BRB. looking for a title 8D

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
Aller à la page : 1, 2, 3  Suivant
AuteurMessage


Invité
Invité

MessageSujet: BRB. looking for a title 8D   Mer 5 Aoû - 20:08

Aryana Allister

Dianna Agron
Né(e) le 11 novembre 1991 à Honolulu (USA), j'ai 24 ans et suis de nationalité Hawaïenne/Américaine. Si vous voulez en savoir un peu plus sur moi, sachez que je suis plutôt modeste et que je le vis pas trop mal ! Actuellement célibataire, je tiens à préciser que je suis plutôt du genre bi... Désolé(e) d'avance pour les cœurs brisés.

Diplôme préparé : doctoratCycle & année d'étude : Graduate, troisième annéeCursus majeur : PsychologieSpécialisation : Santé, médico-social et thérapieCursus mineur : Psychiatrie

Personnalité & addictions

Drôle - 80%
Réfléchie - 40%
Créative - 60%
Travailleuse - 50%
Fêtarde - 80%
Narcissique - 20%
Artiste - 50%
Amicale - 60%
Jalouse - 90%
Méfiante - 40%
Sportive - 50%
Prude - 10%
Généreuse - 20%
Têtue - 90%
Hautaine - 10%
Séductrice - 80%
Honnête - 60%
Joueuse - 90%
Alcool : 80%Drogues : 20%Sexe : 99%

Renseignements multiples
Pourquoi avez-vous choisi d'étudier à l'université de Chicago ? Même si je ne suis pas née à Chicago, j'ai vécu une grande partie de mon adolescence dans cette ville, j'étais au lycée ici et je n'avais pas envie de partir ailleurs pour suivre mes études. Je voulais rester proche de ma mère, car j'ai toujours tendance à vouloir la protéger et en prendre soin. Amusant comme les rôles sont échangés.. c'est en partie à cause de mon enfance.

Quelles sont vos sources de financement universitaire ? Je ne peux pas compter sur mes parents, ma mère a tout de même apportée une participation pour mon inscription à l'université, mais le reste, viens de moi et de ma tante qui nous a accueillie à notre arrivée à Chicago, elle m'a toujours soutenue. A côté, j'ai travaillé pour pouvoir financer mon entrée, ma mère et moi, on a dû se serrer la ceinture durant une époque pour pouvoir me donner ce privilège. Aujourd'hui, financièrement, ma mère se porte mieux, je peux m'accorder certains plaisirs, mais je n'en abuse pas.

Que pensez-vous du système de confrérie ? Je n'ai jamais su quoi en penser, pour moi j'ai toujours vu ça comme un système cherchant à départager les élèves en les plaçant tous dans une certaine catégorie, je trouve que parfois, cela manque de mélanger. On se colle tous une étiquette, dans mon sens, ce n'est pas parce que nous faisons partie de telle ou telle confrérie, que nous sommes obligés de suivre ces stupides règles stupides de haine envers d'autres... je n'ai jamais compris ce système, mais j'ai trouvé mon compte en m'intégrant à l'une d'entre elle. J'ai pu découvrir des gens qui me ressemblent, avec qui je partage de mêmes passions, de mêmes idées, ça risque de paraître un peu hippie, mais on vit en harmonie... pas tout le temps, il y a toujours des crises, comme partout.

D'ailleurs, faites-vous partie d'une confrérie ? Si oui, depuis combien de temps ? J'avoue que lors de mon arrivée ici, j'ai éprouvé une certaine difficulté pour choisir ma confrérie, j'ai tout d'abord songé à rester une élève lambda, pas besoin de se coller une étiquette après tout, mais j'ai aussi pensé que faire partie d'une confrérie pour m'aider à m'intégrer dans ce nouvel établissement, me rapprocher des gens qui me ressemblent. Indécise, c'est tout moi, deux choix se présentaient à moi et c'est finalement vers la DELTA UPSILON. Très peu le genre à me prendre la tête, même si je ne suis pas en reste quand il est question de me défendre. Je ne me ferme pas aux autres, j'aime aller vers les gens pour faire de nouvelles rencontres, mais lorsque je n'aime pas quelqu'un, ça se sent. Ces personnes ont su m'accueillir à bras grands ouverts dès ma première année, une famille dans laquelle je me sens bien, un apport que je n'ai pas connue durant mon enfance.

Biographie


La vie est injuste. Il arrive des malheurs aux gens bien et les mauvaises personnes ont la belle vie. Parfois, il arrive que tout revienne dans l'ordre. Mais en attendant, il faut vivre avec, subir les épreuves de la vie. Cela faisait une bonne heure que je me cachais dans le placard, mesurant ma respiration afin d'être discrète. Les larmes coulaient sur mes joues, alors qu'une légère fente me permettait de voir la scène qui se passait dans la pièce d'à côté. « Mais arrête de parler, tu ne sers à rien! » Après quelques secondes où la voix grave du petit ami de ma mère ne faisait que jurer, cette dernière lâcha un léger crie, je ferme aussitôt les yeux bien forts, souhaitant de tout mon être que je sois en plein cauchemar. Pourtant, quand je les rouvris, j'étais toujours dans le placard, me cachant de notre pire cauchemar. J'aurais peut-être dû intervenir et ne pas le laisser faire. Mais ça n'aurait servi à rien. J'étais lâche de me cacher, mais il m'aurait aussi battue si ce n'était pas le cas. Ma mère m'avait un jour fait promettre de toujours éviter ce genre de scène. Soudain, le silence envahit la pièce, puis la porte claqua quelques secondes après. Il était parti. Tremblante, je sortis de ma cachette et rejoignis ma mère, avachie par terre dans le salon. Je me précipitais vers elle et regardais les différents bleus qu'elle avait sur tout le corps et son visage ensanglanté. « Maman » Elle passa une main sur ma joue et je me ruais dans ses bras, cherchant le réconfort et lui montrant également mon soutien. Du haut de mes huit ans, je savais que la meilleure chose à faire était de quitter cet être ignoble. C'était la seule façon de sortir de ce cauchemar.


Son regard, ses mains frôlant mes bras, je n'arrive plus à réfléchir clairement chaque fois que je suis en sa présence. Excitant, effrayant. Je ne pensais pas traverser un jour cela. C'est vrai, je me suis toujours cantonnée à un seul genre de personne, cette fois c'est différent... Elle est différente. Cette fille me bouleverse, je perds mes mots quand je la vois, perdue entre mes sentiments et la crainte de passer d'un côté qu'il m'est encore aujourd'hui inconnu. Une petite rencontre sur un lieu de travail c'est vite transformé en une relation bouleversante, la tentation est palpable et pourtant, il ne s'est rien passé. Un baiser un seul avant qu'elle ne disparaisse du jour au lendemain sans prévenir. Je n'en reviens pas, à croire que les gens sont fais pour me délaisser, s'éloigner, me lâcher. C'est terminé, tout ce foutu merdier sentimental est fini. Je ne souhaite plus me laisser foutre en l'air par ces personnes qui ne savent pas s'occuper soigneusement de mon cœur. J'ai tout foutu en l'air, l'attachement n'est plus au rendez-vous, c'est tout du moins ce que je cherche, mais on m'a toujours dit que les sentiments ne peuvent pas toujours se contrôler, on peut cependant toujours essayer.

Les mains rouges sang, les larmes aux yeux, bordel de merde! Qu'est-ce que j'ai foutu? Je n'arrive plus à suivre, je suis dans ce constant brouillard, perdue, menottes aux poignets, à l'arrière de cette voiture. Merde! Qu'est-ce qui s'est passé ce soir-là? Mon visage ravagé par la sueur et les larmes se pose sur l'homme à mon côté, il se penche vers moi pour venir m'embrasser, fier, le sourire victorieux sur le coin de ses lèvres. Je me retourne, de grandes flammes ravages encore le gymnase de ce vieux lycée, le mien, le sien, le nôtre. Des années de tortures passées à deux. Il est revenu dans ma vie, ce crétin qui m'a traîné sur ce chemin qui a fini par échapper à mon contrôle, dévorant peu à peu mon âme. Il est mauvais pour moi et pourtant, je me sens si proche de lui. On se complète, en quelque sorte. Il est le côté noir de ma vie, mais ce danger l'entourant m'a toujours tant excitée. Je me lance les yeux fermés dans cette relation. Il n'y a pas de sentiment, on ne fait que s'amuser et parfois, cela nous emmène loin, très loin, comme ce soir... tout droit vers un poste de police. Qu'est-ce que j'ai foutu de ma vie?

Les conneries, je ne peux pas prétendre ne plus en faire, c'est inévitable. J'apprends de mes erreurs, je grandis. Je fais des efforts pour mon futur, j'entre à l'université de Chicago, je suis mes études, je ne suis pas si mauvaise que ça dans mon travail. Même après une première année difficile où je me suis sentie légèrement perdue au milieu de cette nouveauté, j'ai su me faire une place ici. M'intégrer aux autres, suivre mon chemin, étendre mon réseau de contact. Et je m'y sens assez bien, un nouveau départ pour moi. A côté de ça, je profite et pas qu'un peu. Une nuit en prison, travaux d'intérêt général, j'ai traversé beaucoup d'étapes dans ma vie, qu'est-ce qui peut m'arriver de plus? Seul l'avenir me le dira.

Moi c'est picanta !
J'ai 00 ans, je suis une fille et je vis à poudlard. J'ai découvert le forum sur bazzart et je le trouve magnifaïk ! Sinon, je serai connecté(e) 5 jours sur 7 et je devrai pourvoir RP environ 2 fois par semaine.



Dernière édition par Aryana Allister le Sam 8 Aoû - 0:30, édité 11 fois
Revenir en haut Aller en bas


Invité
Invité

MessageSujet: Re: BRB. looking for a title 8D   Mer 5 Aoû - 20:20

Bienvenue parmi nous o/ Bonne chance pour ta fichounette
Revenir en haut Aller en bas


Invité
Invité

MessageSujet: Re: BRB. looking for a title 8D   Mer 5 Aoû - 20:27

Merci
Revenir en haut Aller en bas


Invité
Invité

MessageSujet: Re: BRB. looking for a title 8D   Mer 5 Aoû - 20:33

bienvenuuuuuuuue **
Revenir en haut Aller en bas


Invité
Invité

MessageSujet: Re: BRB. looking for a title 8D   Mer 5 Aoû - 20:33

Bienvenue sur le fofow' I love you
Revenir en haut Aller en bas


Invité
Invité

MessageSujet: Re: BRB. looking for a title 8D   Mer 5 Aoû - 20:36

Ton avatar est sublime
Bienvenue et bon courage pour ta fichette :moustache:
Revenir en haut Aller en bas


Invité
Invité

MessageSujet: Re: BRB. looking for a title 8D   Mer 5 Aoû - 20:41

le pseudo
bienvenue et bon courage pour ta fiche **
Revenir en haut Aller en bas


Invité
Invité

MessageSujet: Re: BRB. looking for a title 8D   Mer 5 Aoû - 20:46

Toujours en pleine hésitation sur mon avatar :mdl:
Merci vous O.O
Revenir en haut Aller en bas


Invité
Invité

MessageSujet: Re: BRB. looking for a title 8D   Mer 5 Aoû - 20:50

BIENVENUE SUR YIU balloncoeur2
Revenir en haut Aller en bas


Invité
Invité

MessageSujet: Re: BRB. looking for a title 8D   Mer 5 Aoû - 20:52

Bienvenuuuuuuuuuuuuuuuuuuue parmi nous ma belle ! **
Bon courage pour ta fiche & have fun sur YIU stress
Revenir en haut Aller en bas


Invité
Invité

MessageSujet: Re: BRB. looking for a title 8D   Mer 5 Aoû - 20:54

Bienvenuuuue
Revenir en haut Aller en bas


Invité
Invité

MessageSujet: Re: BRB. looking for a title 8D   Mer 5 Aoû - 21:07

Bienvenue sur YIU I love you
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://yuck-it-up.forumactif.com/t2212-lux-2-0-the-robot-unicorn


Lux Ó Cearnaigh
FONDATRICE - NOTRE MÈRE A TOUS
Je suis à Chicago depuis le : 03/06/2011 et j'ai déjà rédigé : 3705 messages. J'ai : 24 ans d'après mes amis. Dans la vie, je suis : doctorante (troisième année) en ingénierie, spécialisée en robotique

Feuille de personnage
Choses à savoir sur moi :
Mes amis & mes sorties:

MessageSujet: Re: BRB. looking for a title 8D   Mer 5 Aoû - 21:30

Ce petit titre geek Bienvenue sur YIU honey

_________________________________
Revenir en haut Aller en bas


Invité
Invité

MessageSujet: Re: BRB. looking for a title 8D   Mer 5 Aoû - 21:36

:mdl: i knooooow
Merci pour l'accueil I love you
Revenir en haut Aller en bas


Invité
Invité

MessageSujet: Re: BRB. looking for a title 8D   Mer 5 Aoû - 21:47

Bienvenue, en espérant que tu trouves l'inspiration I love you
Revenir en haut Aller en bas


Contenu sponsorisé

MessageSujet: Re: BRB. looking for a title 8D   Aujourd'hui à 10:45

Revenir en haut Aller en bas
 
BRB. looking for a title 8D
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 3Aller à la page : 1, 2, 3  Suivant
 Sujets similaires
-
» Who Wants to Resurrect the "Haitian" Army and Why?
» [98/99] En Route pour le Loch Ness
» TITLE DELETED FOR INNACURACY AND DEFAMATION
» Erreur de script à l'écran titre
» [Demande Générale] NXT TV Championship

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
YUCK IT UP :: LES ARCHIVES :: Les archives :: Les fiches périmées-
Sauter vers: