce garçon et j'ai fini la nuit chez lui. Malgré un début difficile j'avais sorti la suite d'une traite. J'attendais sa réaction sachant qu'elle avait passé le pas quelques mois auparavant.
On avait fini par discuter de nos expériences, les comparant tout en rigolant. On avait continué tard dans la nuit et c'est peut être ça qui nous a délié les langues. Tu as déjà embrassé une fille ? me demanda-t-elle simplement. Je la regardais étonnée avant qu'elle ne continue. Non mais aux soirées je vois pleins de filles qui s'embrasses pour s'amuser. Enfin peut être pas plein mais j'en vois. Je lui souris avant de secouer la tête de droite à gauche. Non jamais et toi ? Sa tête fit le même mouvement que la mienne précédemment. On essaye pour voir ce que ça fait ? Le ton était à la rigolade et je me suis prêtée au jeu. Approchant nos lèvres, le contact fut maladroit mais doux. Totalement différent du baiser avec ce mec quelques jours plus tôt. Quelque chose se brisa en moi alors que mon coeur battait comme jamais. Encore une fois, mon corps se contredisait. Et ce que je ressentais à ce moment là m'effrayait trop pour que je mette un mot dessus. Je voulais juste profiter de ce moment, le reste on verrait plus tard.



The best way to predict future is to create it.

Je voyais mes parents moins souvent forcément, mais ça ne m'empêchait pas de m'enfuir en week end au ranch de temps en temps. J'aimais être coupée du monde de temps en temps, me ressourcer,  prendre du temps pour moi. Il y avait autre chose qui me permettait ça, la course. Ma bourse sportive m'obligeait à garder la forme et forcément à participer à toutes les compétitions où l'université se devait d'être présente. Mais ça ne me gênait pas, j'aimais ça. Je ne ressentais pas ça comme un devoir mais bien comme un besoin. Oui j'avais besoin de courir, de sentir l'endorphine traverser mon corps lorsque j'atteignais la ligne d'arrivée. Cette sensation grisante de se tourner et de voir qu'on a fait un temps excellent ou qu'on a battu son propre record. Et que si ce n'est pas le cas, on pourra toujours faire mieux la prochaine fois. Oui j'aimais courir. Et j'aimais bien évidemment gagner. Je ne courais pas que pour ça bien sur mais c'était toujours plaisant de finir avec une médaille ou une coupe. Même si je devais bien l'avouer, il n'y avait plus vraiment de place dans la maison familiale pour tout ça.
Depuis petite je participais à toutes sortes de compétitions, que ce soit en athlétisme, orthographe, équitation, ski. Je ne restais jamais en place au grand désespoir de mes parents. Mais ils avaient toujours su me canaliser. Et l'athlétisme s'était révélé être le meilleur canaliseur possible pour moi. J'ai aussi commencé la boxe cette année, juste pour voir ce que ça donnait. Il fallait croire que j'avais un côté hyperactif. Et dans un sens heureusement que je bougeais beaucoup parce que proportionnellement à ça, je mangeais comme 4. Et en plus de tout, j'étais une accro aux sucreries.
Je rafolais également des plats de ma grand mère. C'était un peu un stéréotype mais j'ai une vraie mamie gâteau. Quand j'étais petite elle me préparait des gâteaux pour que je les emmène à l'école et souvent c'était elle qui s'occupait de mon déjeuner lorsque ma mère travaillait trop tard le soir. Oui mon père était doué pour beaucoup de choses mais pas pour la cuisine. Dans tous les cas je ne faisais pas vraiment attention à ce que je mangeais. Excepté lors des périodes de compétitions. Là je me devais de manger à des heures précises, des aliments précis et des quantités précises. C'était peut être le seul côté de la compétition que je n'aimais pas. Heureusement après ces périodes intenses, j'avais le réconfort avec les petits plats maison. J'avoue que mon métabolisme souffrait avec moi. Mais bon j'aurai le temps de me reposer plus tard.  Et lorsque je ne le faisais pas j'étais derrière mes cahiers ou mon ordinateur.
J'étais une accro aux études, autant qu'à la course. Et en particulier à la chimie et à l'informatique. Ce n'était pas deux matières qu'on associait facilement, la chimie étant plutôt associée à la biologie et l'informatique à la robotique, mais pas pour moi. Ce que je voulais plus tard, c'était travailler pour la police scientifique et plus particulièrement dans l'analyse de preuves. Enfin je visais plutôt le FBI mais j'avais peur que ce soit un projet un peu trop ambitieux pour moi. Je suis encore jeune et me projeter la dedans était un peu difficile. Pour l'instant je profitais des mes années d'étudiante, des fêtes, de mes amis et de Salomé. Enfin avec cette dernière c'était un peu compliqué depuis quelques temps. Je m'étais fait la promesse de ne pas laisser mes sentiments pour elle m'envahir, mais ça devenait de plus en plus difficile. Sauf que je connaissais sa famille, leurs croyances et je savais que ce que je ressentais n'avait pas sa place dans cette équation. Alors je faisais profil bas, je m'empêchais de penser à elle plus que comme une amie. Et je devais vivre avec ça. J'enchaînais les conquêtes lorsque ça devenait trop compliqué pour moi mais rien ni personne n'arrivait à me l'enlever de la tête. Salomé était ma malédiction.  


Moi c'est Ashley !
J'ai 23 ans, je suis un papillon et je vis dans un déménagement. J'ai découvert le forum par le projet bazzart et des amies et je le trouve très agréable et les tons sont très doux ! Sinon, je serai connecté(e) assez souvent et je devrai pourvoir RP environ 3 fois par semaine.



Dernière édition par Emma C. Rollins le Sam 8 Aoû - 21:42, édité 5 fois
Revenir en haut Aller en bas


Invité
Invité

MessageSujet: Re: Emma • La sportive à lunettes, l'intello en baskets.    Jeu 6 Aoû - 20:40

Oh, bienvenue sur YIU ! N'hésites pas à contacter le staff en cas de besoin surtout et courage pour la suite de ta fiche !
Revenir en haut Aller en bas


Invité
Invité

MessageSujet: Re: Emma • La sportive à lunettes, l'intello en baskets.    Jeu 6 Aoû - 20:42

Merci Priam :3
Revenir en haut Aller en bas


Invité
Invité

MessageSujet: Re: Emma • La sportive à lunettes, l'intello en baskets.    Jeu 6 Aoû - 20:45

TON AVA **
welcome !
Revenir en haut Aller en bas


Invité
Invité

MessageSujet: Re: Emma • La sportive à lunettes, l'intello en baskets.    Jeu 6 Aoû - 21:01

bravebête Pompom Pompom Pompom Voleuse de pompom :mexicos:

Bienvenuuuuuuuuuuuuuuuue, je t'aime déjà ! mais chutt faut pas le dire !
Revenir en haut Aller en bas


Invité
Invité

MessageSujet: Re: Emma • La sportive à lunettes, l'intello en baskets.    Jeu 6 Aoû - 21:03

Bienvenue et bon courage pour ta fiche **
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://yuck-it-up.forumactif.com/t2212-lux-2-0-the-robot-unicorn


Lux Ó Cearnaigh
FONDATRICE - NOTRE MÈRE A TOUS
Je suis à Chicago depuis le : 03/06/2011 et j'ai déjà rédigé : 3705 messages. J'ai : 24 ans d'après mes amis. Dans la vie, je suis : doctorante (troisième année) en ingénierie, spécialisée en robotique

Feuille de personnage
Choses à savoir sur moi :
Mes amis & mes sorties:

MessageSujet: Re: Emma • La sportive à lunettes, l'intello en baskets.    Jeu 6 Aoû - 21:07

Bienvenue parmi nous ! **

_________________________________
Revenir en haut Aller en bas


Invité
Invité

MessageSujet: Re: Emma • La sportive à lunettes, l'intello en baskets.    Jeu 6 Aoû - 21:15

Emily bave tellement belle et sexy bave
BIENVENUE SUR YIU balloncoeur2
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur


Le Doyen
TÊTE PENSANTE DE CHICAGO
Je suis à Chicago depuis le : 09/07/2015 et j'ai déjà rédigé : 1092 messages. J'ai : 55 ans d'après mes amis. Dans la vie, je suis : le fabuleux doyen de cette université

Feuille de personnage
Choses à savoir sur moi :
Mes amis & mes sorties:

MessageSujet: Re: Emma • La sportive à lunettes, l'intello en baskets.    Jeu 6 Aoû - 21:19

Être sportive n'empêche pas d'être brillante, et tu en es l'exemple parfait. Les Zeta Psi correspondent bien mieux à ta philosophe que les Alpha, nous le savons tous les deux. Avec un peu de chance, tu donneras à tes frères et soeurs le goût de l'exercice... Je garde espoir. Je valide le choix des Zeta Psi !
Revenir en haut Aller en bas


Invité
Invité

MessageSujet: Re: Emma • La sportive à lunettes, l'intello en baskets.    Jeu 6 Aoû - 21:29

BIENVENUUUE PARMI NOUS ** Et congrats pour la première partie et bon courage pour la suite
Revenir en haut Aller en bas


Invité
Invité

MessageSujet: Re: Emma • La sportive à lunettes, l'intello en baskets.    Jeu 6 Aoû - 21:36

bienvenuuuuue **
Revenir en haut Aller en bas


Invité
Invité

MessageSujet: Re: Emma • La sportive à lunettes, l'intello en baskets.    Jeu 6 Aoû - 21:58

Bienvenue sur YUCK IT UP I love you
Bon courage pour ta fiche !
Revenir en haut Aller en bas


Invité
Invité

MessageSujet: Re: Emma • La sportive à lunettes, l'intello en baskets.    Jeu 6 Aoû - 22:05

bienvenue parmi nous I love you
Revenir en haut Aller en bas


Invité
Invité

MessageSujet: Re: Emma • La sportive à lunettes, l'intello en baskets.    Jeu 6 Aoû - 22:34

Sexy Emily
Bienvenue et bonne chance pour ta fiche I love you
Revenir en haut Aller en bas


Invité
Invité

MessageSujet: Re: Emma • La sportive à lunettes, l'intello en baskets.    Jeu 6 Aoû - 22:52

emily I love you
bienvenue
Revenir en haut Aller en bas


Contenu sponsorisé

MessageSujet: Re: Emma • La sportive à lunettes, l'intello en baskets.    Aujourd'hui à 18:53

Revenir en haut Aller en bas
 
Emma • La sportive à lunettes, l'intello en baskets.
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 3Aller à la page : 1, 2, 3  Suivant
 Sujets similaires
-
» [Terminé] Un bon petit film [Emma]
» Emma Pillsbury ✿ Wanna go halfsies on a pb&j ?
» Une boucle blonde et une paire de lunettes
» a vendre casque shoei et lunettes oakley
» Emma Harper

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
YUCK IT UP :: LES ARCHIVES :: Les archives :: Les fiches périmées-
Sauter vers: