Thalia + Bombs away

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
Aller à la page : 1, 2  Suivant
AuteurMessage


Invité
Invité

MessageSujet: Thalia + Bombs away   Dim 2 Aoû - 20:49

Thalia Cromwell

Amber Heard
Né(e) le 04 mars 1991 à Caracas (Venezuela), j'ai 24 ans et suis de nationalité Vénézuélienne / Américaine. Si vous voulez en savoir un peu plus sur moi, sachez que je suis plutôt modeste et que je le vis bien ! Actuellement célibataire, je tiens à préciser que je suis plutôt du genre hétéro... Désolé(e) d'avance pour les cœurs brisés.

Diplôme préparé : doctoratCycle & année d'étude : Graduate , troisième annéeCursus majeur : InformatiqueSpécialisation : conception d'application / jeux et gestion de réseauxCursus mineur : art

Personnalité & addictions

Drôle - 41%
Réfléchie - 58%
Créative - 92%
Travailleuse - 50%
Fêtarde - 90%
Narcissique - 23%
Artiste - 97%
Amicale - 40%
Jalouse - 83%
Méfiante - 65%
Sportive - 52%
Prude - 05%
Généreuse - 10%
Têtue - 98%
Hautaine - 30%
Séductrice - 92%
Honnête - 32%
Joueuse - 98%
Alcool : 90%Drogues : 70%Sexe : 89%

Renseignements multiples
Pourquoi avez-vous choisi d'étudier à l'université de Chicago ? Ma soeur si trouve actuellement, ne voulant pas non plus me sentir trop éloignée de celle-ci, j'ai décidé de rester sur Chicago, ville où j'ai grandi. Elle est la seule famille qu'il me reste et on s'est toujours promis d'être là l'une pour l'autre. Ma vie est ici, je ne me sens, pour le moment, pas prête d'en partir.

Quelles sont vos sources de financement universitaire ? Je ne peux définitivement pas compter sur ma famille pour subvenir à mes besoins, étant donné que je n'ai plus de nouvelles de mes parents depuis bien longtemps, moins je les vois, mieux je me porte... vous voyez? Ma sœur et moi on bosse, j'ai réussis à mettre de l'argent de côté depuis que je suis en âge de travailler, j'ai pas mal économisé pour avoir cette opportunité d'entrer dans une université... enfin... c'est surtout ma sœur qui s'est occupée de ça... bien plus responsable que moi à une certaine époque. Je peux compter sur l'aide de personnes qui me sont chères.. extérieur à la famille, mais que je peux considérer comme tel.

Que pensez-vous du système de confrérie ? Ma sœur y accorde plus d'importance que moi, ça m'est un peu égal en fait, pour pas dire que je m'en fous complètement. Mais je me suis dit que cela peut être un petit coup de pouce pour entrer dans le moule, même si me coller une étiquette n'est pas dans mes habitudes, tel un mouton j'ai suivi le troupeau, ce qui me surprend encore aujourd'hui, je vous rassure. Mais hey, au final ce n'est pas si mal que ça, on y trouve son compte... ou pas, faut savoir se faire sa petite place.

D'ailleurs, faites-vous partie d'une confrérie ? Si oui, depuis combien de temps ? Je fais partie des KAPPA ALPHA PSI, non je n'ai pas été éjectée d'une quelconque confrérie, je ne suis pas tombée ici par défaut, mais bien par envie. En fait, c'est une personne de la confrérie qui m'a invitée à venir chez eux et au final.... j'y suis restée et cela depuis ma première année. Autant vous dire que niveau bizutage ce sont de vraies pourritures, mais le fun y est. Les autres confréries ne m'intéressent pas.. On a bien tenté de m'attirer chez les Alpha, mais faire partie des pimbêches de base tous plus hypocrites les unes que les autres qui se crachent dans leur dos en véritable faux cul... de toute façon, tout ce petit côté nous sommes soudées peace and love, en ayant le sang chaud j'aurais vite finie par claquer l'une d'entre elles... heureusement, elles ne sont pas toutes ainsi... dire que ma sœur aurait tant aimé y entrer, mais elle s'est vue l'entrée refusée... j'avais dans ce cas exprimé le désir de les bouder.

Biographie

Elle était allongée au sol, les carreaux tâchés de quelques gouttes de sang, elle saignait du nez, son père venait encore de l'attraper, elle n'avait pas fait ce qu'il lui avait demandé, elle lui avait tenu tête, chose à ne pas faire, en guise de réponse il l'avait cognée. Sa sœur n'était pas là, elle ne sait pas où se trouvait sa mère, de toute façon cela ne changeait rien, elle était seule face à cet être immonde, elle avait beau lui hurler d'arrêter, il y prenait bien trop de plaisir, il continuait à s'en faire saigner les phalanges, non.... en fait..  s'était le sang de Thalia, elle tentait de se cacher le visage à l'aide de ses bras, mais il avait réussi à cogner contre son nez. Hurlant de peur, c'est à ce même moment que sa sœur entra et se jeta sur lui afin de l'arrêter, parfois cela pouvait dégénérer, habituellement elles étaient là l'une pour l'autre afin de défendre l'autre, mais Vanmala n'était pas encore rentrée de l'école, de justesse elle venait de passer le pas de la porte et c'est en grimpant rapidement les escaliers qu'elles partirent s'enfermer dans leur chambre. Elle ne pouvait pas s'arrêter de pleurer, sa sœur tentait de la calmer, d'essuyer tout ce sang sur son visage, ses bras lui faisaient quelque peu mal, ils avaient pris tous les coups lorsque elle avait tenté de protéger son visage, ça allait finir par passer, mais elle est certaine que demain elle aura des bleus contre sa peau, facile à cacher avec des manches longues. Par chance, son nez n'avait rien de grave, il n'était pas cassé "Je n'en peux plus!" Venait-elle de hurler en pleurant à sa sœur, comme si elle espérait qu'elle trouve une solution à cela, elle est la plus vieille, elle a toujours su prendre soin de sa petite sœur, la protéger. Rapidement elle passa ses mains dans les cheveux de la petite blonde, la regardant droit dans les yeux, elle tenta de la rassurer en lui faisant la promesse que tout ceci allait finir par cesser un jour.

Elle se trouve face à lui, il la dévisage, difficile de ne pas remarquer ce qui clochait chez elle, doucement elle baisse la tête comme si elle espérait que ses longs cheveux blonds allaient recouvrir son visage, mais il pose ses doigts sous son menton, la forçant alors à lui faire face. Elle sait qu'il n'aime pas la voir comme ça, qu'il serait près à tout pour éclater la tronche de celui qui avait osé lever la main sur elle, elle avait pris pour habitude de trouver des excuses sur ses blessures... non valable aux yeux de son meilleur ami, non le responsable de cette marque violette qui s'était dessinée sur le contour de l'œil de la blonde, était la faute de son père, ce minable qui frappait plus faible que soit et sa mère est tellement conne qu'elle le laisse faire, sans rien dire, à l'en regarder en saigner. Il pouvait relever sa manche, il verrait la trace de la main de son père qui l'avait empoignée violemment ce soir-là "Je vais le tuer" dit-il en contractant sa mâchoire. Elle secoue doucement sa petite tête blonde "Ne dis pas ça" Instinctivement elle lui attrape la main, comme si elle espérait que ce simple contact allait l'apaiser. Il porte son regard sur elle, la fixe avec dégoût, non ce n'est pas elle qui le dégoûte, mais le fait que son père ose lever la main sur elle "Il faut que ça cesse" murmura-t-il en laissant glisser doucement ses doigts sur ses bleus, sous la douleur, elle grimace, aussitôt il retire ses doigts et la prend dans ses bras, il n'ose même pas la serrer fort contre lui, comme s'il avait peur de la casser.

Une pluie glaciale avait persisté toute la journée, assise au fond de son siège elle avait le visage collé contre la vitre côté passager. Thalia ne dérocha pas un mot de tout le trajet, elle s'entêtait à lui faire la tête et elle n'en savait même plus la raison. Elle jeta un bref regard en sa direction esquissant alors un sourire en apercevant son visage parfait. La pluie ne cessa pas de tomber, dispersant alors les nappes de brouillard, son attention se porta de nouveau sur le paysage extérieur, mais il faisait bien trop mauvais pour qu'elle puisse voir quoi que ce soit. Thalia fut surprise par l'obscurité soudaine, la nuit venait de tomber d'un seul coup, comme s'ils n'avaient pas eu le temps de voir le soleil se coucher. Son corps se raidit, elle avait une mauvaise impression, comme si quelque chose allait se passer et ce temps n'arrangeait pas ses inquiétudes. La blondinette posa à nouveau son regard sur le conducteur, contrairement à elle il semblait confiant, il n'avait pas peur d'affronter cette obscurité et ce temps ne semblait pas l'inquiéter plus que ça. Sans crier gare des phares perça la pénombre, elle n'eut qu'un petit moment pour ouvrir la bouche et le prévenir. Il ne fallut qu'un instant pour que la voiture soit soulevée et lancée d'une telle force vers le côté. Son corps s'envola littéralement, la pression de la ceinture de sécurité contre son corps se fit si forte que son souffle fut coupé, tandis que sa tête vint heurter le tableau de bord avant de revenir taper contre le siège. Une poupée de chiffon voilà ce qu'elle était devenue le temps d'une minute, incapable de contrôler quoi que ce soit, elle laissa aller son corps. La voiture retomba avec fracas sur le sol, elle avait fait plusieurs tonneaux avant de se stabiliser. Après cela ce fut le trou noir, ne se rappelant que de très peu de choses de cet accident. Lui, il n'a pas survécu, il a succombé à ses blessures, il n'a pas souffert prétendirent les médecins.

Ils se sont aimés, ils se sont déchirés. Elle l'a trouvé, celui qui la fait perdre pieds, celui qui en seul regard lui donne cet effet papillonné au fond de son estomac. Elle ne peut lui résister, il est mauvais pour elle, elle a fini par le comprendre, bon nombre de fois elle s'est retrouvée brisée par lui, mais elle ne peut rien y faire, il l'a hypnotisé et elle ne peut s'en détacher. Il la rend dingue, elle l'aime et l'aimera probablement toujours, mais son amour a changé, elle ne le voit plus comme elle le voyait autrefois. Rêveuse, elle s'imaginait un preux chevalier sur son cheval blanc, vivant d'amour et d'eaux fraîches, mais le conte de fée dérive rapidement pour laisser place à de la souffrance. Les contes de fées sont pour les imbéciles. Elle souffre de cette relation, cela finit par la détruire de jour en jour et pourtant, lorsqu'il revient vers elle, elle ne peut le repousser, car elle est dingue de lui. Elle ne sait plus quoi faire, tirer un trait? Déjà tenté, mais cela ne rime à rien puisqu'elle ne tient même pas ses propres promesses, il la captive, il la détruit et pourtant cela semble lui convenir, jusqu'au jour ou tout basculera, elle espère que ce jour finira par tomber afin de lui faire ouvrir les yeux, elle n'est pas qu'un simple jouet, elle a un cœur, un cœur qu'il ne cesse de briser avec ses frasques. Elle le veut bien, en un claquement de doigt elle pourrait lui fermer la porte au nez, mais c'est trop dur pour elle, car l'amour la rend si faible, elle perd pied et ne sait pas où tout ceci va finir par la mener.


Allongée sur le sol de sa cuisine, les bras étendus, fixant ce plafond d'un blanc éclatant cela en deviendrait presque aveuglant, son cœur raisonnait dans ses tempes, ses paupières se firent de plus en plus lourdes, plus besoin de lutter, elle était prête à sombrer dans cette vaste obscurités. Son corps entier brûlait, elle bouillonnait intérieurement, souffrance, comme si cette torture n'avait aucune conséquence sur son état d'esprit, elle se mit même à sourire, elle se sentit faillir, bouffée par toutes ces merdes que lui avait gentiment offerte la vie, son premier amour mourant sous ses yeux, se sentant impuissante face à cet événement, elle se détruisait de l'intérieur avec toutes ces merdes qu'elle prenait, stupide dépendance dont elle ne pouvait se débarrasser, elle jouait avec le feu et aujourd'hui elle avait fini par s'en brûler les ailes. Sombrant, elle n'avait plus conscience du lieu où elle se trouvait. Une voix perturba ses pensées, impossible pour elle d'ouvrir ses paupières pour en trouver son détenteur, elle s'en foutait royalement, on la bouscula, une pression se fit contre son bras, elle ne bougea pas, l'envie n'était pas là et elle était dans l'incapacité de faire le moindre mouvement. Son prénom, quelqu'un prononça son prénom, un appel, elle semblait bien trop têtue pour y répondre, même si elle l'avait voulu, elle aurait été incapable d'ouvrir sa bouche, elle avait conscience qu'il y avait quelqu'un d'autre, mais c'est comme si elle avait perdu le contrôle de son corps. Déplacée, gentiment frappée contre ses joues rebondies, rien ne pouvait la faire sortir de cet état. Retrouvant le contact du sol, quelque chose vint percuter violemment sa joue, un froid glacial, son corps se frigorifia, sa joue brûlait sous cette température, elle avait le sentiment de se retrouver entièrement nue, ensevelie sous un tas de neige, grognant doucement, elle bougea que très légèrement son visage, cela avait le mérite de la faire réagir, ouvrant doucement ses paupières, une salle de bain? Une douche? Elle n'eut pas le temps de comprendre quoi que ce soit qu'on lui enfonça deux doigts au fond de la gorge afin de la faire vomir. Désagréable sensation, même malade elle priait pour ne pas en passer par là. Posant ses mains au sol, elle cracha, grimaça, grogna, avant de relever enfin son regard vers cette autre personne qui se trouvait dans la même pièce qu'elle, celui qui lui était venu en aide "Espèce d'imbécile"  lâcha-t-elle en s'essuyant les lèvres du revers de la main. Quelle sympathique blondinette, est-ce une façon de remercier son héros? Rien à foutre, cet homme ne mérite en aucun cas un tant soit peu de bonté de sa part. Glissant sur le carrelage, elle tendit le bras afin de stopper cette eau, si cela continuait ainsi, elle allait finir par crever d'hypothermie, il ne venait pas de la réveiller afin de la laisser mourir à nouveau, à moins que son but soit de la tuer de ses propres mains... Il lui en empêcha, bloquant ses mains contre sa poitrine, il se colla à elle pour l'empêcher de bouger "Retourne chez toi putain!" maugréa-t-elle en tentant de le repousser, mais rien à faire, elle était faible, toutes ses forces venaient de quitter son corps à la minute même où elle s'était écroulée sur le sol de sa cuisine. Elle hurle, à lui en faire péter les tympans, finalement, elle  repose sa tête contre son épaule, en pleure, probablement le seul moment où elle s'est sentie aussi faible dans toute son existence, elle était au bout du rouleau, elle avait fini par craquer.

Une période bien sombre de sa vie, aujourd’hui? Elle est clean depuis trois ans et demi, elle tente de ne plus toucher à tout ceci, tout comme elle tente de reprendre sa vie en main. Recadrée par ses proches amis, elle a fini par revenir vers eux. Elle pense toujours à lui, mais cela fait bien longtemps qu'elle ne l'a pas revu, elle ne sait pas comment elle réagirait si elle devait un jour recroiser son chemin, elle ne veut pas savoir, par crainte de tomber à nouveau dans tout ce délire. Elle tente de se concentrer sur ses études, elle a été acceptée à l'université de Chicago, ville dans la quelle elle a toujours vécu depuis ses dix ans Sans nouvelles de sa famille, elle s'en sort mieux aujourd'hui, son seul lien parental reste sa sœur qui suit elle aussi un cursus dans cette université. C'est une toute nouvelle Thalia, mais une Thalia toujours rongée par ses vieux démons.

Moi c'est SPF !
J'ai 00 ans, je suis une licorne (girl) et je vis en france. J'ai découvert le forum par un ami et je le trouve joli ! Sinon, je serai connecté(e) 5/7 et je devrai pourvoir RP environ 3 fois par semaine.



Dernière édition par Thalia Cromwell le Jeu 6 Aoû - 23:59, édité 5 fois
Revenir en haut Aller en bas


Invité
Invité

MessageSujet: Re: Thalia + Bombs away   Dim 2 Aoû - 20:50

Bienvenue sur YIU ! **

Ils sont beaux les produits du Venezuela ! **
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://yuck-it-up.forumactif.com/t2212-lux-2-0-the-robot-unicorn


Lux Ó Cearnaigh
FONDATRICE - NOTRE MÈRE A TOUS
Je suis à Chicago depuis le : 03/06/2011 et j'ai déjà rédigé : 3705 messages. J'ai : 24 ans d'après mes amis. Dans la vie, je suis : doctorante (troisième année) en ingénierie, spécialisée en robotique

Feuille de personnage
Choses à savoir sur moi :
Mes amis & mes sorties:

MessageSujet: Re: Thalia + Bombs away   Dim 2 Aoû - 21:08

Bienvenue parmi nous et bon courage pour ta fiche

_________________________________
Revenir en haut Aller en bas


Invité
Invité

MessageSujet: Re: Thalia + Bombs away   Dim 2 Aoû - 23:17

J'aime beaucoup à la nationalité Et puis Diana **
Bienvenue sur YIU balloncoeur2
Revenir en haut Aller en bas


Invité
Invité

MessageSujet: Re: Thalia + Bombs away   Dim 2 Aoû - 23:19

Le pseudo + l'avatar
Bienvenue ! Pompom
Revenir en haut Aller en bas


Invité
Invité

MessageSujet: Re: Thalia + Bombs away   Lun 3 Aoû - 1:30

Bienvenue sur YIU toi ! Courage pour la suite de ta fiche et surtout n'hésites pas à contacter le staff en cas de besoin.
Revenir en haut Aller en bas


Invité
Invité

MessageSujet: Re: Thalia + Bombs away   Lun 3 Aoû - 11:08

Agron, my gosh. ** lit
Bienvenue sur le forum et bonne chance pour ta fiche. I love you
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://yuck-it-up.forumactif.com/t92-sahel-c-est-en-voyant-un-mo


Sahel A. Friezmann
ADMIN - MASCOTTE ΔΥ
Je suis à Chicago depuis le : 02/08/2015 et j'ai déjà rédigé : 3689 messages. J'ai : vingt quatre ans d'après mes amis. Dans la vie, je suis : étudiant, en 1ere année graduate ~ cinéma & médias

Feuille de personnage
Choses à savoir sur moi :
Mes amis & mes sorties:

MessageSujet: Re: Thalia + Bombs away   Lun 3 Aoû - 13:45

La classe à l'américaine **
Bienvenue sur YIU

_________________________________
Revenir en haut Aller en bas


Invité
Invité

MessageSujet: Re: Thalia + Bombs away   Lun 3 Aoû - 18:19

le pseudo + dianna amour2 bienvenue parmi nous et bon courage pour ta fiche **
Revenir en haut Aller en bas


Invité
Invité

MessageSujet: Re: Thalia + Bombs away   Lun 3 Aoû - 21:38

BIENVENUE **
Revenir en haut Aller en bas


Invité
Invité

MessageSujet: Re: Thalia + Bombs away   Mar 4 Aoû - 1:16

Bienvenue :) Bon courage pour ta fiche !
Revenir en haut Aller en bas


Invité
Invité

MessageSujet: Re: Thalia + Bombs away   Mar 4 Aoû - 20:43

bienvenuuuue amour2
Revenir en haut Aller en bas


Invité
Invité

MessageSujet: Re: Thalia + Bombs away   Mer 5 Aoû - 1:07

Bienvenuuuuuuuuuuuuuue parmi nous ! **
Bon courage pour ta fiche & have fun sur YIU stress
Revenir en haut Aller en bas


Invité
Invité

MessageSujet: Re: Thalia + Bombs away   Mer 5 Aoû - 7:02

dianna
bienvenue parmi nous amour2
Revenir en haut Aller en bas


Invité
Invité

MessageSujet: Re: Thalia + Bombs away   Mer 5 Aoû - 19:42

Agron :moustache:
Bienvenue et bon courage pour la suite I love you
Revenir en haut Aller en bas


Contenu sponsorisé

MessageSujet: Re: Thalia + Bombs away   Aujourd'hui à 20:47

Revenir en haut Aller en bas
 
Thalia + Bombs away
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 2Aller à la page : 1, 2  Suivant
 Sujets similaires
-
» Thalia ◭ Living is easy with eyes closed. [Terminée.]
» Facebook || Thalia Y. Cabano
» Non je t'assure je pleure pas, ca va passer! (PV Thalia)
» Ce soir on fait la teuf jusqu'à en tomber raide [moi + Thalia et Jeremiah]
» Ho ! Bas sa alors ! Une nouvelle amie. {PV Thalia Grace}

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
YUCK IT UP :: LES ARCHIVES :: Les archives :: Les fiches périmées-
Sauter vers: