Like old time - Sahel&Hélios

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
Aller à la page : 1, 2  Suivant
AuteurMessage


Invité
Invité

MessageSujet: Like old time - Sahel&Hélios   Mar 8 Mar - 21:50

❝ like old time
Sahel & Hélios


La fin de semaine avançait à grand pas. Le regard presque vissait sur l’horloge murale de l’amphithéâtre, Hélios passe plus de temps à jouer avec son stylo plutôt que d’écouter le professeur blatérait avec passion, ou non, son cours. C’est pas qu’il n’était pas intéressé le petit, mais lui demander de rester sérieux et attentif durant trois heures, c’était presque mission impossible. À part si c’était devant un jeu vidéo, et là, clairement, ce n’en était pas un. Encore, il aurait fait partie d’un roleplay vis à vis des Sims en mode réel, il aurait peut-être jouer le jeu et.. Le brun souffle. Mon dieu, l’ennui le faisait clairement partir dans des délires sans queue ni tête. Il jette un regard à droite, à gauche, fronce légèrement les sourcils en remarquant qu’il est le seul à avoir la tête en l’air. Oui, il était temps qu’il replonge dans ce cours monotone et endormissent, juste pour faire passer plus rapidement les : cinq dernières minutes et trente six secondes. La leçon une fois finie, il se lève, range les quelques affaires qu’il a sorti et se dirige d’un pas décidé vers son véhicule. D’habitude, il y vient à pied afin de lutter contre la pollution et retarder le réchauffement climatique. Mais ça, c’est quand il se réveille à l’heure convenu : chose assez rare, et chose aussi, qui le met souvent à la bourre. Si bien qu’il se retrouve à faire le trajet assis dans un véhicule. Une fois dans l’habitacle, il sort son téléphone portable et envoi un message à Sahel pour le prévenir qu’il débarque à la maison dans une dizaine de minute et qu’il le chope au passage pour aller dans un bar. Hélios sentait que dès qu’il aurait passer la porte, Erin serait présenté et sincèrement, il n’avait pas envie d’avoir affaire à elle en ce moment. Le moins il la voyait, le mieux il se comportait et se portait. Bref, la route se fit en présence de musique et d’une rapidité déconcertante. A peine rentré, il lança son sac de cours dans l’entrée et chercha son meilleur ami dans les différentes pièces de l’habitation. Il finit par monter deux à deux les marches de l’escalier et de toquer à la porte de sa chambre. Il aurait dû commencer par là. « Allez mon bichon, j’ai envie d’une bière là ! » Et sur ces doux mots remplis de tendresse et d’amour, il redescend et échange son manteau contre une veste. Un sourire s’étire sur son minois quand il entend du bruit derrière lui. Il se retourne, les yeux pétillants de malice. « Prêt ? » Il n’attend pas de réponse et ouvre la porte pour rejoindre la voiture. « Bonne journée ? » L’idée de l’emmener loin de la colocation lui était venu durant sa longue journée. Sahel était revenu de ces vacances d’hiver il y a peu, et même s’il avait passé du temps ensemble, un petit peu, il n’avait jamais réellement eu de grande discussion depuis qu’il avait embarqué dans l’avion. Passant le troisième vitesse, Hélios sait parfaitement vers quel bar il se dirige, l’un de ces préférés. Après tout, en tant que connaisseur et de fêtard, il était bien certain qu’il connaissait certain endroits mieux que les autres. Une fois garé, il sort, referme la voiture et ils partent s’assoir dans un coin plutôt calme. « Tu t’es trouvé une fille pendant ton retour en famille ? » Ouais, il était curieux de savoir s’il avait réussi à mettre une croix définitive ou non sur son ancienne relation.

© MADE BY LOYALS.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://yuck-it-up.forumactif.com/t92-sahel-c-est-en-voyant-un-mo


Sahel A. Friezmann
ADMIN - MASCOTTE ΔΥ
Je suis à Chicago depuis le : 02/08/2015 et j'ai déjà rédigé : 3689 messages. J'ai : vingt quatre ans d'après mes amis. Dans la vie, je suis : étudiant, en 1ere année graduate ~ cinéma & médias

Feuille de personnage
Choses à savoir sur moi :
Mes amis & mes sorties:

MessageSujet: Re: Like old time - Sahel&Hélios   Jeu 10 Mar - 16:27

❝ like old time
Sahel & Hélios


Le vibreur te fait sursauter violemment. Les yeux encore collés, tu te redresses brusquement avant d’attraper ton cellulaire. Tu as le front froid, indice que cela fait un moment que ton crane est posé contre le bois froid et vernis de ton vieux bureau. Ouai c’est bien ça Friezmann, tu t’es endormi sur tes cours. Tu avais peu dormis, bien déterminé à rattraper ton retour de ce mois presque et demi d’absence et voilà que maintenant ça te jouait des tours. Tout en te frottant les yeux et en t’adossant lourdement contre le dossier de ton fauteuil, tu lis alors un message qui te fait sourire. Tu es souvent mal à l’aise avec l’imprévu mais quand il s’agit Hélios, tu y vas les yeux fermés. Tu t’étires de tout ton long, expires fortement en reposant tes yeux sur les fiches de cours qui s’amoncellent sur ton bureau, le recouvrant assez pour ne plus savoir de quelle couleur il était si tu ne le connaissais pas déjà la réponse. Ouai, tu avais besoin d’une pause.
Les yeux figés sur tes cahiers, tu es paisible, là, à te dire que tu as changé depuis ton retour du Texas. Les paroles de feu ton grand père résonnent dans ta tête, guident ta vie et te font du bien. Il avait bien raison, il fallait vivre, surtout à ton âge, arrêtait de se prendre la tête, respirer et sourire parce que de toute façon, quoi qu’il arrive, tu n’en sortiras pas vivant. Alors certes quand tu entendais le prénom de Maddison, le pincement au cœur revenait mais ce n’était bizarrement plus aussi intense, plus avec autant de conséquence, comme si tu étais passé à autre chose. Tu y étais peut être arrivé en fin de compte !
La porte claqua, les marches grincèrent et plus vite que tu ne pus te retourner que déjà se dessinait la silhouette de ton meilleur ami dans l’encadrement de la porte. Une bière ? Ouai pourquoi pas. Tu lui lanças un simple « Ok j’arrive ! ». Tu te levas, changea de tee-shirt après avoir vérifié la fraicheur de ce dernier en le sentant, enfila tes vieilles converses que tu aimais bien et emporte à la volée ta veste en similicuir que tu enfiles sur le parvis de la maison en direction de la voiture d’Hélios. Ce dernier te rejoint vite et comme l’aurait fait ta mère, ce qui te fait sourire, te demande si ta journée s’est bien passé « Classiquement ! Je me suis endormi sur mes cours … Autant te dire que ta proposition est tombé à pic mon vieux ! Et toi ? » Réponds-tu en attachant ta ceinture. Prudence avant tout, surtout avec Hélios au volant. Tu repenses à ses cours que tu as laissés à l’étage de la maison que tu quittes pour la soirée. Tu as sans doute dû laisser des marques pas très glamour de ton assoupissement sur l’une d’elle. Tant pis, tu la recopieras au propre plus tard.
Très vite, trop vite, vous arrivez sur les rives de Navy Pier. Tu aimes cet endroit, animé, joyeuse, avec sa grande roue et d’autres attractions qui donnent à cette partie de la vie des airs de fêtes foraines toute l’année. Rares sont les fois où la berge est inerte, déserte. Ses magasins, bar et restaurant attirent les locaux et les touristes à toutes heures de la journée. Les mains dans les poches de sa veste, marchant côte à côte de son ami, Sahel le suivait plus ou moins nonchalant vers un pied à terre. La question te fait sourire, tout de suite tu repenses à la jolie Mika. Elle n’est pas la seule rencontre féminine que tu as fais durant les dernières semaines mais ta première pensée est pour elle, et ce n’est pas pour rien.  « On peut dire ça ouai ! On a été mangé des pancakes ! » C’est bidon comme premier rendez vous, tu le sais. Alors que la plupart des rencards de tes potes se passent dans un bar toi tu l’as emmené chez le roi des pancakes, gaufres et autre sucreries. Elle a dû caller direct ton côté grosse bouffe. Tu lâches un petit rire en repensant à la soirée qui avait été agréable. On ne pouvait pas réellement parler de rendez vous, ta petite sœur Sarah avait été là mais … tu ne sais pas, tu te plaisais à te dire que cela pouvait en être devenu un. « C’est l’assistante de la prof de danse de Sarah » Ajoutes-tu tout fier avec limite un sourire niais.

© MADE BY LOYALS.

_________________________________
Revenir en haut Aller en bas


Invité
Invité

MessageSujet: Re: Like old time - Sahel&Hélios   Sam 12 Mar - 14:15

❝ like old time
Sahel & Hélios


Hélios avait ce besoin irrépressible de sortir et s'amuser. Pas qu'il soit malheureux, ou triste, ou voir même dans un moment folie totale. Non. Le Fêtard qui tentait de se calmer durant la semaine se réveillait avec énergie lors des week-end. Néanmoins, le brun avait décidé qu'il la jouerait soft pour cette première soirée. Enfin, soft dans le sens du Hepburn, surtout quand on savait jusqu'où il pouvait aller quand il se lâchait dans une fête. Il faudrait, d'ailleurs, qu'il réfléchisse à une soirée déguisée à faire dans sa confrérie. Il avait une envie folle de ce la jouer Lara Croft. Et n'essayez pas de lui enlever cette idéé de la tête, elle ne bougerait. Un jour, il se réincarnera en âne. Leur point commun ? Ils sont tous. Les deux têtus. Hélios laissé échapper un soupire de contentement quand il entend la voix de son meilleur ami, prêt à le rejoindre dans la voiture. Il ne sait pas réellement ce qu'il serait devenu sans cet être à ses côtés, mais il ne serait sûrement pas devenu le Helios Hepburn qu'il est aujourd'hui. Ou alors, il est aurait juste beaucoup moins de charisme car il n'aurait plus son alter-égos proche de lui pour faire naître tous ces sourires sur son visage. installé comme il se doit dans l'habitcle, la pile électrique ne trouve rien de mieux que de poser la question la plus banale de l'univers. Mais bon, il etait comme ça aussi, a toujours vouloir faire les choses bien et commencer par le plus simple pour augmenter la difficulté. Son rire résonne quand il imagine Sahel, la tête avachi sur ces cours, le filet de bave sur le coin de la bouche. « J'ai loupé la photo souvenir ! Mince, je suis sûr que tu aurais reussi à faire malheur avec une photo de profil comme celle là sur Facebook ! » Hélios aurait payer pour voir ce spectacle tout de même. Et sa journée à lui ? Il hausse les épaules. « Comme d'hab' quoi.. » Et il enchaîna sur une idéé qui lui était venu durant un de ces cours journaliers. « Je vais essayer de m'arranger avec le Doyen pour autoriser des pauses toutes les cinq minutes en cours de psychologie. Je vais devenir fou à force de rester assis dans cette classe à devoir gratter.. » Et puis, il avait pris cette option parce que cela sonnait bien à côté de sa spécialité principale. Mais au fond, il regrettait. La prof avait beau être canon, ces cours l'etaient beaucoup moins. Pas de quoi en faire tout en drame non plus. Après une petite vingtaine de minutes, vous voilà arriver dans une rue des plus festives. Hélios la connaissait pas mal pour la côtoyer plus que de raison chaque semaine. Il adorait pouvoir flâner entre tous les bars, aller emmerder les touristes qui tentent de faire des photos au petit parc d'attraction. Et ce qu'il préférait ? Pouvoir chanter à tue-tête des chansons débiles comme bon lui semblait une fois qu'il etait bourré. Parce que, ouais, malheureusement, il ne pouvait décidément pas le faire dans la petite rue paisible dans laquelle il vivait en colocation, et vraiment, c'etait bien dommage pour eux de ne pas entendre le répertoire charmant que pouvait interpréter Hélios. Vous voilà installez à une table et directe, il entame la conversation vers les femmes. Tout du moins, vers celle qui pourrait faire battre le coeur de son meilleur ami. Il a quoi ? Il écarquille les yeux. « Tu l'as emmené manger des pancakes ? » S'il ne connaissait pas assez bien la personne assise en face de lui, il lui aurait probablement rie au nez. Bon, il se retient un peu, mais.. « Pourquoi j'ai jamais le droit à des rendez-galant de ce style moi ? » Bah ouais, c'est qu'il aimait bien manger ses petites crêpes lui aussi. Mais.. C'était qui cette fille dans tout ça ? Hélios n'a pas réellement besoin de demander qu'il a sa reponse servit sur un plateau, avec en prime, un sourire en coin de son ami. « Elle te plaît ! T'attends quoi au juste pour l'inviter ? » Et il priait intérieurement pour que ce dernier ait pensé à prendre son numéro. Au fond, il craignait qu'il ne l'est pas, chose qui ne l'etonnerait pas tant que ça. « Et c'est quoi son petit prénom ? Histoire que je me retrouve pas à la porte le jour où je la croiserai. Puis.. Si tu as besoin d'un chauffeur pour aller chercher ta sœur, tu sais où faire signe. » En d'autres mots, Hélios serait ravi de la rencontrer pour donner son avis. Il ne voulait pas revoir Sahel en bas d'une pente à cause d'une fille. Il avait vécut assez de tragédie à son goût, pas besoin qu'une personne, d'autant plus une femme, rajoute une couche. Hélios coupe un peu la discussion en arrêtant un serveur. « Une bière pour ma part. » Il posa son regard sur Sahel, attendant sa reponse, prêt à repartir de plus belle dans leur papotage.


© MADE BY LOYALS.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://yuck-it-up.forumactif.com/t92-sahel-c-est-en-voyant-un-mo


Sahel A. Friezmann
ADMIN - MASCOTTE ΔΥ
Je suis à Chicago depuis le : 02/08/2015 et j'ai déjà rédigé : 3689 messages. J'ai : vingt quatre ans d'après mes amis. Dans la vie, je suis : étudiant, en 1ere année graduate ~ cinéma & médias

Feuille de personnage
Choses à savoir sur moi :
Mes amis & mes sorties:

MessageSujet: Re: Like old time - Sahel&Hélios   Mar 22 Mar - 13:31

❝ like old time
Sahel & Hélios


A ses paroles sarcastiques, Sahel le regarde et mélange grimace et rire forcé, petit cocktail que seul lui a le secret. Il hocha légèrement de la tête avant de regarder son ami rigoler. Cette complicité lui rappela celle qu’ils avaient quand ils étaient gosses ou encore ados au Texas. Un soupir intérieur lui fit comprendre que cette partie de sa vie était si loin mais également pas tellement quand il était en compagnie de son meilleur ami. Rien n’avait changé entre eux malgré les années loin de l’autre. Remarque les quatre dernières avaient bien fait leur boulot, faisant carrément oublié la distance que les deux amis ont vécu. Ça avait été dur pour Sahel de voir son meilleur ami partir, ils avaient tout planifié à l’époque, finir le collège, aller dans le même lycée, dans la même université sans jamais se quitter. Ce détail était le seul qui manquait à leur promesse mais maintenant tout cela était du passé, ils s’étaient retrouvés, pour le meilleur et pour le pire et tu avais l’impression que cette soirée allait être un mélange des deux. Le meilleur pour le côté fou et no limite et le pire pour les mêmes raisons.  En tout cas, ça te faisait du bien de le retrouver. Tu étais rentré du Texas depuis près d’un mois et il t’avait manqué ce chien de la rue.
Les coudes sur la table, les mains reliées entre elle devant toi, tu souris. « Ouai des pancakes … » répètes-tu  quand ton ami réitère la question. Tu n’étais pas très fier de toi mais en même temps tu ne pouvais pas l’emmener dans un bar, Sarah étant là … les perspectives de lieu de rendez vous étaient limités. Et puis tu ne t’attendais pas à cela non plus, ce n’était pas prévu que tu la rencontre, que tu ais un coup de cœur pour elle et que depuis elle hante tes pensées. Merde Friezmann, garde le contrôle ! Tu lâches un petit rire en entendant la remarque de ton ami. C’est vrai que vous n’avez jamais été dans ce genre d’endroit. En même temps ce n’était pas vraiment ceux qu’Hélios côtoyais. Tu te voyais mal aller lui dire d’aller manger des pancakes, quoi que remarque après une bonne soirée, pour éponger un peu les litres de boisson picolés, les pancakes ça pourrait être pas mal. A y réfléchir en vrai !
« Deux » enchaines-tu en indiquant le chiffre de tes doigts pour finaliser la commande. Tu t’installes confortablement, prenant appuie sur le dossier de la chaise avant de soupirer. « J’en sais rien … Ca devait pas se passer comme ça, enfin c’était pas prévu quoi » Tu laisses échapper un soupire « Je devais juste aller chercher Sarah à son cours de danse, encore une fois je suis arrivé en retard, elle était là à attendre avec ma sœur et voilà » Tu enchaînes ton explication, le ton que tu emploi traduit ton tourment, oui en vérité tu es perdu car là encore tu ne contrôle rien, toi le maniaque de la domination, toi qui veut toujours tout dompter, quadriller et ba non là encore ça t’échappes des mains. L’imprévu n’est pas pour toi, le chamboulement non plus et Mika vient de débarquer dans ta petite vie tel un boulet de canon en mode " coucou c'est moi !". Tu t’appuie de nouveau tes coudes sur la table de fonte et de marbre, au moins celle là, même bourré Hélios est pas prêt de la faire rouler … quoi que ! « Et elle s’appelle Mika » achèves-tu en laissant perdre ton regard sur le pigeon derrière Hélios qui se balade sur les pavés à le recherche de miettes de pain. Oui cette fille vient de bousculer ton train train quotidien, ta petite vie tranquille et fout un véritable bordel dans ta tête. Dans quoi t'es tu encore fourré Friezmann ?

© MADE BY LOYALS.

_________________________________
Revenir en haut Aller en bas


Invité
Invité

MessageSujet: Re: Like old time - Sahel&Hélios   Dim 27 Mar - 19:34

❝ like old time
Sahel & Hélios


Le brun n'est pas sûr d'avoir réellement bien entendu ce que son meilleur ami vient de lui dire. Bon, il fallait déjà avouer qu'il n'était pas habitué à entendre Sahel lui faire part d'un de ces rendez-vous galants. Pas qu'il ne lui en parlait pas. Non, loin de là. Il savait presque tout sur la vie du jeune homme. Mais il était rare que ce dernier parle d'une jeune femme en particulier. D'autant plus quand il l'emmène dans un restaurant pour manger des pancakes. Des pancakes quoi.. Les yeux bleus d'Helios se transforment en deux boules. Il est surpris. très surpris même. Il l'est tellement que sa première réaction est de sortir une connerie. Bon, en même temps, il n'avait pas tort. À chaque fois qu'ils avaient réalisé des sorties, ils n'avaient jamais été dans un tel endroit pour manger de telles choses. Le choc passe et voilà qu'il se met à poser vingt-milles questions. Limite, Helios est sur le point de se demander s'il n'a pas raté sa vocation de policier. Et de fil en aiguille, son cerveau se met à imaginer son corps habillé de l'uniforme et.. C'est qu'il serait pas mal vêtu de ce petit déguisement ! Il est néanmoins obligé de revenir sur terre quand Sahel commande lui aussi une bière. Lentement, Hélios laisse son regard analyser le visage du brun. Il a l'air complètement dans ses pensées, comme hypnotisé. « Et voilà.. » se met-il à répéter en hochant la tête. Puis un sourire vint s'installer sur son visage. Mi-amusé, mi-intrigué, le brun voit clairement que son ami n'est pas insensible au charme de la jeune femme dont ils parlent. Et même si Helios ne la connaît pas, il sait déjà que si Sahel a craquer, se sera de meme de son côté. Enfin.. Non. Il s'exprime mal. Il n'irait pas la lui voler. Hors de question qu'il fasse une chose pareil. Il tient d'abord beaucoup trop à leur amitié. Et il ne verrait pas l'interet de s'interesser de cette manière à quelqu'un qui semble avoir conquis le cœur, ou tout du moins une partie, de son ami. Il aimait peut-être profiter des plaisirs charnels comme personne d'autre, Helios suivait néanmoins des règles qu'il s'était fixé depuis longtemps maintenant. Mika. Ce prénom ne disait rien au jeune homme. « Je sors ma blague maintenant ou.. ? » Ou mieux valait qu'il la garde pour lui. Fronçant les sourcils, il suit le regard du brun qui semble perdu sur quelqu'un ou quelque chose. Il se retourne pour voir un pigeon derrière lui. « Ok.. » Reprenant sa position initiale, Hélios lance un petit regard au gens autour. « Cette fille est trop dans tes pensées mon vieux. » Le serveur interrompt légèrement l'echange pour déposer les deux bières. Sans attendre, le Brun déposé ses lèvres contre les verres pour boire quelque gorgées. « Appel la et invite la à un vrai rendez-vous si tu veux mon avis. » Et s'il ne savait pas où l'emmener et quoi faire, pas de soucis, il regorgeait d'idée. Une soirée tranquille devant la télévision avec un film d'horreur : simple, connu mais qui marche à chaque fois pour se rapprocher de la personne invitée. Un peu moins vu et re-vu, il y avait la soirée boite de nuit. Quelques danses collées-serrées et le tour était joué. Oh ! Et le meilleur pour la fin.. « T'as qu'à lui proposer un beer-pong. Chaque fois qu'une balle rentre dans le gobelet, tu bois et t'enleve un vêtement. C'est cool ça ! » Ça faisait d'ailleurs une éternité qu'il n'avait pas fait quelque chose de ce genre. Quoi que.. En y repensant bien, il se souvenait vaguement d'un moment de son dernier week-end où il s'était déshabillé dans un bar, juste à côté d'une table de billard. Mhm. Il savait plus trop réellement comment tout ceci s'était passé à cause de tout l'alcool qu'il avait bu ce soir là. Le jeune homme devrait vraiment penser à s'acheter une go-pro un jour. Ainsi, plus de problème de perte de mémoire post-gueule de bois. « Sinon.. Tu peux le faire plus simple hein, ton rendez-vous. » Hélios n'était pas fou. Il savait clairement que son meilleur ami était beaucoup plus timide que lui. Et cette difference etait plutôt assez drôle. Attrapant à nouveau son verre, il but d'une seule traite le liquide ambré qu'il contenait. « Je compte sur toi pour le retour. » Et le voilà qu'il recommande à nouveau une bière sans aucune honte. Il était encore loin d'être bourré. Et peut-être qu'il ne finirait pas de cette manière la soirée. « Ah.. Question débile. T'sais si Erin a prévu d'être là demain soir ? A la maison, je parle. » Oui,le brun avait quelque chose en tête. À vrai dire, cela faisait deja un petit moment que ceci était prévu mais il n'avait jamais osé faire le premier pas. En même temps, il ne savait pas si s'était une bonne idée ou non. Mais lui aussi avait cette personne qui ne le laissait pas indifferent. Le probleme ? C'etait un homme et non une femme. Et il était hors de question qu'il ramene son "pote" si la blonde etait là. Elle devinait trop vite les pensees du jeune homme.. Ça l'effrayait même parfois.


© MADE BY LOYALS.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://yuck-it-up.forumactif.com/t92-sahel-c-est-en-voyant-un-mo


Sahel A. Friezmann
ADMIN - MASCOTTE ΔΥ
Je suis à Chicago depuis le : 02/08/2015 et j'ai déjà rédigé : 3689 messages. J'ai : vingt quatre ans d'après mes amis. Dans la vie, je suis : étudiant, en 1ere année graduate ~ cinéma & médias

Feuille de personnage
Choses à savoir sur moi :
Mes amis & mes sorties:

MessageSujet: Re: Like old time - Sahel&Hélios   Jeu 31 Mar - 16:11

❝ like old time
Sahel & Hélios


Le poing serré, tu l’avais déposé contre tes lèvres et lui faisait faire des petits sauts, des va et viens entre le vide et ta bouche. Ta jambe aussi bougé et si les verres de bière auraient été sur la table, le mouvement de ces dernières trahiraient ton anxiété et stress naissant. Tu entendis ton ami répéter tes dernières paroles. Lui adressant un rapide coup d’œil, à l’intérieur tu souris. Et oui mon grand, lui aussi avait compris que tu étais encore tombé dans le panneau. Tellement dur de résister à la gente féminine mais Hélios te comprendrais quand il verrait Mika, encore plus quand elle lui sourira, que ses fossettes apparaîtront entre ses lèvres et ses joues et que des pattes d’oie naîtront à l’extrémité de ses yeux de chat. Tu souries alors, te rendant compte que tu l’avais définitivement dans la peau mais aussi que tu l’avais assez bien observé que tous ces petits détails te revenaient en mémoire.

Tu fronças les sourcils en entendant les paroles d’Hélios. Qu’allait-il te sortir encore ! Il était doué pour ce genre de chose mais surtout pour casser l’ambiance. Remarque là tu ne serais pas contre, rien que le fait de penser à elle te rendait nerveux, dans quel état serais-tu quand tu devrais la voir hein ? Tu écoutes toujours ton ami mais tu es loin. Seul le serveur venant vous ramener vos verres te fit revenir sur terre. Tu le remercias en le regardant partir, ne le quittant pas des yeux jusqu’à ce qu’il disparaisse en entrant dans le bar, sans trop savoir pourquoi. Puis tes yeux redescendent et se posent de nouveau sur une silhouette que tu ne connais que trop bien. Tu te ressaisissais en entendant la proposition de rendez vous de ton meilleur ami. Outré tu le regardas fixement. « Ça va pas non, elle va me prendre pour un alcoolique » Ton verre en main, une gorgée plus tard, tu ajoutas « Hum, et puis ça c’est bien pour toi » Il y avait tout de même mieux pour un rendez vous que tu voulais galant. Hélios et toi avaient beau être amis, vous étiez totalement différent notamment sur les filles. Lui les enchaînait, sans se prendre la tête, s’amuser, profiter et toi … tu avais des principes. Pas que l’étudiant en face de toi n’en ai pas, disons qu’ils étaient moins présent dans sa vie que dans la tienne. Tu n’étais pas du genre à enchaîner les coups d’un soir, à ne te soucier de rien à part si tu avais des capotes sur toi et surtout si tu en aurais assez pour le week end. Tu l’enviais d’un coup, son insouciance. Tu aurais dû être comme lui, tout serait plus simple mais tu étais toi alors à quoi bon te dire que tu allais changer, le naturel revient toujours au galop comme on dit ! « J’avais pensé à aller voir un film … c’est cool un ciné nan ?! » Pauvre de toi Friezmann, décidément tu étais irrécupérable.

Tu observes ton ami enquiller sa bière d’une traite. Ca ne te choque même plus en vrai et sa requête non plus, c’était souvent ainsi que ça se terminait. Il faisait l’aller, tu conduisais au retour. Il valait mieux si tu voulais rester vivant. Le serveur te regarda pour savoir si tu commandais de nouveau toi aussi mais ton première verre était à peine entamé, tu passas ton tour. « Erin, euh … nan elle ne m’a rien dit pourquoi ? » Tu fronças de nouveau les sourcils. C’était bizarre entre les deux et ceux depuis l’emménagement. Tu t’étais bien demandé si entre les deux ils ne se seraient pas passé quelques choses mais à voir comment ils s’évitaient et la tension qu’il y avait entre eux, tu en doutais fort. M’enfin, Hélios te surprenait tellement que … et puis tu t’en serais aperçut. Justement ce genre de relation serait plus du genre harmonieuse et ce n’était pas une tension sexuelle qu’il y avait entre les deux mais plus … Ouai nan impossible ! Il n’empêche que ce n’était pas évident entre les deux et que les avoir ensemble dans une même pièce c’était irrespirable. « J’ai l’impression qu’il y a une certaine tension entre vous deux, il s’est passé quoi pendant que j’étais pas là » Oui c’est vrai que tu es parti près d’un mois et demi tout de même … C’étais bizarre et assez gênant cette ambiance à la coloc, fallait que tu creuses !

© MADE BY LOYALS.

_________________________________
Revenir en haut Aller en bas


Invité
Invité

MessageSujet: Re: Like old time - Sahel&Hélios   Mer 6 Avr - 16:44

❝ like old time
Sahel & Hélios


Le brun voyait l'amour d'une toute autre manière que son meilleur ami. C'était d'ailleurs leur plus grande différence au fond. Hélios n'hesitait pas à aller voir une femme qui l'avait plu sans le moindre problème. Il avait certainement plus d'assurance que Sahel, mais il ne saurait dire d'où il la tenait. C'était probablement ancré dans ses gènes ou un truc du style. Enfin, quoi qu'il en soit, il devait donner des idées de rencard adéquates à son meilleur ami parce que le coup des pancakes, ça passait une fois mais pas deux ! D'ailleurs, il n'etait même pas sûr que le mot rencard pouvait convenir pour un tel plan. Non, un beer-pong, y'avait rien de mieux. Sahel n'était néanmoins pas du même avis. « Y'a rien de mal à boire quelque bières hein.. » Il roule ensuite des yeux. C'était pas avec quelque milligrammes d'alcool dans le sang qu'il allait perdre l'usage de la parole et aussi son sang-froid. Peut-être que ça le décoincerait un peu par contre. Mais Hélios se gardait bien de ne rien dire sur cette pensée. Il n'était pas certain que ça lui plaise. « Bah ouais. Y'a rien de mieux pour emballer une fille ! Bon par contre, je t'accorde qu'il faut avoir prévu de pas porter un caleçon de gamin. » Genre, le truc des films à l'eau de rose. Car ouais, ce type de drague ne marchait qu'a la télévision où à travers un écran. La réalité etait tout autre et la fille préférait plutôt se foutre de la gueule du mec qui avait osé se trimballer avec un slip kangourou décoré de petits oursons tous aussi mignons les uns que les autres. « Me dis pas que c'est la raison principal de ce refus de rencard Friezmann ! » Sait-on jamais que sa peur de draguer provienne de ses sous-vêtements. Enfin.. Maintenant qu'il avait parlé a voix-haute de son idéé, il la trouvait vachement bête. Tant pis, il était connu pour dire des conneries de toute façon. Une de plus ou une de moins à son compteur, il s'en fichait un peu. Doux Jésus ! Heureusement qu'il n'avait pas bu de sa biere juste avant que Sahel ne sorte son plan de rendez-vous, le brun aurait reussi à lui cracher le tout à la figure. Il ouvre grand les yeux. « T'es pas sérieux là ? » s'exclame-t'il peut-être un poil trop fort sur le lieu publique. « Non, bien-sûr que tu blagues pas.. » Il laisse son dos se poser contre le dossier de son siège. Un cinema ? Bof. Hélios avait toujours mieux à proposer mais il etait sur que le brun refuserait. « Un cinema coquin alors.. ? » Parce que sinon, ça craignait grave. Et si ca craignait, Hélios se devrait de prendre son ami sous son aile et de le défriser un peu au niveau des filles. Tiens, c'était pas bête ça ! Il le notait dans un coin de sa tête pour plus tard. Puis il enchaînait sur un tout autre sujet. Ça aussi, c'était tout lui, il pouvait passer du coq à l'âne sans que ça ne lui pose problème. Heureusement que les personnes avec qui il sortait le connaissait un minimum car si on ne suivait pas un minimum une conversation avec Helios, on se retrouvait juste perdu. « Non.. Je demandais juste comme ça. Pour savoir. » Il hausse les épaules. Y'a rien de si important à dire de plus. Il avait bien le droit de savoir s'il allait avoir la baraque pour lui tout seul ou non, y'avait rien de mal à ça. Mais bon, il avait aussi intégrer le nom d'un sujet délicat pour lui : Erin. Parfois, il se dit qu'il agissait vraiment comme un boulet. Et bien-sûr' il n'était pas surpris de voir Sahel s'accaprer le sujet pour savoir ce qu'il se passait entre Erin et lui. Depuis qu'elle avait emménagé, Hélios faisait tout pour l'eviter. Et pour le moment, ça avait plutôt bien marcher. « Une tension ? » Sa main fair semblant de mettre le probleme de côté. « Naaaanaan ! Y'a pas de tension. » Juste un peu. Bon, ok, il y en a une petite. D'accord. En vrai, il y a une immense tension mais il préférait ne pas l'avouer. C'était plus simple. « Qu'est-ce qui te fais penser ça ? » Bah ouais, s'il pouvait savoir sur quel point il devait bosser pour que Sahel arrête de s'imaginer des choses, vrai en passant, il valait mieux qu'il pose la question. « Et on s'est pas croisé pendant ton absence, ou très peu. T'sais, entre les études, les sorties.. J'étais pas vraiment à la maison. » L'excuse ! Mais au moins, il espérait qu'elle passerait comme une lettre à la poste. Pas facile de mentir à son meilleur ami. Le cochon, il vous connaissait par cœur et n'hésiterait pas à scruter chaque petits détails et réactions. Ah ! Bonheur. Le serveur arrive enfin pour déposer une nouvelle bière et Hélios s'empresse de boire plusieurs goulées. « Pourquoi tu demandes ça.. Il se passe quelque chose entre vous deux ? Elle t'a parlé d'un truc ? » C'était pas cool si elle avait osé lui faire un pareil coup bas en tout cas.

© MADE BY LOYALS.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://yuck-it-up.forumactif.com/t92-sahel-c-est-en-voyant-un-mo


Sahel A. Friezmann
ADMIN - MASCOTTE ΔΥ
Je suis à Chicago depuis le : 02/08/2015 et j'ai déjà rédigé : 3689 messages. J'ai : vingt quatre ans d'après mes amis. Dans la vie, je suis : étudiant, en 1ere année graduate ~ cinéma & médias

Feuille de personnage
Choses à savoir sur moi :
Mes amis & mes sorties:

MessageSujet: Re: Like old time - Sahel&Hélios   Mar 12 Avr - 18:14

❝ like old time
Sahel & Hélios


Depuis tout jeune tu t’étais dis que si tu avais été Hélios, tout serait différent, plus simple. Tu avais souvent essayé de lui ressembler mais le naturel revient toujours au galop comme on dit. Pour toi Hélios avait toujours eu des facilités en tout, enfin surtout niveau social, il passait avec tout le monde, tout le monde l’aimait bien, toi aussi mais c’était différent. Déjà enfant il avait plus de charisme que toi, c’était souvent lui que l’on remarquait et toi ensuite. Lors de votre enfance, ça avait eu effet d’être un complexe mais maintenant non, c’était différent. A une époque cela ressemblait à de la jalousie et même si aujourd’hui et notamment concernant la gente féminine il avait plus d’aisance, tu n’étais pas jaloux, tu l’enviais, c’était différent.

Tu souris à sa remarque sur la bière. Prenant la tienne dans ta main, la première que tu avais commandé, tu lui fis un geste de la main pour y faire référence à celle qu’il avait engloutit en deux secondes, buant une gorgée avant de rétorquer « Quelques bières hein ! » Tu savais qu’avec Hepburn personnes n’auraient assez de ses mains pour compter le nombre qu’il enquillait pendant une soirée. Il avait une sacrée descente le blond, tu te demandais d’ailleurs comment il avait pu en arriver là. Tu le laissas partir dans son délire, sans tout comprendre réellement, Hélios devait sans doute penser à haute voix, sans te parler réellement. Ton réel intérêt revint quand ce dernier fit mention d’un cinéma coquin. Toi qui étais du genre discret sur tes relations personnelles et tout ce qui y touche, tu regardas autour de toi, gêné par le fait que quelqu’un ai pu l’entendre. Rassuré, tu te remis au fond de ton siège en ajoutant « Alors après l’alcoolo, le pervers ! Tu veux vraiment que je reste célib toi ! » Et tout en le taquinant tu ajoutas « T’as peur qu’après mes méthodes plus « romantique » que les tiennes, je ramène plus de filles que toi à la coloc ? » C’est vrai qu’Hélios enchainait et quand il ne découchait pas chez elle, c’était chez vous qu’elles se retrouvaient. En vérité tu n’étais plus totalement surpris de voir une nouvelle tête au petit dej.

Un autre sujet, beaucoup moins délicat pour toi, vint prendre place dans la discussion. En vérité ça t’arrangeait bien, déjà d’une comme ça Hélios te laissait tranquille avec tes plans drague et de deux parce que la question que tu venais de lui poser te titiller depuis un certain temps. Déjà lors de son emménagement il s’était passé quelques choses de bizarre. La surprise mais surtout son attitude en voyant Erin emménager t’avais surpris. Bon ok, le matin où tu lui avais annoncé la nouvelle devait être un lendemain de soirée fortement arrosé mais tout de même … « Je ne sais pas, une impression » Réponds-tu directement à sa question. Il avait beau te dire le contraire, tu sentais pourtant que quelques choses n’allaient pas. L’inspecteur Friezmann allait-il devoir faire son retour ? « Ouai surtout toi les soirées et elle les études » Bon ok Erin ne donnait pas sa part au chat niveau éclate mais tu n’avais pas vu un fêtard aussi invétéré qu’Hélios. Humm ! Encore une fois tu n’étais pas convaincu. De nouveau tu relevas ton verre de la table pour l’achever tout en fixant ton ami dans l’espoir qu’il se trahisse lui-même. Son histoire ne tenait pas des masses debout quand même. De plus, le défilement de question montrait une sorte de panique. « Non rien, je ne l’ai pas vraiment croisé ces derniers temps ! Pourquoi, elle devrait ? » Ok Sherlock se mettait en marche.

© MADE BY LOYALS.

_________________________________
Revenir en haut Aller en bas


Invité
Invité

MessageSujet: Re: Like old time - Sahel&Hélios   Mer 20 Avr - 13:51

❝ like old time
Sahel & Hélios


D'accord, le mot "quelque" ici aurait merité à etre un peu plus développé. Mais Hélios ne se prenait pas pour un alcoolique, surtout quand on voyait le peu d'alcool que pouvait contenir de la bière. C'était du pipi de chat comparé à ce qu'il pouvait prendre en soirée. « Oui, quelque bières Monsieur. » Pas plus de cinq, ou six.. Peut-être dix au maximum. Mais Hélios ne dépasserait pas ce nombre. Quoi que, une fois qu'il était partie, difficile de l'arrêter. Mais au moins, il avait toujours le bonheur de savoir marcher et rentrer chez lui, enfin, non, chez eux, après s'être retourné le cerveau. Le brun s'offusque quand son meilleur ami lui fait part de son mécontentement vis à vis de son deuxième plan. Quoi ? Y'avait pas de mal à se faire plaisir dans un cinema. Surtout que parfois, le danger présent rajoute une peu de passion dans le tout. Fallait vraiment qu'il se déride. « Est-ce que je suis célibataire ? » Pause. Hélios prends au moins dix bonnes secondes avant de se rendre que ce qu'il est sur le point de dire n'aura ni queue, ni tête. « Attends. Je reformule. Est-ce que j'ai l'air de me plaindre d'être célibataire avec mes méthodes ? » Non. Jamais. Il se plaignait plus souvent des gueules de bois et de ses courbatures plutôt que du fait qu'il soit seul. Enfin, seul etait un bien grand mot quand on avait la chance et le plaisir de pouvoir avoir des soirées pas mal remplie. Il était moin de se prendre pour un Don Juan, mais disons qu'il avait le don de ramener un peu de lumière (et de soleil) là où il passait, lui permettant de toujours finir en bonne compagnie. Est-ce pour autant qu'il devait avoir peur que son ami devienne plus "popuplaire" que lui dans ce domaine ? Pas du tout. Il avait plus d'un tour dans son sac. « Pourquoi tu profites pas tout simplement de ton célibat ? » Etre en couple, c'est pas quelque chose qui aurait pu déplaire au brun. Il s'etait plus d'une fois remis en question sur ce sujet. Mais il ne se voyait pas rester pendant un an avec une même personne pour se voir installer une routine. Chose qu'il ne supporte pas. Ils sont jeunes, encore un peu insouciants. C'est le moment parfait pour profiter de ce que peut offrir la vie sans penser à son avenir pourtant bien proche. « Tu veux que je te trouve une minette ? Pas d'attachement. Tu fais ce que tu veux, quand tu veux. Et je t'évite grandement les crises de jalousie ! » Si elle est pas belle la vie.

Si parler de conquête, de sexe et d'alcool ne faisait rien à Helios, le simple fait d'entendre un prénom avait eu le don de le faire s'enfoncer un peu plus dans son siège et de le calmer de facon sûre et certaine. S'il avait su plus tôt, ou de manière moins détournée, que c'était Erin qui allait venir déposer ses valises dans la cohabitation, le brun aurait réfléchi plus longtemps avant d'émettre un son positif à la demande de Sahel. Hélios avait beau tenter de tout faire pour faire genre il ne se passait rien entre la jeune femme et lui, mais difficile de faire croire qu'on apprécie quelqu'un quand ce n'est absolument pas le cas. « Ton impression est infondée. » Et s'ils pouvaient changer de sujet, se serait magnifique aussi. Il prend son verre, boit quelque gorgées pour faire passer son petit mécontentement mais il ne peut s'empecher de delander ce qui a éveillé les sous son chez son ami. « J'ai insunué qu'elle devait te parler ? » Petit froncement des sourcils. Pour noyer le poisson, Helios etait un pro. Malheureusement, il oubliait aussi souvent qu'un poisson savait respirer sous l'eau.. Il devrait peut-être noyer Erin tout simplement. Ça arrangerait tout. « Non mais.. Je sais pas. Je pensais juste qu'elle t'avait parlé. Juste comme ça. » Il hausse les sourcils, se redresse un peu. Après tout, les deux semblaient plutôt bien s'entendre et c'etait quelque chose que ne comprenait pas le brun. Cette fille l'insupportait. C'etait tout aussi simple que cela. Rien de plus, rien de moins. « Enfin.. » Bref ? Passons à autre chose. A ce tarif, ce n'est pas dix bières maximum qu'il aurait besoin le petit, mais beaucoup plus. Il finirait torché, mais ça l'empechera de dire plus de connerie. « Tant mieux si on l'a pas trop vu, ça nous a fait des vacances. » Parce que les filles, c'est relou. D'autant plus quand celle-ci est blonde et qu'elle habite dans la même maison.

© MADE BY LOYALS.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://yuck-it-up.forumactif.com/t92-sahel-c-est-en-voyant-un-mo


Sahel A. Friezmann
ADMIN - MASCOTTE ΔΥ
Je suis à Chicago depuis le : 02/08/2015 et j'ai déjà rédigé : 3689 messages. J'ai : vingt quatre ans d'après mes amis. Dans la vie, je suis : étudiant, en 1ere année graduate ~ cinéma & médias

Feuille de personnage
Choses à savoir sur moi :
Mes amis & mes sorties:

MessageSujet: Re: Like old time - Sahel&Hélios   Sam 23 Avr - 19:45

❝ like old time
Sahel & Hélios


Le goulot de la bière en bouche, tu écartes les yeux en écoutant ton ami. Est-ce qu’enchainer les filles sans savoir réellement leur identité ou le nombre qu’il s’est envoyé en un mois est "être célibataire’’ ? C’est vrai que vu sous cette angle, Hélios n’était jamais véritablement seul ! Tu te demandais d’ailleurs si certaines étaient régulière ou toute avait la fonction de "partenaire kleenex", ouai juste pour une nuit. Sa correction te fait alors rire, sacré Hélios. Non en effet, il n’avait pas l’air d’être malheureux, loin de là en vrai. Limite il venait à te faire demander si sa méthode n’était pas la meilleure, si le fait de se faire plaisir en tout consentement des deux côtés, en toute connaissance des closes du contrat éphémère n’était pas la solution. A méditer ! Franchement ! En tout cas si ça ne fonctionnait pas avec Mika ! Ces mots eurent un effet assez surprenant pour toi, toi l’indécis à tout problème. Les yeux dans le vague tu lâchas un « Ouai, t’as sans doute raison ! » Un peu perdu, en pleine réflexion. La suite de ses paroles, sonnant comme un service, te fis éclater de rire, surprenant les voisins de la table devant la votre. « On dirait un proxénète mec ! Genre combien la commission sur la prestation ? » Bien que tu saches qu’Hélios, bien que volage et instable sentimentalement parlant, gardait un profond respect pour les femmes ; ce ne fut pas le cas de tout le monde, les dames derrière Hélios en furent particulièrement choquées, ce qui rallongea ton fou rire naissant. « J’vais faire gaffe, moi qui croyait être le gestionnaire du groupe, je vois que tu te débrouilles mieux que moi » Ajoutas-tu toujours amusé.

Le sujet changea et bien que tu venais de retourner la situation pour l’éloigner de toi, tu n’en fus pas mécontent. Tu écoutas ton ami, le regardant pointilleusement pour déceler chez lui un essaie de fuir la conversation ou un tic trahissant son mensonge mais le bougre avait doit un talent caché, soit il disait la vérité. « Elle ne m’a rien dit, mais j’irais lui parler » C’est vrai que depuis ton retour, tu n’avais pas trop pris la peine, comme avec Hélios, de passer un moment avec elle. Depuis son emménagement en fait, tu n’en avais pas eu l’occasion. Ton départ et la prolongation de ton absence, surtout, avaient eu des effets néfastes sur ta scolarité que tu voulais réussir. Tu avais été en retard sur pas mal de cours, plus que ce que tu ne l’aurais pensé et afin de réussir ton année, tu te devais de t’appliquer à les rattraper comme il le fallait. Tu avais donc quelques peu négligé ton entourage, ta mère te le fis d’ailleurs remarqué dernièrement en te disant qu’elle ne t’avait pas vu depuis au moins trois semaines … Tu tenais pourtant le bon bout, tu avais assez bûcher pour être presque à jour et même si il te restait du travail à faire, tu pouvais lâcher un peu le pied, respirer et retrouver un semblant de vie sociale et ce n’est pas Hélios qui t’empêcherait à cela. La dernière réplique de ton ami te frustra un peu, de nouveau la bouteille en bouche, tu secouas la bouche après avoir déglutit ta gorgée, montrant ainsi ta désespérance … « Si tu n’avais pas été bourré la veille, rien ne se serait passé » Lâches-tu comme si de rien, laissant ainsi la responsabilité de la situation à ton meilleur ami.

© MADE BY LOYALS.

_________________________________
Revenir en haut Aller en bas


Invité
Invité

MessageSujet: Re: Like old time - Sahel&Hélios   Jeu 28 Avr - 19:59

❝ like old time
Sahel & Hélios


Il faut l'avouer, Helios a tendance à dire exactement ce qu'il pense sans penser à prendre des pincettes. C'est peut-être meme l'un de ses traits de caractères qu'il préfère. Certes, ce dernier peut être vu de façon positive ou négative, mais Hélios ne le voit pas du même œil. C'est ce qu'il fait son charme. Non ? Sahel ne le voit pas de cette facon a priori. Oui, bon.. Sa franchise avait tendance à faire tourner les têtes des clients du bar vers les deux amis. Le brun était persuadé que Sahel était mal-à l'aise. Pourtant, il n'y avait rien d'écoeurant ou de choquant de parler sexe. Fallait juste etre ouvert d'esprit. Malheureusement pour lui, il semblait être le seul à n'avoir aucune gêne et aucune honte à discuter de ce sujet. « Pour toi, c'est gratuit Bébé ! » L'etudiant ajoute à ce petit sketch un clin d'œil, avant d'exploser de rire. Les deux femmes en diagonale les regardaient désormais bizarrement. Qu'il en soit ainsi, Amen ! « Faut dire que j'avais un prof plutôt sympa et assez cool pour m'apprendre quelque petits trucs. À mon tour de faire de même, Mhm ? » Non, Hélios ne tentait pas de faire passer le message du : tu as besoin de mon aide, accepte là. S'il te plait ! Il irait même jusqu'a faire les yeux doux mais il doutait que cela marche. Et puis, les personnes autour semblaient bien trop intriguées par tout ce qu'il se passait. Bande de commères ! Ça leur ferait au moins des choses à racontaient ce soir à la maison quand ils iront rendre visite à papa et maman. C'était mieux que rien. C'était cadeau et gratuit. Que demande le peuple ?

Plus de bières et moins d'Erin ! D'ailleurs. hélios tente de paraître plutôt détaché à cette conversation, comme si tout ceci était tout à fait normal. En vrai, il est limité terrifié, voir même appeuré que son meilleur ami se doute de quelque chose. En même temps, c'était sûr qu'il devait avoir imaginer des choses. La blonde et lui ne pouvaient pas se voir en peinture, et ce n'était pas faute d'avoir essayé. Ils avaient beau avoir essayer de vivre ensemble, la colocation n'était pas faite pour eux deux. Non, sincèrement, il n'y avait rien à faire pour que l'entente entre Erin et Hélios s'améliore. « Non mais elle a rien à dire ! » Mieux valait éviter de passer du temps avec la blonde. Sait-on jamais, elle serait capable de tout balancer. Pas très étonnant, les femmes sont connus pour être de grandes commères comme les personnes autour des deux jeunes hommes. Erin n'echappait pas à ce préjugés bien connu. Elle n'echppait à rien en vérité Parce qu'Helios avait pris l'habitude de mettre toutes les fautes sur son dos. La vaisselle n'était pas faite ? Erin a pas pris le temps de le faire. Le sol est pas lavé ? Pas sa faute, c'était censé être le tour à Erin, pas le sien. Le lave-linge n'est pas entrain de nettoyer les vêtements blancs ? Ah.. Erin a oublié d'appuyer sur le bouton. C'est con. C'est gamin. C'est débile. C'est du tout Helios. Et Sahel devait le connaître assez bien pour savoir tout ça. « On va se calmer là.. » Depuis quand c'était sa faute que la blonde avait débarqué à la maison ? « Je te ferais dire qu'on prends jamais de grandes résolutions ou meme décisions, les lendemain de fêtes. » Mise à part si celle-ci concernait de faire à nouveau la fête à la fin de la journée. Non. Hélios était pas mechant et il prenait souvent ou quand ça l'arrangé la responsivilité de ses actes. Mais Sahel avait abusé de lui, abusé de sa faiblesse d'homme post-bourré. Et franchement, c'était pas cool ! Ça lui donnait envie de verser une petite larme. « Bon.. Laissons Erin et ses problèmes de grands-mères. J'ai faim ! » Et sa maman lui avait toujours dit que c'était la meilleure des maladies.

© MADE BY LOYALS.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://yuck-it-up.forumactif.com/t92-sahel-c-est-en-voyant-un-mo


Sahel A. Friezmann
ADMIN - MASCOTTE ΔΥ
Je suis à Chicago depuis le : 02/08/2015 et j'ai déjà rédigé : 3689 messages. J'ai : vingt quatre ans d'après mes amis. Dans la vie, je suis : étudiant, en 1ere année graduate ~ cinéma & médias

Feuille de personnage
Choses à savoir sur moi :
Mes amis & mes sorties:

MessageSujet: Re: Like old time - Sahel&Hélios   Dim 1 Mai - 17:41

❝ like old time
Sahel & Hélios


Tu lâchas un petit rire malgré ta gène naissante. Non tu n’étais pas ce genre de personne coincé, à être outré quand un sujet tel que le sexe était alors amorcé mais tu étais plus du genre discret, n’aimant pas forcément te faire remarquer mais avec Hélios c’était difficile. Déjà plus jeune il était du genre à attirer l’attention, non pas forcément volontairement mais c’était le genre de mec à balancer une connerie en plein cours qui avait le don de faire rire toute la classe. C’était ça qui le rendait cool aussi, son impulsivité, même si ça lui avait souvent ramené quelques ennuies et des heures de colle à ne plus savoir les compter. Mais toi tu n’étais pas comme cela, beaucoup plus introvertis, plus calme, plus effacé. Ce fut tes dernières années de collèges et de lycée, seul, loin de lui, qui t’avait rendu ainsi. Tu t’étais renfermé, tu avais même eu du mal à te faire de nouveau ami à vrai dire car en fait à l’époque tu étais plus celui qui suivait Hélios. Tes copains étaient plus ceux de ton meilleur ami plus que les tiens mais qu’importe. Aujourd’hui c’était quelques peu différent, tu avais changé, tu étais devenu mascotte des Delta, te mettant un peu plus sur le devant de la scène mais pas à ce point. Sous ton costume de Yoshi, tu étais un personnage, tu étais quelqu’un d’autre mais en réalité, une fois nu, en dehors de cette peluche géante, tu te mettais de nouveau en retrait. Bref, tu levas la main en guise de refus et le formula alors « Non merci, ça ira ! Je pense que je peux me débrouiller tout seul » Tu y étais bien arrivé avec Maddison, alors pourquoi pas avec Mika. Etre toi-même était peut être la meilleure des choses.

L’hostilité qui régnait entre les deux Deltas, tes deux amis, étaient quelques choses que tu aurais pensé mais surtout espérait passagère, momentanée, éphémère. Malheureusement, cela faisait plusieurs mois qu’Erin avait emménagés à la coloc et même ton départ, ton absence, n’avait rien changé à cela, bien que tu saches dès le départ que tu n’étais pas le souci. Tu avais surtout espoir que seuls, tout les deux dans la même maison, il arrive un moment où ça éclaterait, qu’ils se prendraient la tête une bonne fois pour toute, se disant des trucs et réglant le problème dont tu ne connaissais absolument pas la nature et que tout reparte sur de bons rails mais malheureusement pour toi ce ne fut pas le cas. Il n’empêche que cela devenait pesant, tu avais même pensé à demander à Erin de partir. Bien entendu tu lui aurais trouvé un plan B avant cela mais tu n’y arrivas pas. « Non on ne laisse pas … ça devient pesant votre histoire sérieux ! » Tu étais devenu sérieux, ton visage avait perdu toutes expressions, étais devenu neutre. « T’imagines même pas comment c’est fatiguant de vous entendre vous agresser verbalement à chaque fois que vous vous croisez. Ça devient chiant de prendre son petit dej avec vous deux et d’avoir l’impression qu’un couperet est au dessus de la table, se balançant, accroché à une corde qui s’effiloche de plus en plus ... » Tu regardas ton ami, ma main posé sur ton verre de bière et ajoutas « Alors soit vous réglez ça comme des grands, vous vous prenez la tête une bonne fois pour toute, soit on fait une réunion de coloc et je compte bien savoir ce qu’il se passe » Oui là tu ne rigolais plus du tout et c'est droit dans les yeux que tu lui balanças d'un ton assez solennel « Tout se sait de toute façon, tôt ou tard ! »

© MADE BY LOYALS.

_________________________________
Revenir en haut Aller en bas


Invité
Invité

MessageSujet: Re: Like old time - Sahel&Hélios   Ven 13 Mai - 9:39

❝ like old time
Sahel & Hélios


Le brun fait tout pour aider son meilleur ami mais il se retrouve toujours avec des non de sa part. Bon, d'accord, il pouvait comprendre que certaines de ses idées étaient un peu trop tirés par les cheveux pour que Sahel accepte de les faire. Mais tout de même ! Il pouvait faire un effort, non ? C'était pas si difficile que ça puis, aux yeux d'Hélios, ça ne pouvait que lui être bénéfique. Enfin, si s'ouvrir autant avec les filles le lui avait été, il devrait en être de même pour Sahel. C'est une logique imparable tout ça. Enfaite, vous étiez vraiment differents sur ce point de vue, au point de ne pas vraiment savoir comprendre concrètement comment l'autre agissait. Pourtant, ils se connaissaient presque par coeur, mais chacun avait encore un peu une part de mystère. « Ok. Mais viens pas te plaindre si tu arrives pas à tes fins ... » En vrai, le brun ne se faisait pas trop de soucis. Sahel n'était pas ce genre de gars reservé à tel point qu'il n'avait jamais eu de conquête dans sa vie. Il en avait peu, c'était un fait, mais au moins, il arrivait à se poser et profiter d'une relation. Héliosetait ne serait pas choqué de savoir qu'il serait le premier marié des deux. Et rien que pour ça, il aurait voulu échanger sa vie avec celle de son meilleur ami pour savoir ce que ça fait d'être dans un échange avec une autre personne en ayant de l'amour et de la stabilité entre ces deux personnes. Peut-être qu'il enchaînait fille sur fille parce qu'il avait peur de tout ça ? C'était tout à fait possible mais en même temps, il trouvait que ne pas faire une telle chose reviendrait à ne pas profiter de sa jeunesse. Il lui faudrait trouver un juste milieu, et avec une bière devant le nez, il était obligé de remettre cette pensée et cette recherche à un autre jour.

Hélios l'avouait sans soucis, la relation qu'il entretenait avec le troisième colocataire laissait à désirer. Erin et lui ne pouvait pas se voir en peinture et malgré tous leurs petits efforts, leur caractères respectifs pointaient toujours le bout du nez. Il n'était désormais plus rare d'entendre des engueulades à tout bout de champs pour une simple histoire de stylo ou de tasse à café. Dans le fond, c'était un peu gamin. Ils le savaient tous les deux, mais qu'y pouvaient-ils ? Ils n'étaient pas fait pour être amis, et ce n'est pas les petits plans de Sahel pour essayer de vous faire parler et percer ce fait qui arrangera quoi que se soit. « C'est à elle qui faut dire ça ! C'est toujours elle qui vient m'emmerder ... » Le dos contre le dossier, Hélios a désormais le visage fermé, les mâchoires serrées. Il sait que dans les secondes qui vont suivre, Sahel va exploser. Il le voyait à sa façon de se tenir. C'était limite écrit sur son visage. Il tourne la tête, préférant regarder les clients du bar plutôt que d'affronter le regard de son meilleur ami. Il s'attendait à bien pire comme réprimande à vrai dire et il est presque soulagé qu'il ne lui ait pas donné d'ultinatum. Une discussion ou une réunion ? Il avait donc le choix. Il hausse les épaules. « Y'a rien à dire. On s'entends pas, c'est tout. Je vois pas où tu vois un probleme quand il n'y en a pas. » Sahel ajouté qu'un jour, il sera tout ce qu'il se passe. Possible, mais alors cela ne sortira pas de la bouche de l'etudiant en médecine. « Tu saoules ! » Quelques minutes auparavant, ils riaient comme deux débiles et voilà qu'ils étaient entrain de se "disputer", et à cause de qui ? Erin. Cette fille était vraiment toujours entrain de polluer la vie du brun. « J'ai plus envie de parler. On devrait rentrer. » Ouais, quand Hélios sait qu'il aura pas le dernier mot, il préfère partir et remettre la discussion à plus tard. Ça lui permet de trouver des arguments.

© MADE BY LOYALS.

Spoiler:
 
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://yuck-it-up.forumactif.com/t92-sahel-c-est-en-voyant-un-mo


Sahel A. Friezmann
ADMIN - MASCOTTE ΔΥ
Je suis à Chicago depuis le : 02/08/2015 et j'ai déjà rédigé : 3689 messages. J'ai : vingt quatre ans d'après mes amis. Dans la vie, je suis : étudiant, en 1ere année graduate ~ cinéma & médias

Feuille de personnage
Choses à savoir sur moi :
Mes amis & mes sorties:

MessageSujet: Re: Like old time - Sahel&Hélios   Mer 25 Mai - 17:57

❝ like old time
Sahel & Hélios


Ne pas arriver à tes fins, tu ne t’y avais pas vraiment préparé à cela. Non pas que pour toi c’était du tout cuit loin de là, d’ailleurs tu ramais assez comme cela pour bien t’en rendre compte mais disons que tu n’avais jamais eu trop de soucis à te faire. Avec de la patience et sans être trop bourrin, tu avais toujours réussis à conquérir celle que tu courtisais. Mais peut –être que là ça allait être différent ? Peut être que Mika préférait les entreprenants … Tu soupiras alors et clôturas intérieurement le sujet en te disant que de toute manière tu le verrais, tu le sentirais si elle s’ennuyait et là tu aviseras, comme tu as toujours fait. C’est ça Friezmann, garde foi en toi et en ton pouvoir de séduction.

Tu scrutas ton ami, arquant un sourcil en entendant ses paroles. A qui allait-il gober ça, lui le râleur invétéré. Tu connaissais que trop bien ton meilleur ami pour savoir que ses dernières paroles n’étaient que pures mensonge. Certes Erin avait un caractère bien trempé et était du genre à ne pas se laisser faire mais tu savais aussi qu’Hélios n’était pas le dernier pour la chercher et trouver un moyen de l’irriter. Tu l’imaginais déjà sourire narquoisement en entendant la blonde grincer des dents quand en prenant le lait dans le frigo elle s’aperçoit que la brique est vide … Tout Hélios ça et lui-même le savait que dans cette histoire il était loin d’être innocent.

Tu lâchas un petit rire en entendant ton ami battre en retraite. Tu étais persuadé qu’il se passait quelques choses entre deux, ou qu’ils s’étaient passé quelques choses. Quoi ? Tu ne le savais pas encore mais ton petit doigt te dit que ça ne tarderait sans doute pas ! En vérité, tu t’en fichais de savoir quoi, enfin un peu quand même, tu n’avais qu’une envie c’était que l’ambiance pesante de la coloc s’évapore et qu’enfin tu n’as plus cette envie de déguerpir quand tu devais rentrer à la maison.

Tu te levas alors, chipant les clefs de la caisse de ton ami qui traînait sur la table. « C’est moi qui conduit, tu dois être au dessus de la limite autorisé » Tu ne finis même pas ta bière, elle devait être chaude de toute manière et sans gaz vu comment tu l’avais gigoté tout le long de cette soirée. Tu payas ta conso et laissa la monnaie en guise de pourboire. Toujours un sourire en coin, tu ne pus t’empêcher de lâcher un « Et le fait d’être énervé t’aideras pas » Oui ok aucun rapport mais ce petit pique, tu avais envie de lui lancer pour lui faire comprendre que tu ne souhaitais pas finir la soirée sur une mauvaise note. Certes le sujet n’était pas clos, enfin pour la soirée oui, mais tu n’avais pas non plus envie de te mettre ton poto à dos.

© MADE BY LOYALS.


Spoiler:
 

_________________________________
Revenir en haut Aller en bas


Invité
Invité

MessageSujet: Re: Like old time - Sahel&Hélios   Jeu 2 Juin - 21:11

❝ like old time
Sahel & Hélios


Sahel avait eu le don d'aborder un sujet sensible, un sujet qui ne plaisait pas au brun. De toute façon, il y avait peu de sujet qui pouvait le rendre ainsi, mais celui nomméErin etait le pire d'entre eux. Dans le fond, il ne voulait même pas savoir pourquoi son meilleur ami avait décidé d'aborder ce point sensible. Ils s'amusaient tranquillement. Ils buvaient calmement. Ils rigolaient comme deux adolescent en puberté. Que demandait le peuple ? Rien d'autre justement. Mais le destin aime bien venir chatouiller Hélios en ce moment, si bien qu'il a sûrement trouvé intéressant de l'enerver un petit peu. Et c'est le cas, lui qui pensait se faufiler à travers les mailles du filet, il avait finalement nouer un noeud. À croire que dès que le nom de la blonde sort de la bouche de quelqu'un, même lui même, ça part en cacahuète. Et les cacahuètes, c'est pas bon. C'est bien connu !

Il était enervé, et ne pouvant avoir les derniers mots, il ne trouve rien de mieux que de vouloir s'enfuir. Car oui, déplacer ses problèmes à un autre jour, c'est plutôt sympa et cool finalement. Sahel lui pique les clés : Normal. En plus, il lui précise que l'enervement ne lui sera pas d'une grande aide. Vraiment ? Il n'était pas au courant. « Je sais ! » souffle-t'il. De toute façon, Sahel le connaissait suffisamment pour savoir qu'au bout de dix minutes, la tempête serait passé. Elle serait peut-être même oublié ! « Ça me saoul juste que tu penses que je cache quelque chose alors que c'est pas vrai. » Bon, si c'est vrai. Mais Hélios aime faire croire le contraire alors que c'est évident qu'il ment. Faut pas cherchez à comprendre. « STOOOOOP ! » Ils marchaient tranquillement dans la rue, pret à repartir chez eux, mais Hélios et ses yeux baladeurs Y'a pas que ça qui est baladeur chez lui, son MP3 par exemple. Pardon, c'était pourri.  « Bombe à trois heures ! » Il ajoute un coup de coude, juste au cas où. Sait-on jamais qu'il parle chinois au lieu d'anglais et qu'il soit incompréhensible. Un sourire s'installe sur ses lèvres. On avait parlé problème ? « Ow ... Putain. Bombe puante finalement ... » Son sourire se transforme en grimace. Lui qui pensait avoir affaire à une jolie brune, il avait affaire à une jolie thon. Et les thons, ça vie sous l'eau. « Merde, elle vient de sourire à toi ou à moi ? » Fuyons ! Hélios prend les jambes à son cou pour rejoindre la voiture. « J'ai faim ! On va bouffer un truc ? »

© MADE BY LOYALS.


Spoiler:
 
Revenir en haut Aller en bas


Contenu sponsorisé

MessageSujet: Re: Like old time - Sahel&Hélios   Aujourd'hui à 18:50

Revenir en haut Aller en bas
 
Like old time - Sahel&Hélios
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 2Aller à la page : 1, 2  Suivant
 Sujets similaires
-
» Seize the Time!An essay by Cynthia McKinneySeptember 19, 2008
» Session time out...
» Damon Moon - "It's time to forget about the past"
» 08. Remember that time is money - Benjamin Franklin
» Choucroute time !

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
YUCK IT UP :: UNE PROMENADE EN VILLE :: Chicago Est :: Navy Pier-
Sauter vers: