2. Bal masqué - Sujet commun

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
Aller à la page : Précédent  1, 2, 3, 4, 5
AuteurMessage
avatar


Invité
Invité

MessageSujet: Re: 2. Bal masqué - Sujet commun   Mar 26 Jan - 5:33

Le bal masqué ✽ Sujet commun



@Caoimhe E. Joyce était superbe dans sa robe, son masque lui allait d'ailleurs très bien pourtant ce n'était pas quelque chose qui attisait l'intérêt d'un homme comme Seth. Tout ce qu'il voyait c'était la couleur de ses cheveux, cette sublime chevelure lui rappelant celle de sa précieuse amie. Il gardait ce petit sourire aux lèvres, cette voix au timbre si particulier lorsqu'il se forçait à être quelqu'un d'autre, à paraître plus "normal". Il buvait une gorgée de ce cocktail si étonnamment délicieux à chaque fois que ses maux revenaient lui traverser le crâne. Il avait douloureusement mal, c'était la première fois que cela lui arrivait.  Son sourire s'accentua à la phrase de la jeune femme. - Je suis toujours de très bon conseil. Il évita de préciser que ses conseils n'étaient jamais pris au sérieux notamment parce que la seule à qui il les réservait était une extraterrestre un peu folle. Seth ne comprenait rien à ces choses comme le flirt, la drague ou encore les jeux de séductions. Il avait déjà bien du mal à concevoir les rapports humains alors se projeter sur les rituels qui poussent ses congénères à répondre à leurs pulsions physiques était... inutile... pour le moment.

Un léger sourire tout ce qu'il y a d'amical, un regard perçant. Seth était quelqu'un d'observateur et il s'amusa de voir quelqu'un d'autre que lui se battre contre ce même masque qu'il avait sur le visage. Bien sûr il remarqua bien tard les pailles mis à disposition, mais même s'il pouvait boire plus facilement il restait le problème de la nourriture. Heureusement qu'il n'avait pas très faim, il ne désirait qu'une chose et c'était boire, boire et encore boire. Caoimhe aurait été si fier de lui, à cette pensée ironique il ne pu s'empêcher de sourire, décidément elle hantait toute ses pensées. Il leva son verre devant la demoiselle pour lui signifier qu'il ne bougeait pas et la regarda filer il ne savait trop où. Il pu souffler un instant la douleur s'accentuant un peu plus, partagé entre l'inévitable envie de vomir et celle de boire encore. Il retira son masque, peut-être était-ce la chaleur. Malheureusement pour lui sa soif s'évanouie aussitôt et son esprit qui était concentré sur la boisson se focalisa sur sa douleur, ce qui ne l'aida en rien. Il regarda rapidement autour de lui, partir ou bien trouver une solution. Son regard s'arrêta alors sur un Zeta qui refourguait souvent des médoc' à qui le voulait, peut-être son sauveur ? Seth était sceptique à ce sujet, mais il était prêt à tout pour tenir cette promesse sans valeur de ne pas bouger de là où il était.

Qui aurait pensé au quiproquo qui allait naître d'une phrase aussi banale que - Tu n'aurais pas quelque chose pour me remettre en forme, j'ai promis à une... Il fut coupé net dans ses explications et en lui refila un petit flacon plein de gélules. Le sourire goguenard et la façon dont le Zeta lui dit "Amuse toi bien" était assez troublant mais Seth ne pouvait pas imaginer l'erreur qui avait été commise et encore moins ce que cela pouvait entrainer. Il avala deux de ces mystérieuses gélules avant de remettre son masque qu'il ne voulait pas garder dans sa main. Il se remit à boire pour faire passer tout ça, son esprit abruti par l'alcool et la douleur ravageuse qui s'atténua après quelque minutes. Il n'eut pas le temps de s'en réjouir que la belle inconnue fit son retour avec une paire de ciseaux. Il sourit, amusé et hésitant à l'idée de découper un masque même par soucis pratique. - C'est tentant... Son corps semblait plus détendu maintenant, il avait cette douce et étrange sensation qui apaisa un peu sa douleur bien que toujours présente. Avec un peu de chance une fois complètement bourré il n'y penserait plus. C'est alors que ça arriva, alors que la jeune femme passait tout près de lui il eut ce réflexe de l'enlacer, ses bras entourant ses épaules. La force de l'habitude, son corps était conditionné à câliner la jolie petite Irlandaise et pour une raison incompréhensible il n'avait pas pu s'en empêcher lorsque la jeune femme s'était approchée. Seth ne fit pas vraiment cas de ce qu'il faisait. - Je peux ? Est-ce qu'il parlait du fait de la prendre dans ses bras ? D'autre chose d'encore moins raisonnable ? Non, il voulait juste goûter au contenu de ce verre, à ce liquide vert qu'il n'avait jusque là pas remarquer. Il attrapa le verre de la jeune femme, souleva encore son masque et y bu une gorgée avant de le lui rendre. - Excellent. Le vert, l'Irlande, Caoimhe... putain d'obsession! La demoiselle était toujours collé à son torse lorsqu'il la délaissa pour attraper la paire de ciseaux et céder à l'envie de le découper histoire de libérer un chemin jusqu'à ses lèvres.

© YUCK IT UP 2015

Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
avatar


Addison G. Cunningham
ADMIN - SANS CONFRERIE
Je suis à Chicago depuis le : 02/08/2015 et j'ai déjà rédigé : 1459 messages. J'ai : 23 d'après mes amis. Dans la vie, je suis : 6ème année en Criminologie et science du comportement

Feuille de personnage
Choses à savoir sur moi :
Mes amis & mes sorties:

MessageSujet: Re: 2. Bal masqué - Sujet commun   Sam 30 Jan - 14:48

IN


Le bal masqué ✽ Sujet commun


Elle avait pris une jeune fille complètement au hasard. Elle avait envie de s’amuser, de faire la java toute la nuit et cette fille avait l’air de s’ennuyer. On dit bien plus on est de fou plus on rit, alors pourquoi ne pas emmener avec elle, cette jolie jeune femme. Il était bien connu que malgré que les hommes soient plus nombreux dans son lit, la jolie brune aimait autant les femmes. Et pour être honnête, celle-ci était une bombe. Elle regretta même que sa compagne porte un masque, elle avait très envie de découvrir qui se cachait derrière ce magnifique corps. Une fois sur la piste de danse, elle se colla un peu à la jeune femme et commença à l’emmener dans un déhanché assez sexy. Elle ne savait pas trop si c’était pour draguer la jeune femme ou si c’était pour rendre les hommes jaloux. La musique était définitivement merdique mais elle était en bonne compagnie et cela compenser largement. Elle continua donc de danser avec la charmante jeune femme. Pourtant, elle ne put s’empêcher de rire quand, elle lui demanda si elle avait un cavalier ou plutôt son absence de cavalier. « Franchement, ma belle, on est mille fois mieux sans les hommes, tu ne crois pas ? » Comme si on l’avait entendu, un jeune homme vint à côté d’elle et commença à se coller à elle et à danser contre son corps. Elle se retourna et le repoussa. Elle n’arrivait pas à savoir qui il était mais en le regardant de plus près, elle vit qu’il possédait un tatouage sur son cou. Un tatouage, qu’elle n’avait qu’une seule fois. « Va te trouver quelqu’un d’autre, je suis avec une amie… et Dylan, tu devrais plutôt t’entraîner au basket, il me semble que ton équipe a encore perdu ? » Elle se retourna et porta son attention à la magnifique jeune femme. « Qu’est-ce que je te disais ? Tout ce qu’ils veulent c’est ton cul… On est mieux entre filles. » La musique changea et elles se retrouvèrent avec une musique entrainante. Addison commença à sauter dans tous les sens. « Allez amuse-toi avec moi… Où peut-être que tu voudrais qu’on s’éloigne un peu ? » Qu’est-ce qu’il lui prenait, elle ne savait même pas si cette fille était bi ou non ? Mais après tout ce soir, elle pouvait être qui elle voulait non ?

© YUCK IT UP 2015



la robe

_________________________________

- Les amours de ma vie ! -
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
avatar


Phoebe G. O'hara
SOEUR ΖΨ
Je suis à Chicago depuis le : 07/11/2015 et j'ai déjà rédigé : 1359 messages. J'ai : 25 ans d'après mes amis. Dans la vie, je suis : étudiante en astronomie

Feuille de personnage
Choses à savoir sur moi :
Mes amis & mes sorties:

MessageSujet: Re: 2. Bal masqué - Sujet commun   Sam 30 Jan - 16:12

Bal masqué
Ce n’est bien entendu qu’après avoir posée mes trois questions que je réalise l’ampleur de mes actes. Qu’est-ce qu’y m’a pris? Je viens de donner mon numéro de téléphone a un parfait inconnu. En plus, cela faisait longtemps que je n’avais pas été aussi joueuse. Que m’arrive-t-il? J’ai l’impression d’être une toute autre personne depuis que j’ai posé le pied à cette satanée soirée. Bien entendu, c’est agréable de revenir une jeune femme insouciante un petit moment, mais j’ai vraiment du mal à comprendre mon comportement. C’est vraiment imprudent de ma part… Sans compter le fait qu’un psychopathe pourrait se cacher sous ce masque et, oui, malheureusement, dans ses magnifiques yeux bleus. Puis, je me rappelle ce que j’ai moi-même dû faire lors de ces dernières années et j’en viens à la conclusion qu’il regretterait amèrement une quelconque tentative. Malgré tout, je me ressaisie et tends une oreille attentive aux réponses qu’il me donne. Pour ce qui est du numéro de téléphone, j’imagine que dans la vie il faut savoir oser.

J’apprends donc qu’il aspire à devenir un dirigeant d’entreprise à succès. Plutôt audacieux. J’avoue que cette information me surprend quelque peu, mais il faut dire que je ne connais en aucun cas l’homme qui se tient devant moi. En plus, il n’est pas dans son état normal donc je n’en connaîtrai pas davantage sur sa réelle personnalité. Je n’ai pas le temps de tirer une conclusion hâtive, car il continue en parlant de l’esprit de compétition qui le pousse à être le meilleur. Ça je connais, l’esprit de compétition. Je l’ai essentiellement développé dans l’armée, en vivant principalement avec des garçons mais, ca, il n’a pas à le savoir. Je lui offre donc un sourire et hoche positivement la tête pour lui faire comprendre que je sais de quoi il retourne. Son père est la personne qui l’inspire le plus. J’aimerais vraiment pouvoir en dire autant, mais, en fait, mon père est le modèle même de ce à quoi je ne veux absolument pas ressembler. Puis, l’homme sans nom répond à la dernière question. «Vous faites bien. J’aime la franchise.», répondis-je, car il a eu l’honnêteté de dire qu’il ne s’agissait pas de maintenant. «Les souvenirs familiaux sont souvent les meilleurs.», continuais-je sans ajouter que ce n’est absolument pas mon cas.

Étonnamment, il pose sa main dans le bas de mon dos alors que nous nous éloignons du bar bondé. Je trouve son geste plutôt hardi et j’avoue que cela me fait sentir mal à l’aise. Le mystérieux inconnu est le premier qui ose flirter avec moi depuis la mort de Quinn et je crains de ne pas être prête pour ça. Ce n’est qu’en plantant mon regard dans le sien que je me rends compte qu’il était baissé. Mes yeux s’accrochent aux siens et il commence à me parler. Malheureusement, ses paroles ne se fraient pas de chemin vers mon cerveau. Pourquoi? Car sa main, que je trouvais plutôt embarrassante au début, me fait maintenant ressentir un frisson. C’est comme si une impulsion électrique était partie de sa main pour remonter graduellement le long de mon échine déclenchant, malgré moi, une agréable chaleur dans tout mon corps. Non. Non, non et non. Cette sensation me fait paniquer et soudainement la soirée ne me semble plus si intéressante. J’ai aimé ça, pensais-je. Je ne peux pas concevoir une telle option maintenant. Je n’ai même pas encore fini de sécher mes larmes… L’esprit de mon… ex… petit ami me hante encore chaque nuit.

Je reviens sur terre en voyant le regard interrogateur de l’homme masqué. Ah… C’est vrai il était en train de me parler. Qu’a-t-il dit? «Oh… Eh… Je suis désolée, mais j’avoue que j’étais un peu dans la lune… Je crois que je ferais bien d’aller prendre un peu d’air.», fini-je par dire. Je tourne les talons et me dirige à grands pas vers la sortie. Ma respiration se fait difficile et je suis confuse car, d'une part, j'ai envie de rester pour m'amuser et de l'autre m'enfuir à toute jambes. Dale me rappelle souvent d’aller de l’avant et de me battre... Suis-je assez forte pour cela? Habillée de mon manteau, je respire profondément une fois à l’extérieur et ferme les yeux  pour apprécier l’air frais. Je m’apprête à enlever mon masque, mais j’entends des bruits de pas derrière moi. Le mystérieux homme masqué? Peut-être.
Pour voir la tenue de Magno.:
 

_________________________________


"Je sais que l’oubli est inévitable, que nous sommes tous condamnés, qu’un jour viendra où tout ce qu’on a fait redeviendra poussière, je sais que le soleil avalera la seule terre que nous n’aurons jamais."  ©️endlesslove.
Revenir en haut Aller en bas
avatar


Invité
Invité

MessageSujet: Re: 2. Bal masqué - Sujet commun   Dim 31 Jan - 18:51

Le bal masqué ✽ Sujet commun


Décidément, cette soirée était très bizarre...

Dans les toilettes, Caoimhe se sentit un peu nauséeuse lorsqu'elle retira son masque pour le découper. Les effets de l'alcool commençait à se faire ressentir, surtout avec la quantité de cocktails qu'elle avait ingéré en un temps record. Elle qui était plutôt du genre à boire avec modération... C'était mal parti pour ce soir!

Après avoir remis ce masque, découpé pour faire en sorte qu'elle puisse enfin manger, l'effet s'estompa brutalement. Qu'est-ce que c'était que ce bordel? Meh. Elle n'avait pas le temps d'y penser.

Revenue vers le buffet et vers @Seth McMillan, l'envie de boire se fit encore plus pressante. Surtout face à un liquide vert Irlande tout près de lui. C'est à ce moment que la soirée prit une tournure encore plus particulière. Le jeune homme se mit à la serrer dans ses bras et elle, comme un idiote, se mit à poser sa tête sur son épaule, parfaitement détendue. Qu'est-ce qu'elle faisait? Cette étreinte amicale en apparence lui fit du bien. Elle se sentait à l'aise dans les bras de cette personne qu'elle connaissait ni d'Eve, ni d'Adam. Pourtant, ce n'était pas Tomislav; les cheveux étaient trop foncés et pas assez bouclés pour que ce soit lui. Seth? Non... Il ne parlerait pas comme ça. Et puis surtout, il se s'amuserait pas à la draguer comme l'inconnu en face d'elle le faisait!

"Oui, bien sûr, sers-toi. Tu vas voir, c'est le meilleur de tous les cocktails."

Il prit le verre de ses mains, le but avant de lui rendre. Pfiou. Elle avait chaud. Le jeune homme la libéra de son étreinte et la première chose que fit Caoimhe fut de finir cul-sec ce verre. Question de refroidissement du système.

Elle alla manger quelques toasts de l'autre côté de la table et se resservit un verre de ce cocktail délicieux à la pomme. Lui aussi atterrissant cul-sec dans sa gorge, elle s'en resservit un second.

Et là, tout bascula.

Le beau brun, qui était de toute évidence parti découper ce masque en appliquant sa suggestion, était revenu. Toutefois, il se se servit pas de verre, oh non. A la place, il fonça droit vers elle, mit ses mains des deux côtés de sa mâchoire et s'appliqua à poser ses lèvres contre les siennes.

What. The. Fuck.

Durant quelques secondes, Caoimhe ne se souvint plus de l'endroit où elle se trouvait. Le pavillon, rempli de centaines de personnes? Non, ça ne lui disait rien. Tout ce qu'elle pouvait ressentir à cet instant, c'était ses lèvres. Et putain que c'était bien. Meilleur que ce cocktail à la pomme même...

Lorsque le baiser prit fin, la jeune femme était sidérée. Et encore, c'était un euphémisme.

"Euh... C'était pourquoi ça? Tu peux recommencer pour voir?"

Ils ne se connaissaient pas (enfin ça, c'est ce qu'elle croyait) et ils se roulaient des patins devant tout le monde. Normal.

© YUCK IT UP 2015

Revenir en haut Aller en bas
avatar


Invité
Invité

MessageSujet: Re: 2. Bal masqué - Sujet commun   Lun 1 Fév - 14:35

Le bal masqué ✽ Sujet commun


Du soulagement, c'était ce qu'il pensait avoir ressenti l'espace de quelque secondes. Il observait toujours @Caoimhe E. Joyce  sans savoir qui elle était, il regarda sa réaction. Elle lui semblait de plus en plus familière, non il en était certain elle lui ressemblait plus qu'il ne voulait l'admettre. Mais il ne pouvait pas croire que son amie ne le reconnaisse pas. - Parce que j'en avais envie. Franc comme à son habitude, il ajouta un léger sourire pour cacher sa surprise. Malheureusement on aurait dit un excès de confiance dans sa démarche de faire du charme à une belle inconnue. Ce qui n'était absolument pas le cas... Seth ne comprenait pas lui même pourquoi il avait fait ça. Bien sûr il avait déjà échangé de nombreux baisers, mais la plupart du temps c'était lui qu'on embrassait et pas lui qui prenait cette initiative déconcertante et tellement inutile de son point de vue. Un baiser pouvait exprimer bien des choses, l'émotion, les sentiments ou même le désir. Alors pourquoi il avait fait ça ? Il avait beau se remémorer les derniers événements il ne voyait pas ce qui avait pu causer cette soudaine impulsion. Son regard posé sur la jeune demoiselle il ne se rendit pas compte immédiatement des tremblements de son corps. C'est seulement lorsqu'il récupéra son verre qu'il se rendit compte de cette étonnante réaction.

Et ce n'était pas seulement ça, il y avait la soif qu'il ressentait depuis son arrivée, cette soif inassouvissable et puis sa température corporelle qui lui rappelait cette fièvre qu'il avait eu quelque semaines auparavant et qui l'avait empêchée de travailler plusieurs jours. Il buvait pour cacher son trouble, pour pouvoir réfléchir tout en ayant une bonne raison de garder le silence. Il buvait pour nourrir ce désir auquel il s'éveillait lentement. Mais son regard lui était toujours concentré sur la belle rousse. Ses yeux perçants dont la curiosité pouvait facilement être confondue avec l'envie. Moins d'une minute s'était écoulée lorsqu'il quitta son verre pour revenir aux lèvres de la demoiselle de façon répondre à sa demande. "Recommencer pour voir" c'était exactement ça l'idée, il voulait comprendre cette sensation qu'il avait à la poitrine à chaque contact avec les lèvres de cette femme. La douce sensation de ses lèvres emplit son cœur, ses veines et tout ses sens d'une douce chaleur. Est-ce que c'était ça le désir ? Est-ce que c'était pour ça qu'il tremblait ? Il ne le savait pas... c'était la première fois qu'il ne savait pas quelque chose. Quel choc, c'était une première pour lui. Sa seule main libre serrant la taille de la belle, il quitta à nouveau ses lèvres pour boire une gorgée puis tout en reculant un peu il tendit sa main dans sa direction. - Tu viens ? Une invitation à danser ? A rejoindre un lieu plus intime ? Même Seth ne savait pas, tout ce qu'il savait c'est que la partie inférieur de son corps commençait doucement à réagir et qu'il voulait y mettre un terme rapidement. Et au fur et à mesure des secondes la solution se faisait plus claire dans son esprit à commencer par le fait de quitter cet endroit.
OUT



© YUCK IT UP 2015



Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
avatar


Sander Jørgensen
ADMIN - CITOYEN DE CHICAGO
Je suis à Chicago depuis le : 30/11/2015 et j'ai déjà rédigé : 99

Feuille de personnage
Choses à savoir sur moi :
Mes amis & mes sorties:

MessageSujet: Re: 2. Bal masqué - Sujet commun   Mer 10 Fév - 16:36

« Comment tout gâcher en une invitation trop rapide ». Voilà le titre du livre que je comptais écrire à ce moment là. Le succès commercial n’était pas évident à déceler mais il était probable quand ne faisant pas ce que je venais de faire, beaucoup d’hommes, plus ou moins jeunes, réussiraient à inviter l’Elue. Tout était question de timing et visiblement, le mien n’avait pas été le bon. Oui, l’Elue, si je pouvais l’appeler ainsi me connaissant, venait de prendre la fuite… On avait vu mieux comme séduction réussie. Maudit masque ! Je n’arrivais décidément à rien ce soir là. Abasourdi par ce départ soudain, je mis un peu de temps à me remettre à bouger et quand mes muscles se mirent à répondre à mon cerveau, ce fut pour tourner la tête à gauche, puis à droite. Je voulais voir si quelqu’un avait vu cette scène honteuse pour moi. A priori, tout le monde était trop occupé à boire, danser ou draguer pour s’attarder sur une banale discussion entre deux personnes. Tant mieux ! J’attendis un instant puis me décidai à insister en allant à la rencontre, à nouveau, de ma Cendrillon. Elle n’avait pas laissé l’un de ses souliers mais je savais dans quelle direction elle était partie, c’était déjà ça.

Une fois dehors, je ne me mis pas immédiatement à chercher la belle inconnue du regard, non. J’avais cette sensation d’aller mieux, comme lorsque Superman s’éloigne de la Kryptonite, je reprenais possession de mes « pouvoirs », de mes aptitudes disons plutôt. Un grand sourire illumina mon visage rassuré puis je tournai la tête et trouvai immédiatement ma cavalière. Je rangeai alors ce sourire trop béat et m’approchai d’elle pour finalement lui faire face et toussai pour attirer son attention. J’ai peut-être été trop vite, je le reconnais. Vous inviter si tôt à dîner alors qu’on se connait à peine, qu’on n’a parlé que très peu, veuillez m’excuser pour cette hardiesse. Oh, d’ailleurs… Ce fut à cet instant précis, enfin maitre de moi-même, que je décidai d’enlever mon tricorne ainsi que mon masque, révélant à la fois ma chevelure brune et l’ensemble des traits de mon visage qui entouraient les yeux qu’elle avait déjà pu voir. Elwyn Wingfield. Je pense que si je dois vous inviter pour une quelconque occasion, la moindre des politesses et de vous montrer mon visage et de vous révéler mon identité. Je lui offris alors un grand sourire charmeur mais maintenais une certaine distance avec elle pour ne pas la mettre trop mal à l’aise. Je ne voulais pas que ma compagnie vous soit déplaisante mademoiselle. Dites moi si vous préférez être seule un instant ou si nous pouvons continuer notre conversation, je serais ravi d’apprendre à vraiment vous connaitre, vous semblez en valoir la peine. Et voilà l’éternel séducteur au meilleur de sa forme face à une proie apparemment troublée.

@Magnolia A. White
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
avatar


Phoebe G. O'hara
SOEUR ΖΨ
Je suis à Chicago depuis le : 07/11/2015 et j'ai déjà rédigé : 1359 messages. J'ai : 25 ans d'après mes amis. Dans la vie, je suis : étudiante en astronomie

Feuille de personnage
Choses à savoir sur moi :
Mes amis & mes sorties:

MessageSujet: Re: 2. Bal masqué - Sujet commun   Jeu 11 Fév - 23:49

J'apprécie grandement la sensation divine qui s'empare de moi. Je me détends à vue d'oeil grâce à l'air frais de l'extérieur et je reprends petit à petit mes esprits. Je pense sérieusement à m'enfuir à toutes jambes et rentrer chez moi pour oublier cette stupide idée de venir au bal masqué et faire de nouvelles connaissances. Je m'apprête enfin à enlever le joli masque, quoique plutôt agaçant, mais j'entends quelqu'un toussoter derrière moi. C'est lui, l'inconnu au yeux d'un bleu délicieusement glacé. Et puis quoi encore? Qu'est-ce qui me prend d'avoir de telles pensées? Lorsqu'il voit qu'il a attiré mon attention, il s'excuse à moi égard. Il avoue qu'il y est peut-être allé un peu trop vite en m'invitant ainsi alors que nous avons à peine parlé. J'avoue que ma réaction a peut-être été exagérée... M'enfuir ainsi... Mais il m'est difficile de concevoir l'idée de désirer un autre homme que Quinn. Il était toute ma vie. «Moi aussi je suis désolée... J'opte encore et toujours pour la franchise. Ce n'est pas nécessairement votre invitation qui m'a pris de court, mais surtout le fait qu'il m'est difficile de remonter en selle.», dis-je un peu embarrassée. L'inconnu dévoile alors son visage tout en continuant à parler et finissant le tout avec un très joli sourire. Il semble beaucoup plus confiant d'un seul coup. Ce doit être toute cette foule qui était la cause de son malaise.

Il est aussi séduisant que je le pensais. Le sourire que je lui offre est plutôt gêné. J'hésite à enlever mon masque, mais je finis tout de même par le faire. Pour une fois, juste pour une soirée, je vais essayer d'arrêter de penser à ce que j'ai fais, à ce que j'ai vécu, mes tourments, etc. Si Quinn me voyait me morfondre sur moi-même et avoir peur d'avancer, il s'en retournerait dans sa tombe. Lui, c'était un battant et il me donnait la force de l'être également. C'est donc sur ces pensées que je dévoile mon visage à la suite d'Elwyn. Je crois déjà avoir entendu ce prénom, mais sans plus. «Enchantée, Elwyn. Je prends une légère pause alors que je m'approche un peu de lui. Magnolia White.» Si je préfère être seule un instant? Certainement oui, mais il faut que j'arrête d'avoir peur, que j'arrête de tout remettre à demain en pensant que c'est justifié. Je prends un instant pour me donner un peu de courage et j'en profite pour prendre de grandes respirations, profiter du moment. Je semble en valoir la peine... Plutôt flatteur. «Je ne dirais pas non à un café alors.», finis-je par dire. Ma nature plutôt curieuse me pousse à vouloir en apprendre davantage sur l'homme qui se tient devant moi. «Ce ne sera pas pour ce soir par contre. J'avoue que la soirée m'a complètement vidée.», continuais-je en rigolant. «Puis, vous avez réussi à obtenir mon numéro de téléphone, ça serait dommage de ne pas en profiter.», conclus-je en souriant, amusée. Je recule lentement tout en souriant à Elwyn. «Je file maintenant.» Puis, je me dirige finalement vers ma voiture. Quelle soirée, pensais-je en mettant le contact.

OUT

_________________________________


"Je sais que l’oubli est inévitable, que nous sommes tous condamnés, qu’un jour viendra où tout ce qu’on a fait redeviendra poussière, je sais que le soleil avalera la seule terre que nous n’aurons jamais."  ©️endlesslove.
Revenir en haut Aller en bas
avatar


Invité
Invité

MessageSujet: Re: 2. Bal masqué - Sujet commun   Dim 14 Fév - 23:04

Le bal masqué ✽ Sujet commun


Pourquoi pas, après tout?

Cela faisait longtemps que Caoimhe n'avait pas été aussi directe avec un homme dès le premier soir. En vérité, depuis six mois, peu de choses s'étaient déroulées pour pimenter sa vie amoureuse. Alors pourquoi pas s'amuser un peu ce soir? Et puis, il y avait de faibles chances pour qu'elle connaisse son interlocuteur. Enfin ça, c'est ce qu'elle pensait...

En face d'elle @Seth McMillan souriait, comme si le baiser qu'ils avaient échangé avait révélé quelque chose. Mais quoi? Ils se connaissaient? C'était fortement improbable. Toutefois, la voix, la gestuelle et les yeux bleus qui perçaient à travers le masque lui rappelait clairement son meilleur ami. Était-ce pour ça que ses doutes s'étaient envolés à la simple vue de son sourire? Parce qu'il lui paraissait familier?

En tout cas, les tremblements qui agitaient son corps étaient très clairs. Il la voulait, maintenant. C'était certain. Caoimhe, de son côté, ressentait cette sensation dans son bas-ventre. Elle n'était pas inconnue, mais toujours aussi agréable. Elle s'intensifia lorsque son partenaire l'embrassa de nouveau, et elle savait que cette envie qu'il avait, qui était trahie par ses tremblements, était réciproque. La jeune femme posa sa main sur la mâchoire du jeune homme et s'entreprit de lui montrer qu'il n'était pas le seul à sentir la confusion, la chaleur de ces moments.

Une nouvelle fois, leurs lèvres se séparèrent. Elle soupira et s'offrit une nouveau verre avant de se retourner et de voir une main tendue vers elle. La rousse finit son verre cul-sec avant de s'en resservir un autre qui finit aussi vite dans son estomac. Pour se donner du courage? Peut-être.

"Okey. Tu veux aller où? Dans le campus, dehors..? A toi de choisir."

Comme un approbation définitive, elle prit la main de cet homme qui lui était de plus en plus familier et partit avec lui pour de nouvelles aventures... Ce qui l'attendait était évident, au vu de la réaction de son partenaire qu'elle avait pu sentir lors de leur second baiser. Ils sortirent tous deux de ce pavillon rempli de monde et, une fois dans le couloir, ils entreprirent tous deux de prendre leurs affaires.

Caoimhe n'avait pas prévu quoi que ce soit ce soir. Toutefois, le fait qu'elle ne finisse pas bourrée dans son propre lit à minuit s'éloignait de plus en plus. Et ce n'était pas une mauvaise chose.
OUT


© YUCK IT UP 2015


OUT
Revenir en haut Aller en bas


Contenu sponsorisé

MessageSujet: Re: 2. Bal masqué - Sujet commun   

Revenir en haut Aller en bas
 
2. Bal masqué - Sujet commun
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 5 sur 5Aller à la page : Précédent  1, 2, 3, 4, 5

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
YUCK IT UP :: LES ARCHIVES :: Les archives :: Event - Le bal masqué-
Sauter vers: