Lucas Wolenczak - version 2

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage


Invité
Invité

MessageSujet: Lucas Wolenczak - version 2   Mar 2 Fév - 18:08

Lucas Wolenczak

Père Castor, raconte nous une histoire. Père Castor, raconte nous deux histoires. Père Castor, Père Castor, mets tes lunettes et lis nous tout


Nom complet ➜ Lucas Wolenczak. Âge ➜ 29 ans. Date et lieu de naissance ➜ Chicago le 26 Décembre 1986. Nationalité ➜ Américaine. Origines ➜ Américaine. Situation financière ➜ Classe Moyenne. État civil ➜ Célibataire. Préférences sexuelles ➜ Hétéro.
Cycle et année d'étude ➜ troisième année de graduate. Diplôme préparé ➜ doctorat. Cursus majeur ➜Histoire, spécialité Mythes et légendes Cursus mineur ➜ langues.

Intelligent - Travailleur – Réfléchi – Drôle  - Sociable – Ouvert d’esprit - Loyale - Possessif - Jaloux - Obstiné – Bordélique – Sportif – Hyperactif – Curieux – Trop Franc - Prétentieux

My university life
ConfrérieZETA PSI. Années d'ancienneté ➜ 12 ans

Quand Lucas a débarqué à l'université, l'idée de rejoindre une confrérie ne fut pas sa priorité. Et puis être catalogué n'était pas forcément pour lui plaire. Après une première année d'étude durant laquelle il fit la connaissance de plusieurs étudiants appartenant à diverses confréries, il réalisa l'importance que cela représentait d'en intégrer une. Très rapidement il élimina celles auxquelles il ne pouvait prétendre et finit par se retrouver devant un choix qu'il eut du mal à faire. La confrérie des Kappa ou des Zeta. Après une longue réflexion sur ses capacités et sa personnalité, il finit par réalisé que les Zeta seraient certainement les plus aptes à lui apporter ce qu'il lui fallait pour réussir aussi bien dans ses études que pour son avenir. Autant dire que notre petit génie n'avait pas franchement imaginé à ce moment-là qu'il passerait autant d'année sur les bancs de la fac. Cependant ces facilités intellectuelles lui rendaient la tâche beaucoup plus simple qu'à nombre de ses camarades. Il parvenait à apprendre en trois ou quatre fois moins de temps que l'étudiant lambda, ce qui lui permettait de s'investir dans plusieurs cours en même temps sans difficulté tout en s'aménageant un temps de loisirs plus que confortable. Ainsi donc, Lucas alliait sans difficulté le travail et la fête qu'offrait une vie estudiantine en confrérie. Et les Zeta étaient de merveilleux camarades dans ces deux domaines.
Mais tout ne fut pas rose pour Lucas au sein de cette bande d'étudiant intello mais loin d'être coincé. En effet, sa première année en tant que bizut fut quelque peu compliqué. Comme pour tout postulant. Mais étant du genre à trop analyser les choses, le jeune homme eut un peu de mal à prendre la chose à la plaisanterie. Cependant sa fierté naturelle lui permit de réaliser toutes les tâches demandées même si certaines lui avaient mis une sacrée honte. A ses yeux sa plus grande honte fut de devoir aller draguer des Sigmas déguiser en fille. La robe rouge courte et moulante et les talons hauts n'avaient pas vraiment mit sa silhouette en valeur, mais il avait poussé la chose à l'excès rendant son personnage encore plus ridicule. Cela était digne de la cage aux folles ! Et puis il y avait eu des choses moins voyante bien que toute aussi ridicule dans le font. Ainsi donc après avoir été déguisé en fille, il fut affublé d'un horrible costume de poussin et du aller passer la journée devant un restaurant de poulet en hurlant des trucs comme "je ne veux pas mourir" ou "rendez-moi mes parents". Heureusement que le restaurateur était conciliant et qu'il avait gardé en mémoire son propre bizutage. Lucas se souvenait encore du moment où l'homme était sorti avec un sachet de morceaux de poulet en déclarant : "Voilà mon petit, je te rends ta mère". Poussant le jeu à fond Lucas était tombé à genoux en hurlant "Nooooooooooooooon".

Au final, le jeune réussi brillamment son entrée chez les Zeta et se retrouvant donc membre à part entière de cette équipe bien plus dingue qu'il n'y parait.  Depuis il passe des jours heureux et tranquilles dans cette maison. Il s'amuse avec les petits nouveaux, travaille avec les plus anciens et n'hésite pas à donner un coup de main à ceux qui en ont besoin. Aujourd'hui il doit être le plus âgé de la confrérie et il a une tendance à la surprotection avec les plus jeunes. Étant fils unique, il a depuis son arrivée l'impression de faire partie d'une grande famille et aujourd'hui, il se sent un peu comme le grand frère de cette énorme fratrie.

Lors de sa troisième année d’étude et donc la seconde au sein de la confrérie, il endossa le rôle de mascotte qu’il garda jusqu’à la dernière rentrée. En effet, se trouvant un peu trop vieux pour garder ce rôle, il préféra laisser la place à ces camarades. La succession se fit brillement et la relève fut assuré avec succès. Mais n’allez pas croire que Lucas ne gardait pas à l’œil son successeur et qu’il ne lui donna pas quelques conseils à l’occasion afin d’assurer au mieux la continué de ce que lui-même avait mis en place durant des années. Même s’il a pris ses distances par rapport à l’équipe « directrice » de la confrérie, il n’en garde pas moins le plaisir de s’investir pour elle en cas de besoin.


My little secrets
01. Lucas n’a jamais quitté Chicago 02. Il possède 20 diplômes. 03. Il commença les cours à l’université par correspondance à l’âge de 14 ans04. Il intégra l’université de Chicago à 16 ans 05. Il déteste les Alphas Omicron Pi et les Sigma Chi. 06. Il adore chanter sous la douche 07. Il rêve de devenir un Indiana Jones moderne. 08. Il est accroc aux légendes arthuriennes et cherche à trouver la mythique épée Excalibur.


The story of my life
Lucas a vu le jour un soir décembre dans une famille de plus classique. Sa mère est institutrice et son père chef cuisinier dans un petit restaurant de Chicago. Le jeune homme est fils unique et est qualifié de bébé miracle par ses parents. En effet, sa mère est très peu fertile voir à la limite de la stérilité. Après maints traitements qui se sont vu échoué, monsieur et madame Wolenczak avaient fini par abandonner l'idée d'avoir un enfant naturel pour se diriger vers l'adoption. Alors qu'ils étaient dans l'attente d'une réponse de la part de l'organisme qui devait leur trouver l'enfant, la surprise tomba. Madame Wolenczak était enceinte. Pourquoi ? Comment ? Les médecins étaient plutôt sceptiques concernant les explications, mais rien n'était totalement impossible. Bref, Lucas n'eut donc jamais de frère ni de sœur, ses parents préférant abandonné l'idée d'adopter suite à la naissance de leur fils biologique. Dès sa naissance, il fut très souvent appeler "Mon petit miracle de noël" par sa mère. Bien que cela lui hérisse le poil aujourd'hui quand elle le nomme ainsi, il ne dit rien car cela rend sa mère bien trop heureuse. Et le mot "miracle" allait bien souvent être prononcé par ses parents en parlant de leur fils tout au long de son enfance.

En effet, Lucas est ce qu'on appelle un enfant précoce ou surdoué. Il apprend, assimile et réalise tout plus vite que les autres. Là où un bébé en est à marcher à quatre pattes, lui déambulait déjà sur ses deux pieds. Il passa presque instantanément du biberon à manger tout seul. Alors qu'il venait de débuter l'école, il montra des capacités d'apprentissage tout aussi fulgurante. Il apprit à lire et à écrire tout seul, trouvant certainement que la méthode scolaire n'était pas assez rapide à son goût. Ainsi donc en primaire, il se retrouvait déjà largement en avance sur se ses petits camarades, pour le plus grand émerveillement de ses parents mais pour le plus grand malheur de l'enfant. En effet, sa particularité le mettait un peu sur le banc des gens bizarre et ses petits camarades se moquaient bien souvent de lui. Ce fut donc très tôt que Lucas apprit à développer d'autres parties de son caractère afin de se faire apprécier de ses petits camarades et de faire oublier ses capacités hors normes. C'est ainsi qu'il commença à acquérir sa personnalité d'aujourd'hui, bien que cela ne lui fut pas naturel au début.

Tout se passa plutôt bien dans la vie du jeune homme jusqu'à ce qu'il rentre au Lycée. En effet, il avait tout déjà deux ans d'avance en arrivant, donc autant dire qu'il ne fut pas bien intégré malgré sa jovialité habituelle. En effet, pas encore assez bien bâtie pour intégrer une équipe de sport quelconque (et de toute manière il n'en avait pas envie), il était également devenu la bête noire des intellos qui voyaient leurs notes baisser à cause des excellents résultats du jeune homme. Et pour couronner le tout, il arriva en dernière année à quatorze ans, divisant ainsi par deux son nombres d'années lycée. Pourtant à la rentrée cette année-là, quelque chose changea légèrement dans le comportement de l'adolescent. En effet, afin de se faire quelques amis et de ne plus être la cible des moqueries, il avait pris de grandes décisions pendant les vacances. La première de développé son corps afin de ne plus avoir l'air d'un gringalet et la seconde de baisser son niveau afin de permettre au premiers de la classe de retrouver leur niveau habituel. Et cela eut l'effet escompter. A la fin du premier semestre, Lucas était dans les bonnes grâces des "intellos" qu'il n'hésitait pas à aider à s'améliorer encore d'avantage sans pour autant les prendre de haut et leur faire croire qu'il était meilleur. Côté physique, le corps que le jeune homme aborde aujourd'hui commençait déjà à bien se dessiner, à tel point qu'il commençait même à plaire aux filles de sa classe.

La fin de son année se passa donc nettement mieux que la précédente. A tel point qu'il avait un peu trop prit confiance et en lui et décida d'inviter la fille la plus populaire et la plus canon du lycée au bal de promo. En Lucas s'était tellement bien intégrer auprès de ses camarades qu'il ne s'était pas rendu compte que les "populaires" se servaient de lui pour avoir de bonnes notes. Son jeune âge et son manque de maturité par rapport aux adolescents de sa classe le rendait naïf. Alors forcément quand la jeune fille en question lui répondit en se marrant que jamais elle n'irait au bal avec un gnome, cela lui en fichue un sacré coup et lui fit se rendre compte de la dure réalité de la vie. Depuis autant dire qu'il voue une rancœur sans bornes envers toutes les bimbos écervelées et les sportifs qui n'ont rien dans le crâne et se pensent meilleurs que les autres. Lucas termina major de sa promotion cette année-là et prit cela comme une revanche personnelle. Cependant, la crainte de se faire de nouveau manipuler par les autres, l'empêcha d'entrée à l'université.

Ainsi donc à 14 ans, il préféra suivre des cours par correspondance pour passer différents diplômes. Vu son rythme d'apprentissage autant dire qu'il assimilait un semestre entier de cours en seulement un mois. Cela lui permis donc d'obtenir un diplôme en un an et a l'âge de 16 ans Lucas était déjà titulaire six diplômes car il ne se contentait pas d'étudier un cursus à la fois. Ainsi donc il avait une licence en anthropologie, cryptologie, archéologie, histoire de l'art, égyptologie et en religion. Durant ces deux années il apprit aussi en autodidacte le français et l'espagnol. En parallèle, il continuait également à faire du sport afin de ne plus être le petit intello gringalet de service.

A l'âge de 16 ans, il décida de troquer les cours par correspondance pour rejoindre les bancs de l'université de Chicago. N'ayant pas encore 18 ans, cela lui était plus simple de continuer à vivre chez ses parents. Il était prêt à côtoyer les étudiants plus âgés mais pas encore à vivre totalement avec eux. Cependant, son apparence physique n'était plus celle d'un enfant, bien que pas encore celle d'un homme. Cela suffisait pour qu'il se fonde dans la foule d'étudiants en première année dont il avait rejoint les rangs. Son incroyable capacité d'apprentissage lui permis de compléter une nouvelle fois divers diplômes en deux fois moins de temps que ces camarades. Ainsi donc, il se vit obtenir de nouvelles licences en Littérature anglaise, Histoire européenne, sociologie, histoire, langues et histoire africaine et ceux à l'âge de 20 ans. Ce fut tout naturellement qu'il enchaina avec les maîtrises en anthropologie, Histoire de l'art, Égyptologie, Littérature, histoire et langues. A l'âge de 24 ans, il entreprit son premier cycle en doctorat avec Anthropologie et littérature.

A l'heure d'aujourd'hui, il attaque donc son deuxième cycle de doctorat avec Histoire et Langues et lorsqu'il en aura fini il compte bien finir avec Égyptologie et historie de l'art. Ce qu'il fera après, il n'en sait rien encore et a encore le temps d'y réfléchir.

Cependant une question se pose lorsqu'on lit cette histoire. Pourquoi quelqu'un qui a de telles capacités intellectuelles se content-il de multiplier les études dans des domaines plutôt littéraires alors que les sciences ou autres domaines plus complexes ne lui auraient pas posé plus de problème que cela et qu'il aurait pu avoir un métier prestigieux de ceux qui font rêver par le peu d'élu apte à les faire ?

Pour avoir une explication à cela, il faut remonter à l'enfance de Lucas, l'époque de l'école primaire pour être plus précis. Il devait avoir pas plus de sept ou huit ans lorsqu'il découvrit l'univers des aventuriers et plus particulièrement celui d'Indiana Jones, le plus célèbre d'entre tous et certainement le plus connu ! Quel gamin ne rêvait pas d'aventures trépidantes et de chasses aux trésors ? Mais le jeune homme poussa le rêve bien plus loin que n'importe quel gosse. En effet, après avoir découvert les films du plus célèbre archéologue, il tomba à pied joint dans l'univers magique du roi Arthur et entreprit de nombreuses recherches pour tenter de trouver non pas le Graal, mais Excalibur ! Naturellement un enfant de dix ans ne pouvait pas partir ainsi à l'aventure et il dû se contenter de lire tout ce qu'il pouvait sur le domaine. Ce qui en fait d'ailleurs l'un des meilleurs experts du moment sur les légendes arthuriennes. Même s’il abandonna l'idée de partir à la recherche de l'épée merveilleuse du roi de Camelot, le virus le virus lui avait été donné. Et bien qu'il ne quitta jamais Chicago, il avait décidé d'étudier tout ce qui lui permettait de devenir un jour l'égale d'Indiana Jones!!!

Pseudo ➜ Lulu ou Lucky. Âge ➜ 33 ans et toutes mes dents. Pays ➜ France Fréquence de connexion ➜ Autant que faire ce peu. Découverte du forum ➜ Par ma coloc Avis ➜ Géniale sinon je ne serais pas là Autres ➜ Rien à signaler votre honneur

Kit Harington - inventé
Revenir en haut Aller en bas
 
Lucas Wolenczak - version 2
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1
 Sujets similaires
-
» Lucas di ke Aristide ekri sou fo nom lan entenet la ,
» STANLEY LUCAS, POUR QUI SE PREND IL?
» STANLEY LUCAS CONTRE-ATTAQUE
» a LA NEG EGRI,SE STANLEY LUCAS
» LUCAS a menti au sujet de fevry.

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
YUCK IT UP :: LES ARCHIVES :: Les archives :: Les fiches périmées-
Sauter vers: