(val) time is running out. (uc)

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
Aller à la page : 1, 2  Suivant
AuteurMessage


Invité
Invité

MessageSujet: (val) time is running out. (uc)   Jeu 3 Déc - 1:56

Valentin "Val" Young

Jeremy Allen White
Né le 11 octobre 1991 à Chicago (US), j'ai 24 ans et suis de nationalité américaine. Si vous voulez en savoir un peu plus sur moi, sachez que je suis plutôt pauvre et que je le vis pas trop mal, j'ai l'habitude ! Actuellement célibataire, je tiens à préciser que je suis plutôt du genre hétéro, même si j'suis déjà tombé sur un baobab par le passé.

Diplôme préparé : masterCycle & année d'étude : 2ème année (graduate)Cursus majeur : biologieSpécialisation : microbiologie, virologie, immunologie.

Personnalité & addictions

Drôle - 50%
Réfléchi - 60%
Créatif - 30%
Travailleur - 40%
Fêtard - 60%
Narcissique - 50%
Artiste - 10%
Amical - 70%
Jaloux - 40%
Méfiant - 50%
Sportif - 60%
Prude - 20%
Généreux(se) - 50%
Têtu - 60%
Hautain - 50%
Séducteur - 50%
Honnête - 60%
Joueur - 70%
Alcool : 70%Drogues : 60%Sexe : 50%

Renseignements multiples
Pourquoi avez-vous choisi d'étudier à l'université de Chicago ? Parce que c'est le plus près de chez moi. La fac, c'est du grand luxe pour un gamin des quartiers suds. Les mômes finissent plutôt serveurs ou dealers. Au mieux, ils se lancent dans une entreprise dans le bâtiment et embauchent des clandestins qu'ils sous-paient pour finir leurs mois sans se faire des bleus à la ceinture. Moi, j'ai eu du cul. J'suis né avec un brin de jugeote dans le crâne et un peu d'ambition. J'ai pu obtenir mon diplôme au lycée et la bourse pour la fac. Mais partir plus loin que Chicago ? Non merci. J'ai besoin de pouvoir rentrer chez moi quand je veux, ou quand la famille a besoin de moi. J'compte pas faire mon difficile : je sais bien la chance que j'ai de pouvoir aller à la fac. Alors, le département de biologie de chicago me va parfaitement.

Quelles sont vos sources de financement universitaire ? Après l'obtention de mon diplôme, j'ai pu devenir boursier. Trop de bonnes nouvelles d'un coup. J'me suis demandé où était l'arnaque. Oh, il y en avait bien une : pour continuer à avoir mes bourses, il me fallait décrocher au moins un B de moyenne à mes examens. Pour le glandeur que je suis, ça fait mal, comme annonce. Mais je m'y suis fait. A vrai dire, ça m'a obligé à m'investir vraiment dans la fac. J'ai trouvé un boulot à la bibliothèque la première année, pour payer le loyer, les extras, tout ça. Depuis que j'ai quinze ans, j'me débrouille pour obtenir des petits boulots en tous genres. J'ai un cv bien fourni, même si les expériences n'ont rien de longues ni de sérieuses.

Que pensez-vous du système de confrérie ? A vrai dire, ça m'est assez peu familier. L'idée d'un groupe pour aider à la vie étudiante, pour ne pas se sentir seul loin de chez soi, avoir l'impression d'appartenir à quelque chose... j'ai le sentiment que c'est plutôt surfait. Si je n'avais pas eu à m'y joindre lors de ma première année, peut-être ne l'aurai-je jamais fait. La confrérie se veut une petite famille, mais la mienne est trop proche pour que le subterfuge fonctionne. Toutefois, rejoindre une confrérie m'a permis de m'investir davantage dans l'université, de trouver du soutien lorsqu'il m'en fallait.

D'ailleurs, faites-vous partie d'une confrérie ? Si oui, depuis combien de temps ? En me pointant pour la première fois à la fac, je pensais poursuivre ma petite routine de zonard un peu plus malin que la moyenne, fumer mes bédos et boire mes bières, bosser à la dernière minute et réussir malgré tout. Faut avouer que je me suis planté. En plus, fallait que j'obtienne ce B de moyenne et j'ai cru ne pas m'en sortir. De fil en aiguille, j'ai rejoint   les kappa alpha psi. Mon seul ami de l'époque, le pote de fumette, y était. J'ai passé une année de bizut assez agitée. Entre les cours d'un côté, la famille de l'autre, le bizutage avec tout ça, j'ai lutté pour garder la tête hors de l'eau. Heureusement, j'ai pris le bizutage tel qu'il doit être pris : sur le ton de l'humour et un peu à la légère. Mais mesurer l'aire de la pièce principale avec des allumettes, ou suivre l'un des membres à la trace pendant une journée vêtu en petit lapin mignon grognon... c'est vraiment barré. Et ce genre d'idées loufoques, ça a ponctué mon année. Mais j'ai aussi très vite compris que même si j'avais des réticences au départ, la confrérie pouvait être un atout majeur dans ma vie étudiante déséquilibrée. J'ai longtemps marché à reculons, cette année-là. J'exécutais mon bizutage sans tellement mon convaincre de la nécessité de mon appartenance à cette nouvelle famille. Je ne traînais qu'avec mon pote de dope. Je n'étais proche d'aucun frère ni d'aucune soeur dans la confrérie. J'étais un peu un électron libre. Beaucoup se sont demandés pourquoi j'avais intégré une confrérie si c'était pour ne pas y prendre part. Je ne savais pas non plus, jusqu'à la deuxième année. Sans trop m'en rendre compte, je me suis mis à côtoyer une fille de la confrérie. J'ai dû à plusieurs reprises gérer des soucis avec les nouveaux bizuts. Je n'avais rien demandé, mais me voilà intégré à la famille. Enfin non, à la confrérie. Je suis un peu à part. Je refuse de parler de frères ou de soeurs pour parler des autres membres. Etrangement, personne ne m'en tient rigueur. Peut-être est-ce parce que les ΚΑΨ sont des marginaux, que finalement, je suis à ma place parmi eux ? Ou parce que ça fait déjà six ans que j'y traîne ma carcasse. Une chose est sûre : en posant mes fesses à la fac, je ne pensais pas rejoindre l'un de ces groupes pseudo-élitistes et sectaires comme on entend parler dans les journaux. Je n'ai même pas vraiment choisi, j'ai juste surfé sur les meilleures vagues pour obtenir les meilleurs bénéfices. Et finalement, le magouilleur que je suis est bien tombé. Parmi les siens, les malchanceux, impopulaires, pas-si-riches ou bizarres.  

Moi c'est okaane !
J'ai vingt-deux ans, je suis une fille et je vis en france. J'ai découvert le forum parce que Lux est làààà  What a Face et je le trouve beau, clair, assez intriguant pour que je daigne pointer sur un city ! Sinon, je serai connecté(e) tous les jours ou presque et je devrai pourvoir RP environ une à deux fois par semaine.



Dernière édition par Val Young le Ven 11 Déc - 2:42, édité 6 fois
Revenir en haut Aller en bas


Invité
Invité

MessageSujet: Re: (val) time is running out. (uc)   Jeu 3 Déc - 2:43







Biographie
« M'man, tu te rappelles quand j'étais petit ?
-Ouais, t'avais l'air d'une taupe avec tes binocles. 
-J'ai jamais eu de lunette, m'man.
-Ah, j'ai dû confondre avec ta sœur. »

J'suis né dans un van. Un van, c'est pratique. Il n'y a qu'à chauffer le moteur pour que toute la maison démarre. Mais un van, c'est petit. Trop petit, pour sept. Au départ, quand il n'y a que deux enfants et deux parents, ça sent déjà mauvais. Le tabac, la bière, la sueur et les couches qui tardent à être changées. Liv, elle avait déjà deux ans quand je suis né. Elle en avait trois quand la famille s'est encore agrandie. Retour de couche, à ce qu'il s'est dit. Et me voilà avec une sœur d'à peine dix mois de moins que moi. Et puis, les années ont passé. Peut-être a-t-on tous les trois naïvement cru qu'on resterait cinq à vie. Ou qu'on serait un de plus, mais jamais les mômes que nous étions aurions pensé qu'on pourrait n'être plus que quatre. Pourtant, les signes étaient là. Sa voix trop grave, sa toux si sèche qu'il s'en arrachait la gorge, ses dents jaunes et son haleine fétide. Lui, il devait le savoir mais il a jamais pensé à nous le dire. Alors, il est tombé un dimanche, il est mort le vendredi.
M'man, elle a été très triste. Elle a pas été beaucoup au van, elle préférait le bar. Pas les mêmes lettres, ça a dû jouer. De toute façon, on était assez grands pour prendre soin de nous. Liv, moi et Eli, on s'est débrouillés, avec nos dix, huit et sept microscopiques années. Sauf qu'à un moment donné, les gens l'ont remarqué, qu'on était un peu tout seul dans le van. Ou peut-être ont-ils plus remarqué que maman était un peu trop au bar. Un jour, il y a une dame qui est venue nous chercher. On a fini avec Eli dans une maison trop bien rangée avec un couple de gens trop propres sur eux. Liv, elle était ailleurs et l'on ne savait pas où. On a flippé, quand nos faux parents ont dit qu'ils voulaient nous adopter. Mais notre mère est revenue nous chercher, avec Mike. Mais qui est Mike ? Le frère, sosie juré craché de notre père. Sur le coup, Eli a cru que c'était P'pa. Il a fallu qu'elle l'entende parler, le Mike, pour réaliser qu'elle se trompait, les larmes au bord des yeux. Mike, il nous a beaucoup aidé. Grâce à lui, on a retrouvé Liv. On a quitté le van pour une maison. Notre vie a ressemblé à quelque chose d'à peu près normal. Mike, il est resté un an, le temps de remettre M'man sur des rails plutôt stables. Oh, évidemment, il a toujours resté quelques soirées trop alcoolisées et d'autres rails que ceux qu'elle devait suivre. Mais nous n'avons plus jamais été placés nulle part. Oncle Mike, il est souvent revenu nous voir. Il est nageur, selon M'man. Alors, il nous a emmené à la piscine, nous a aussi forcé à faire du sport. Quand il venait, on était sûrs qu'on allait faire un truc génial. J'ai toujours adoré Mike. Surtout qu'autour de moi, à part mes potes de l'école, il n'a jamais eu beaucoup d'hommes. Alors Mike... ouais, ça a toujours été un modèle. Mon modèle.
A un moment, le ventre de notre mère s'est arrondi de nouveau. On s'y attendait pas des masses, surtout qu'il n'y avait personne dans sa vie. Personne a ramener dans son lit. Personne qu'on ait vu, plutôt. Puis, on a accueilli deux nouvelles têtes. Chuck et Jimmy. Une p'tite fille et p'tit mec. Deux nouveaux Young dans la fratrie. Je me demande si ce ne sont pas les enfants de Mike, parfois. Personne ne me l'a vraiment confirmé, mais c'est ce que mon intuition me souffle. Chuck et Jimmy, ils ont dix ans de moins que moi. Mais malgré l'écart, j'ai toujours considéré ces deux morveux comme mes frères et sœurs. Un jour, Mike s'en est allé lui aussi. Et il n'est jamais revenu. Entre temps, il a eu un accident duquel il n'est pas sorti. De lui, je ne garde qu'un grigri. Mais je me refuse à le céder à quiconque.
A l'école, au collège, j'ai essayé de pas faire de vagues. J'étais malin, oui. Assez pour obtenir de supers notes, ne pas me faire trop emmerder par les profs avec ça. J'ai toujours eu assez de problèmes de comportement pour en rajouter avec les bulletins.
A partir de treize ou quatorze ans, je me suis débrouillé pour obtenir de l'argent et aider M'man. Liv le faisait déjà, Eli a suivi. Les joies de la vie de pauvres.
Au lycée, je jonglais avec l'école d'un côté, le boulot de l'autre. J'ai appris à devenir astucieux, à éviter certaines embrouilles et à prendre des risques utiles pour d'autres. Les priorités, ça devient comme une évidence quand on vit ma vie.
J'ai obtenu mon diplôme sans efforts. Si j'en avais fourni, j'aurai pu demander une grande université, bien meilleure que celle de Chicago. Peut-être ai-je quelques regrets, au fond. Mais en même temps, je me serai refusé à partir trop loin. Ma famille, c'est tout ce que j'ai. La faculté, je pensais que ça serait simple. Que je trouverai un job comme je l'ai toujours fait, que je me trouverai des potes comme à l'habitude, avec lesquels j'irai me saouler, fumer quelques joints, que j'aurai des nanas motivées à écarter les cuisses en échange d'une clope ou deux, et qu'entre tout ça, j'aurai mes semestres sans vraiment travailler. Conneries. J'ai dû me tuer à la tâche pour payer ma vie étudiante, bosser plus dur que dur pour obtenir des notes suffisantes. Je me suis pris de beaux vents, me suis fait avoir sur les plans dope. Puis, je me suis rapproché de l'un de mes collègues, petit clopeur fumeur de bédo. Il appartenait à cette fraternité, les kappa alpha psi. Au départ, j'ai résumé ça à une secte d'étudiants. Mais j'ai fini par squatter, parce qu'ils organisaient des trucs intéressants. Finalement, j'ai été bizuté comme un novice. Et la suivante, après m'être donné tant de mal pour valider ma première année, j'étais d'office chez les kappa alpha psi. La confrérie m'a pris beaucoup de temps, et m'a donné plus encore. Toutefois, la troisième année, les allers-retours jusqu'à chez moi ont été nombreux, mais moins nombreux que ceux entre l'université et l'hôpital. Mon frère, Jimmy, a eu un cancer. Une leucémie prise en charge très tôt contre laquelle il se sera battu bravement. La chimio, ça nous a tous détruit. Mais Jimmy s'en est sorti. Et notre quotidien a repris. Je garde un œil sur lui. Sur Chuck et Eli aussi. Je suis l'homme de la famille, maintenant que P'pa est mort. Que Mike est mort.




(+)
j'ai commencé doucement mais sûrement à écrire ma fiche.
je suis à la recherche de liens, d'amitiés qui dateraient de quand val était môme, dans les quartiers suds. ou plus récemment, depuis qu'il est à la fac. ça fait déjà six ans god. faudrait aussi des histoires de love, de cul, de dope. j'suis ouverte à tout, n'hésitez pas à me mp si ça vous branche. I love you


Dernière édition par Val Young le Ven 11 Déc - 2:40, édité 5 fois
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://yuck-it-up.forumactif.com/t2212-lux-2-0-the-robot-unicorn


Lux Ó Cearnaigh
FONDATRICE - NOTRE MÈRE A TOUS
Je suis à Chicago depuis le : 03/06/2011 et j'ai déjà rédigé : 3705 messages. J'ai : 24 ans d'après mes amis. Dans la vie, je suis : doctorante (troisième année) en ingénierie, spécialisée en robotique

Feuille de personnage
Choses à savoir sur moi :
Mes amis & mes sorties:

MessageSujet: Re: (val) time is running out. (uc)   Jeu 3 Déc - 9:40

Bienvenue parmi nous !
C'est drôle tiens, ton personnage fait les mêmes études que celles que j'ai faite Du coup il nous faut un lien héhé, même si Lux est un peu plus vieille. Tout va dépendre de la confrérie en fait, mais j'ai en tout cas une petite idée de lien donc j'te MP de suite

Bon courage pour la suite de ta fiche en tout cas (et n'oublie pas les majuscules, c'est important grammaticalement What a Face)

_________________________________
Revenir en haut Aller en bas


Invité
Invité

MessageSujet: Re: (val) time is running out. (uc)   Jeu 3 Déc - 11:28

Bienvenue parmi nous :)
Revenir en haut Aller en bas


Invité
Invité

MessageSujet: Re: (val) time is running out. (uc)   Jeu 3 Déc - 12:37

merci à vous. I love you

pour la confrérie, j'pensais aux kappa alpha psi. mais à vrai dire, ce ne serait pas par grande conviction de la confrérie, plutôt par intérêt.
de toute, je vais finir ma première partie et monsieur le doyen ou mon cher président verront pour ma p'tite bouille.

(et promis, j'vais rajouter les majuscules. en rp, je les mets tout le temps mais hrp, j'ai pris la mauvaise habitude. )
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur


Phoebe G. O'hara
SOEUR ΖΨ
Je suis à Chicago depuis le : 07/11/2015 et j'ai déjà rédigé : 1359 messages. J'ai : 25 ans d'après mes amis. Dans la vie, je suis : étudiante en astronomie

Feuille de personnage
Choses à savoir sur moi :
Mes amis & mes sorties:

MessageSujet: Re: (val) time is running out. (uc)   Jeu 3 Déc - 13:18

Bienvenue sur YIU! love
Bonne continuation pour ta fiche

_________________________________


"Je sais que l’oubli est inévitable, que nous sommes tous condamnés, qu’un jour viendra où tout ce qu’on a fait redeviendra poussière, je sais que le soleil avalera la seule terre que nous n’aurons jamais."  ©endlesslove.
Revenir en haut Aller en bas


Invité
Invité

MessageSujet: Re: (val) time is running out. (uc)   Jeu 3 Déc - 15:38

Bienvenue ici ! nique
Je ne connais pas ton vava, mais il est très mignon nique
Revenir en haut Aller en bas


Invité
Invité

MessageSujet: Re: (val) time is running out. (uc)   Jeu 3 Déc - 15:41

merci à vous deux. I love you I love you

willoh (j'aime le prénom, cey dingue), il joue dans la série shameless us. mais c'est encore un inconnu pour qui n'a pas vu la série donc normal que sa bouille te dise rien. mais ceci dit, je le trouve aussi adorable.
Revenir en haut Aller en bas


Invité
Invité

MessageSujet: Re: (val) time is running out. (uc)   Jeu 3 Déc - 16:02

La coïncidence...
Je l'ai découvert hier ce petit, en regardant Shameless à la télé justement...

Et Lux elle t'a balancée.
Toi, tu as été sur CTR! stress
T'étais qui?
(Moi, j'étais Victoire. Et y a quelques anciens du fo' ici... Razz)

Bienvenue chez les fous mon tout mignon, et bon courage pour la fiche! superhéro
Tu verras, ici c'est pas mal aussi.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://yuck-it-up.forumactif.com/t2212-lux-2-0-the-robot-unicorn


Lux Ó Cearnaigh
FONDATRICE - NOTRE MÈRE A TOUS
Je suis à Chicago depuis le : 03/06/2011 et j'ai déjà rédigé : 3705 messages. J'ai : 24 ans d'après mes amis. Dans la vie, je suis : doctorante (troisième année) en ingénierie, spécialisée en robotique

Feuille de personnage
Choses à savoir sur moi :
Mes amis & mes sorties:

MessageSujet: Re: (val) time is running out. (uc)   Jeu 3 Déc - 16:09

Comment ça j'ai balancé ? Wait, I'm an angel !

_________________________________
Revenir en haut Aller en bas


Invité
Invité

MessageSujet: Re: (val) time is running out. (uc)   Jeu 3 Déc - 16:20

oh vic. ** **
bah lux elle veut que je mène l'enquête pour tous vous découvrir, et vous attraper, (pokémon !) donc je dirais rien. mon identité cutzeropienne est un mystèèère. What a Face

oui, il y avait des épisodes hier soir. en zappant, j'ai vu
mate, c'est de la bombe cette série. :moustache:

(et merci pour le bienvenue aussi I love you)
Revenir en haut Aller en bas


Invité
Invité

MessageSujet: Re: (val) time is running out. (uc)   Jeu 3 Déc - 18:09

Haha, je vais voir avec ton pseudo alors.

Et puis c'est bien que tu les attrapes tous mode Pokemon.
Et je ne te donnerai pas d'indice!
Je t'ai déjà offert le premier Pokemon (moi)!

J'ai hâte de savoir qui tu es, en tout cas.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur


Addison G. Cunningham
ADMIN - SANS CONFRERIE
Je suis à Chicago depuis le : 02/08/2015 et j'ai déjà rédigé : 1459 messages. J'ai : 23 d'après mes amis. Dans la vie, je suis : 6ème année en Criminologie et science du comportement

Feuille de personnage
Choses à savoir sur moi :
Mes amis & mes sorties:

MessageSujet: Re: (val) time is running out. (uc)   Jeu 3 Déc - 20:58

Bienvenuuuuuuuuuuuuuuuuuuuuuuuu parmi nous amour2
Bonne chance pour ta fiche I love you

_________________________________

- Les amours de ma vie ! -
Revenir en haut Aller en bas


Invité
Invité

MessageSujet: Re: (val) time is running out. (uc)   Jeu 3 Déc - 21:17

Welcome Here ^^
Revenir en haut Aller en bas


Invité
Invité

MessageSujet: Re: (val) time is running out. (uc)   Ven 4 Déc - 1:47

merci vouuuus. I love you

quelles belles gueules.
Revenir en haut Aller en bas


Contenu sponsorisé

MessageSujet: Re: (val) time is running out. (uc)   Aujourd'hui à 1:25

Revenir en haut Aller en bas
 
(val) time is running out. (uc)
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 2Aller à la page : 1, 2  Suivant
 Sujets similaires
-
» Our time is running out [ Silk ].
» IV, 2. Time is running out (D1, Bloom, Sappho, Tywin)
» *Time is running out* {Ezreal&Irélia}
» Who is running Haiti for whom?
» Seize the Time!An essay by Cynthia McKinneySeptember 19, 2008

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
YUCK IT UP :: LES ARCHIVES :: Les archives :: Les fiches périmées-
Sauter vers: