Les cicatrices du passé ~ Andreas

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage
Voir le profil de l'utilisateur http://yuck-it-up.forumactif.com/t3034-cassandre-in-my-dark-para


Cassandre R. Swan
SOEUR ΑΟΠ
Je suis à Chicago depuis le : 30/05/2016 et j'ai déjà rédigé : 19 messages. J'ai : 23 ans d'après mes amis. Dans la vie, je suis : Etudiante en sciences politique/ Barmaid

Feuille de personnage
Choses à savoir sur moi :
Mes amis & mes sorties:

MessageSujet: Les cicatrices du passé ~ Andreas    Ven 24 Juin - 23:18



   
    Andy & Cassie
    Les cicatrices du passé

U
n frisson parcoure son être alors que le dégoût s'insinue en elle, le dévore sournoisement. Il est là. Si près de Cassandre, encore une fois.. Face à elle. Il l'a retrouvé, il ne disparaîtra jamais de sa vie. Elle n'est que sa misérable proie, elle est simplement faite comme un rat alors que la bête continue son avancée vers la brune, toujours plus près, toujours plus proche. Une proximité qui lui donnerait la nausée, qui la rend véritablement malade. Mais elle n'arriva pas à bouger, c'est simplement impossible, totalement paralysée, totalement apeurée à l'idée qu'il recommence, à la simple pensée de ce qu'il a déjà fait et de ce qu'il pourrait de nouveau faire. Parce qu'elle le sait, le monstre n'en a pas terminé, il n'en aura jamais finis. Elle est à lui, sa proie, sa victime. Le loup face à l'agneau. Lentement elle se recule, si doucement en comparaison de la vitesse folle à laquelle bat son cœur, à son souffle si saccadé et désordonné, comme si le moindre mouvement brusque risquerait d'animer un peu plus sa haine., comme si cela voudrait dire qu'il pourrait faire bien pire encore que l'autre durant l'autre soirée damnée. Seulement ce n'est pas le vide sécurisant qu'elle sent derrière elle, qui frappe son dos, mais bien la pierre froide et humide d'un mur. Prise au piège, emprisonnée dans cette obscurité avec pour seule présence celle de son geôlier. La Cassandre fière et téméraire n'est plus, ne reste qu'une enfant effrayée, une princesse traumatisée qui se souvient et qui n'oubliera jamais. Son haleine, brise fétide aux accents de whisky qui se glisse sur son visage de poupée abîmée alors que ses mains la touchent, s'arrêtent sur les courbes harmonieuses de son corps. Les perles salées s'échappent de ses opalescences, s'enfuient de ses yeux apeurés sans qu'elle ne puisse rien contrôler alors qu'elle ne peut empêcher ce cri déchirant de s'échapper de sa poitrine.

Ses prunelles s'ouvrirent d'un seul coup alors qu'elle reprenait avec grande difficulté sa respiration, se relevant un peu. Rien d'autre qu'un cauchemar, un simple songe noir, si récurrent et vivant, aux allures troublantes de réel, mais rien d'autre qu'un mauvais rêve. Il n'était pas là. Elle était en sécurité, cette histoire appartient désormais au passé. Un passé qui la hantait bien plus qu'elle ne voulait l'avouer. Elle niait ses propres hantises, comme pour les faire fuir, alors que cela ne contribuait qu'à les faire croître et à la ronger de l'intérieur tout les jours un peu plus. Elle se défila des draps chauds, le corps encore tremblant, en prenant grand soin à ne pas réveiller celui qui était assoupis près d'elle. Andreas. Son jumeau, l'autre partie de son âme, le seul à posséder son cœur, son âme sœur. Leur relation avait toujours été ainsi, véritable fusion, à deux réunis contre le monde entier, ensemble et à jamais. Lui avait-elle confié ce qu'il s'était passé ? Jamais. Comment annoncer cela à quelqu'un, comment réussir à dire qu'un monstre avait posé ses mains sur soit, que quelqu'un nous avait sali de la pire des manières ? Non elle avait bien trop honte, d'elle même, de cette nuit là. Elle préférait enterrer le sujet pour l'oublier à jamais. Cassandre ne voulait pas de pitié, pas de ces regards compréhensifs. Elle voulait rester celle qu'elle était, la jeune femme forte et inébranlable. Pas le chaton terrorisé pour qui l'on compatirait. Un sourire étira ses lippes alors qu'elle déposait un baiser sur sa joue avant de filer jusqu'à la salle de bain. L'image que renvoya le miroir à la princesse déchue n'eut pour simple effet que celui de la faire grimacer. Les larmes n'avait pas appartenu qu'au songe, la réalité les avait aussi vu couler et en quantité sur sa peau fatiguée.

Doucement elle releva son visage dans le miroir, miroir qui ne renvoyait plus un mais deux visage, vision qui l'a fit sursauter alors que sa main se posait naturellement sur son coeur. Mais ce n'était rien, rien à part son frère qu'elle avait apparemment tirée du lit.« Tu m'as fais peur... ». Désormais elle était face à lui, une moue coupable sur le visage alors que ses joues étaient encore noyée par les larmes. Elle se mordit la lèvre avant de souffler doucement. « Je suis désolé, je ne voulais pas te réveiller, j'ai simplement fais un mauvais rêve... ». Mauvais songe qui prenait toute son inspiration dans la réalité. Mais ça il ne le savait pas… Et il ne le saurait jamais n'est-ce pas ? « Tu devrais aller dormir Andy...Ne t'inquiète pas pour moi, tout va bien. ». Cruelle mensonge, elle qui ne lui mentait jamais sentait la culpabilité peser sur son cœur fatigué de tout garder pour lui, de ne jamais extérioriser.
WILDBIRD
 
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://yuck-it-up.forumactif.com/t3082-it-s-gonna-be-legen-wait-


Arthur Reyes
FRÈRE ΣΧ
Je suis à Chicago depuis le : 06/06/2016 et j'ai déjà rédigé : 36 messages. J'ai : 23 ans d'après mes amis. Dans la vie, je suis : Étudiant en Droit & Langues

Feuille de personnage
Choses à savoir sur moi :
Mes amis & mes sorties:

MessageSujet: Re: Les cicatrices du passé ~ Andreas    Sam 16 Juil - 18:58

Les cicatrices du passé ✽ Cassie & Andy


La soirée avait été compliquée, la nuit également. Andreas se demandait ce qu’il avait bien pu faire dans ses vies antérieure pour que l’actuelle soit aussi compliquée. Comme si le reste ne suffisait pas. Fort heureusement, ce soir-là, il avait obtenu de pouvoir dormir avec sa sœur, la prunelle de ses yeux, son cœur tout entier. Andreas aimait Cassandre plus que tout au monde mais savait fort bien que malgré la fusion qui les liait, ils ne se disaient pas tout. Lui le premier. Certains de ses secrets restaient tus à jamais tandis qu’il soupçonnait chez sa jumelle un problème dont elle ne lui touchait mot. Cela l’inquiétait assez pour qu’il ait du mal à dormir.
Mais il n’y avait pas que cela, malheureusement. Ce soir-là, il avait passé une à deux heures – voire plus – avec un camarade Sigma dont il ne connaissait même pas l’existence il y a quelques temps. Il avait été la cible de son bizutage et c’était lui qui, toutes ces années, lui avait mis le doute sur sa réelle identité. Il n’irait pas jusqu’à dire que cet Appleby pourrait le faire changer de bord, loin de là, mais il subsistait de leur conversation une gêne. Un caillou dans la chaussure. Ely était ce caillou. Il n’en avait pas parlé à Cassandre à son arrivée chez pour la simple et bonne raison qu’il n’était même pas certain d’avoir quoique ce soit à raconter d’intéressant. Il ne savait rien, il devait encore se découvrir… pour savoir enfin ce qui se passait dans sa petite tête d’élève appliqué. Alors ils avaient passé une soirée plutôt simple et s’étaient couchés.

Mais Andreas n’avaient pas trouvé le sommeil aussi rapidement que d’habitude. Il n’avait fait que repenser à cet homme-là et aux choses qu’il avait faits, lors de son bizutage. Plutôt, à LA chose. Ce n’était pas un drame, des tas de personnes vivaient bien pire que cela mais dans la tête du Sigma, c’était l’horreur personnifiée. Et il ne comprenait pas.
Les mouvements de sa sœur le tirèrent de son sommeil très léger, notamment sa respiration saccadée qui se mit à l’inquiéter. S’il ne se manifesta pas aussitôt, il ne put se rendormir pour autant et l’écouta se diriger dans la salle de bain. Quelque chose n’allait pas, il pouvait aisément le ressentir. Il était son jumeau après tout…

« Cassie, tu as pleuré… »

Remarqua-t-il facilement alors qu’elle s’était tournée vers lui pour s’excuser de l’avoir réveillé. Il s’en moquait bien, ce n’était pas le genre de chose dont il tenait rigueur. Surtout lorsque la personne fautive semblait aller mal en point !

« Non, ça n’a pas l’air d’aller bien. Qu’est-ce qu’il y a ? Qu’est-ce que tu me caches, Cassie ? Viens là. »

Il n’était aussi affectueux qu’avec elle. Cassandre était vraiment la plus importante à ses yeux et il la connaissait très bien. Il était peut-être même celui qui la connaissait le mieux. Et le fait qu’elle veuille à ce point le rejeter ne faisait que lui indiquer qu’elle avait besoin qu’il reste malgré tout. Qu’il passe la barrière de ses protestations pour la consoler. Sa jumelle savait qu’elle n’avait pas besoin de tout lui raconter pour qu’il la soutienne. Andreas faisait simplement acte de présence et en général, cela suffisait… Mais peut-être pas ce soir ?
Il s’approcha et la prit dans ses bras, la berçant doucement comme il avait l’habitude de le faire. Bien plus grand que sa sœur, il déposa sa tête contre son torse et caressa sa chevelure ébène.

« Tu peux tout me dire. »

© YUCK IT UP 2016


_________________________________
Revenir en haut Aller en bas
 
Les cicatrices du passé ~ Andreas
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1
 Sujets similaires
-
» Les cicatrices ne disent pas où on doit aller mais d'où l'ont vient
» Les cicatrices qui montrent à quel point le passé est réel [RP Solo]
» [ Passé ]La bataille du Mont Gundabad
» Le reflet du passé [Terminé]
» Une fenêtre vers le passé [RP solo]

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
YUCK IT UP :: UNE PROMENADE EN VILLE :: Chicago Est-
Sauter vers: