kira ◊ one for the pain

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
Aller à la page : 1, 2, 3  Suivant
AuteurMessage


Invité
Invité

MessageSujet: kira ◊ one for the pain   Jeu 8 Oct - 22:55

Kira Jazmin Alexy Garrett

Shanina Shaik
Née le 17 juillet 1993 à Louxor (Egypte), j'ai 22 ans et suis de nationalité américaine. Si vous voulez en savoir un peu plus sur moi, sachez que je suis plutôt riche et que je le vis bien ! Actuellement célibataire, je tiens à préciser que je suis plutôt du genre bi qui s'assume moyen... Désolée d'avance pour les cœurs brisés.

Diplôme préparé : doctoratCycle & année d'étude : Graduate, 1è annéeCursus majeur : BiologieSpécialisation : Biologie animaleCursus mineur : Aucun

Personnalité & addictions

Drôle - 70%
Réfléchie - 38%
Créative - 40%
Travailleuse - 60%
Fêtarde - 80%
Narcissique - 20%
Artiste - 60%
Amicale - 80%
Jalouse - 10%
Méfiante - 30%
Sportive - 75%
Prude - 20%
Généreuse - 80%
Têtue - 60%
Hautaine - 28%
Séductrice - 65%
Honnête - 90%
Joueuse - 80%
Alcool : 70%Drogues : 20%Sexe : 75%

Renseignements multiples
Pourquoi avez-vous choisi d'étudier à l'université de Chicago ? Ça s'est décidé au dernier moment : je devais rejoindre NYU et vivre avec mon frère, et deux semaines avant d'envoyer mon dossier de confirmation, on a eu une dispute comme on en a jamais eu auparavant. Même si on s'est vite réconciliés, on a pris en compte que ça partait du constat que finalement, après avoir passé notre vie collés l'un à l'autre, il était peut-être temps qu'on coupe le cordon. J'avais pas postulé à beaucoup d'autres universités, alors ça a été Chicago, qui était la seule autre université avec un programme en biologie vraiment intéressant... Par principe, j'avais rien envoyé sur la côte ouest, aucune envie de rester dans le coin plus que nécessaire. Mais finalement, je le regrette vraiment pas, cette ville & son université ont fini par devenir ma 2ème maison.

Quelles sont vos sources de financement universitaire ? Mes parents ; ils ont tous les deux de très bons revenus et se sont toujours occupés de nos ressources. Techniquement, c'est « moi », parce que ça vient de mon compte en banque, mais celui-ci n'a pas grand chose qui m'appartienne, mes parents l'ont juste toujours rempli et de mon côté, j'ai rarement travaillé contre de l'argent.

Que pensez-vous du système de confrérie ? Je pense que comme partout, tout dépend de la confrérie. Certaines sont sectaires, comme j'en entends tellement s'en plaindre, et prônent une certaine idée de la perfection que je suis loin de partager. Mais en même temps, être dans une confrérie est aussi ce qui m'a permis de me construire de solides relations et de vraiment m'amuser depuis que je suis arrivée, alors... Ça dépend des valeurs qu'elles prônent, mais le système peut être très positif.

D'ailleurs, faites-vous partie d'une confrérie ? Oui, les Delta Upsilon ! J'ai cherché à y entrer peu après mon arrivée à l'université (après avoir passé 4 soirs sans savoir où sortir) et pour être honnête, je ne me voyais vraiment pas ailleurs. Les Phi Delta Theta ? Si je suis une « fille de », nos similitudes s'arrêtent là. Non, les Delta Upsilon sont exactement ce dont j'avais besoin en arrivant et ils sont devenus une vraie famille de substitution avec les années : pas prise de tête pour un sou, prêts à faire la fête pour n'importe quelle raison, cette confrérie c'est la maison du bonheur. J'ai vraiment pris le bizutage au second degré et c'était pas aussi effrayant qu'on pourrait le croire, juste très éprouvant pour le foie d'un être humain normalement constitué, mais du coup mon lien avec les autres bizuts est passé à un tout autre niveau depuis cette période. Bon, c'est clair que ce n'est pas toujours l'éclate de devenir le servant d'un Delta, de passer des soirées entières à devoir courir partout pour servir de l'alcool à tous les membres de la confrérie, et encore moins d'être de corvée de nettoyage après chaque soirée, sans oublier les innombrables défis alcoolisés à base de "combien de shots tu peux enchaîner en 30 secondes". Une fois, ils nous ont même organisé une course en sous-vêtements durant laquelle plusieurs étapes s'enchaînaient, entre épreuves physiques (style, courir à cloche pied sur un couloir, faire quelques pompes) et alcoolisation (un shot à toutes les portes, les pompes deviennent assez difficiles à la fin de l'épreuve...). Oh et, depuis, lui (le foie) et moi on s'est habitués, on arrive encore à prendre de très grosses cuites mais je sais aussi m'amuser sans alcool, ce qui n'est pas donné à tout le monde.

Biographie
THE LUCKY ONE
One time I jumped in an unknown land where jungle trees and the blackest sand had taken us as prisoners in the night. Upon its shore we could not sleep, instead we stayed awake to keep our minds off hidden monsters.

Le soleil se levait doucement sur Punaluu et Kira n'avait pas du tout sommeil : arrivée la veille depuis Los Angeles, la petite fille de 12 ans était encore sous le coup du décalage horaire, contrairement à son aînée qui ronflait confortablement dans le lit en face du sien. A 17 ans, Avia était tout le contraire de sa petite sœur, mais l'habitude avait rendu le côté diva de sa sœur tolérable pour Kira qui était devenue celle que sa sœur appelait à l'aide dès qu'un petit animal venait l'embêter – et ne serais-ce que depuis leur arrivée, c'était déjà arrivé une demi-douzaine de fois. Sur la pointe des pieds, Kira sortit de son lit et quitta sa chambre, passant devant celle de ses parents, endormis. Lincoln et Evelyn Garrett passaient trop peu de temps avec leurs enfants, et les vacances étaient toujours le moment idéal pour faire découvrir à leurs trois petits monstres les merveilles que la vie n'avait d'abord pas voulu leur donner. Alors que sa mère gérait d'une main de maître sa carrière d'architecte sur la côte ouest, son mari occupait un poste à l'ONU et passait le plus clair de son temps à New York ou en voyage pour affaires. Néanmoins, Evelyn trouvait le temps de border ses enfants tous les soirs sans exception, et le retour mensuel de Lincoln était l'occasion de grandes réunions familiales ponctuées de sorties en nature (et de plaintes d'Avia la diva) et de dîners beaucoup trop copieux. Kira choisit de ne pas troubler leur sommeil et pénétra, à la place, dans la chambre de son frère. Dès qu'elle referma la porte, Nick tourna la tête vers elle et lui adressa un sourire entendu, l'invitant à le rejoindre. Elle sauta sur son lit et s'assit face à la fenêtre en faisant la moue. « Oh, t'as eu une plus belle vue ! » se plaignit-t-elle en chuchotant, faisant rire son aîné. « Et toi t'as eu Avia... J'ai vraiment tout gagné » répondit-il, enfonçant le clou et recevant immédiatement un coup de poing dans l'épaule. « Pf, je déteste le décalage horaire. J'ai faim, et je veux sortir » reprit la petite fille en soupirant. Et comme elle l'avait espéré, le sourire de son frère ne tarda pas à la rassurer : « Allez, va te changer. Si on va pas trop loin, on peut revenir avant que les parents se réveillent » dit Nick en se levant du lit pour aller piocher quelques affaires dans sa valise en désordre. Ravie, Kira glissa un « Yes ! » avant de déguerpir vers sa chambre. Elle avait toujours partagé ce côté aventurier avec Nick, comme tant d'autres traits de caractère. C'était sûrement pour ça qu'à l'adoption de Kira, dernière arrivée dans cette famille uniquement composée d'orphelins, celle-ci s'était si bien entendu avec son aîné de deux ans. Nick était né en Argentine et, comme Avia et Kira, n'avait jamais connu ses parents biologiques. Drôle, toujours prêt à partir à l'aventure – comme maintenant – et toujours tellement détendu que c'en était contagieux, l'adolescent de 14 ans était devenu son meilleur ami au fil des ans. D'ailleurs, elle lui glissa qu'il était le meilleur lorsqu'elle le retrouva devant la porte d'entrée et qu'il lui tendit une banane, histoire d'apaiser sa faim en attendant l'heure du petit-déjeuner. Le duo n'avait eu besoin de marcher que 5 minutes avant d'arriver sur la plage déserte de l'île d'Honolulu sur laquelle leurs parents avaient décidé de les emmener en vacances, au grand désespoir d'Avia qui ne supportait pas les insectes. Kira, elle, était au paradis : chaque sortie était l'occasion de voir de nouvelles plantes, de découvrir de nouveaux animaux et de garder en mémoire de magnifiques paysages, et elle ne comprenait vraiment pas comment son aînée, censée être plus mature qu'elle, ne puisse pas en profiter. Ce n'était pas faute de le lui avoir dit ! Finalement, c'était comme l'école : tant qu'on y était coincé, autant en tirer le maximum, non ? Après avoir trempé leurs pieds dans l'eau et complètement ruiné leurs cheveux dans le sable, Kira et Nick s'installèrent sur la plage pour observer la lente course du soleil. « Dis... Tu te demandes pas où est-ce qu'on pourrait être si on avait pas été des Garrett ? » demanda soudainement Nick. Kira se tourna vers lui et l'observa quelques instants, mais elle ne fut pas surprise de sa question : si ils parlaient peu de leur adoption avec leurs parents, ils savaient qu'ils pouvaient se confier à l'autre sur le sujet. La petite brune haussa les épaules et détourna de nouveau le regard vers l'horizon. « Mh, des fois. Sûrement toujours à l'orphelinat. Mais franchement, je préfère ne pas y penser... » avoua la petite. À part qu'elle avait été abandonnée dans un orphelinat égyptien, Kira ignorait tout de ses parents biologiques, et si leurs parents adoptifs ne leur avaient jamais caché qu'ils avaient été adoptés, ils avaient vite avoué ne pas savoir grand chose non plus. « Pourquoi, tu préfèrerais qu'ils t'aient pas adopté ? » reprit Kira, perplexe. « Non, non » reprit aussitôt Nick. « Mais, je sais pas, des fois... Je me demande à quoi mes parents ressemblent. Pourquoi ils m'ont abandonné, si ils sont toujours vivants... Ce genre de choses. » Contrairement à Avia, qui savait ses parents décédés dans un accident de voiture peu après sa naissance, Nick et elle n'avaient aucune idée de leurs origines exactes. « Je comprends... Mais je pense que tu devrais pas te torturer avec ça. Enfin, moi aussi je me pose des questions, mais... les parents font tout pour nous, et on est vraiment chanceux. Et moi, je me considère encore plus chanceuse de t'avoir comme frère » reprit finalement la petite fille avec une maturité qui étonna à peine son aîné. Celui-ci ne tarda pas à répondre au sourire qu'elle lui adressait et, pour mettre fin à la discussion, entama une partie de lutte à même le sable qui se termina bien vite en fou rire commun. Oui, définitivement, Kira n'avait pas perdu au change en devenant une Garrett.

THE SEXY ONE
Gonna wear that dress you like, skin-tight, do my hair up real, real nice and syncopate my skin to your heart beating 'cause I just wanna look good for you. Let me show you how proud I am to be yours, leave this dress a mess on the floor and still look good for you.

Assise derrière l'un des postes ancestraux de la bibliothèque, Kira était intenable : le regard rivé sur son écran, elle tapait à toute vitesse les derniers caractères de son article, qu'elle envoya au rédacteur du journal du lycée à grands renforts de soupirs exaspérés contre la connexion internet. Dès qu'elle reçut la confirmation que son mail avait été envoyé, elle ne put se retenir se lever les bras en signe de victoire, s'attirant un regard foudroyant de la part de la bibliothécaire, qu'elle ignora. Elle s'empressa d'éteindre le poste et attrapa son portable pour écrire rapidement un message, déguerpissant comme une voleuse jusqu'au hall où elle croisa deux camarades de classe qui mirent une ÉTERNITÉ à la laisser partir. Pas particulièrement populaire depuis un petit incident l'année précédente, Kira avait conservé de bonnes relations avec une grande partie de sa promotion, qui savait voir au-delà des rumeurs infantiles de couloir. D'ailleurs, celles-ci n'avaient même pas atteint l'enceinte de la rédaction du journal du lycée, qu'elle avait intégré l'année précédente pour parler des nouvelles scientifiques, qui la passionnaient, et encore moins le club de danse qu'elle fréquentait depuis des années downtown. Et, fort heureusement, elles n'avaient pas atteint l'entourage d'Aaron, le jeune militaire qu'elle fréquentait depuis quelques semaines. D'ailleurs, quand Kira réussit enfin à échapper au lycée, la voiture du jeune homme de 20 ans l'attendait en ronronnant en bas des escaliers que la jeune fille dévala pour le rejoindre. Elle se glissa dans le 4x4 d'Aaron et lui sauta au cou en se débarrassant de son sac, qu'elle jeta à ses pieds. « On va où ? » demanda le jeune homme après plusieurs minutes d'une séance intensive de baisers. « Chez moi » répondit Kira, provoquant la surprise d'Aaron qui resta interdit. Devant sa moue aussi interloquée qu'adorable, la jeune fille ne tarda pas à rire. « Ma mère est partie à Vegas pour gérer un chantier qui tourne trop lentement, et Nick ne rentre pas avant la semaine prochaine... » expliqua-t-elle d'un air entendu qui ravit son petit-ami. En dix minutes, au lieu des quinze habituelles, ils étaient devant la grande résidence des Garrett. Il se gara en hâte et Kira ne tarda pas à entraîner le brun à sa suite à l'intérieur de la propriété qu'elle ne partageait qu'avec une femme de ménage qui passait quotidiennement et laissait des plats dans le réfrigérateur. C'est les lèvres collées contre celles de son amant qu'elle pénétra chez elle, et elle eut du mal à s'en détacher pour réussir à atteindre le premier étage et, finalement, sa chambre. Après l'avoir entraîné sur le lit pour jouer avec lui quelques instants, Kira se redressa et le fit attendre quelques instants pour pénétrer dans son dressing et en revenir en petite tenue. Appuyé sur ses coudes, le militaire secoua doucement la tête et souffla un bref « wow » avant qu''elle ne le rejoigne pour sceller de nouveau leurs lèvres. Oh, qu'elle avait attendu ce moment ! Loin d'être du genre à se réserver pour « le bon », dont elle doutait d'ailleurs sérieusement de l'existence, Kira avait perdu sa virginité à 15 ans face à un garçon avec qui elle avait vécu une très belle mais très brève histoire de vacances et, depuis, elle se refusait à se prendre la tête à compter ses conquêtes ou à chercher à les collectionner ; Aaron, par exemple, avait été un hasard total. Rencontré au refuge pour animaux dans lequel elle faisait du volontariat, elle avait tout de suite ressenti une alchimie avec lui, apparemment partagée. Elle qui se plaignait de sa solitude depuis le départ de Nick pour New York, où il avait entamé des études de médecine, elle se consolait désormais auprès d'Aaron et de sa bande d'amis qui, si ils n'avaient pas le pouvoir de lui faire boire de l'alcool dans un bar ou en boîte, la considéraient comme une adulte et entretenaient même une certaine affection protectrice pour la plus jeune des petites-copines du groupe Et, si elle savait pertinemment qu'Aaron allait être amené à partir en mission, elle préférait ne pas y penser et profiter de l'instant présent. « J'en déduis que ça te plaît » glissa la brune à l'oreille d'Aaron avant de la mordiller, après lui avoir retiré son tee-shirt. Le jeune homme lui répondit par un soupir et ses mains s'aventurèrent dans son dos pour retirer son soutien-gorge, dont il fit doucement glisser les bretelles le long de ses épaules. « Oh mon dieu ! » entendit soudainement Kira, qui couvrit aussitôt sa poitrine de ses bras en se retournant pour faire face à sa sœur. « Oh ! Mon dieu » répéta Avia lorsque son regard dévia vers un Aaron torse nu et clairement excité. Kira récupéra un haut qu'elle enfila en un éclair et adressa un regard noir à sa sœur sur laquelle elle se précipita, fermant la porte derrière eux. « Mais qu'est-ce que tu fous là ? Je T'INTERDIS de dire quoi que ce soit aux parents » attaqua-t-elle aussitôt, sachant sa sœur loin d'être discrète. Avia leva les bras en signe de défense. « C'est qui, ce mec ? Il a l'air un peu vieux... » reprit-elle néanmoins rapidement. Kira leva les yeux au ciel. « Oh ne commence pas à me faire la leçon, Avia, pas toi. Juste... Uh, je sais pas, va dans ta chambre, je vais le faire partir » maugréa Kira, sincèrement abattue. « Je peux aller faire le tour du quartier, si tu veux... » proposa Avia, mi-moqueuse. « Pf, juste... tais-toi, je te hais » répondit simplement Kira en la poussant, dépitée : clairement, Avia avait encore ruiné l'ambiance.

THE DELTA ONE
I met her on my way to Chicago, where she was all alone and so was I, so I asked her for her name.She smiled and looked at me, I was surprised to see that a woman like that was really into me.

Agenouillée sur son lit, Kira ferma son ordinateur portable qu'elle venait d'utiliser pour skyper avec son grand frère et s'empressa de retirer son pyjama pour enfiler un leggings et une brassière. Des écouteurs rapidement vissés dans les oreilles, la jeune femme sortit en trottinant de la maison des Delta Upsilon encore endormie, à l'exception des bizuts affairés à préparer le petit-déjeuner, pour entamer son jogging presque quotidien. Elle se souvenait encore de sa première année : que ce soit parce qu'elle avait des obligations ou parce qu'il lui avait fallu un temps pour s'habituer au rythme des soirées, Kira n'avait pas enfilé sa tenue de sport pendant des mois avant de pouvoir souffler, enfin membre officielle de la confrérie la plus fêtarde de l'université de Chicago. Évidemment, quand la nouvelle était arrivée aux oreilles de son père, lors des traditionnelles deux semaines qu'ils passaient ensemble en Californie, il n'avait pas été particulièrement ravi, mais il se rassurait en constatant que, du côté des études, sa plus jeune fille continuait d'assurer. Après avoir longtemps hésité entre la biologie et la géologie, Kira s'était dirigée vers une passion qu'elle n'avait d'abord pas considéré comme un job : les animaux. Toujours le nez dehors à la recherche de bestioles ou de petites boules de poils depuis qu'elle était toute petite, la jeune femme avait travaillé dans un refuge pendant son adolescence avant de choisir d'approfondir le sujet à la fac. Particulièrement passionnée d'éthologie, l'étude des comportements animaliers, elle n'avait de bonnes notes que parce qu'elle adorait ce qu'elle faisait – parce que côté révisions, elle préférait souvent se laisser aller à la fête qu'aux soirées enfermées à la bibliothèque. Alors qu'elle commençait à sentir ses muscles travailler, elle passa devant le théâtre et ses pensées dévièrent vers sa sœur, Avia, qui connaissait une carrière florissante depuis qu'elle avait réussi à obtenir un premier rôle à Broadway : la diva en était vraiment devenue une. Contrairement à Nick, avec qui Kira n'avait jamais perdu le contact plus de 3 jours, Avia ne faisait que de brèves apparitions dans la vie de sa petite sœur, qu'elle blâmait d'ailleurs pour avoir voulu s'exiler à Chicago au lieu de les rejoindre à New York, leur frère et elle. Chicago... Clairement pas la ville favorite de Kira quand elle y avait mis les pieds pour la première fois, mais elle avait vite réussi à apprécier les beautés de la ville et apprendre à ne pas en défier trop les quartiers chauds. Intégrer une confrérie avait vraiment aidé aussi : seule à Chicago, loin de Los Angeles et des rumeurs qui avaient entachées ses dernières années de lycée, Kira avait pu reprendre à zéro, se faire de nouveaux amis, se créer de nouveaux souvenirs – et quels souvenirs ! Elle n'avait jamais autant bu et fait la fête que depuis qu'elle avait intégré les Delta Upsilon, mais sincèrement, elle s'éclatait et profitait à fond de ses années de fac, et elle était parfaitement consciente, encore une fois, de sa chance. En passant devant un groupe de joggeurs qui allaient dans le sens opposé au sien, Kira se fit siffler et augmenta le son de son iPod en levant les yeux au ciel : classe, hein ! En même temps, on ne pouvait pas dire que Kira soit toujours très sélective en matière de mecs... Toujours incapable de considérer qu'un « bon » et unique homme existe, la jeune femme avait fini par laisser tomber les relations sérieuses au profit du frisson provoqué par les relations courtes et intenses : pas d'engagement sur le long terme, juste une bonne partie de chasse et quelques nuits enflammées... et puis elle se lassait, ou elle trouvait vite insupportable de devoir rendre des comptes à l'autre s'il en demandait. Un coup d'oeil à sa montre lui suffit pour se décider à faire demi-tour ; après avoir eu sa dose quotidienne de solitude, Kira était prête à attaquer une nouvelle journée de cours et, surtout, de fête.  

Moi c'est Jokebox !
J'ai 24 ans, je suis une fille et je vis en France. J'ai découvert le forum euh par PRD et je le trouve très joli ** ! Sinon, je serai connectée eeeeeeh ça dépend vraiment et je devrai pourvoir RP environ eeeeh j’dirais 2-3 fois par semaine.



Dernière édition par Kira J. Garrett le Lun 12 Oct - 23:49, édité 12 fois
Revenir en haut Aller en bas


Invité
Invité

MessageSujet: Re: kira ◊ one for the pain   Jeu 8 Oct - 23:25

BIENVENUE SUR YIU coeur
Revenir en haut Aller en bas


Invité
Invité

MessageSujet: Re: kira ◊ one for the pain   Jeu 8 Oct - 23:29

Merci
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://yuck-it-up.forumactif.com/t2212-lux-2-0-the-robot-unicorn


Lux Ó Cearnaigh
FONDATRICE - NOTRE MÈRE A TOUS
Je suis à Chicago depuis le : 03/06/2011 et j'ai déjà rédigé : 3705 messages. J'ai : 24 ans d'après mes amis. Dans la vie, je suis : doctorante (troisième année) en ingénierie, spécialisée en robotique

Feuille de personnage
Choses à savoir sur moi :
Mes amis & mes sorties:

MessageSujet: Re: kira ◊ one for the pain   Ven 9 Oct - 10:12

Wow, qu'elle est belle Je ne connaissais pas du tout ton avatar, mais elle est vraiment sublime !
Bienvenue parmi nous jolie fleur, bon courage pour ta fiche N'hésite pas à nous contacter en cas de besoin ! stress

_________________________________
Revenir en haut Aller en bas


Invité
Invité

MessageSujet: Re: kira ◊ one for the pain   Ven 9 Oct - 10:35

Shanina amour2 mon dieu que tu es divine (a) bienvenue
Revenir en haut Aller en bas


Invité
Invité

MessageSujet: Re: kira ◊ one for the pain   Ven 9 Oct - 12:06

Merci à toutes les 2, vous avez des avatars magnifiques aussi !
Revenir en haut Aller en bas


Invité
Invité

MessageSujet: Re: kira ◊ one for the pain   Ven 9 Oct - 12:21

BIENVENUE SUR YIU !!! stress
Courage pour ta fiche
Revenir en haut Aller en bas


Invité
Invité

MessageSujet: Re: kira ◊ one for the pain   Ven 9 Oct - 12:50

Merci
Revenir en haut Aller en bas


Invité
Invité

MessageSujet: Re: kira ◊ one for the pain   Ven 9 Oct - 12:50

Salut et bienvenue ^^
Revenir en haut Aller en bas


Invité
Invité

MessageSujet: Re: kira ◊ one for the pain   Ven 9 Oct - 13:13

Hey, merci !
Revenir en haut Aller en bas


Invité
Invité

MessageSujet: Re: kira ◊ one for the pain   Ven 9 Oct - 14:52

ELLE EST TROP BELLE CETTE FILLE faint love
J'ai hâte de voir quelle confrérie tu vas choisir (enfin si c'est le cas)
Bienvenue chez les fous
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://yuck-it-up.forumactif.com/t92-sahel-c-est-en-voyant-un-mo


Sahel A. Friezmann
ADMIN - MASCOTTE ΔΥ
Je suis à Chicago depuis le : 02/08/2015 et j'ai déjà rédigé : 3689 messages. J'ai : vingt quatre ans d'après mes amis. Dans la vie, je suis : étudiant, en 1ere année graduate ~ cinéma & médias

Feuille de personnage
Choses à savoir sur moi :
Mes amis & mes sorties:

MessageSujet: Re: kira ◊ one for the pain   Ven 9 Oct - 18:08

Le charme egyptien, qu'elle est jolie **
Bienvenue parmi nous mademoiselle et bonne continuation pour ta fiche

_________________________________
Revenir en haut Aller en bas


Invité
Invité

MessageSujet: Re: kira ◊ one for the pain   Ven 9 Oct - 20:12

Bienvenue ici I love you
Revenir en haut Aller en bas


Invité
Invité

MessageSujet: Re: kira ◊ one for the pain   Ven 9 Oct - 20:20

Bienvenue parmi nous jolie demoiselle bave I love you
Revenir en haut Aller en bas


Invité
Invité

MessageSujet: Re: kira ◊ one for the pain   Ven 9 Oct - 20:45

Welcome, belle demoiselle ** hi ange2
Revenir en haut Aller en bas


Contenu sponsorisé

MessageSujet: Re: kira ◊ one for the pain   Aujourd'hui à 9:22

Revenir en haut Aller en bas
 
kira ◊ one for the pain
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 3Aller à la page : 1, 2, 3  Suivant
 Sujets similaires
-
» une recette bonne et pas chere...le pain de viande
» Demande De Kira Hachi :)
» LOU PAN GROUMAND (pain gourmand)
» Crise du Pain !!!!
» No pain in your future. [Pv Sip]

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
YUCK IT UP :: LES ARCHIVES :: Les archives :: Les fiches périmées-
Sauter vers: