Article #6

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage
Voir le profil de l'utilisateur
avatar


PlayBoy
INÉPUISABLE COLPORTEUR
Je suis à Chicago depuis le : 22/07/2015 et j'ai déjà rédigé : 32 messages. J'ai : unknown. d'après mes amis. Dans la vie, je suis : unknown.

Feuille de personnage
Choses à savoir sur moi :
Mes amis & mes sorties:

MessageSujet: Article #6   Jeu 17 Déc - 18:55

Blog du Playboy ✽ Article #4



Mon moment préféré ! Celui où je peux bitcher sur n’importe lequel d’entre vous, que je peux révéler ce que vous avez voulu garder coute que coute secret et qui m’intéresse d’autant plus ! Ce moment, c’est celui de mon article. Je sais que certaines personnes l’attendaient (im)patiemment pour pouvoir assouvir le soif de sang secrets. Ne me remerciez pas, je ne fais que mon travail ; ne m’insultez pas, respectez moi !

Des ragots, des ragots, toujours des ragots.


Pour commencer, je tenais à vous faire part d’une scène surréaliste. Le genre de choses qui vous scotchent littéralement, qui vous font perdre vos mots, qui vous laissent croire que oui, finalement, il doit bien y avoir une forme de vie extraterrestre et que ces derniers sont peut-être parmi nous ! Je ne vous parle pas de crop circles, de liquides non newtoniens ou de gravité inversé sur notre planète, non, je vous vous parle de deux Deltas qui bossent un week end à la bibliothèque ! Un week end ! A la bibliothèque ! Des Deltas ! Nan mais je crois que vous ne mesurez pas le caractère hallucinant de cette découverte… Vous ne comprenez pas mon état de choc. Les deux échappées des Zeta Psi sont @Ambrosia S. Collins et @Erin Z. Blake.Vous êtes démasquées mesdemoiselles ! Je sais maintenant que vous êtes des traitres à votre confrérie car, non, il ne viendrait pas à l’esprit d’un Delta normalement constitué d’aller s’enfermer à la bibliothèque un samedi. Vos camarades verts sont généralement plus habitués à essayer de rassembler leurs souvenirs ou à échapper à l’étreinte d’un lit trop collant ou encore à tenter de virer ce pic-vert qui s’acharne sur leurs boites crâniennes. Les Zetas vous féliciteront, les Deltas vous jugeront, pour ma part ça me fait plaisir de voir autre chose que du sexe ou des sentiments baveux. Ah mais attendez, ce n’est pas tout ! En me cachant derrière un bouquin non loin de leur table, j’ai entendu les deux jeunes femmes s’organiser une soirée entre filles, loin des bouquins, proche des bouteilles ! Bah voilà ! Chassez le naturel, il revient en Faucon Millénium !

Bon, je vous sens un peu déçus par cette entrée en matière très chaste, sérieuse, trop propre au final. Je vous ai trop habitués aux rumeurs de qualité, aux flagrants délits de parties de jambes en l’air et à la mise en lumière de couples voulant être discrets et autres tromperies. Vous en êtes devenus exigeants. Ce n’est pas un reproche, non, ça me motive d’autant plus, c’est bien, je vous aime. Ce qui va suivre devrait vous plaire tiens ! Je ne sais pas si vous avez entendu parler de ce gala organisé par les parents Wingfield. Non ? Je vais vous expliquer. Cette richissime famille a organisé un gala, sans véritable raison d’après mes informations, et seule la « Haute » y était conviée. Wingfield n’est pas un nom inconnu à vos yeux, tout le monde ou presque connait Ezrael, surtout vous mesdemoiselles, ne me le cachez pas. Celui que vous connaissez peut-être moins c’est @Elwyn J. Wingfield, son grand-frère et dans cette famille, il faut savoir que la séduction et la passion pour la gente féminine sont dans les gênes de tous les hommes, alors si Ezrael est un tombeur, imaginez son aîné. Le trentenaire participait à ce gala, sans doute forcé par ses parents de se montrer, lui le futur héritier de l’empire de spiritueux. Mais le brun n’a pas perdu sa soirée, ooooh non ! Caché parmi les photographes avec mon reflex dernier cri, j’ai pu m’immiscer dans l’immeuble et qu’ai-je vu ?! @Arizona H. Miller, elle aussi future héritière, mettre le grappin sur l’aîné Wingfield. Elle l’a choppé par le bras et l’a prestement amené avec elle dans l’ascenseur. SAUF QUE ! Sauf qu’en me rapprochant de la porte fermée de cet ascenseur, j’ai remarqué qu’il s’était arrêté bien avant l’étage où était donné le gala. Avec sa robe bien ouverte au niveau des jambes et l’appétit d’Elwyn qu’on peut imaginer avec le nom qu’il porte, j’ai ma petite idée sur ce qu’il se passe entre les deux. Une sorte d’amuse-bouche (comme on dit dans la Haute) qui régale d’autres parties du corps, @Dax-Newt Graskill appréciera. Affaire à suivre donc !

Après le grand, passons au petit. Les Wingfield sont décidemment une véritable mine de diamant pour moi. Je devrais créer une rubrique remerciements avec leur nom. Parce que oui, je vais encore parler @Ezrael A. Wingfield. Bien que son nom revienne souvent dans ces lignes, je sais que ça ne vous saoule pas mais qu’au contraire ça vous émerveille. Avec lui, il est rarement question de samedi studieux ou de bibliothèque, enfin si, mais pas pour y lire des livres par contre. Nouvelle proie au tableau de chasse : @Willoh H. Brown. Nouvelle ? Non, pas vraiment. Les deux jouent un jeu que je n’ai pas encore totalement déchiffré. Ils se tournent autour, s’envoient en l’air à l’occasion mais jamais ne se mettent ensemble. En même temps, d’un côté il y a un Wingfield, je ne vais pas re-expliquer ce que ça veut dire, et de l’autre, Willoh qui a un petit ami il me semble ! La passion du sexe, que voulez vous ? Les deux ne se sont pas retrouvés sous les draps cette fois, mais à un repas… de famille, celle de la jeune femme. J’ai vraiment du mal à comprendre, mais je crois que les deux se font passer pour couple aux yeux de leurs parents respectifs qui doivent s’en doute espérer un mariage entre bonnes familles. Oui ! Ca doit être ça ! Pas mal comme couverture, mais jusqu’à quand ? Qu’adviendra t-il quand Willoh croisera la route du grand-frère d’Ezra ou que ce dernier couchera avec la mère de la jeune femme, hein ? Je vous le demande ! En attendant, les deux font bonnes figures avant sûrement de s’éclipser pour passer directement au "dessert".

Terminons en douceur avec une note de verdure ! Vous vous souvenez quand j’ai surpris @Sidney Arriston sortir de chez @Allen Woods? Il s’avère que je suis parti un peu vite après avoir obtenu ce que je voulais. Mais comme le hasard fait souvent bien les choses avec moi, je suis retombé sur les deux ! En effet, satisfait de mon travail au moins aussi compliqué que celui d’Hercule lorsqu’il a du vaincre le Lion de Némée, j’ai décidé d’aller me reposer au bord du lac, dans un coin bien tranquille et arboré de Chicago. Arboré, oui, mais bien tranquille, que neni ! Après de longues minutes les yeux fermés, j’ai entendu des bruits de pas un peu plus loin, puis des voix, leurs voix ! Ni une, ni deux j’ai plongé dans un buisson pour les observer. Ça a d’abord commencé en partie de volley où j’ai pu apprendre qu’Allen n’était pas doué dans ce domaine (on ne peut pas être bon partout), jusqu’à ce que le ballon termine à l’eau. Héroïque le jeune homme a été le chercher mais avec une idée derrière la tête. Oui, en revenant monsieur s’est calé dans les bras de sa conquête avant de partir à l’assaut de sa bouche ! Je ne sais pas comment ça va se finir mais j’espère juste que le second round n’aura pas lieu dans le buisson où je me planque, la situation pourrait être cocasse !



Bande de cachotiers, vous n’avez pas honte ?

Les secrets tombant aussi vite que certain(e)s dans cette ville changent de lit pour hurler tout la nuit, je suis à nouveau mis à contribution pour vous offrir de nouvelles sucreries. L’inavouable est mis à la lumière et bientôt tout le monde vous connaitra parfaitement. Ayez crainte !

UNRANKED, SEXE, ALCOOL ET PARANOIA !

Les Unranked, bien que non rangés dans des cases comme leurs acolytes des autres confréries, pourraient cependant être définis comme « tarés », tout simplement. J’ai entendu par ci, par là, en laissant trainer mes oreilles un peu partout, que vous jugiez ce pauvre Allen qui a eu un accident de voiture sur son précédent campus et a renversé une étudiante en lui cassant une jambe au passage. Oui, c’est mal, vous avez raison, mais ce n’est pas le seul chauffard que compte le campus de Chicago. Un membre de cette confrérie non classée a donc conduit en état d’ébriété avancée et a eu un accident. Pas de blessé à déclarer mais l’intervention de la police. La personne dont il est question a eu plus de présence d’esprit que le jeune delta et a proposé à Monsieur l’Agent des faveurs sexuelles pour éviter la contravention. Oui, bon, « présence d’esprit », vous avez compris l’idée, on repassera pour l’intelligence de la personne. N’hésitez pas à demander au Doyen s’il recrute ses étudiants à l’éthylomètre, on ne sait jamais.

« Taré » peut aussi vouloir dire parano. Et l’exemple que j’ai sous le coude va vous en convaincre. Quoi que. Vous aussi vous êtes peut-être parano ! Toujours chez les Unranked une personne ne sa balade jamais sans sa bombe lacrymogène.  Moyen de défense sûrement, mais si c’était un outil d’agression ? Vous imaginez un peu cette personne gazer quelqu’un pour pouvoir lui faire des choses salaces ?! Plus agressif que le GHB puisque la personne souffre et est consciente de ce qui lui arrive ! Mais je divague, vague, car aux dernières nouvelles, c’est bien un moyen de défenses contre les étudiants dangereux ou alcooliques du campus.

Enfin, « taré » peut aussi vouloir dire coquin amnésique ! Vous aurez ainsi un bel aperçu des différents énergumènes qui trainent chez les Unranked. Le dernier membre de cette confrérie dont je vais parler s’est laissé aller aux plaisirs charnels avec une personne du même sexe que lui.  Une seule et unique relation homosexuelle, le genre de chose censé marquer quand on est hétéro. Bah non, cette personne n’en a aucun souvenir ! C’est que ça a du être mémorable dis donc ! Soit c’est l’alcool qui a encore frappé, soit l’expérience n’en valait pas du tout le coup. Je penche pour la première option, parce qu’oublier, franchement, même ma grand-mère de 92 ans a meilleure mémoire que ça !

Alcool toujours avec un membre des très respectables citoyens de Chicago. « Très respectables » c’est surtout très relatif quand il s’agit d’alcool. Vous en connaissez beaucoup, vous, des gens qui changent positivement le monde une fois bourré ou qui se sortent de la merde au lieu de s’y rouler dedans ? Non ? Moi non plus. Et ce n’est pas cette personne là qui va faire exception à la règle. Personne ne fait exception à cette règle. Bref. Cet individu « respectable » s’est marié, ivre donc, à Las Vegas. Pas besoin d’aller plus loin pour vous faire comprendre que nous sommes ici face à un cas de connerie pure. La connerie de base, certes, mais pure la connerie de base ! Pas de fioriture, un échec en bonne et due forme ! Je n’ai pas le nombre de jours exact mais ce mariage a pris fin en même temps que la troisième bouteille d’alcool fort pour oublier.

Ils vous avaient très certainement manqués depuis le temps que je n'ai pas parlé d'eux: les Unranked. Une femelle de cette confrérie qui ne cesse de défrayer la chronique, ma chronique. La demoiselle mystère n’a pas dérogé à la règle et c’est en toute innocence et certainement en mesurant pertinemment les conséquences qu’elle s’est tapée le boyfriend d’une amie à elle. Belle conception de l’amitié. Je doute que pour tout le monde un tel partage soit acceptable, mais bon, peut être que chez les Unranked les mœurs sont plus légères.

Dernier secret, celui d’un membre Kappa Alpha Psi ! Et quel secret ! Je termine en beauté, j’espère que vous saurez apprécier à sa juste valeur cet effort que je fais pour vous en vous laissant avec un bijou ! La vie étudiante, rythmée par les soirées, les dépenses en effets scolaires et les frais d’inscription tout sauf dérisoires poussent certains à bosser à côté de leurs études. Pendant que certains livrent les journaux, le lait, sont serveurs dans un petit restaurant de quartier, d’autres, comme ce jeune homme, choisissent d’être escort boy. A la base, monsieur ne voulait pas offrir de prestation sexuelle, juste sa compagnie mais la réalité du métier le rattrapant, il a fini par coucher avec l’un de ses clientes pour plus d’argent. Oui, il est bien question ici de relation charnelle tarifée et donc de prostitution. Le doyen accepte vraiment la crème de la crème de ce beau pays !





Rappelez-vous une chose: La découverte du secret d'un membre permet de rapporter 50 points à votre confrérie! Donc ouvrez l'oeil et envoyez un MP si vous avez une idée!
Et voilà, c'est terminé pour aujourd'hui. Mais vous savez que je reviendrai bientôt, avec des secrets encore plus croustillants et des histoires à dormir debout. Tout ce que vous aimez (et que j’aime aussi)!





Bisous du PlayBoy.
Réveille la pupute qui est en toi!





© YUCK IT UP 2015





Dernière édition par PlayBoy le Mer 6 Jan - 19:11, édité 2 fois
Revenir en haut Aller en bas
avatar


Invité
Invité

MessageSujet: Re: Article #6   Ven 18 Déc - 10:57

@Playboy, je suis contente de voir qu' @Ezrael A. Wingfield et moi on t'intrigue ! C'est flatteur que nous te laissions perplexe Wink
Continue de nous observer, peut-être que tu arrivera à éclaircir les choses nique

Sinon, comme toujours, je suis fan de ton article croustillant !
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
avatar


Arizona H. Miller
ADMIN - CITOYEN DE CHICAGO
Je suis à Chicago depuis le : 11/10/2015 et j'ai déjà rédigé : 157 messages. J'ai : 27 ans

Feuille de personnage
Choses à savoir sur moi :
Mes amis & mes sorties:

MessageSujet: Re: Article #6   Ven 18 Déc - 20:21

Ah ba voilà PlayBook est de nouveau amoureux mais cette fois d'Arizona

Attends un peu ça risque d'être intéressant pour la suite : l'ascenseur c est juste les préliminaire

et Dax on s'en fiche il m'aime pas mais peut - être que ça va l'énerver

je te kiffes toujours autant amour2 sautemouton et je vais encore trouver les secrets c est mon cadeau de Noël

_________________________________
eternity drop :: T’es cap toi de faire pleurer une fille le jour de son mariage, de rire quand t’es malheureux, de te taire pendant dix ans ? Dis moi, t’es cap’ ?:: by milka.
Revenir en haut Aller en bas
avatar


Invité
Invité

MessageSujet: Re: Article #6   Ven 18 Déc - 21:22

Moi et mon ego-surdimensionné, aimons apparaître dans ton blog ! Et oui, que veux-tu, il y a des avantages à être bon acteur... les parents vous fichent la paix quand il croit vos mensonges enfin qui sait, je finirais peut être marié à notre chère Willoh

Par contre, méfiez-vous du frangin... il aime les jeunes étudiantes !
Revenir en haut Aller en bas
avatar


Invité
Invité

MessageSujet: Re: Article #6   Sam 26 Déc - 19:17

@Ezrael A. Wingfield Tu ferais un mari exemplaire !
Revenir en haut Aller en bas


Contenu sponsorisé

MessageSujet: Re: Article #6   

Revenir en haut Aller en bas
 
Article #6
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1
 Sujets similaires
-
» Un article ecrit par Lesly Pean sur les elections.
» article sur haiti/tire de voltairenet.org
» Article pour celebrer le bicentenaire de la citadelle/tire d
» Un article pour le Roi Arthur !!!
» new republic article on Obama!!!

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
YUCK IT UP :: LE POINT COMMUNICATION :: Les blogs & sites web :: Le blog de PlayBoy-
Sauter vers: