Arly - J'suis pas ton prince charmant

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
Aller à la page : 1, 2  Suivant
AuteurMessage


Invité
Invité

MessageSujet: Arly - J'suis pas ton prince charmant   Mer 21 Oct - 14:01

Arly TaylorHogan

Zippora Seven
Né(e) le 7 juillet 1993 à Charleston, j'ai 22 ans et suis de nationalité américaine. Si vous voulez en savoir un peu plus sur moi, sachez que je suis plutôt riche, très riche, trop riche et que je le vis plutôt mal (sauf quand il faut de l'argent) ! Actuellement en concubinage avec un panda (célibataire) , je tiens à préciser que je suis plutôt du genre pansexuelle... Désolé(e) d'avance pour les cœurs brisés.

Diplôme préparé : doctoratCycle & année d'étude : Première année; GraduateCursus majeur : MédecineSpécialisation : PédiatrieCursus mineur : Biologie

Personnalité & addictions

Drôle - 60%
Réfléchie - 75%
Créative - 70%
Travailleuse - 80%
Fêtarde - 65%
Narcissique - 60%
Artiste - 30%
Amicale - 90%
Jalouse - 50%
Méfiante - 70%
Sportive - 80%
Prude - 20%
Généreuse - 70%
Têtue - 90%
Hautaine - 10%
Séductrice - 70%
Honnête - 40%
Joueuse - 20%
Alcool : 70%Drogues : 0%Sexe : 50%

Renseignements multiples
Pourquoi avez-vous choisi d'étudier à l'université de Chicago ? Premièrement pour éviter de croiser plus longtemps mes parents. J’avais besoin de m’éloigner et même si ce n’est pas à l’autre bout du monde, je le concède, je ne me voyais pas rester à Charleston. Deuxièmement, il est vrai que l’université de Chicago faisait partie de mes meilleurs choix. N’étant pas du genre à pinailler, je n’ai pas vu l’intérêt de chercher ailleurs. Sans compter que le cursus de médecine m’a particulièrement tapé dans l’œil, alors me voilà.  

Quelles sont vos sources de financement universitaire ? L’avantage quand papa et maman ont une belle fortune, c’est au moins qu’on est dispensé de trimer comme d’autres étudiants pour payer à temps les taxes. De ce côté-là, j’ai toujours été tranquille bien que ça ne me déplaise pas de trouver quelques petits jobs durant certaines périodes plus relaxes. Etant quelqu’un qui remonte facilement ses manches ça ne me dérange nullement après il est vrai que lorsqu’on n’est pas dans le besoin ça change absolument tout. Résultat, j’essaie de me débrouiller par mes propres moyens la plupart du temps mais le gros des factures est délégué à mes parents.

Que pensez-vous du système de confrérie ? Les confréries c’est une bonne initiative sans pourtant forcément approuver cette façon de diviser les étudiants par des caractéristiques bien que dans un sens cela paraisse logique. Je m’y suis sincèrement intéressée à mon arrivée à l’université sauf qu’au départ j’étais bien partie avec une bonne petite résolution de me concentrer uniquement sur mes études et c’est ce que j’ai fait. Oui, je sais, c’est la résolution qu’on se donne tous et qu’on ne respecte jamais sauf que le temps passait et à force l’idée m’est sortie de la tête.  Voilà donc pourquoi, je suis sans confrérie et cela ne me gêne pas plus que cela honnêtement. Du moins jusqu’à présent, nous verrons bien pour la suite.

D'ailleurs, faites-vous partie d'une confrérie ? Si oui, depuis combien de temps ? Non, je ne fais partie d’aucune confrérie même si j’admets y avoir pensé très sérieusement.

Biographie


Ce n’est pas toujours évident de raconter son histoire. En vrai, c’est ce que je déteste le plus raconter ma vie et c’est ce que les gens apprécient le plus.  Oh je sais bien, c’est nécessaire et je vais le faire au mieux pour que vous puissiez cerner à quel point ma vie est fichtrement intéressante ou non, à vous d’en juger. Alors, alors par où commencer ? Je suis née à Charleston un 7 juillet 1993. Mes parents ont déjà eu un enfant avant moi donc pour eux,  il s’agissait d’une routine bien que l’on dise que chaque naissance est différente. Ce qui n’est pas totalement faux puisque je leur ai donné un peu de fil à retordre en effet j’étais bien décidée à naître le 7 juillet alors que l’on attendait ma frimousse que trois semaines plus tard. A part ce petit désaccord sur le planning tout allait bien pour moi et ma mère. Maintenant que la naissance c’est fait, parlons de mon enfance. J’ai grandi bien entouré par un grand frère aimant et parfois très chiant, un frère quoi et bien sûr mes parents.  Ce n’était pas une enfance parfaite mais pas non plus une expérience traumatisante en soit - quoique pour les parents des fois ça peut l’être. Une mère avocate et un père sénateur, le combo parfait par excellence pour ne manquer de rien sauf peut-être de temps. Oui, ce facteur là franchement est un sacré point à revoir dans mon enfance. En effet, mes parents n’étaient pas souvent présents pour mon frère et moi. On a un peu grandi sans eux, sans les souvenirs qui vous marque réellement comme aller au zoo, au ski... etc. Non à la place on avait droit à « promis mes chéris, la prochaine fois on y va. » ou les journées avec le portable à la main à l’affût du moindre message. Il est bien difficile de dire que je ne leur en veux pas. Il est vrai qu’ils ont vraiment essayé d’être des parents parfaits, il faut bien leur laisser ce mérite.

Cependant, en grandissant on se rend compte que le chien ce n’est pas vraiment un cadeau mais plutôt une façon d’acheter notre affection et là, ça fait mal. Oh oui vraiment cette période on l’a très mal vécu eux et moi. Mais avant de parler conflit restons dans le côté des licornes, des dessins animés et tout ça. Petite, je me passionnais pour un peu tout sauf ce qui était clairement trop pour moi,  exemple :  la danse classique, j’ai jamais pu. Non à la place, je préférais l’athlétisme, le volley, le badminton, le hip-hop, le foot, vous l’aurez compris une petite fille sportive qui remue toujours. Mon seul regret est de n’avoir jamais pu mettre les crampons sur un terrain de football américain ou agripper une canne de hockey avant mon adolescence. Et oui étrangement mes parents trouvaient que c’était un peu trop dangereux pour leur benjamine. Le fait d’avoir un grand frère tout aussi remuant a très certainement influencé ce côté de ma personnalité, mais ça m’est resté et le sport est essentiel pour moi surtout lors des trop-pleins d’émotions ou d’énergie, c’est toujours mieux que de casser la tronche au premier qui passe, non ? Ou de perdre des dents en essayant de le faire à quelqu’un d’autre, on est d’accord. Non ce n’est jamais arrivé, huhu. Si l’on parle un peu de mon caractère, j’étais le genre de gamine à être survoltée, à passer du rire à je-boude-dans-mon-coin montre en main, mais dans l’ensemble je ne vois rien de vraiment frappant. Quoique si ! Une autre révélation choquante, avec mon frère on jouait souvent à se battre et bien sûr je gagnais toujours mais.... quelle ne fut pas ma surprise de réaliser qu’il me laissait la victoire. Voilà, mon égo en avait déjà pris un sacré coup durant mon enfance. A l’école, je n’étais pas la meilleure et de très loin et oui aussi étonnant que cela puisse paraître je galérais vraiment pour atteindre la moyenne. Le fait que mes parents ne se sentent concernés que lors des réunions n’aidait pas vraiment à me motiver. Au lycée par contre j’ai eu une sorte de déclic et je me suis prise d’affection pour les études enfin pour certaines branches - il ne faut pas abuser. Et là, papa et maman semblaient plutôt ravis de voir que j’avais tout de même hérité d’un cerveau sauf que nos rapports se dégradaient de plus en plus.

Je crois bien que les hormones n’étaient pas totalement étrangères à nos prises de bec d’ailleurs. Comme je l’ai dit précédemment ce n’était pas les plus belles années que celles de mon adolescence. Mes parents aiment dire que j’ai simplement filé du mauvais coton, traîner avec les mauvaises personnes etc. Et bien sûr on les croyait. Mais non, c’était juste la phase je me rends compte que mes parents ont vraiment merdés mon enfance avec leurs boulots respectifs à notre détriment. Bon ce n’était qu’une raison parmi d’autres, le fait d’avoir un caractère fort et d’avoir grandement tendance à contredire l’autorité parentale en faisait surtout parti j’avoue volontiers. En clair, ce qu’il se passait c’est que je me la jouais rebelle dans le vent, vous voyez le genre ? Sans jamais être dans l’excès non plus certes mais au début c’était de petits retards puis je squattais ailleurs, je faisais ce qu’il me plaisait pour faire simple. Mais cette vie ne me convenait pas tellement - la phase les erreurs de jeunesse d’Arly Hogan. Heureusement je n’ai pas ramené de marmots à la maison. Bon on va tout se dire ce n’est pas mon genre ça autant je trouve les bébé adorables, autant je ne me vois pas en pondeuse - pas encore, peut-être jamais. Ils sont très bien chez les autres pour le moment. Malgré tout j’ai la tête sur les épaules et je ne ferai jamais quelque chose qui me déplaira  - caractère de m*** très certainement oui. On s’en doute donc nombreuses prises de tête avec mes parents durant de longues années pour tout et rien d’ailleurs. J’ai réussi à encastrer la voiture dans un arbre, je crois bien que mon père ne s’en est toujours pas remis. Non ce n’est pas que je roule mal - quoique bien possible, méfiez-vous - j’ai juste essayé en vain de me convaincre que peut-être ils réagiraient. Alors oui, ils ont réagi mais ce n’était pas ce que j’attendais d’eux. Au lieu d’être punie durant 365 jours, j’aurais aimé un désolé d’avoir été des parents médiocres, désolé de t’avoir acheté avec des jouets, désolé de vouloir régenter ta vie... rancœur tenace la petite oui.

Au final, j’ai poursuivi ma croissance et ma grande maturité (huhu) m’a permise de mettre le côté rebelle à la poubelle et de simplement poursuivre ma vie. J’utilise leur fric quand bon me semble, je joue à la petite fille parfaite quand il le faut et basta. Ma vie est bien plus simple depuis mon entrée à l’université croyez-moi. Je rêvais de rejoindre mon frère qui n’avait plus les parents sur le dos bien qu’il ait toujours été moins rancunier que moi, peut-être est-ce simplement moi qui suis  juste trop égoïste au final. Enfin bref, passons.

Je ne vais pas mentir en disant que j’ai toujours su que je voudrais être médecin en fait absolument pas, j’ai décidé de mon cursus alors qu’il ne me restait que quelques jours pour m’inscrire. Ce n’est pas un choix hâtif malgré ce que l’on pourrait croire après cette déclaration, c’est juste que j’ai longuement hésité avec la psychologie. Puis finalement après mûre réflexion passer des heures à écouter les problèmes des gens disons que ça m’a un peu refroidit, malgré le côté intéressant des cours. Evidemment ce n’est pas que cela, mais nous n’allons pas chipoter à moins que quelqu’un souhaite me taper pour mes propos. Résultat, j’ai embarqué toutes mes affaires direction chicago avec un grand sourire et hasta luego. Heureusement mes parents n’ont pas pleuré sur mon choix de filière. A mon arrivée je n’étais pas exactement à mon aise et j’ai eu de la peine à sortir un peu de ma coquille. On ne dirait pas comme ça mais s’incruster ce n’est pas vraiment mon genre. Je suis plutôt la fille méfiante et prudente que celle qui fonce dans le tas, c’est dingue hein. Je cache bien mon jeu c’est vrai. Les premières années étaient dures scolairement parlant mais à force on s’y fait. Et puis, les cours ça bouffe du temps voilà pourquoi je n’ai pas de confrérie et même si parfois je me dis que ça pourrait être intéressant c’est un peu tard à mon goût. Il n’empêche que j’ai toujours suivi les activités avec un grand intérêt. C’est carrément une autre vie l’université mais ce n’est pas si mal.

Bon maintenant mon objectif principal est de survivre à mon cursus et bien sûr obtenir mon doctorat et si ce n’est pas haut la main au moins avoir la moyenne. Oh bien sûr entre mes parents et moi c’est toujours tendu et je ne suis pas sûre d’avoir envie que cela change. J’ai peur que ce soit impossible si la situation ne se débloque pas des deux côtés. Nous verrons bien de quoi l’avenir sera fait, n’est-ce pas ?

Moi c'est Quinn !
J'ai 21 ans, je suis un raton laveur forcément et je vis en CH. J'ai découvert le forum grâce à Facebook et je le trouve beau vraiment beauuuu ! Sinon, je serai connecté(e) tous les jours ou presque et je devrai pourvoir RP environ 3 fois minimum par semaine.



Dernière édition par Arly T. Hogan le Ven 23 Oct - 12:42, édité 14 fois
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://yuck-it-up.forumactif.com/t2212-lux-2-0-the-robot-unicorn


Lux Ó Cearnaigh
FONDATRICE - NOTRE MÈRE A TOUS
Je suis à Chicago depuis le : 03/06/2011 et j'ai déjà rédigé : 3705 messages. J'ai : 24 ans d'après mes amis. Dans la vie, je suis : doctorante (troisième année) en ingénierie, spécialisée en robotique

Feuille de personnage
Choses à savoir sur moi :
Mes amis & mes sorties:

MessageSujet: Re: Arly - J'suis pas ton prince charmant   Mer 21 Oct - 14:53

Bienvenue parmi nous m'dame le raton laveur !
Bon courage pour ta fiche ! I love you

_________________________________
Revenir en haut Aller en bas


Invité
Invité

MessageSujet: Re: Arly - J'suis pas ton prince charmant   Mer 21 Oct - 15:02

Han un raton laveur! stress
Toi et moi on va bien s'entendre! Du moment que tu ne me voles pas ma bouffe, tout se passera bien...

Et juste une question: Tu comptes faire une membre de la famille S.-Hogan ou ça n'a rien à voir?

Bienvenue chez les fous, et bon courage pour la fin de ta fiche! superhéro
Revenir en haut Aller en bas


Invité
Invité

MessageSujet: Re: Arly - J'suis pas ton prince charmant   Mer 21 Oct - 15:28

Merci Lux !

Caoimhe : Je ne peux rien te promettre pour la bouffe, si on me prend par les sentiments aussi. Je suis démunie.

Non du tout, je l'avais pas vu. :o Je vais changer ça. Merci ! nique
Revenir en haut Aller en bas


Invité
Invité

MessageSujet: Re: Arly - J'suis pas ton prince charmant   Mer 21 Oct - 15:33

Moi j'veux bien être ton prince charmant

Bienvenue parmi nous et bon courage pour ta fiche I love you
Revenir en haut Aller en bas


Invité
Invité

MessageSujet: Re: Arly - J'suis pas ton prince charmant   Mer 21 Oct - 15:33

Ah mais la bouffe c'est la vie!
Tu me piques la mienne, on va avoir des problèmes. bouude

J'rigole. Viens chez les Zeta! amour2
Et tu peux garder le nom de famille au fait.
C'est juste que Hogan et S.-Hogan sont assez proches.
Mais vu que ton nom de famille n'est pas Summers-Hogan, mais Hogan tout court, tu peux le garder.

Excuse-moi si je t'ai fait croire que tu devais changer de nom.
Revenir en haut Aller en bas


Invité
Invité

MessageSujet: Re: Arly - J'suis pas ton prince charmant   Mer 21 Oct - 15:49

Logan : Oh oui, avec un beau cheval blanc et l'amure évidemment ! han
Merci !

Caoimhe : Absolument ! Non, mais je suis un raton tout mignon (tu peux câliner et tout)du coup tu peux partager avec moi, pas vrai ?  On ne peut pas résister à ça:
Spoiler:
 

Pour la confrérie, ça peut se faire, c'est assez Arly tout ça ! (si les cuisiniers sont doués aussi) Il est vrai que je n'avais pas prévu de la mettre dans une confrérie mais je vais voir en écrivant sa fiche.

Ah d'accord, pas de problème !
Revenir en haut Aller en bas


Invité
Invité

MessageSujet: Re: Arly - J'suis pas ton prince charmant   Mer 21 Oct - 20:18

Bienvenue par ici toi Zippoo cours
Revenir en haut Aller en bas


Invité
Invité

MessageSujet: Re: Arly - J'suis pas ton prince charmant   Mer 21 Oct - 20:24

t'es trop belle **
bienvenue ! I love you
Revenir en haut Aller en bas


Invité
Invité

MessageSujet: Re: Arly - J'suis pas ton prince charmant   Mer 21 Oct - 20:32

Harvey-avec-son-regard-de-BG  Merci !

Merci Lukas I love you
Revenir en haut Aller en bas


Invité
Invité

MessageSujet: Re: Arly - J'suis pas ton prince charmant   Jeu 22 Oct - 11:46

Bienvenue !!! j'aime beaucoup ton perso il nous faudra un lien :)

Faut pas écouter les autres, les meilleurs c'est les Kappa !!!!
Revenir en haut Aller en bas


Invité
Invité

MessageSujet: Re: Arly - J'suis pas ton prince charmant   Jeu 22 Oct - 13:32

BIENVENUE SUR YIU !!! stress
Courage pour ta fiche
Revenir en haut Aller en bas


Invité
Invité

MessageSujet: Re: Arly - J'suis pas ton prince charmant   Jeu 22 Oct - 15:50

Merci ! nique

Volontiers pour le lien Aelys (magnifique prénom *w*) !
Revenir en haut Aller en bas


Invité
Invité

MessageSujet: Re: Arly - J'suis pas ton prince charmant   Jeu 22 Oct - 21:51

BIENVENUUUUUUUUE love love
Revenir en haut Aller en bas


Invité
Invité

MessageSujet: Re: Arly - J'suis pas ton prince charmant   Jeu 22 Oct - 22:20

BIENVENUE I love you
Très bon choix d'avatar
Revenir en haut Aller en bas


Contenu sponsorisé

MessageSujet: Re: Arly - J'suis pas ton prince charmant   Aujourd'hui à 22:52

Revenir en haut Aller en bas
 
Arly - J'suis pas ton prince charmant
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 2Aller à la page : 1, 2  Suivant
 Sujets similaires
-
» Noob, je suis un noooob!
» ATTENTION K-PLIM JE SUIS CONTRE TOUT RECYCLAGE DE RENE CIVIL...JWET SE JWET ...
» Je suis folle. Et toi?
» Je suis démocrate !
» Lindsay River ♥« Je suis l'unique créatrice de mes Désirs »

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
YUCK IT UP :: LES ARCHIVES :: Les archives :: Les fiches périmées-
Sauter vers: