Le cynique est celui qui connaît le prix de tout, mais ne sait la valeur de rien. - Asling.

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
Aller à la page : 1, 2  Suivant
AuteurMessage


Invité
Invité

MessageSujet: Le cynique est celui qui connaît le prix de tout, mais ne sait la valeur de rien. - Asling.   Mar 6 Oct - 10:16

Asling Caem Ò Dònaill

Théo James
Né(e) le 19 Décembre 1988 à Dublin en Irlande, j'ai 27 ans et suis de nationalité Irlandais. Si vous voulez en savoir un peu plus sur moi, sachez que je suis plutôt riche, merci papa et maman et que je le vis bien ! Actuellement veuf, je tiens à préciser que je suis plutôt du genre Bisexuel... Désolé(e) d'avance pour les cœurs brisés.

Métier actuel : Je suis actuellement dans la police de Chicago, fraîchement muté de la police de DublinAncien étudiant de Chicago : oui, j'ai fais mes études ici avant de retourner en Irlande auprès de ma familleAncien membre d'une confrérie : non

Personnalité & addictions

Drôle - 20%
Réfléchi - 35%
Créatif - 45%
Travailleur - 50%
Fêtard - 40%
Narcissique - 10%
Artiste - 05%
Amical - 15%
Jaloux - 50%
Méfiant - 50%
Sportif - 50%
Prude - 10%
Généreux - 25%
Têtu - 45%
Hautain - 05%
Séducteur - 47%
Honnête - 50%
Joueur - 17%
Alcool : 50%Drogues : 0%Sexe : 50%

Renseignements multiples
Depuis quand vivez-vous à Chicago ? J'ai vécu autrefois à Chicago, venant tout droit d'Irlande pour faire mes études de droit dans cette université. J'y ai donc habité durant 4 ans, finissant mes années de Undergraduat. J'aurais aimé aller plus loin, néanmoins, ma petite amie de l'époque tomba enceinte et n'aillant pas de famille, je décide de retourner en Irlande avec elle pour mener de nouvelles études, me dirigeant donc vers la police. Une fois là-bas j'entame une carrière dans la police. Malheureusement, après un événement tragique, je reviens habiter et exercer à Chicago. Voilà un an que je suis revenu dans cette ville, pensant me refaire une nouvelle existence, essayant d'oublier mes anciens démons.

Que pensez-vous de la ville et de l'université qui s'y trouve ? J'ai toujours aimé cette ville plus que de raison. Elle signifie un changement radicale dans ma vie, la trouvaille de mon premier amour, la nouvelle de la conception de ma fille, Aileene. Néanmoins, depuis quelques temps elle éveille en moi de douloureux souvenirs, des événements de mon passé qui auraient dû être merveilleux. J'ai beau adorer l'Irlande, j'aime encore plus Chicago pour son éveille, ses infrastructure, mais également pour m'avoir fait mûrir, grandir rapidement. L'université a été les plus belles années de ma vie. Fêtes, amour, romance, études... Cet endroit est simplement ancré dans mon âme comme dans ma vie, je n'ai jamais regretté le fait de m'y être inscrit et d'avoir quitté mon pays natal pour m'offrir l’opportunité d'avoir une chance de percer dans la vie. Même si je n'ai pas eu la chance de finir réellement mes études de droits, alors que je voulais faire mes graduats, je sais que cette fac est et restera toujours l'une des meilleures choses qui me soit arrivée, elle et ses merveilleuses rencontres.

Et vous, qu'avez-vous fait comme études ? Et où ? J'ai commencé mes études en tant que lycéen dans le lycée d'Irlande, un lycée privé du nom de Mount Sackvill Secondary School. Mes parents étant des personnes aillant de forts moyens, ils ne souhaitaient pas me voir aller n'importe où. Grâce au lycée j'ai appris plusieurs langues, ce fut également grâce à cette éducation cas 18 ans je pu venir faire mes études à Chicago, aillant choisi cette université pour sa bonne réputation.  J'ai alors commencé des études en droit jusqu'à mes 22 ans, finissant ma quatrième année mais n'aillant pas plus loin. De retour en Irlande j'entame une formation dans la police avec brio, prenant soin de me diriger vers la Criminologie. Je me suis entre temps marié et vis ma fille venir au monde. Depuis, je suis policier dans la Criminelle en tout cas je l'étais en Irlande, à Chicago je ne suis qu'un simple flic.


Biographie


« Je n'étais qu'un enfant en toute innocence, fait de rêves et de jeux, de sourires et de larmes. Je ne comprenais rien à la vie, j'aimais juste les licornes et les papillons.  »


Ce fut la belle ville de Dublin qui entendit ton premier cris, alors qu'une froide nuit de Décembre, tu pointais le bout de ton nez, tel un ange si attendu par tes parents. Ton père, sous ses airs arrogants et froids versa quelques larmes en te prenant dans ses bras. Lui, l'un des hommes politiques les plus connus de cette ville montrait un peux d'humanité en privé. Ta mère, elle, fatiguée observait la scène avec une attention des plus particulière. Mariés très jeunes, ils étaient amoureux et le sont toujours. Malgré la force de caractère de ton paternel, ta mère elle seule arrivait à dompter l'homme d'affaire qu'il était. Tu allais hérité de ses deux fortes personnalités, deux âmes qui se complétaient parfaitement. Tu grandis donc entouré d'amour, plongé dans un monde politique qui a l'époque ne t'intéressait décidément pas. Un enfant pétillant, sans cesse en activité, ta mère se demandait d'ailleurs si tu n'étais pas fait d'énergie nucléaire prête à lui exploser à la figure. Malgré les longues absences de ton paternel il se fit toujours présent aux grands événements, refusant d'être l'un de ses hommes qui ne voient pas leurs enfants grandirent. Ta mère, elle, autrefois avocate décida de laisser tomber sa chemise pour s'occuper essentiellement de toi. Femme au foyer, elle n'en était que plus heureuse. Pas de nourrices, pas d'absences, elle était là et toujours là. Très jeune tu appris à jouer du piano, occupant tes journées et moments libres à divers activités, divers sports. Tu avais besoin de te dépenser, de bouger, de rire et surtout d'être entouré. Un véritable petit rayon de soleil. Les Ò Dònaill souhaitaient le meilleur pour tes beaux yeux. École privé, professeurs particuliers, cadeaux, malgré ça ils t'apprirent également certaines valeurs qui resteront ancrés en toi. La loyauté, la franchise, l'amour des siens, le respect des autres également. Un foyer comme beaucoup peuvent en rêver. L'argent, chez vous, ne faisait pas votre bonheur, mais c'était bien cet amour pétillant, brillant dans ton foyer qui rendait votre famille unie et si merveilleuse.



« J'ai grandis et je suis parti vers un univers mystérieux, étrange, simple. J'ai ouvert grand les yeux et j'ai souris face aux nombreuses merveilles qui s’étalaient devant moi. J'ai aimé, j'ai chéri, j'ai muri et surtout j'ai compris qui j'étais réellement »


Ton temps au lycée allait bientôt s'écouler, laissant place à non plus un enfant mais bien un adolescent voir même un jeune homme. Tu rêvais de nouveaux paysages, de voyages, de nouveaux pays. Tes parents, poussés par tes demandes consécutives depuis deux ans, finirent par céder à ta demande. A la fin de ta dernière année tu entreras à l'université de Chicago, l'une des meilleures, pour y étudier le droit. La raison de ce choix ? Ta mère. Ne te voyant pas suivre la carrière politique de ton père, tu aimais néanmoins ce goût de justice en bouche. Protéger les innocents, enfermer les vilains bandits, c'était ton rêve. Tu voulais te rendre utile, oui, toi aussi tu souhaitais participer au grand monde qu'était le droit. Avocat. Voilà ce que tu souhaitais devenir. Ce fut donc à dix huit ans que tu posas tes fesses pour la première fois à Chicago, des étoiles pleins les yeux, un sourire béat sur le visage. Une nouvelle vie, un nouveau destin. Papa et maman étaient fières de toi, oui, d'ailleurs ils ne manquaient jamais une occasion de venir te voir, de te rappeler cet amour qu'ils te portaient. Ta mère reprit son travaille, maintenant que tu étais parti de la maison elle avait tout le loisir de te montrer qu'être avocat pouvait-être merveilleux. Contrairement à beaucoup de monde tu refusa d'entrer dans une fraternité, préférant de loin t'intégrer de partout. Un choix légitime, un choix personnel. A cette époque tu te fis énormément d'amis, mais également quelques ennemis. Rivalités puériles, quelques jalousies aussi ou encore simplement des hormones qui travaillent de trop. Ce fut lors de ta deuxième année que tu rencontra Candice, celle qui fit chavirer ton coeur, celle qui allait devenir ta futur femme. Tu la courtisa durant plusieurs mois, elle ne se laissa pas charmer du jour au lendemain, te faisant languir avant d'enfin t'ouvrir son coeur. Cet amour fut forgé dans la confiance, des hauts et des bas, mais jamais de ruptures. L'amour avec un grand A, tu n'avais d'yeux que pour elle. Les années passèrent et vous avez finis par prendre un appartement à deux, continuant vos études respectives. Pourtant, une nuit alors que tu venais d'avoir  22 ans, Candice t'annonça une nouvelle qui changea ta vie à jamais...elle attendait un enfant. N'aillant pas de famille, tu décide pour le bien de l'enfant et également par facilité de l'amener en Irlande à la fin de ta quatrième année, abandonnant tes études de droit.



« J'ai souffert de ta perte, emportant mon âme avec toi, ce coeur qui jamais plus ne battra comme autrefois. Mon dieu comme cette souffrance est horrible, cette cruauté sans limite. Pardonnes-moi de baisser les bras, de n'être plus qu'une ombre en ton absence. Le verbe aimer était fait pour nous, seul, il n'a plus de signification »


Tu retournas dans ton pays natale accompagné de cette femme que tu épousa deux mois plus tard, pas par obligation, non, par amour. Tes parents étaient heureux pour toi, même si le choix de suivre une formation dans la police criminelle n'était pas spécialement ce dont ils rêvaient pour toi. Néanmoins, c'était ton choix et ils le respectaient. Candice reprit ses études à la naissance de Aileene, alors que ta mère, de bon coeur, s'occupait de votre fille. Un rêve éveillé, voilà ce que tu vivais, malheureusement ce n'était pas le cas de ta femme. Candice n'arrivait pas à s'intégrer en Irlande, comme coupée de son univers, elle déprimait petit à petit devant tes yeux, ce qui te brisait le coeur. Tu te dis que cela allait passer, après tout, Dublin est une si belle ville et ta femme ne manquait absolument de rien...sauf de toi. Oui, pris dans ta formation tu n'avais plus énormément de temps pour toi. Dès que tu rentrais tu t'occupais de Aileene, délaissant ta femme pour les petits plaisirs avec ton enfant, ton trésor. Tu finis ta formation et intégra les forces de police. Les années passèrent et pourtant ton couple ne mourra jamais, malgré les épreuves, Candice et toi étiez toujours autant amoureux. Elle fini par se faire des amis, dont une Lux qui malheureusement parti également à Chicago, continuant néanmoins d'entretenir une communication constante avec ta femme via le net. Une maison, un chien, une fille, un mariage, un métier stable mais...dangereux. Tu avais intégrer la criminelle depuis un an, bossant sur une affaire délicate depuis quelques mois, celle-ci bouleversa ta vie. Une nuit, un tueur prit ta femme comme cible et te l'arracha de ce monde, lui faisant vivre un enfers durant deux semaines. Violences, abus sexuels, Candice mourut dans une souffrance brutale. Le coupable fut arrêté un mois plus tard, alors que l'enquête te fit retirée pour cause de conflits personnels. Ton monde s'écroula et tu ne pu jamais t'en remettre. Tes parents essayèrent de te réconforter, mais il était trop tard, tu souffrais de trop. Décidant de changer de décors tu partis de nouveau à Chicago, lieux où votre amour avait prit vie. Te faisant muter là-bas comme simple policier, tu vis avec tes démons, avec tes peines.

Mon nom ? Qu'elle importance. Voilà un an que je suis de retour à Chicago, ville de cette flamme à présent éteinte en moi. Je meurs à petit feu, me plongeant dans la luxure, dans ses douces boissons alcoolisées. Je boss pour oublier, oublier ses yeux bleus qui m'ont faits chavirer. J'en oublie mon rôle de père, cette blessure ne cesse de s'ouvrir encore et encore. Alors je bois, je finis mes soirées en compagnie de filles et de garçons, cherchant à ressentir une quelconque sensation autre que ma peine...Je n'ai plus rien de drôle, de doux, de calme. Je marche parmi les méandres d'une vie passée et je n'arrive pas à oublier.
Moi c'est Poison !
J'ai 24 ans, je suis une fille doublée d'une licorne mutante et je vis en belgique, le pays des frites. J'ai découvert le forum grâce à facebook et je le trouve vraiment super ! Sinon, je serai connecté(e) tout les jours, sauf quand j'aurais accouché - je suis enceinte de bientôt huit mois- là je ne viendrais plus que en soirée et 4-5 fois semaines je pense. Enfin, selon mes dispositions et je devrai pourvoir RP environ 4 fois par semaine.



Dernière édition par Asling C. Ò Dònaill le Mar 6 Oct - 12:40, édité 11 fois
Revenir en haut Aller en bas


Invité
Invité

MessageSujet: Re: Le cynique est celui qui connaît le prix de tout, mais ne sait la valeur de rien. - Asling.   Mar 6 Oct - 10:52

Bienvenue parmi nous stress

Théo en policier, c'est intéressant tout ça très bon choix en tout cas!

Bon courage pour la suite de ta fiche!
Revenir en haut Aller en bas


Invité
Invité

MessageSujet: Re: Le cynique est celui qui connaît le prix de tout, mais ne sait la valeur de rien. - Asling.   Mar 6 Oct - 11:08

THEOOOO :moustache:
Bienvenue parmi nous et amuse toi bien! stress
Revenir en haut Aller en bas


Invité
Invité

MessageSujet: Re: Le cynique est celui qui connaît le prix de tout, mais ne sait la valeur de rien. - Asling.   Mar 6 Oct - 11:13

Merci à vous deux **
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://yuck-it-up.forumactif.com/t2212-lux-2-0-the-robot-unicorn


Lux Ó Cearnaigh
FONDATRICE - NOTRE MÈRE A TOUS
Je suis à Chicago depuis le : 03/06/2011 et j'ai déjà rédigé : 3705 messages. J'ai : 24 ans d'après mes amis. Dans la vie, je suis : doctorante (troisième année) en ingénierie, spécialisée en robotique

Feuille de personnage
Choses à savoir sur moi :
Mes amis & mes sorties:

MessageSujet: Re: Le cynique est celui qui connaît le prix de tout, mais ne sait la valeur de rien. - Asling.   Mar 6 Oct - 11:31

Oooh une future maman, c'est génial ! ** Alors, petit gars ou fillette ?
Bienvenue parmi nous en tout cas, irish friend. Il va nous falloir un super lien (même âge et même pays, tu peux pas test') Bon courage pour ta fiche ! I love you

_________________________________
Revenir en haut Aller en bas


Invité
Invité

MessageSujet: Re: Le cynique est celui qui connaît le prix de tout, mais ne sait la valeur de rien. - Asling.   Mar 6 Oct - 11:32

Merchiiiii et je ne suis pas que futur maman, je suis déjà maman d'une petite nana de bientôt 4 ans (Cathleen) et là j'attends un petit garçon **

Du coup oui effectivement il va carrément nous falloir un lien, VIVE LES IRLANDAIS
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://yuck-it-up.forumactif.com/t2212-lux-2-0-the-robot-unicorn


Lux Ó Cearnaigh
FONDATRICE - NOTRE MÈRE A TOUS
Je suis à Chicago depuis le : 03/06/2011 et j'ai déjà rédigé : 3705 messages. J'ai : 24 ans d'après mes amis. Dans la vie, je suis : doctorante (troisième année) en ingénierie, spécialisée en robotique

Feuille de personnage
Choses à savoir sur moi :
Mes amis & mes sorties:

MessageSujet: Re: Le cynique est celui qui connaît le prix de tout, mais ne sait la valeur de rien. - Asling.   Mar 6 Oct - 11:36

Cathleen, mon dieu, j'adore ce prénom Félicitations en tout cas, c'est super **

_________________________________
Revenir en haut Aller en bas


Invité
Invité

MessageSujet: Re: Le cynique est celui qui connaît le prix de tout, mais ne sait la valeur de rien. - Asling.   Mar 6 Oct - 11:58

Théo en flic sexy miam ^^ ça donne envie.

Bienvenue à toi alors :)
Revenir en haut Aller en bas


Invité
Invité

MessageSujet: Re: Le cynique est celui qui connaît le prix de tout, mais ne sait la valeur de rien. - Asling.   Mar 6 Oct - 12:00

Merci beaucoup ** J'avoue que Théo est tellement
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://yuck-it-up.forumactif.com/t92-sahel-c-est-en-voyant-un-mo


Sahel A. Friezmann
ADMIN - MASCOTTE ΔΥ
Je suis à Chicago depuis le : 02/08/2015 et j'ai déjà rédigé : 3689 messages. J'ai : vingt quatre ans d'après mes amis. Dans la vie, je suis : étudiant, en 1ere année graduate ~ cinéma & médias

Feuille de personnage
Choses à savoir sur moi :
Mes amis & mes sorties:

MessageSujet: Re: Le cynique est celui qui connaît le prix de tout, mais ne sait la valeur de rien. - Asling.   Mar 6 Oct - 12:03

Le prénom de ta baby girl est magnifique, j'aime beaucoup
et puis le choix de ton vava + son métier, je fond !!!

Bienvenue parmi nous alors
et bonne continuation pour ta fiche

_________________________________
Revenir en haut Aller en bas


Invité
Invité

MessageSujet: Re: Le cynique est celui qui connaît le prix de tout, mais ne sait la valeur de rien. - Asling.   Mar 6 Oct - 12:07

Je m'incline face à Dylan - ce mec est simplement magnifique, je le kiff, je le surkiff et je lui fais des bébés -

Merci beaucoup ** Je ne devrais plus trop tarder à avoir terminé ma fichounette, vous me motivés avec vos bienvenues
Revenir en haut Aller en bas


Invité
Invité

MessageSujet: Re: Le cynique est celui qui connaît le prix de tout, mais ne sait la valeur de rien. - Asling.   Mar 6 Oct - 12:07

Bienvenue sur le forum
Il est prêt à t’accueillir
En grande pompe
N'oublie pas ta bonne humeur
Vends nous du rêve
En rédigeant ta fiche
Nous n'avons pas d'apriori, peut-être
Un brin de folie
Encore bienvenue et amuse toi bien

Bienvenue parmi nous amour2
Un policier ca ne va pas arranger les affaires de Dale caché
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://yuck-it-up.forumactif.com/t92-sahel-c-est-en-voyant-un-mo


Sahel A. Friezmann
ADMIN - MASCOTTE ΔΥ
Je suis à Chicago depuis le : 02/08/2015 et j'ai déjà rédigé : 3689 messages. J'ai : vingt quatre ans d'après mes amis. Dans la vie, je suis : étudiant, en 1ere année graduate ~ cinéma & médias

Feuille de personnage
Choses à savoir sur moi :
Mes amis & mes sorties:

MessageSujet: Re: Le cynique est celui qui connaît le prix de tout, mais ne sait la valeur de rien. - Asling.   Mar 6 Oct - 12:09

haha moi c'est la bouche de Théo et son regard qui me ... *frissonne*
tu verras ici c'est comme à la maison, tu te sent directement comme chez toi !

_________________________________
Revenir en haut Aller en bas


Invité
Invité

MessageSujet: Re: Le cynique est celui qui connaît le prix de tout, mais ne sait la valeur de rien. - Asling.   Mar 6 Oct - 12:09

/me a cessé de respirer en voyant Théo James
AAAAAAAAAAAAAAAAAAAAAAAAAAAAAAAAAAAAAAAAAAAAH

Meilleur choix d'avatar possible au monde ! Légère erreur sur l'orientation sexuelle (parce qu'homo c'est mieux) ! Courage pour la suite de ta fiche et surtout n'hésites pas à contacter le staff en cas de besoin.
Revenir en haut Aller en bas


Invité
Invité

MessageSujet: Re: Le cynique est celui qui connaît le prix de tout, mais ne sait la valeur de rien. - Asling.   Mar 6 Oct - 12:15

Dale, ne te tracasse pas je ne suis pas un méchant flic qui va te casser les bonbons, enfin, pas de suite **

Sahel , j'avoue que ce regard me fais autant frissonner. Le genre de mec que tu vois en rue et tu ne peux pas résister...tu saute dessus Puis dans cette nouvelle pub il est carrément cry Pour ce qui est de la maison, je vois ça c'est cool de voir qu'il y a encore des forums ou l'accueil y est vraiment bien.

Uriah , non respire s'il te plait, respire je ne veux pas qu'un si beau goss meurt à cause de moi, je m'en voudrais tellement cry Si tu veux je peux te faire du bouche à bouche
Revenir en haut Aller en bas


Contenu sponsorisé

MessageSujet: Re: Le cynique est celui qui connaît le prix de tout, mais ne sait la valeur de rien. - Asling.   Aujourd'hui à 15:01

Revenir en haut Aller en bas
 
Le cynique est celui qui connaît le prix de tout, mais ne sait la valeur de rien. - Asling.
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 2Aller à la page : 1, 2  Suivant
 Sujets similaires
-
» Je ne suis pas celle que vous croyez, je suis pire ... - sandra alexine merry-weather -
» "Le chasseur solitaire est le seul à connaître le prix que lui a coûté son gibier." (Zürn - Tristan Sagremor - Shrikan)
» Comment peux-tu te connaître si tu ne t'es jamais battu ? | shane
» [Yuki] ... Comme celui qui conquit la toison...
» GN : Seul repose en paix celui qui meurt oublié

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
YUCK IT UP :: LES ARCHIVES :: Les archives :: Les fiches périmées-
Sauter vers: