Bitch, please. + Eden (scénario Olli)

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
Aller à la page : 1, 2  Suivant
AuteurMessage


Invité
Invité

MessageSujet: Bitch, please. + Eden (scénario Olli)   Sam 14 Nov - 20:06

Eden Reed Clarck

Bridget Satterlee
Né(e) le 15 janvier 1996 à Sacramento, j'ai 19 ans et suis de nationalité américaine. Si vous voulez en savoir un peu plus sur moi, sachez que je suis plutôt modeste ++ et que je le vis bien, même si deux trois billets en plus ne me dérangeraient pas ! Actuellement célibataire, je tiens à préciser que je suis plutôt du genre hétéro... Désolée d'avance pour les cœurs brisés.

Diplôme préparé : bachelorCycle & année d'étude : Undergraduate, deuxième annéeCursus majeur : SportSpécialisation : Patinage artistiqueCursus mineur : Danse

Personnalité & addictions

Drôle - 85%
Réfléchie - 80%
Créative - 90%
Travailleuse - 90%
Fêtarde - 50%
Narcissique - 66%
Artiste - 80%
Amicale - 60%
Jalouse - 62%
Méfiante - 93%
Sportive - 100%
Prude - 50%
Généreuse - 20%
Têtue - 100%
Hautain(e) - 50%
Séducteur(trice) - 70%
Honnête - 70%
Joueuse - 50%
Alcool : 70%Drogues : 00%Sexe : 40%

Renseignements multiples
Pourquoi avez-vous choisi d'étudier à l'université de Chicago ?
Elle-même ne savait pas réellement pourquoi elle avait foutu les pieds dans cette ville. Certes Sacramento n'était pas la ville la plus attractive du monde, mais bon sang, qu'elle l'aimait. Elle l'aimait presque plus encore que son fond de teint YSL, acheté fraîchement la veille après une rude bataille avec une autre cliente. Elle l'aimait sa ville, celle qui l'avait vu grandir, qui lui avait offert une vision sur le monde, qui l'avait accueilli sur ses toits pour qu'elle regarde les étoiles. Elle l'aimait certes, mais elle l'aimait moins que son grand frère. C'était lui qui avait été la motivation de son départ pour Chicago. Elle voulait le retrouver, le serrer une nouvelle fois dans ses bras et sentir son odeur, écouter à nouveau son rire. Alors c'est pour ça que Clarck a ramené ses fesses soigneusement rangées dans un short en simili cuir à Chicago, parce qu'apparemment l'amour fraternel est plus fort que son amour-propre de diva, et ça, qui l'aurait cru honnêtement ? Pas même le curé du coin de la ville qui la voyait tous les dimanches.

Quelles sont vos sources de financement universitaire ?
Eden avait la chance d'avoir une famille qui puisse la soutenir financièrement, autrement dit merci papa, merci maman. Si la môme avait dû se débrouiller seule, elle se serait retrouvée dans un quartier aussi malfamé que le Bronx. Le genre de quartier ou des voitures brûlent, ou le tu comptes plus de clochards et de blaireaux en grandes troupes habillés de sweats et de bandeaux à la Tupac que de gens normaux insérés dans le monde du travail. Si elle n'avait pas eu ses parents elle serait sûrement la fille du guichet à Macdo sans sourire au regard suppliant de détresse et au timbre agacé. Elle serait la première à pleurer en rentrant chez elle, recroquevillée dans son lit après avoir passé des heures sous la douche pour enlever cette maudite odeur de friture. Elle aurait été plus tard la vieille qui détruit les espoirs des enfants en leurs racontant les pires histoires du monde..Ah, non, pas besoin d'être pauvre, seule et vieille pour faire ça, elle le fait déjà, avec un grand sourire carnassier en plus.


Que pensez-vous du système de confrérie ?
Le système de confrérie, c'est bien le genre de trucs débiles et superficiels dont raffole Eden. Chacun dans son coin à la Clash Of Clan, elle trouvait ça plutôt marrant cette mini guerre (et surtout les sales coups possibles qu'elle et sa bande pouvait faire sans impunité hé!) mais surtout cette stigmatisation de chaque membre. Il est vrai que madame Eden adorait avoir l'ascendant sur les autres, c'était vital pour elle, l'impuissance lui donnait la nausée. Alors être entourée de nombreuses filles comme elle ne pouvait qu'être jouissif pour l'égo de la madame aux cents vernis. Les confréries étaient un lieu de partage mais elles représentaient également une réelle famille. Cependant, pas si sans cœur que ce qu'on pourrait croire, la rousse avait du mal à accepter que certains se sentent mal à l'aise dans leur confrérie ou tout simplement exclu. Elle détestait ça la solitude, et le fait d'y penser lui donnait toujours les mains moites avec une saleté de démangeaison dans le cou. Enfin, tant que ça ne lui arrivait ni à elle ni a ses frères, finalement elle n'en avait rien à faire pour dire vrai. Egoïsme, quand tu nous tiens.

D'ailleurs, faites-vous partie d'une confrérie ? Si oui, depuis combien de temps ?
La confrérie qu'Eden avait toujours convoité était les ALPHA OMICRON PI. En regardant la brochure de l'université, elle l'avait pensé, elle l'avait crié, elle l'avait dit : « JE VEUX Y ÊTRE. » Quitte à se casser un ongle en route elle n'avait pas eu peur de se jeter dans la fosse aux lionnes pour y parvenir. Une fois qu'Eden avait un objectif en tête, impossible de le lui sortir tant qu'elle n'a pas fait ce que devait faire. Parce qu'Eden c'était un peu la fausse gosse de riche 2.0 qui parle dernier Iphone ou dernière collection Karl Lagerfeld certes, c'était surtout une férue du travail, une vraie acharnée mais surtout une perfectionniste à en crever. L'échec elle ne connaissait pas et elle s'employait à tout faire pour ne pas le connaître. Non, ce n'était pas la petite branleuse de 2015 qui comptait sur les autres pour réussir, se reposant honteusement sur ses acquis, clope à bec à marmonner « Toute façon, suffit de sortir le porte-monnaie mon pote! ». Tout ce qu'elle avait elle le devait à elle-même. Rentrer dans cette confrérie n'avait pas été une partie de plaisir, mais chaque défi qu'elle avait pu relever elle l'avait fait avec brio, se fourrant dans les pires situations possibles. Des coups de moins bien elle en avait eu, mais notre diva nationale aux ongles lacérés n'avait pas pleuré une seule larme, même si elle avait mal, même si c'était trop, même si elle voulait tout lâcher parce qu'elle ne s'en sentait plus capable. Elle avait tout fait, de la balade en pleine nuit en chemise de nuit, de la course pour aller récupérer un objet chez les sigma ou encore de porter un T-shirt avec marqué "BITCH" dessus (bien qu'entre nous Eden y avait pris un malin plaisir) pendant toute une journée. Mais elle avait tout subi, du réveil en fanfare, de la chambre mise sans dessus-dessous, de la douche à la farine, de la peur bleue qu'elle a eu en pensant qu'on lui avait coupé les cheveux. S'il fallait qu'elle pleure quelque part, ce serait chez elle seule ou avec son frère, les autres pouvait « s'enfoncer un doigt là ou je pense » avant de voir ne serait-ce que la moindre marque de faiblesse. Les princesses aussi savent se défendre. Finalement l'année de bizutage fut compliquée, mais Eden s'en sortit plutôt bien à la fin. Mais vraiment à la fin. Cependant elle vous dira que cette année s'est déroulée sans encombres, et avec son sourire en coin elle rajoutera même un « trop facile, même. » parce que c'est Eden et parce qu'elle est comme ça : fidèle à elle-même.


Biographie

EDEN.

« Eden ? Je l'adore, elle est trop drôle et complètement barrée cette meuf, la dernière fois elle m'a dit que si un jour elle avait des seins aussi gros que ceux de Kim K. c'est que soit elle était devenue milliardaire, soit elle avait trouvé un mec pas trop laid qui crache le blé ! » Sa meilleure amie.

« Ouais, c'est une petite conne superficielle celle-là, la dernière fois je l'ai vu mettre du vernis en plein cours, si elle avait eu un sèche-cheveux à proximité elle l'aurait utilisé ! » Comment il s'appelle lui déjà ?

« Ed.. ? Eden.. ? C'est qui celle-là ? » clairement, un ignorant. Qui ne connaît pas Eden Clarck?

« Une vraie geek, toujours pendue à son téléphone, j'ai jamais su si elle se regardait dans sa caméra frontale ou si elle envoyait des messages. Peut-être qu'elle faisait les deux, mais je penche surtout pour la caméra frontale si vous voulez mon avis. »  l'autre conne du fond de la classe.

« La rousse là ? Mouais, pas mon style. » Toute façon lui, il n'aime pas les rousses. Ca manque de rousses sur cette planète.

« Une très bonne élève, très studieuse et jamais en retard dans son travail. Le seul problème d'Eden c'était bien sa manie de devoir constamment parler, une vraie pipelette celle-là, elle ferait parler un mort. Je l'ai toujours trouvé touchante, surtout quand elle a présenté son poème à la fin de l'année. Magnifique poème sur le manque. Je crois que ça parlait de son frère..Elijah? Encore quelques vers et j'aurais versé ma larme. Et elle aussi d'ailleurs. » Son professeur de lettres.

« Typiquement le genre de filles que j'adore, le genre inaccessible où faut ramer longtemps pour avoir un baiser. A notre troisième rendez-vous, c'était bien la première fois que je voyais Eden Clarck se relâcher. Dommage qu'elle soit partie à Chicago, je l'aimais bien cette nana. » Son possible crush.

« Une petite prodige du patin, elle m'avait dit qu'elle avait enfilé un patin pour la première fois en étant toute petite, quelle grâce, quelle élégance, quelle maturité! Je ne lui souhaite que le meilleure à cette gamine, c'est une vraie acharnée du travail, on pouvait rester quatre heures sur la glace sans qu'elle s'arrête, grogne ou se plaigne. Son visage se transformait pendant qu'elle patinait, vous voyez ces gens « qui vivent le truc intensément » ? Ca c'était Eden, si elle continue sur cette voie elle peut facilement se retrouver aux Jeux Olympiques. » Son ancien entraîneur.

« Je la connaissais pas vraiment mais du peu que je l'ai vu j'ai chialé de rire avec elle. Cette fille peut te sortir des répliques complètement inventées au point que tu sais même pas si elle a consommé un truc ou pas. Entre nous, la première fois que je l'ai vu j'ai cru que c'était l'une de ses grognasses à la rich kids qui pétaîent plus haut que leur cul. Finalement c'est une fille simple, un peu malade dans sa tête, mais simple quand même. Et tellement drôle, Eden c'est pas vraiment elle qui a sa langue dans sa poche, elle a quand même réussi à dire au gérant du bar de « bouger son putain de gros cul » pour servir madame. Sa bouche est un flingue, clairement. » Un pote de beuverie.

« Quelle connasse celle-ci, je la déteste! Elle m'a volé mon mec! » Rectification, son mec est venu à elle, nuance. Pas de sa faute s'il pensait plus avec son chibre qu'avec sa tête.

« Moi ce que j'aimais bien chez elle, c'était son frère jumeau. Carrément bandant. J'étais jalouse d'elle, moi aussi j'aimerais bien avoir une relation aussi fusionnelle avec mon frère! » La sérial chaudasse de Sacramento.

« Je crois que c'est impossible d'aimer Eden quand on la connaît pas.. Elle est tellement..tellement.. elle, tellement détestable, mais aussi tellement attachante. C'est la nana un peu trop sûre d'elle qui a conscience de l'atout de son physique. Le genre de nana que t'as pas envie de te mettre à dos pour  éviter un pourrissage médiatique. Et à côté de ça, ça peut être le petit sucre toujours là pour toi qui t'apporte un chocolat chaud quand t'es malade, qui t'appelle à une heure tardive si t'en as envie, qui te jugera pas malgré tes erreurs. Ca c'est la Eden que peu de personnes connaissent. » Son jumeau.

« Il paraît qu'elle a perdu sa virginité avec un mec plus vieux qu'elle, si ça se trouve c'était un des amis de son frère jumeau qui sait! » Si c'était le cas, elle lui aurait dit pauvre con. Elle lui aurait même dit en rigolant.

« Eden ? C'est pas celle qui a la moitié de son Ipod rempli de rap? Haha, le choc quand les gens ont vu qu'elle n'était pas si princesse qu'elle pouvait le faire croire ! » Anonyme.

« La première fois que j'ai vu Eden gênée c'était quand par hasard sa jupe s'était soulevée à cause d'un coup de vent, la terreur a traversé son regard le temps d'une seconde, avant qu'elle se reprenne. Elle avait tourné la tête et comme si de rien n'était avait lancé « Bah quoi ? Vous n'avez jamais vu un cul? » Mais même si elle avait fait semblant, on avait tous vu sa gêne et ça, Clarck ne le supportait absolument pas. » Le mateur qu'avait vu toute la scène.

« Moi, la première fois que j'ai vu Eden pleurer c'était quand elle était arrivée deuxième à une compétition de patinage. Elle pleurait toutes les larmes de son corps parce qu'elle n'était pas première. Vous imaginez, combien de filles auraient voulu être à sa place ? La deuxième place ce n'était pas pour elle, ce qu'elle voulait c'était la gloire et la récompense. Elle avait jeté ses patins violemment au sol pour aller se réfugier près de son frère jumeau. M'enfin juste après elle avait quand même dû aller les chercher, parce qu'elle pouvait pas décrocher comme ça la Eden. Elle pouvait pas décrocher sur une défaite. » Sa meilleure amie.

Eden c'est trois lettres dans l'alphabet, c'est des rumeurs à longueur de journée. C'est la fascination ou l'agacement à l'écoute de son prénom, c'est des yeux qui se lèvent ou des sourires qui s'esquissent. Eden c'est la crinière rousse qu'on n'arrive pas à suivre dans la cour tellement elle s'agite, c'est la persévérance, et la fatigue inexistante après des heures à douiller. C'est le petit grain de sel qui vient se mêler dans chaque histoire, surtout celles de ses frères, c'est la curieuse et la commère qui fait la pluie et le beau temps sur les réputations. C'est le visage aux traits durs qui en une fraction de secondes peut illuminer la planète par son sourire. C'est l'humour décalé basé sur le sarcasme et l'ironie, c'est  la jalousie et la possessivité maladive. C'est celle qui ne dira jamais à personne qu'elle est attachée par peur d'être délaissée. C'est la morte de faim sur la patinoire qui sera rassasiée qu'après avoir gagné, c'est les coupures aux jambes, les bleus aux genoux, les courbatures du lendemain. C'est l'impatiente dans le café qui veut sa boisson avant tout le monde, c'est l'odeur à la noix de coco, le déo à la fraise. C'est l'accro de twitter et la détractrice de facebook, l'ange d'instagram et la bienfaitrice de Snapchat. C'est l'hésitation devant le placard pour choisir ses affaires, la meilleure conseillère pour acheter des affaires. C'est le bon public des films en noir et blanc muets et la critique de tableaux. C'est le rap mais aussi disney, c'est la jumelle faussement maléfique au sourire parfait. C'est la fierté de la famille par son talent, c'est la pression qu'elle porte, le perfectionnisme et l'exigence, c'est 1m70 pour 55 kilos, c'est la voix un peu cassée à la Sia mais la chanteuse du dimanche. C'est le regard un brin espiègle et le romantisme pendant les soirées, c'est la rose rouge et les bougies parfumées. C'est les cheveux dans le vent et la mèche rebelle pendant l'hiver. C'est celle qui n'a couché qu'une seule fois et qui a du mal à réellement se donner. C'est celle qui ne sait pas quoi faire avec ses sentiments et qui se braque, c'est le cupidon des autres. C'est les livres français dans la main, du Maupassant en passant par du Baudelaire, c'est le masque qu'on aimerait bien voir tomber.

Eden c'est tout ça, c'est tout et n'importe quoi, comme vous, comme moi.


Moi c'est      !
J'ai 18 ans, je suis une fille et je vis en France. J'ai découvert le forum y'a quelques temps et je le trouve toujours aussi sympa ! Sinon, je serai connecté(e) 5J/7 et je devrai pourvoir RP environ 2 fois par semaine.



Dernière édition par Eden R. Clarck le Dim 15 Nov - 17:55, édité 8 fois
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur


Phoebe G. O'hara
SOEUR ΖΨ
Je suis à Chicago depuis le : 07/11/2015 et j'ai déjà rédigé : 1359 messages. J'ai : 25 ans d'après mes amis. Dans la vie, je suis : étudiante en astronomie

Feuille de personnage
Choses à savoir sur moi :
Mes amis & mes sorties:

MessageSujet: Re: Bitch, please. + Eden (scénario Olli)   Sam 14 Nov - 20:18

Bienvenue sur YIU!!! love J'espère que tu te plairas ici! :DD
Tu as un très joli prénom! han Bonne continuation pour ta fiche!

_________________________________


"Je sais que l’oubli est inévitable, que nous sommes tous condamnés, qu’un jour viendra où tout ce qu’on a fait redeviendra poussière, je sais que le soleil avalera la seule terre que nous n’aurons jamais."  ©endlesslove.
Revenir en haut Aller en bas


Invité
Invité

MessageSujet: Re: Bitch, please. + Eden (scénario Olli)   Sam 14 Nov - 21:29

Merci beaucoup amour2
Revenir en haut Aller en bas


Invité
Invité

MessageSujet: Re: Bitch, please. + Eden (scénario Olli)   Sam 14 Nov - 21:44

Pas mal la soeur de mon bizuteur
BIENVENUE SUR YIU coeur

Amuse-toi bien ici. **
Revenir en haut Aller en bas


Invité
Invité

MessageSujet: Re: Bitch, please. + Eden (scénario Olli)   Sam 14 Nov - 21:54

LAISSEZ PASSER bave zen saute Calin1 cours youpi2 tousenssemble ! BIENVENUE par ici la plus belle amour4 J'aime le début de ta fiche, j'adore même, ça colle complètement au personnage, tellement hâte d'en lire plus ! Bref, t'es magnifique et n'hésite pas à trouver le chemin de ma boîte MP surtout tousenssemble amour2


Et Alistair, pas touche
Revenir en haut Aller en bas


Invité
Invité

MessageSujet: Re: Bitch, please. + Eden (scénario Olli)   Sam 14 Nov - 22:38

Alistair + T'es pas mal toi aussi

FREROOOOOOO
Contente que le début te plaise, c'est le plus important! Je me gênerais pas pour t'harceler alors
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://yuck-it-up.forumactif.com/t3043-jules-haynes-i-thought-i-


Jules Haynes
NEW COMER
Je suis à Chicago depuis le : 01/11/2015 et j'ai déjà rédigé : 1331 messages. J'ai : 24 ans

Feuille de personnage
Choses à savoir sur moi :
Mes amis & mes sorties:

MessageSujet: Re: Bitch, please. + Eden (scénario Olli)   Dim 15 Nov - 9:26

Bienvenue sur YIU :)
Tellement canon Bridget !

_________________________________

Think Less, Live More
“Skateboarding doesn’t make you a skateboarder.  Not being able to stop skateboarding make you a skateboarder.”
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://yuck-it-up.forumactif.com/t2212-lux-2-0-the-robot-unicorn


Lux Ó Cearnaigh
FONDATRICE - NOTRE MÈRE A TOUS
Je suis à Chicago depuis le : 03/06/2011 et j'ai déjà rédigé : 3705 messages. J'ai : 24 ans d'après mes amis. Dans la vie, je suis : doctorante (troisième année) en ingénierie, spécialisée en robotique

Feuille de personnage
Choses à savoir sur moi :
Mes amis & mes sorties:

MessageSujet: Re: Bitch, please. + Eden (scénario Olli)   Dim 15 Nov - 12:09

Bienvenue parmi nous ! I love you

_________________________________
Revenir en haut Aller en bas


Invité
Invité

MessageSujet: Re: Bitch, please. + Eden (scénario Olli)   Dim 15 Nov - 12:26

Welcome here hi
Revenir en haut Aller en bas


Invité
Invité

MessageSujet: Re: Bitch, please. + Eden (scénario Olli)   Dim 15 Nov - 12:43

OMG  stress stress stress
A ce qu'il paraît on a un lien toi et moi
Bienvenue chez les fous !   coeur  coeur  coeur  Très bon choix de scénario, y a la famille Clarck au complet ça y est
Et très bon choix d'avatar aussi, j'adore bave
Revenir en haut Aller en bas


Invité
Invité

MessageSujet: Re: Bitch, please. + Eden (scénario Olli)   Dim 15 Nov - 13:37

Merci à tous **

Charlie, je viens compléter la famille Et toi et moi on va avoir un lien qui déchire tout même les strings de grand-mères :moustache:
Revenir en haut Aller en bas


Invité
Invité

MessageSujet: Re: Bitch, please. + Eden (scénario Olli)   Dim 15 Nov - 17:17

Bonjour bonjour!
Capute le retour!

Bon, je viens ta valider à la place de Gabriella.
Et en fait, il me manque quelque chose avant de te valider chez les Alpha.
Juste quelques exemples des bizutages que tu as subi, et c'est bon!
(Parce que tu en parles des bizutages, mais sans donner d'exemples. Et ça, c'est dommage.)
Donc tu modifies ça un petit peu, et je reviendrai (sous Caoimhe ou le Doyen, je ne sais pas encore) pour te valider. I love you

Bref.
Rebienvenue chez les fous Eden, et bon courage pour la fiche! superhéro
Revenir en haut Aller en bas


Invité
Invité

MessageSujet: Re: Bitch, please. + Eden (scénario Olli)   Dim 15 Nov - 17:56

Mouahaha, merci Cacao :moustache:
Du coup, j'ai modifié
Revenir en haut Aller en bas


Invité
Invité

MessageSujet: Re: Bitch, please. + Eden (scénario Olli)   Dim 15 Nov - 18:06

Tout est parfait maintenant!
Tu es du genre tenace Erin! Et tu as compris la mentalité des Alpha: ne pas montrer ses sentiments. Surtout pas devant eux.
Avec une soeur aux griffes aussi acérées, la confrérie vient de gagner une membre indispensable.
Bienvenue chez les Alpha Omicron Pi!
Revenir en haut Aller en bas


Invité
Invité

MessageSujet: Re: Bitch, please. + Eden (scénario Olli)   Dim 15 Nov - 18:13

Haaaaa, te voilà chez les Alpha petite princesse ** Je passe pour signifier que ta fiche me convient parfaitement pour la validation finale
Revenir en haut Aller en bas


Contenu sponsorisé

MessageSujet: Re: Bitch, please. + Eden (scénario Olli)   Aujourd'hui à 13:30

Revenir en haut Aller en bas
 
Bitch, please. + Eden (scénario Olli)
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 2Aller à la page : 1, 2  Suivant
 Sujets similaires
-
» [Scénario] Le trésor de capitaine Gang-Plank
» Scénario : Attaque à la lisière de Fangorn (S.D.A)
» [Scénario] Vol
» Hawkmoon : scénario Premier (2)
» [Scénario] La voix des Damnés

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
YUCK IT UP :: LES ARCHIVES :: Les archives :: Les fiches périmées-
Sauter vers: