2. Bal masqué - Sujet commun

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
Aller à la page : Précédent  1, 2, 3, 4, 5  Suivant
AuteurMessage
avatar


Invité
Invité

MessageSujet: Re: 2. Bal masqué - Sujet commun   Dim 10 Jan - 20:22

IN


Le bal masqué ✽ Sujet commun



Allez Tomi tu ne peux pas être en retard au bal tout de même ? Et ben si apparemment ! A la base je devais rejoindre deux trois amis pour ne pas arriver tout seul, mais là je crois que c'était raté. J'avais fini les cours assez tôt étonnement et était rentré à la coloc' plutôt rapidement. Mais vu ma nuit et la journée que je venais de me taper, j'avais opté pour la solution de la sieste pour ne pas être un zombie au bal masqué. Je l'avais attendu, car j'adorais dansé et on va dire que ça changeait du quotidien de l'université. Sauf que mon réveil n'avait pas sonné et que je me suis retrouvé dans mon lit à l'heure du rendez vous ni douché ni préparé. Bon et bien.. je n'avais plus qu'à me dépêcher maintenant. Ce fut la douche la plus rapide de ma vie et heureusement j'avais préparé mon costume et je n'avais plus qu'à l'enfiler. Un costume noir, très bien coupé par ailleurs, acheté la veille. Une fois tout beau tout propre, je me mis presque à courir pour aller jusqu'au bal et je fis rassurer une fois les lumières de l'école en vue.

Une fois rentré je déposa mon manteau au vestiaire et mit le masque que l'on me remit. Je n'étais même pas au courant que c'était un bal masqué mais soit. Cela donnait un côté assez drôle à la soirée et mon masque me donnait une allure de petit chaton rose. Je balaya la salle du regard cherchant quelqu'un de connu, en marchant tranquillement entre les autres.  C'est en me retournant que je me pris une fille. Je ne l'avais pas vu et le choc n'avait pas été très violent, mais bon. Et puis..ah c'était Bethany Williams.. Je sentais le dramma arrivé, parce qu'on va dire qu'en dessous ce visage d'ange se cachait la pire des pestes et je comptais sur elle pour me faire une crise digne d'un dragon cracheur de feu.

« Oh merde..Euh désolé je ne t'avais pas vu.. »


© YUCK IT UP 2015

Revenir en haut Aller en bas
avatar


Invité
Invité

MessageSujet: Re: 2. Bal masqué - Sujet commun   Lun 11 Jan - 10:55

Le bal masqué ✽ Sujet commun


Tu commençais à te sentir mal, quand une blonde arriva près de toi. Tu eu un mouvement de recul ne sachant pas de qui il s'agissait, ni se qu'elle te voulait. C'est lorsqu'elle commença à parler que tu la reconnu, Sidney. Tu ne pu retenir un soupir de franchir tes lèvres. Sérieusement, elle était obligé de venir maintenant ?? C'était vraiment pas, mais alors vraiment pas. Tu voulais que pour une fois elle te foute la paix. Genre, cadeau de Noël elle pouvait bien faire ça non ?? Alors que ton verre t'échappais des mains le jeune homme près de toi s'approcha afin de savoir si tu allais bien. Tu hochais négativement la tête, ça n'allais pas trop. Tes oreilles bourdonnaient, ta vue était un peu trouble. Il te proposa un verre d'eau, tu n'étais pas trop sûr que c'était se qu'il te fallait, étant donné que l'autre verre avait finit par terre. "Je...je crois que je vais aller prendre l'air un moment, ça devrait aller mieux ensuite." Tu essayais de te lever mais visiblement, tes jambes n'étaient pas décidé à aller quelque part. Tu levais timidement les yeux vers le jeune homme près de toi, malgré le fait qu'il te faisais un peu peur tu lui demanda doucement. "Hum...est-ce que ça t'ennuierais de m'accompagner jusqu'à dehors ?? Après j'arriverais à me débrouiller, mais je ne sais pas trop si je pourrais marcher seule jusqu'à là-bas." Tu essayais de respirer comme tu pouvais, sentant le regard de cette pimbêche de Sidney dans ton dos. Tu avais envie de vomir depuis tout à l'heure et tu aimerais bien que ça arrive au moment où elle est à côté, histoire que tu lui vomisse dessus. Oui, tu ne te sens pas bien, mais se n'est pas une raison pour te laisser faire par cette fille.
© YUCK IT UP 2015



@Allen Woods
@Sidney Arriston
Revenir en haut Aller en bas
avatar


Invité
Invité

MessageSujet: Re: 2. Bal masqué - Sujet commun   Lun 11 Jan - 15:41


MASQUERADE.


















IN


Le bal se passait sans que de mon côté l’humeur est changé. Je ne sais pas. D’habitude, je suis loin d’être la dernière pour m’amuser, pour draguer, bref pour passer une bonne soirée. Cela me met même les nerfs en pelote et je déteste ça.  Alors je regarde toute la soirée de mon point de chute, près du bar. J’étais bien, personne ne me cherchant des noises. Je regardais la foule, cherchant à reconnaitre des amis bien qu’avec les masques fournis à l’entrée cela soit dès plus compliqué. Je n’avais reconnu qu’Ezra pour le moment. Il faut dire que je le connaissais par cœur et son costume lui était très personnel. Je souris. Il n’avait pas besoin de moi et je ne risquais pas d’être de très bonne compagnie. Je l’appellerais peut-être plus tard, pour prolonger la soirée et qu’il me raconte ses exploits. Je crois que je serais bien bas sans lui dans ma vie. Personne ne savait mieux m’apprécier que lui. Je buvais tranquillement mon verre, me racontant mes propres histoires sur tel ou tel couple qui se formait et dansait ensemble. Tout le monde semblait bien s’amuser. J’aurais moi aussi voulu être de la fête. Soudain je vis une jeune femme, @Addison G. Cunningham, s’approchait du bar, sublimement vêtu. Instinctivement, je ne pus que l’observer en tâchant d’être discrète. Sa robe la mettait vraiment en valeur. Ses longues jambes étaient nues et ses formes étaient épousées à la perfection. Elle était magnifique et même son masque ne gâchait rien, au contraire il entretenait le mystère de cette beauté qui allait peut-être égayer ma soirée. Je reposais mon verre alors qu’elle arrivait. J’allais la saluer mais elle me devance. « Aller vient danser avec moi, au lieu de rester toute seule ! » Me dit-elle. Je fonçais les sourcils, ne sachant même pas si elle parlait véritablement à moi. Je la regardais. « Quoi ? Je … » Dis-je, pathétique. Avant même que j’ai pu dire ou faire quoi que ce soit, elle attrapa ma main, m’attira vers elle, m’obligeant à me lever, en me faisant tourner. Je souris. Sûrement pour la première fois depuis le début de cette soirée. «D’accord d’accord. » Capitulais-je en souriant derrière mon masque. Je la suivais donc et commençais doucement à danser même si le cœur n’y était pas. Pourtant j’aurais dû être aux anges. Une magnifique créature vient directement vers et m’emmène danser ? Le jackpot ! Je dansais alors, essayant d’être dans l’ambiance. Je regardais ma partenaire. « Toi non plus tu n’a pas de cavalier ? » Lui demandais-je en m’approchant de son oreille pour qu’elle puisse m’entendre par-dessus la musique assez forte.  
CODE BY .MAPYDEW



Robe de Will
Revenir en haut Aller en bas
avatar


Invité
Invité

MessageSujet: Re: 2. Bal masqué - Sujet commun   Mar 12 Jan - 0:14

Le bal masqué ✽ Sujet commun


Comme à chaque évènement organisé par l’université, c’était un franc succès. Le problème dans ce cas, c’est que le bar est bondé du début à la fin de la soirée. Pas évident quand on a une bonne descente et qu’un verre ne fait pas long feu ; heureusement pour Logan, il était plus tenté par le buffet de nourriture que par la boisson en elle-même, bien qu’une petite soif commençait tout de même à se faire sentir. C’est la raison pour laquelle il s’était dirigée vers le bar. Lui qui avait pour habitude d’analyser les moindres courbes féminines qui se présentaient sur ce chemin, il était d’une humeur plus sage ce soir. Sauf pour cette jeune femme qu’il avait tenté d’écarter pour prendre commande au bar. Encore une fois, elle avait quelque chose, il n’arrivait pas à mettre le doigt dessus, mais il était naturellement attiré vers elle. Est-ce qu’il la connaissait ? Impossible à dire avec l’imposant masque qui couvrait la quasi-totalité de son visage. Il était différent de celui qu’il portait, il se demandait si les masques avaient été distribués par pur hasard ou s’ils avaient une signification particulière… Le demoiselle s’était alors tournée en râlant presque : « Moi aussi j'aimerais bien accéder au bar ». Malheureusement, avec le vacarme ambulant, il n’avait pas saisi l’intégralité de sa phrase. Il avait simplement distingué les mots « j’aimerais » et « bar ». Il n’allait pas aller bien loin avec ça. Il s’apprêtait à se faufiler du mieux possible lorsque l’inconnue –ou pas– se colla à lui, un peu maladroitement, afin de lui dire de manière plus audible cette fois : « Pardon, j'ai du mal à commander », avoua t-elle. « Il faut dire que je n'ai pas vraiment l'habitude... Il y a du monde hein? C'est assez flippant...». Bon, Logan se devait de ‘porter secours’ à la demoiselle et puis au final, commander un verre ou deux revenait au même. Il se rapprocha à nouveau de son oreille pour demander : « qu’est-ce qui te ferait plaisir ? » avant de préciser « à boire, bien entendu ». Elle avait raison, il avait vraiment beaucoup de monde.

@Rose B. Grant

© YUCK IT UP 2015

Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
avatar


Sander Jørgensen
ADMIN - CITOYEN DE CHICAGO
Je suis à Chicago depuis le : 30/11/2015 et j'ai déjà rédigé : 99

Feuille de personnage
Choses à savoir sur moi :
Mes amis & mes sorties:

MessageSujet: Re: 2. Bal masqué - Sujet commun   Mar 12 Jan - 1:18

A ce petit jeu, ce fut bien évidemment moi qui gagnais, tout le temps, toujours, et cette fois là, avec la blonde, ne dérogea pas à la règle. Cependant, l’inconnue avait été tenace, j’avais bien cru qu’on allait passer toute la soirée ainsi à se dévorer du regard, pour finir par s’embrasser ? Non, quand même pas, c’était un peu extrême de penser que l’issue de ce jeu aurait pu être celle-ci et quand bien même son regard m’avait charmé, ma sincérité l’avait visiblement perturbée et m’avait permis de la « vaincre ». Elle détourna donc les yeux mais ne rougit pas, étonnant, je pensais pourtant avoir été assez troublant pour faire monter le rose à ses joues. Dommage. Un petit sourire se dessina néanmoins sur mon visage amusé par la situation. Sourire qui disparu aussi vite qu’il était arrivé alors qu’une nouvelle vague de mal-être surgit du fond de mes entrailles pour me déstabiliser à mon tour. Mes muscles se raidirent soudainement, tous, sans exception mais ça, la demoiselle ne s’en rendit pas compte, du moins, j’espérais qu’elle ne l’avait pas vu, la tête tournée. Tendu, je fermai les yeux un instant pour essayer de garder le contrôle mais fini par expirer par le nez, submergé par la difficulté de l’exercice. Maudit masque ! Ça ne pouvait venir que de lui ! Mais comment ? Comment diable pouvait-il modifier mon comportement, mes sensations ? Ça ne tenait pas, ça n’avait aucun sens ! Et pourtant, c’était là la seule explication un peu « crédible » que j’avais en tête.

Quelques secondes plus tard, les choses s’arrangèrent et je repris à nouveau un peu le dessus sur mes émotions. Ce n’était pas la grande forme, toujours pas, mais je pouvais reprendre de manière relativement aisée la conversation avec la jolie blonde dont je ne connaissais toujours pas le prénom. Je mourrais d’envie de le lui demander mais cela impliquait de lui donner le mien en échange. Hmm, je n’étais pas prêt pour ce genre de transaction, le bal masqué ayant pour intérêt principal de conserver une grande part de mystère, je comptais bien jouer le jeu jusqu’au bout. Ma « cavalière » du moment resterait donc L’Inconnue un certain temps. Elle releva la tête et le bleu de ses yeux se mêla à nouveau au mien. J’aimais quand elle me regardait, j’appréciais son regard, elle avait des yeux magnifiques, mais trop la complimenter d’un coup serait contre productif, lourd même.

Je haussai un sourcil lorsque l’Inconnue décida de ne pas me répondre et qu’elle me le fit savoir. Vraiment joueuse décidément, intéressant pour la suite, si suite il y avait. Pas le temps de lui répondre que ma curiosité était fortement titillée qu’elle s’enquit de mon état. Elle était joueuse et prévenante, elle marquait de plus en plus de points. Je ne saurais vous dire avec exactitude si ça va vraiment. Ça ressemble à des montagnes russes avec ses hauts et ses bas, mais ça devrait le faire à vos côtés. Sans attendre de réponse de sa part, je me levai, me tournai vers elle et lui tendit une main. Ce que je n’avais pas prévu, c’était cette petite moue grimaçante sur mon visage. Je savais qu’au moment où elle poserait sa main sur la mienne, une sensation désagréable m’envahirait et cette idée ne me mettait pas vraiment en joie. Elle prit en effet ma main, mais le fait de m’y être préparé atténua considérablement le malaise. Je souris difficilement et après avoir passé mon bras dans le bas de son dos en l’effleurant plus qu’en la touchant franchement par précaution, nous nous dirigeâmes vers le bar. Malgré le fait que les consommations soient proposées par l’université, puis-je vous offrir un verre, c’est l’intention qui compte, non ?

_________________________________



« attention au méchant loup! »
La séduction suprême n'est pas d'exprimer ses sentiments. C'est de les faire soupçonner. - Jules Barbey d’Aurevilly ©️ .bizzle
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
avatar


Phoebe G. O'hara
SOEUR ΖΨ
Je suis à Chicago depuis le : 07/11/2015 et j'ai déjà rédigé : 1359 messages. J'ai : 25 ans d'après mes amis. Dans la vie, je suis : étudiante en astronomie

Feuille de personnage
Choses à savoir sur moi :
Mes amis & mes sorties:

MessageSujet: Re: 2. Bal masqué - Sujet commun   Mar 12 Jan - 4:04

Bal masqué
Plutôt étonnée par ses propos, j’ai détourné le regard. Malgré son état actuel, l’inconnu réussit à me déstabiliser… Ma curiosité ne pourrait être plus à son comble qu’en cet instant précis lorsque je replonge mon regard dans la mer infinie et magnifique qu’est le sien. Il hausse les sourcils lorsque je lui réponds que sa question restera sans réponse. Il est étonné… C’est un juste retour je crois. Je dois bien avouer que sa sincérité est plutôt désarmante sans compter que ses yeux pourraient faire fondre plusieurs jeunes femmes. Si j’étais le moindrement naïve, son regard aurait suffit pour que mon cœur batte la chamade. Oulah, il faut que tu arrêtes de divaguer Magnolia! Je fini donc par lui demander, empathique, s’il se sent mieux. Après tout, c’est bien pour cela que je l’ai rejoint. S’il n’était pas dans cet état, je serais probablement en train de m’amuser, rire et faire de nouvelles connaissances. D’ailleurs, cet envie est encore profondément ancrée en moi, mais cet homme a besoin d’un peu d’aide. En plus, il est plutôt charmant. J’aurai toute la soirée pour sympathiser et, je l’espère, me faire des amis. Heureusement, l’inconnu ramène mes pensées au moment présent lorsqu’il répond à ma question.

Il ne peut affirmer avec certitude s’il va vraiment mieux. En fait, il a l’impression d’être en pleines montagnes russes. Plutôt intriguant… Mais je ne doute  pas de sa sincérité, car il est évident que cet homme n’est pas totalement dans son assiette. Le non verbal parle beaucoup… Par contre, il dit qu’être à mes côtés devrait le faire. À peine ai-je le temps d’entamer un : «Ravie de l’entendre.» qu’il se lève, se tourne vers moi et me tend une main. C’est avec un sourire amusé sur les lèvres que je pose ma main sur la sienne pour me lever. Je suis l’inconnu à travers la foule et lui jette un coup d’œil discret. Sa main m’effleurant à peine le bas du dos, je vois bien que ce simple contact semble aggraver son état.  Je suis soulagée lorsqu’il m’informe qu’on se dirige vers le bar. Oui, soulagée est le bon mot, car s’il m’avait entraîné sur la piste de danse, je crois qu’il en serait mort. «Très juste!», lui répondis-je à sa remarque. C'est en effet l'intention qui compte.

Une fois arrivés, je me tourne vers l’homme au regard d’un bleu épatant qui m’accompagne. «Choisissez. Surprenez-moi. Vous semblez plutôt fort à ce jeu.», lui dis-je amusée. Puis, une idée me vient en tête. «Si vous êtes aussi curieux que moi, peut-être voudriez-vous qu’on se pose… disons 3 questions pour en savoir plus… qui ne demandent en aucun cas de dévoiler notre identité. Je vous laisserais commencer.», continuais-je en lui offrant un clin d’œil.

Pour voir la tenue de Magno.:
 

_________________________________


"Je sais que l’oubli est inévitable, que nous sommes tous condamnés, qu’un jour viendra où tout ce qu’on a fait redeviendra poussière, je sais que le soleil avalera la seule terre que nous n’aurons jamais."  ©️endlesslove.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
avatar


Allen Woods
ADMIN - FRÈRE ΔΥ
Je suis à Chicago depuis le : 01/10/2015 et j'ai déjà rédigé : 182 messages. J'ai : 21 ans d'après mes amis. Dans la vie, je suis : 1ère année d'économie

Feuille de personnage
Choses à savoir sur moi :
Mes amis & mes sorties:

MessageSujet: Re: 2. Bal masqué - Sujet commun   Mar 12 Jan - 18:12

J’allais déjà mal à ce moment là, mais une furie vint en rajouter une couche. Par chance, je n’étais pas la cible de la demoiselle mais son agressivité avait plombé une ambiance déjà terne. Elle s’en était prise à l’autre demoiselle avec qui j’avais entamé la conversation et je me contentai alors d’être spectateur du crêpage de chignon, incapable de réunir le courage nécessaire pour m’interposer. J’avais peur, oui « peur » était bien le mot, peur de prendre part à cet échange verbalement musclé. Cela ne me ressemblait pas du tout, mais j’étais incapable de faire autrement, pétrifié par je ne sais quoi. L’échange plus virulent d’un côté que de l’autre ne dura pas bien longtemps et la blonde m’offrit une information capitale sur un plateau avant de me percuter. La rousse, c’était Cherry, je ne l’avais pas reconnu, mais l’autre jeune femme oui. D’ailleurs, cette jeune femme en question, je l’avais reconnue, elle. C’était Sidney, j’en étais persuadé. La robe qu’elle avait choisi laissait sa longue paire de jambes clairement visible tandis que son masque cachait on ne peut mieux son visage, mais les jambes suffisaient, la voix aussi, bien qu’un peu étouffée. Ses jambes, en effet, j’avais longuement eu le temps d’apprendre à les connaitre et j’en étais arrivé à pouvoir les distinguer d’une autre paire de jambes. Réaliser cela me surpris, mais je n’en étais pas peu fier. Je souris en coin, mais sans pouvoir répondre à Sidney, Cherry s’adressa à nouveau à moi. Pris au dépourvu, j’acquiesçai simplement de la tête et la suivi pour l’accompagner à l’extérieur. Cependant, je n’avais pas la tête à rester dehors. Maintenant que j’avais repéré LA blonde et qu’elle ne m’avait pas reconnu, j’avais bien envie de jouer, malgré la difficulté à faire copain-copain avec autrui ce soir là.

Étrangement, une fois à l’extérieur, je me senti mieux, l’air frais m’avait sans doute fait du bien et j’étais à nouveau d’attaque. Je regardais Cherry sans lui révéler mon identité. Elle semblait mieux elle aussi mais était toujours aussi peu bavarde. Je pointai alors mon pouce derrière moi, par-dessus mon épaule et lui dit. Si tu me permets, j’vais retourner à l’intérieur, mon costume n’est pas le plus chaud qui soit. On pourra se recroiser dans la soirée. « Si tu me permets »… Quelle connerie ! Je n’attendis pas son approbation, tournai les talons et repris le chemin en sens inverse. Rentrer me troubla à nouveau, c’était décidément plus qu’étrange, mais je commençais à m’accoutumer à ce fait. Par chance, Sid n’avait pas bougé d’un poil, j’avais essayé d’être rapide. Elle m’effrayait toujours autant, mais j’étais en position de force en connaissant son identité. Ta robe te va très bien, tu es très belle dedans. dis-je de ma voix modifiée par le filtre qu’était mon masque. Je penchais la tête vers mon corps et réalisai à nouveau que j’étais totalement à côté de la plaque, chose qui ne me mit pas plus à l’aise, au contraire. Je n’ai pas compris le thème comme les autres visiblement mais je t’assure que je ne te tuerai pas, ce n’est pas au programme. Ton roi peut-être… Si tu en as un. Le rire niais qui suivit était des plus atroce qui soit. J’étais déjà mauvais dragueur au quotidien alors là, je faisais dans le très mauvais, la dentelle du déplorable. Elle allait me couper en petits morceaux comme elle l’avait fait avec la rousse, c’était sûr.

@A. Cherry Cavendish
@Sidney Arriston

_________________________________




- Enjoy your life anyway, you do not get out alive. -
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
avatar


Sander Jørgensen
ADMIN - CITOYEN DE CHICAGO
Je suis à Chicago depuis le : 30/11/2015 et j'ai déjà rédigé : 99

Feuille de personnage
Choses à savoir sur moi :
Mes amis & mes sorties:

MessageSujet: Re: 2. Bal masqué - Sujet commun   Mer 13 Jan - 12:40

Arrivés au bar, je ramenai le bras que j’avais passé dans le bas de son dos le long de mon corps. J’avais bien entendu essayé d’y poser ma main, mais ma propre réaction n’avait pas été des plus concluantes ; je n’avais donc même pas eu à me soucier de la réaction de la demoiselle si j’avais tenté un tel contact. Je n’eu pas le temps non plus de me demander pendant des heures « si j’avais ça, comment aurait-elle réagi ? » car en effet, la belle blonde me mit à nouveau un défi. Habituellement, ce genre de défi aurait fait ressortir en moi quelque chose de positif, ça aurait participé à mon intérêt pour elle, mais là, c’était moyennement le cas. Moyennement, oui, car d’un côté, il y avait bien mon naturel, celui qui aime les challenges, le côté joueur de ma personne mais de l’autre il y avait mon comportement tout nouveau que j’avais finalement mis sur le dos du masque. Choisir pour la jeune femme aurait pu être excitant mais là, c’était la peur de l’échec, de se tromper, de lui proposer quelque chose qu’elle n’aimerait pas, qui l’emporta. Je lui souris silencieusement puis me faufilai entre les personnes amassées au bar pour pouvoir commander

Une fois que la seule chose que ma cavalière pouvait voir de moi était mon dos, je fermai les yeux et pris une grande inspiration pour me détendre. Voilà, je me sentais mieux et le côté intéressant du choix pour elle avait repris le dessus. Cependant, lorsque le barman me demanda ce que je voulais, je commandai, par précaution, deux cocktails différents pour assurer le coup. Chemin inverse vers elle, je serrai les dents alors qu’il fallait malheureusement jouer des épaules pour s’extirper de cette masse d’assoiffés. A ses côtés, je lui tendis un verre au contenu allant du rouge grenadine à l’orange du même fruit. Tequila Sunrise pour vous, les couleurs chaudes de ce cocktail tranchent avec le bleu froid mais attirant de vos yeux. J’espère que vous apprécierez. lui dis-je en souriant avec facilité pour une fois. Tout de même joueur, je ne lui proposai pas mon Gin Fizz, pas tout de suite ; j’attendais de voir sa réaction satisfaite ou dégoûtée bien que l’une des deux me déplairait certainement et peut-être aurait-elle l’audace de demander à goûter le mien voire à échanger nos verres.

La suite des événements confirma que la charmante jeune femme était joueuse et que je lui accordais, en conséquence, un grand intérêt. J’avais déjà envie de passer la soirée avec elle, de la voir sans son masque et de la revoir ensuite en dehors de ce bal. Trois questions hein ? Voilà qui était intéressant. J’apprécie cette façon de faire ! répondis-je, enjoué comme un gamin à qui on proposerait une activité nouvelle et fortement plaisante. Alors… Dites-moi… Que faites vous ou voulez vous faire dans la vie ? Qu’est ce qui vous passionne ? Et enfin… quel est votre numéro de téléphone ? Mon large sourire trahissait la satisfaction que je ressentais après cette ultime question. Elle m’avait offert l’opportunité de poser cette question là, tant mieux, j’étais du genre opportuniste ! A vous de me répondre sincèrement et de me retourner trois questions.

@Magnolia A. White

_________________________________



« attention au méchant loup! »
La séduction suprême n'est pas d'exprimer ses sentiments. C'est de les faire soupçonner. - Jules Barbey d’Aurevilly ©️ .bizzle
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
avatar


Phoebe G. O'hara
SOEUR ΖΨ
Je suis à Chicago depuis le : 07/11/2015 et j'ai déjà rédigé : 1359 messages. J'ai : 25 ans d'après mes amis. Dans la vie, je suis : étudiante en astronomie

Feuille de personnage
Choses à savoir sur moi :
Mes amis & mes sorties:

MessageSujet: Re: 2. Bal masqué - Sujet commun   Mer 13 Jan - 18:25

Bal masqué
L’inconnu, la mâchoire serrée, revient vers moi en essayant tant bien que mal de se frayer un chemin à travers la foule. Les contacts aggravent son état, je prends donc note de ne pas trop le toucher. Il tient deux cocktails différents et je me demande, curieuse, lequel m’est destiné. Il répond à ma question en me tendant l’un d’eux en le nommant et insérant habilement dans la conversation un compliment à mon égard. Je le remercie, sourire aux lèvres, avant d’en prendre une gorgée. «Très bon choix. Merci pour le compliment, mais je dois ajouter, en toute sincérité, que vous n’avez rien à m’envier.», dis-je. En effet, rares ont étés les occasions où j’ai pu admirer des yeux d’un si joli bleu. D’ailleurs, je suis certaine qu’on peut facilement s’y perdre… Oublier le reste du monde. J’avoue que je ne m’attendais pas vraiment à ce que la soirée tourne comme ça quand je suis arrivée. Dire que j’hésitais à y participer. Maintenant, tout ce que j’ai en tête c’est de découvrir qui se cache sous ce masque…

C’est donc à ce moment que je lui offre d’avoir la possibilité d’en apprendre plus sur moi avec seulement trois questions. J’avoue, qu’en fait, l’idée est plutôt de ME donner l’opportunité de le connaître davantage, mais si cela peut lui être profitable par la même occasion… Il semble plutôt enthousiaste à cette idée et pose ses trois questions. Il affiche à la suite de cela un large sourire qui, je suppose, est dû à sa dernière question. «Vous semblez plutôt fier de votre coup», affirmais-je en riant. «Pour répondre à la première question, j’étudie présentement pour éventuellement devenir médecin. Ensuite, l’être humain me passionne: son fonctionnement et ses mystères. J’ai également développé une passion pour le sport avec le temps.», continuais-je. Je réponds par la suite à sa toute dernière question en énumérant mon numéro de téléphone, amusée. Je prends le temps d’y réfléchir un petit moment et je lui pose mes trois questions: «Pour commencer, que faites-vous dans la vie ou aspirez à devenir? Ensuite, quel est votre plus beau souvenir? Pour finir, qui est la personne qui vous inspire le plus?»

Pour voir la tenue de Magno.:
 

_________________________________


"Je sais que l’oubli est inévitable, que nous sommes tous condamnés, qu’un jour viendra où tout ce qu’on a fait redeviendra poussière, je sais que le soleil avalera la seule terre que nous n’aurons jamais."  ©️endlesslove.
Revenir en haut Aller en bas
avatar


Invité
Invité

MessageSujet: Re: 2. Bal masqué - Sujet commun   Sam 16 Jan - 17:33

IN


Le bal masqué ✽ Sujet commun



Je déambulais dans la salle des fêtes avec beaucoup de grâce, relookant avec insistance les garçons autour de moi. Je souriais poliment à certains d’eux, un certain garçon attira alors mon attention, je me mordillais alors instinctivement la lèvre et je savais déjà que j’en ferais mon entrée. Il avait l’air quelques peu perdu, ne sachant pas trop où aller, malgré son masque un peu ridicule en tête de chaton rose qu’est-ce qu’il est beau dans son costume… Je n’avais yeux que pour lui maintenant. Je me mettais alors à zigzaguer dans la salle pour que lui ne me voit pas, je me retrouvais rapidement derrière lui, j’allais susurrer quelques mots à son oreille lorsqu’il se tourna subitement me coupant dans mon élan. Ce fut alors avec étonnement que je me retrouvais directement face à mon bel inconnu, je ne voyais que ses yeux grâce au trou assez large que son masque avait. Il avait un de ses regards…. Le genre de regard qui ne laisse pas une fille froide, bien au contraire, son regard m’incita encore plus à vouloir en savoir plus sur lui.


Lui, contrairement à moi ne fut pas étonné de me voir, au contraire, il avait même l’air inquiet d’être tombé sur moi, il s’excusa alors de m’avoir bousculé. Je lui faisais alors mon plus beau sourire et jouait de mon regard « Ce n’est pas grave chaton… Ravie qu’un si bel homme tombe sur moi... » Oui, j’avais osé la référence à son masque de chat pour lui décrocher un sourire. Il me disait tellement quelques choses… Je ne savais pas d’où je le connaissais ou si ce n’était qu’une impression mais son sourire et ses yeux me disait drôlement quelques choses. Trêve de penser au comment du pourquoi, je lui disais alors « Je suis Bethanny Williams, à qui ai-je l’honneur de parler ? Si ce n’est pas indiscret… Peut-être préfère-tu garder l’anonymat ? » Je lui envoyais mon plus beau sourire digne d’une pub colgate et attendait avec impatience d’en savoir plus sur mon bel inconnu.

@Tomislav Savtchenko


© YUCK IT UP 2015

Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://yuck-it-up.forumactif.com/t2234-je-vous-emmerdes-et-je-re
avatar


Sidney Arriston
ADMIN - SANS CONFRERIE
Je suis à Chicago depuis le : 13/09/2015 et j'ai déjà rédigé : 540 messages. J'ai : 21 years d'après mes amis. Dans la vie, je suis : 2ieme année en Littérature Française

Feuille de personnage
Choses à savoir sur moi :
Mes amis & mes sorties:

MessageSujet: Re: 2. Bal masqué - Sujet commun   Sam 16 Jan - 18:09

Après avoir eu la peur de sa vie en se cognant à l’inconnu tout en noir, Sidney recula et se mit face à une Cherry qui en plus d’avoir la dégaine d’une carotte avait le teint vert… Elle était horrible ce soir, elle devrait rentrer chez elle au lieux de draguer tant bien que mal les gens présents. La rousse ne lui avait pas répondu, elle était surement trop peureuse pour ça, comme d’habitude. La seule chose que la carotte était capable de faire c’était de fuir. Quand elle demanda à l’inconnu de bien vouloir l’accompagner à l’extérieur prendre l’air la blonde ne put retenir de lâcher sarcastiquement un « Nunuche, en plus de ressembler à une carotte tu es d’une niaiserie… Va donc prendre l’air ça te fera du bien, tête de limace. » Sidney grimaça en la voyant s’éloigner et la regardait partir vers les terrasses de la salle. Elle eut alors une once de remord, elle n’était pas ici pour jouer les fouteuses de trouble et pourtant elle était aussi sympathique qu’un lutin grognon.

La blonde se retrouvait alors seul dans le coin, elle souffla un coup, le regard fixant les gens qui s’amusaient, elle se sentait bien seul maintenant… Elle se servit alors un verre de jus, déjà qu’elle était exécrable il valait mieux qu’elle s’en tienne pour le moment à des boissons non-alcoolisé. Le verre au bord des lèvres elle entendit alors quelqu’un parler au creux de son oreille, elle sursauta et son verre fini sa chute à ses pieds elle se retourna et se trouva alors face au garçon mal fringuée qui lui avait foutu la frousse quelques minutes plus tôt. Elle porta la main à son cœur et lui dit « Mon dieu, tu te fais un malin plaisir à me faire peur ce soir ! » Elle lui fit alors un sourire timide, oui, elle était intimidée par ce garçon et son costume, elle n’arrivait même pas à fixer son masque tellement celui-ci la troublée. Elle se contenta alors de regarder le déguisement du garçon face à elle en souriant, même lui se charrier de ne pas avoir compris le thème du bal elle mordilla sa lèvre en disant « Tu pensais faire un remake de la compagnie créole dans cette tenue ? » Malgré que ce garçon avait choisi le mauvais costume pour la soirée, elle le trouvait bien sympathique de revenir vers elle. « Si tu ne comptes pas me tuer… Alors on peut continuer à trainer ensemble ! » Sidney lui fit un clin d’œil et elle lui pointa du doigt l’endroit ou Cherry était parti se réfugier. « Elle est barbante cette fille avoue… C’est pour ça que tu l’as lâché pour moi ! Tu as directement su que j’étais bien plus intéressante ? Je rigole… Mais merci d’être revenue me voir… Je me sentais seul ici ! » Elle lui fit alors un sourire sincère et elle se mit à regarder ses chaussures toujours aussi gênée de ne rien apercevoir du garçon face à elle.


@Allen Woods
@A. Cherry Cavendish

_________________________________
Summer is coming with

Sidney Arriston
©️ minori.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
avatar


Sander Jørgensen
ADMIN - CITOYEN DE CHICAGO
Je suis à Chicago depuis le : 30/11/2015 et j'ai déjà rédigé : 99

Feuille de personnage
Choses à savoir sur moi :
Mes amis & mes sorties:

MessageSujet: Re: 2. Bal masqué - Sujet commun   Jeu 21 Jan - 1:26

Satisfait de moi ? Bien entendu que je l’étais ! Peut-être avais-je gaspillé ma dernière question mais au moins, malgré mon état, j’allais repartir de ce bal avec le numéro d’une demoiselle tout à fait charmante. Et ce numéro me permettrait bien plus qu’obtenir la réponse à une question, je pourrais tout lui demander, tout ! J’acquiesçai d’un simple geste de la tête pour lui confirmer ma satisfaction tout en conservant mon sourire qui illuminait mon visage. J’attendais donc impatiemment son numéro, mais ce n’était pas pour autant que je ne l’écoutais pas pour le reste, au contraire, je ne demandais que ça de la connaitre un peu mieux. Etudiante en médecine, c’était à la fois une bonne et une mauvaise nouvelle. Bonne car les étudiants de cette section était habituellement pour leur grande ouverture d’esprit vis-à-vis de leur corps et de celui d’autrui, surtout en situation de nudité. Mauvaise car elle était étudiante. En même temps, à un bal de l’université, il y avait quatre-vingt-dix pourcents de chance d’en croiser, mais pour un professeur, fréquenter une étudiante était un jeu particulièrement risqué, voir interdit. Mon poste d’enseignant n’était qu’un passe temps avant de prendre les rênes de l’entreprise familiale après tout ; le jeu, risqué ou pas, en valait clairement la chandelle du coup !

Deuxième information : sa philanthropie. Une personne empathique hein ? C’est vrai que je l’avais noté, elle qui était venu me voir. Mais ça, c’était peut-être le jeu des masques, elle confirmait donc qu’elle était comme ça au quotidien. Le sport, ça, c’était une information secondaire, mais qui expliquait tout de même sa ligne svelte et élancée. Mon sourire qui s’était fait discret repris des dimensions assez impressionnantes lorsque vint le moment du Graal, son numéro de téléphone. Je sortis mon téléphone d’une poche de mon costume et notai attentivement les chiffres avant d’enregistrer et de ranger le petit appareil rectangulaire là où je l’avais pris quelques secondes plus tôt sans lui donner mon numéro en retour. Vous connaîtrez bien assez vite mon numéro. dis-je en accompagnant ma phrase d’un clin d’œil.

Mon tour était venu, mais je ne voulais pas lui dire que j’étais professeur dans la même université qu’elle, même si elle devait s’en douter un peu. J’aspire à devenir un dirigeant d’entreprise modèle et à succès. J’ai cet esprit de compétition qui me guide et me pousse à être le meilleur, c’est d’ailleurs mon père qui est comme ça, ma principale source d’inspiration pour répondre à deux questions en une. Mon petit côté prétentieux caché par une soit disant ambition presque sportive de compétiteur, l’illusion était parfaite mais un jour elle verrait ma véritable nature, c’était inévitable. Quant à mon plus beau souvenir, je ne vais pas faire le séducteur lourd et aller jusqu’à dire qu’il s’agit de maintenant, non. Je pense plutôt que mon enfance, surtout à partir de la naissance de mon petit frère, quand nous étions insouciants et joyeux, naïfs, voilà mon plus beau souvenir. C’est vaste mais chaque moment de cette période est agréable à mes yeux. Je me sentais un peu mieux, peut-être était-ce l’alcool qui faisait cet effet positif sur moi, même si les cocktails n’étaient pas très forts, avouons le. Cette fois ci je posais franchement ma main dans le bas de son dos et marchai quelques mètres histoire d’éviter la foule agglutinée autour du bar. Ca vous dirait de convenir d’ores et déjà d’un prochain rendez-vous ? Je ne suis pas au meilleur de ma forme aujourd’hui et je ne voudrais pas que vous restiez sur une mauvaise impression. Disons… la semaine prochaine, je vous invite à dîner ou boire un verre, comme vous voulez. Tentée ?

@Magnolia A. White

_________________________________



« attention au méchant loup! »
La séduction suprême n'est pas d'exprimer ses sentiments. C'est de les faire soupçonner. - Jules Barbey d’Aurevilly ©️ .bizzle
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
avatar


Allen Woods
ADMIN - FRÈRE ΔΥ
Je suis à Chicago depuis le : 01/10/2015 et j'ai déjà rédigé : 182 messages. J'ai : 21 ans d'après mes amis. Dans la vie, je suis : 1ère année d'économie

Feuille de personnage
Choses à savoir sur moi :
Mes amis & mes sorties:

MessageSujet: Re: 2. Bal masqué - Sujet commun   Jeu 21 Jan - 16:24

En plus d’être mal fringué, j’avais un don particulier pour faire peur visiblement. Le verre de Sidney était le second que je voyais tomber près de moi. Coïncidence ? J’en doutais, mais du moment que ce n’étaient pas les jeunes femmes qui tombaient dans les pommes à mon passage, c’était tant mieux. La blonde que j’avais devant moi était magnifique et j’avais cette chance de connaitre son identité sans qu’elle ne connaisse la mienne, position de force. J’aurais peut-être pu plus en profiter si je ne m’étais senti si mal à ce moment là car oui, j’étais toujours tendu, mal à l’aise dès qu’il était question de relation sociale et là, ce n’était pas n’importe quelle relation sociale. C’était mon amie des quatre-cent coups, celle avec qui j’avais écumé les bars, les pistes de danses, les befores et les afters et avec qui j’avais même partagé mon lit… et ma salle de bain. Ces derniers détails n’aidaient pas à me mettre à l’aise, cependant bien qu’ayant été agressive avec Cherry, Sid se montra souriante et presque aimable avec moi. Étonnant, j’appréciais. Enfin son amabilité se résumait à accepter de rester en ma compagnie parce que le coup de la compagnie créole… C’était moyennement positif pour moi. Je l’avais cherché après tout, en venant habillé de la sorte, et la critique me fit finalement sourire à mon tour. Je pense que j’ai réussi mon pari, involontaire j’avoue, d’être différent.

Mon sourire s’effaça lorsque la blonde aborda le sujet de la rousse. Le sujet était sensible, pas parce que Cherry était ma meilleure amie, elle ne l’était pas d’ailleurs, mais plutôt parce que j’avais toujours eu du mal à dire… du mal justement, des autres. Voulant passer ma main derrière mon crâne, signe caractéristique de ma gêne, je fis tomber mon chapeau, révélant par la même occasion ma coiffure tout aussi caractéristique, bien qu’assez répandue chez les hommes. Ma couverture potentiellement trahie, je m’empressai de récupérer le couvre-chef et de le visser à nouveau sur ma tête. Je préfère ta compagnie, oui, c’est sûr. dis-je, malhabile. Avait-elle grillé mon identité ? Je le pensais, oui, mais rien ne sortait de sa bouche alors le doute était encore permis. Par mesure de précaution, je m’éclipsai un instant pour aller lui chercher un nouveau verre et en prendre un pour moi au passage. La traversée aller-retour de la foule d’alcooliques fut insupportable mais gérable, difficilement mais gérable tout de même. En revenant près d’elle, j’étais paniqué alors qu’il ne s’agissait que de mon identité, elle n’allait pas me bouffer pour ça. Je… Je t’ai repris la même chose. lui dis-je tout penaud.

@Sidney Arriston

_________________________________




- Enjoy your life anyway, you do not get out alive. -
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://yuck-it-up.forumactif.com/t2234-je-vous-emmerdes-et-je-re
avatar


Sidney Arriston
ADMIN - SANS CONFRERIE
Je suis à Chicago depuis le : 13/09/2015 et j'ai déjà rédigé : 540 messages. J'ai : 21 years d'après mes amis. Dans la vie, je suis : 2ieme année en Littérature Française

Feuille de personnage
Choses à savoir sur moi :
Mes amis & mes sorties:

MessageSujet: Re: 2. Bal masqué - Sujet commun   Ven 22 Jan - 12:19

Sidney toujours aussi concentré sur ses pieds, elle ne savait pas vraiment quoi dire ou faire, se contrôlant pour ne pas fixer la foule et se remettre à critiquer elle continua alors à contempler ses hauts talons, la blonde fut rapidement tirée de ses rêveries en trouvant à ses pieds le chapeau du mystérieux garçon. Elle leva d’abord les yeux vers lui, elle fixa sa chevelure, elle espérait y trouver des indices sur son identité juste en apercevant une coupe de cheveux, quelle imbécile qu’elle faisait, un million de garçon à Chicago avait des cheveux bruns de la sorte et coiffer de cette manière, elle baissa alors le regard et s’abaissa en même temps que le jeune homme pour ramasser son couvre-chef, le temps de poser sa main sur le chapeau elle se retrouva très proche du visage de celui-ci, elle ne put qu’apercevoir rapidement des beaux yeux bleu tirant vers le gris dans les minuscules trou que laissait le masque de l’inconnu. Elle bloqua quelques instants sur ce regard perçant, dommage pour elle, le garçon avait tiré rapidement vers lui le chapeau et le refixait sur sa tête, Sidney se releva gênée et lui sourit. « J’en sais maintenant un peu plus sur mon ravisseur… Brun et yeux clair ça réduit la liste des prétendants ! » à peine avait-elle dit ça que le garçon s’éclipsait vers le bar, avait-elle dit quelque chose qui ne lui avait pas plu ? Elle se senti alors mal, la seule personne qui voulait bien de sa présence venait de partir, la blonde soupira et tourna son regard ailleurs dans la salle.

Un verre se planta devant ses yeux, elle fronça les sourcils et leva le regard vers la personne qui lui présentait le gobelet, le retour de l’inconnu, Sidney ne put s’empêcher de sourire, un sourire sincère. « J’ai cru un instant que tu ne voulais plus rester avec moi… J’étais attristé par cette idée… Triste pendant 30 secondes hein… pas plus ! » elle ria de bon cœur, elle releva son masque et le positionna sur le dessus de sa tête, elle mourrait de chaud là-dessous, elle prit une gorgée de sa boisson et dit au garçon « Tu n’as pas chaud là-dessous ? » Sidney se peina à jeter un regard vers les gens qui dansaient, elle fut étonnée de pas les regardés avec un œil critiqueur, du moins, un peu moins, elle se focalisait un peu moins sur les détails, elle était même envieuse, les regardants s’amuser, danser tous ensemble. Elle n’avait pas eu de nouvelle ni de Tempérance, ni d’Addison et encore moins d’Allen. Elle était en solo ce soir. Elle se tourna alors sur un coup de tête vers le garçon qui fixait lui aussi la foule « ça te dirais de venir danser avec moi ? » Elle se mordilla la lèvre, en attendant sa réponse, ne pas voir le visage de l’homme l’intimidait toujours autant, ne pouvant pas savoir quelle expression se cacher sous ce masque après lui avoir posé cette question.

@Allen Woods

_________________________________
Summer is coming with

Sidney Arriston
©️ minori.
Revenir en haut Aller en bas
avatar


Invité
Invité

MessageSujet: Re: 2. Bal masqué - Sujet commun   Dim 24 Jan - 22:31

Le bal masqué ✽ Sujet commun


Caoimhe commençait à s'énerver. Pourquoi?

Parce que ce masque était bien beau, certes. Mais qu'est-ce qu'il était chiant lorsqu'elle voulait boire ou manger! A chaque fois, il fallait qu'elle le remonte, ce qui anéantissait totalement le fait de porter un masque. Quelle idée stupide, franchement!

Toutefois, elle se retint d'enlever ce satané masque parce que le jeune homme en face d'elle (@Seth McMillan) était très... Avantagé par la nature, dira-t-on. Elle pouvait voir ses yeux d'un bleu perçant à travers les deux fentes de son masque. Peut-être était-ce l'alcool qu'elle avait déjà ingéré, mais elle les trouvait presque hypnotisantes, ces mirettes. Il lui tendit un verre, qu'elle prit avec plaisir. La chaleur était presque insupportable dans le pavillon.

"Merci. Je suis sûr qu'il est très bon. Surtout si c'est toi qui me le conseille."

Ton cerveau disjonctait, c'était pas possible. A peine deux verres dans le nez, et tu étais déjà en train de draguer? Inconcevable.

La rousse releva ce satané masque, suffisamment pour porter le cocktail à ses lèvres et le boire d'un trait. Déçue d'avoir tout bu aussi vite, elle le lécha les lèvres pour retrouver le goût sucré et très plaisant du nectar qu'elle venait de boire.

"Excellent, oui... Cette soirée est surprenante, comme tu le dis. Aussi bien pour ses cocktails que pour ses invités."

Finalement, draguer quand on porte un masque est une bonne idée. Cela permet de se désinhiber tout en restant anonyme. Caoimhe venait enfin de comprendre pourquoi les trolls sur YouTube étaient aussi fiers d'ennuyer tout le monde... Ça avait un effet... Libérateur.

Ce qui serait encore plus libérateur, ce serait de ne plus avoir ce satané truc qui lui couvrait la bouche... Elle reposa son verre et leva le doigt devant le jeune homme.

"Attends une minute, veux-tu? Ce masque m'énerve!"

La jeune femme courut en dehors du pavillon et se mit en tête de chercher un bureau ouvert. Sa recherche se révélant infructueuse, elle alla dans les vestiaires et trouva enfin ce qu'elle recherchait: une paire de ciseaux. Après s'être dégotée un miroir dans les toilettes vides, Caoimhe s'appliqua à découper la partie inférieure de son masque, libérant sa bouche pour enfin la laisser respirer.

Quelques minutes plus tard, elle accourut devant le buffet avant de s'arrêter devant une chevelure familière. La brune avec le même masque qu'elle, ça n'était pas @Rose B. Grant? Elle lui fit un signe de la main avant de repartir vers son (pas si) nouvel ami. L'irlandaise déposa les ciseaux sur la table avant de se resservir la même boisson. Très colorée, elle lui laissa les lèvres rouges, comme si elle avait appliqué du rouge à lèvres avant de partir.

"Tu sais ce que tu devrais faire? Découper ce masque. Il est assez ennuyeux pour boire et manger, tu ne trouves pas? Je t'ai laissé des ciseaux si ça te tente..."

Ces sages paroles lui avaient donné soif. Elle s'approcha du grand brun et s'appliqua à passer tout près de lui afin de prendre la boisson verte qui lui donnait tant envie depuis son retour.

Déjà 4 verres dans le nez et elle en venait à tenter un inconnu? Du jamais vu!


© YUCK IT UP 2015

Revenir en haut Aller en bas


Contenu sponsorisé

MessageSujet: Re: 2. Bal masqué - Sujet commun   

Revenir en haut Aller en bas
 
2. Bal masqué - Sujet commun
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 4 sur 5Aller à la page : Précédent  1, 2, 3, 4, 5  Suivant

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
YUCK IT UP :: LES ARCHIVES :: Les archives :: Event - Le bal masqué-
Sauter vers: