(push your lack of chest out)

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
Aller à la page : 1, 2  Suivant
AuteurMessage


Invité
Invité

MessageSujet: (push your lack of chest out)   Jeu 25 Fév - 17:21

MANGO LEFEBVRE

ou created a television of your mouth


Nom completmango. c’est pas connu, le nom d’un fruit. sucrée, exotique. goûts de pêche, de fleurs, de citron, d'abricot, de banane, de menthe. tout ça à la fois, un seul prénom. papaye, kiwi, litchi. c’est comme ça qu’il t’appelle, ton frère. lefebvre. t’arrives pas à la dire, t’as toujours du mal à l’écrire. compliqué, rassemblement de lettre dans un désordre impossible à expliquer. Âgedix huit, l’âge de raison français. vieille pour boire des mojitos sur l’hexagone, assez vielle pour rentrer des l’us army, si jamais t'en avais l'envie. Date et lieu de naissance ➜ mars, un matin de printemps, petite fleur de fruit qui fraye son chemin jusqu’à la lumière, le pissenlit exotique. un trente mars, tu as poussé ton cris, toujours aussi strident. prunelles azur admirables au grand jour dans la capitale, paris. Nationalitédeux nationalités, deux cartes d’identités, américaines, française, tu ne peux pas choisir, le pain, les hamburgers. sur deux terrains. Origines ➜ père français, mère américaine, fières de tes origines, fière de pouvoir crâner, vaillamment de ton accent français pathétique, de pouvoir fêter thanksgiving. Situation financière ➜ tu vis pas dans l’grand luxe. tu vas à lidl, t’achètes la sous marque pour tes céréales. tu rêves d’avoir une culotte victoria secret. tu voles dans l’porte monnaie d’ton frère, le chirugien. État civil ➜ t’as fais les papiers. t’es mariée, à lui. monsieur crabe. peluche nounours, celle de toujours. eternel amour de ta vie, le seul homme à tes yeux. Préférences sexuelles ➜ c'est raciste des sexes, d'avoir des préférences.
Cycle et année d'étude ➜ undergraduate, 1er année. Diplôme préparé ➜ bachelor. Cursus majeur ➜ danse (hip-hop).

extravagante - pleine de vie - drôle - ouverte - entêtée - artistique - chiante - fouineuse - affectueuse - (très) sociable - gamine - naïve - inconsciente

My university life
ConfrérieDELTA UPSILON - ΔΥ. Années d'ancienneté ➜ aucune, ou alors seulement quelques mois depuis septembre.

excitée, véritable puce. pile montée sur deux jambes, dotée de membres totalement incontrôlables le jour de ton entrée à la confrérie. impossible de te calmer, d’effacer ton sourire sur tes jolies lèvres, ton visage enfantin illuminé comme un jour de noël. tu la voulais, cette confrérie. c’était elle, c’est elle. delta, verte. tu en a porté les couleurs pendant des mois, des semaines, encore, aujourd’hui la moitié de tes sous-vêtements son vert pomme, vert detla. fière. tu n’as refusé aucun bizutage, jusqu’à ce jour, tu ne le feras pas. t’es modèle, increvable. impossible de détruire le temple fondé par toute la passion que tu mets dans tes paroles adressées à ta confrérie. sociable, trop, tu veux être amie avec tout le monde, tous tes frères, tes sœurs. la boule d’énergie, le générateur de bonne humeur de cette maison.


My little secrets
01. mango c’est un rayon de soleil, un véritable petit bout de sucre qui donne la patate, sucre rapide, toujours active, toujours en action, tu n’est pas épuisable, jamais, un enfant, véritable gamine du haut de tes dix-huit années de vie, depuis toute petite, comme ça, enfant émerveillé, par tout est n’importe quoi passant en boucle la même cassette sur les télétubbies. tu n’a jamais été une gamine difficile, attachée à ton ours en peluche, monsieur crabe. l’homme de tes nuits, l’homme de ta vie. mariée à lui depuis de longues années, jusqu'à que la mort vous sépare. 02. la mort de ta mère, ton point de repère, âgée de dix ans, à peine, quelques dizaines d’années, aucune envie de comprendre où maman pouvaient être allée. on t’a menti, ils ont rien dit. tu ne sais pas, tu ne savais pas qu’elle était morte, qu’elle vous avait laissé, toi ton frère. ils t’ont cachés la vérité, pour protéger ton sourire, ton regard pétillant, ton océan turquoise imagé dans tes iris. c’est seulement à l’âge de quinze ans que tu as commencé à te poser questions. maman, partie, si longtemps. voyage aussi long, tu n’y croyais plus. tu as compris. on te l’a dit. aucune larme. tu n’as jamais pleuré cette nouvelle, tu ne sais pas pourquoi. tu as essayé de pleurer, sans succès. tu te sens coupable. tu te sens monstre. tu es mal. mauvaise. mal de ne pas être triste pour ta mère. tu ne devrais pas, tu ne veux pas finalement. penser à elle, gardant le sourire. souffrance libérée, âme apaisée de ce cancer. connard, de cancer. 03. la tête relevée vers le ciel. suffisamment pur attraper le regard de cette grande blonde, cheveux satin, cheveux senteur rose pimbêche. ton père aux bras de cette femme, aux courbures divines, aux jambes de madonna, en vrai, devant toi. tu n’avais pas compris pourquoi elle. pourquoi ton père avait ramené cette fille qui répétait sans cesse qu’elle pouvait être ta sœur, de par son jeune âge. age de pouf. tête de pouf. c’était une pouf. tu ne le savais pas. tu ne comprenais pas. elle n’a jamais voulu que tu sois sa fille, que tu sois de sa famille. tu n’étais que le fruit dans ses pattes. 04. il est parti, il ta laissé. ton frère s’est barré, sans toi, sans te prendre, avec lui. une petite place, dans sa valise. tu voulais le suivre, tu rêvais de le suivre. pourquoi te laisser, en plan, comme un vulgaire torchon qu’on jette à la poubelle quand la tâche ne s’efface pas. tu lui en veut. toujours autant, à la même intensité, de la même manière. tu t’es sentie lâché, abandonnée, par ton père, ta mère, ton frère. tu voulais un chien. tu l’aurais appelé will. personne n’a voulu t’ne acheter un. mal dans ton cœur. mal dans tes yeux. tu pleurais. tu le voulais, lui, william. sa voix rassurante, ses paroles d’amour. ses yeux fiers de te regarder danser. tout ça te manquait, bien que tu le voyais, quelques fois, par voyage, par ordinateur. tu ne l’avais pas. t’avais perdu ton frère. 05. la danse, simple évidence. en petite culotte, devant la télé, bercée par les mélodies qui te semblaient en rythme avec tes mouvements d’enfant rêveuse. tes bras, incontrôlables, tes jambes mimant des arabesques presque pas du tout parfaites. tu voulais danser, sauter, te laisser berner par les paroles, les doux bruits de guitares, de piano. le rythme d’une batterie dans un fond de tempo. c’est tout ce que tu voulais, toi, danser. alors tu dansais, dans ta chambre, pour toi, avec monsieur crabe. tu dansais jusqu'à tuer les pieds, à en saigner. une liberté, ce qui t’emmène ailleurs que dans ce monde. le seul moment ù t es sérieux, où tu n’es pas mango, le fruit. tu es mango, danseuse. mango libre de tout. ton nuage, ton désert. ton jardin. 06. tu rêves de plus d’espace. tu en marres, d’elle, ses cheveux blonds qui prennent de la place, ses caprices d’hystérique. ton père, lui, qui ne fait qu’obéir aux ordres de sa princesse a qui il n’aurait jamais dû ouvrir une bague. tu ne l’aimes pas, elle te rend triste, elle t’enlève ton sourire te l’arrache. écorchée, tu veux partir, tu t’en vas. tu le rejoins. cette ville, grande, trop grande, si grande, loin de toi, de toute ta vie. tu venais déjà ici, pour des vacances, pour voir ton frère. maintenant tu y vis. entrée par bourse, de ton talent, d’acharnement à danser. entrée en première année de danse, à l’université. tu es avec lui, avec ce traitre que tu aimes, pour qui tu ferais tout. pour qui tu es tout. ton frère, retrouvé, tu lui en veux, bien trop, il ne le sait pas. c’est grave ? lâchée dans cette ville sauvage, grand pays où tout est différent. tout est plus grand. l’espace de courir, d’être toi. tu as peur, toujours. depuis que t’es ici, la peur de te perdre, d’avoir fais l’erreur de venir. pourquoi, tu sais pas. 07. tu as ton permis. conduire une voiture, tu sais le faire. oui, c’est simple, le petit papier rose, français. mais tu n’as pas de voiture, pourquoi faire ? quand on a super rapidos, on veut pas de voiture. c’est nul, naze ? c’est pas toi, les voitures. une trottinette, super rapidos. c’est elle, l’alliée de tous tes combats, de tes courses rapides, de ton allée retour au macdo, tous les soirs, ou presque. nuggets par neuf, p’tit wrap. super rapidos, elle est partout, avec toi. bizarre ?non. pourquoi ? c’est cool, la trottinette, la tienne et verte, fluo. peinte à la bombe pour un bizutage de ta confrérie, tu l’aimes. bien trop.  08. tu voles. des robes, dans les magasins, des fringues. bagues, bijoux. d’la bouffe. tu voles aussi bien que tu respires facilement, mais tu ne veux pas d’argent. non, tu ne revends pas ce que tu voles aux gens, c’est pour toi, à toi. parfois les robes, portées sur toi, de luxe, qui aguiche ta peau si douce. les robes finissent brulées, tu ne veux pas les garder, enfaite. c’est mal. tu brules, tu aimes regarder ta mauvaise conscience s’envoler, dans les flammes rouges, jaunes. tu te sens bien. tu es mieux.

The story of my life
enfaite, tu sais pas. c’est quoi la différence entre la clémentine et la mandarine. c’est des questions, à se poser, c’est vrai. tu sais pas. c’est orange, c’est bon. ca jute sous la dent. oui. mais alors, pourquoi on ne choisit pat le même nom pour les deux, si c’est pareil ? tu observes les deux fruits, devant toi. cherchant l’erreur, le petit truc qui fait que ce sera une révélation. dat, révélation. perdue, t’es perdue. dans tes pensées. la vie en orange. la vie aux fruits. vitamines, dont t’as pas vraiment besoin. tourner en rond, autour des agrumes qui te laisses pas tâches faciles. « hé. tu crois que les kiwis ont le même potentiel génétique que les mangues ? » tu jettes un regard furtif à ton amie. assise à coté de toi, scrutant elle aussi, des fruits. c’est votre truc à vous. votre marque de fabrique, vous êtes comme ça, c’est pathétique, puéril. non. c’est mignon, alors ? vraiment. je ne sais pas. cerise. ton amie. meilleure amie, depuis de longues années. conneries, engueulades, câlins. vous avez tout partagé, ensemble. elle fait partir de toi, tu fais partie d’elle, simple, bonjour, au revoir. aussi simple que ça. ta partner in crime. vous vous comprenez. fusionnelles. vos noms de fruit se mélangent en parfait smoothie. tu ouvres les yeux, rétine humide, allongée sur le dos, le silence, complet. seule, dans tes pensées. tu te reprends à rêvasser de tes souvenirs avec elle. comme ci votre amitié peut d’passer l’au-delà. la barrière des mondes. celui des morts, des vivants. cerise. elle est partie, elle aussi. elle t’a laissé. cet accident, cette voiture. le bruit d’os craqué, ce cri de douleur résonne encore à tes oreilles, emplit tes yeux de larmes. c’est horrible, effrayant. tu ne pleures. tu ne dois pas pleurer. tu touches d’une main. le bout des doigts timides qui caressent ton collier. simple chainette en argent, simple, aussi cher qu’un sac de pâtes. il était à elle, le sien. maintenant le tien. tu sens sa présence. c’est peut-être maladif. tu es folle, finalement. tu le penses. tu n’y crois pas. c’est du passé. des souvenirs. tu sais que tu n’y es pour rien, dans tout ça. ce n’est pas toi. vous marchiez. rue de paris, deux ans en arrière. projet de partir à chicago. projet de vous marier, pour rester vous, deux, pour toute la vie. projet réduit à l’état de crêpe, par se chauffard. ce malade qui l’a écrasé, sous tes yeux, devant toi. tu as toujours été persuadé que c’était volontaire.. si ca l’était vraiment.. ? paranoïa.

Pseudo ➜ fluorescent ou alors lucie, aussi    (pascal obispo approved). Âge ➜ j'ai 17 ans. Pays ➜ je suis totalement française, dans la région des volcans, sisi. Fréquence de connexion ➜ tous les joues. Découverte du forum ➜ sur bazzart, je le connais depuis son ouverture bien que je reviennes que maintenant  . Avis ➜ toujours aussi canon  what. Autres ➜ looooooooovyou.

Cailin Russo - scénario


Dernière édition par Mango Lefebvre le Ven 26 Fév - 18:22, édité 5 fois
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://yuck-it-up.forumactif.com/t2212-lux-2-0-the-robot-unicorn


Lux Ó Cearnaigh
FONDATRICE - NOTRE MÈRE A TOUS
Je suis à Chicago depuis le : 03/06/2011 et j'ai déjà rédigé : 3705 messages. J'ai : 24 ans d'après mes amis. Dans la vie, je suis : doctorante (troisième année) en ingénierie, spécialisée en robotique

Feuille de personnage
Choses à savoir sur moi :
Mes amis & mes sorties:

MessageSujet: Re: (push your lack of chest out)   Jeu 25 Fév - 17:51

Bienvenue parmi nous ! **
C'est rigolo de voir des gens qui suivaient le projet débarquer maintenant, hihi. Enfin j'imagine qu'il vaut mieux tard que jamais, et puis tu verras, tu ne le regretteras pas **
Bon courage pour ta fiiiiche !

_________________________________
Revenir en haut Aller en bas


Invité
Invité

MessageSujet: Re: (push your lack of chest out)   Jeu 25 Fév - 17:52

troop belle ** **
Bienvenuuue et bon courage pour ta fiche amour2
Revenir en haut Aller en bas


Invité
Invité

MessageSujet: Re: (push your lack of chest out)   Jeu 25 Fév - 18:06

Bienvenue parmi nous I love you **
Ton avatar me dit quelque chose, mais impossible de me souvenir d'où
Bon courage pour ta fiche love
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://yuck-it-up.forumactif.com/t3043-jules-haynes-i-thought-i-


Jules Haynes
NEW COMER
Je suis à Chicago depuis le : 01/11/2015 et j'ai déjà rédigé : 1331 messages. J'ai : 24 ans

Feuille de personnage
Choses à savoir sur moi :
Mes amis & mes sorties:

MessageSujet: Re: (push your lack of chest out)   Jeu 25 Fév - 18:53

Oh t'es toute mignonne, j'aurai bien aimé t'avoir en future belle-soeur
Bienvenu parmi nous et bon courage pour te fiche Pompom

_________________________________

Think Less, Live More
“Skateboarding doesn’t make you a skateboarder.  Not being able to stop skateboarding make you a skateboarder.”
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur


Addison G. Cunningham
ADMIN - SANS CONFRERIE
Je suis à Chicago depuis le : 02/08/2015 et j'ai déjà rédigé : 1459 messages. J'ai : 23 d'après mes amis. Dans la vie, je suis : 6ème année en Criminologie et science du comportement

Feuille de personnage
Choses à savoir sur moi :
Mes amis & mes sorties:

MessageSujet: Re: (push your lack of chest out)   Jeu 25 Fév - 19:13

Bienvenuuuuuuuuuuuuuuuuuuuuuu parmi nous amour2
Bonne chance pour ta fiche love

_________________________________

- Les amours de ma vie ! -
Revenir en haut Aller en bas


Invité
Invité

MessageSujet: Re: (push your lack of chest out)   Jeu 25 Fév - 20:07

Bienvenuuuuuuuuuuuuuue ♥ Bon courage pour ta fiche nique
Revenir en haut Aller en bas


Invité
Invité

MessageSujet: Re: (push your lack of chest out)   Jeu 25 Fév - 20:19

wow cailin quel superbe choix. **
BIENVENUE SUR YIU. coeur
hâte d'en savoir plus.


(viens chez les kappa, on est bien. yup )
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://yuck-it-up.forumactif.com/t2226-m-h-2-0


Mycroft Hoffman
PRESIDENT ΣΧ
Je suis à Chicago depuis le : 23/01/2016 et j'ai déjà rédigé : 698 messages. J'ai : 26 ans d'après mes amis. Dans la vie, je suis : 4th YG - Biotech.

Feuille de personnage
Choses à savoir sur moi :
Mes amis & mes sorties:

MessageSujet: Re: (push your lack of chest out)   Jeu 25 Fév - 20:50

Bienvenue jolie blonde

Bonne chance pour ta fiche !!!

_________________________________
Lock And Key :: But I was sure of something too: it’s a lot easier to be lost than found. It’s the reason we’re always searching, and rarely discovered - so many locks, not enough keys.

Sarah Dessen
:: by milka.
Revenir en haut Aller en bas


Invité
Invité

MessageSujet: Re: (push your lack of chest out)   Ven 26 Fév - 10:54

LUCIE. mais non. qu'est ce que tu fais là saucisson stress stress stress
en plus y parait que je vais devoir te supporter en tant que soeur t'es bonne, as always
(reconnaît moi stp)
Revenir en haut Aller en bas


Invité
Invité

MessageSujet: Re: (push your lack of chest out)   Ven 26 Fév - 12:51

yuck it up ça rassemble des gens qui se connaissent en dehors de ce forum et se traitent de saucisson c'est beau quand même
bienvenue à ma future coloc love écoute oscar et viens chez les kappa, on est cools (en plus il paraît que leur président c'est une bombe) moustache
bon courage pour ta fiche
Revenir en haut Aller en bas


Invité
Invité

MessageSujet: Re: (push your lack of chest out)   Ven 26 Fév - 13:09

merci tout le moooonde! ange2
wiliaaaaaaam, petit choufleur des îles, of course que je te reconnais! moustache
btw le saucisson c'est la vie quoi stress
oli, le colocataire un peu bégé!
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://yuck-it-up.forumactif.com/t2361-eva-elle-avait-des-bagues


Eva Hamilton
BIZUT ΦΔΘ
Je suis à Chicago depuis le : 23/02/2016 et j'ai déjà rédigé : 237 messages. J'ai : 25 ans d'après mes amis. Dans la vie, je suis : étudiante (1° année) de couture

Feuille de personnage
Choses à savoir sur moi :
Mes amis & mes sorties:

MessageSujet: Re: (push your lack of chest out)   Ven 26 Fév - 13:15

Bienvenue ici jolie demoiselle love
Revenir en haut Aller en bas


Invité
Invité

MessageSujet: Re: (push your lack of chest out)   Ven 26 Fév - 14:27

salu té bien migonne mé tu t'apél kom 1 frui c normal ?
Revenir en haut Aller en bas


Invité
Invité

MessageSujet: Re: (push your lack of chest out)   Ven 26 Fév - 14:35

attendez, attendez, tu vas être une delta en plus ? UNE BIZUT COMME CHARLIE ??

@Erin Z. Blake c'est la copine des 400 coups de Charlie vous le voyez le trio infernal des deltas ? Le girl squad ? vous le sentez arriver ? moustache





IL EST LA
Revenir en haut Aller en bas


Contenu sponsorisé

MessageSujet: Re: (push your lack of chest out)   Aujourd'hui à 19:31

Revenir en haut Aller en bas
 
(push your lack of chest out)
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 2Aller à la page : 1, 2  Suivant
 Sujets similaires
-
» Trop un gros Chest pour jouer au tennis
» I want you against me even though I stubbornly push you away pv Drake
» William - Push yourself. Don't settle. Just live well. Just live.
» Push yourself. Don't Settle. Just Live Well. Just LIVE (s.d)
» rasta boyz (idées)

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
YUCK IT UP :: LES ARCHIVES :: Les archives :: Les fiches périmées-
Sauter vers: