Quand le vilain petit canard devient un magnifique cygne! Nick Andersen (Scénario Stefan)

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
Aller à la page : 1, 2  Suivant
AuteurMessage


Invité
Invité

MessageSujet: Quand le vilain petit canard devient un magnifique cygne! Nick Andersen (Scénario Stefan)   Jeu 24 Sep - 18:21

Nick Andersen

Ayla Kell
Né(e) le 14 février 1995 à St Peter Ording, j'ai 20 ans et suis de nationalité allemande. Si vous voulez en savoir un peu plus sur moi, sachez que je suis plutôt de classe moyenne et que je le vis bien ! Actuellement célibataire, je tiens à préciser que je suis plutôt du genre hétéro... Désolé(e) d'avance pour les cœurs brisés.

Diplôme préparé : bachelorCycle & année d'étude : 1ère annéeCursus majeur : managementSpécialisation : management du sportCursus mineur : sport

Personnalité & addictions

Drôle - 86%
Réfléchie - 80%
Créative - 18%
Travailleuse - 95%
Fêtarde - 85%
Narcissique - 10%
Artiste - 0%
Amicale - 89%
Jalouse - 76%
Méfiante - 35%
Sportifve - 95%
Prude - 0%
Généreuse - 60%
Têtue - 98%
Hautaine - 0%
Séductrice - 83%
Honnête - 50%
Joueueuse - 50%
Alcool : 50%Drogues : 0%Sexe : 80%

Renseignements multiples
Pourquoi avez-vous choisi d'étudier à l'université de Chicago ? Si je suis venue à Chicago c'est parce que mon meilleur ami depuis toujours m'a convaincu. En effet, à la base je ne m'imaginais pas quitter l'Allemagne pour autre chose que faire des compétitions. Pourtant la vie a décider que je ne devais pas faire carrière dans la planche à voile et plutôt que de me laisser broyer du noire, toute seule là bas, Stefan m'a incité à reprendre des études et de m'ouvrir une nouvelle voix. Après tout je n'ai que vingt ans. Après quelque déboire administratif, j'ai finit par arrivé enfin à Chicago, même si j'ai loupé la rentrée.

Quelles sont vos sources de financement universitaire ? C'est grâce au père de Stefan et à ces nombreuses relations que j'ai pu obtenir une bourse intégrale pour mes études. Bien que nous vivions bien à St Peter ma mère et moi, elle gère seule une petite auberge et n'a pas les moyens de m'offrir une telle université. Cependant, elle fait se qu'elle peut pour m'aider pour les dépenses qui ne sont pas prises en compte par la bourse. De plus, même si je n'ai pas eut le temps de devenir la grande championne que je voulais, j'ai quand même put mettre un peu d'argent de côté grâce à quelques unes de mes victoires.

Que pensez-vous du système de confrérie ? Les confréries c'est quelque chose de totalement inconnu pour moi. De ce que j'en sais, c'est Stefan qui me l'a dit et je sais pas expérience qu'il ne faut pas lui faire confiance à 100% pour transmettre les bonnes infos. Mais j'ai hâte de découvrir comment cela fonctionne exactement et me faire ma propre opinion sur le sujet!

D'ailleurs, faites-vous partie d'une confrérie ? Si oui, depuis combien de temps ? Je viens tout juste de débarquer à Chicago et à l'université. Ayant quasiment un mois de retard sur la rentrée, j'ai peur de ne pas pouvoir intégrer de confrérie. Cependant si malgré tout cela est possible, il faut bien avouer que j'hésite entre les Delta Upsilon et les Zeta Psi. En discutant avec les gens, j'ai fini par me rendre compte que les Zeta sont peut être plus proche de moi que je ne le croyais. La détermination, le sérieux, l'acharnement... des traits de caractères qui me définissent parfaitement, même si pour ma part c'était plus dans le sport que dans les études. Mais j'ai envie de réussir et je suis aussi motivé et déterminé à avancer dans cette nouvelle voix que je l'étais pour l'ancienne. La preuve, j'ai bien fini par arrivée jusqu'ici alors que l'administration allemande toute entière avait l'air d'être liguée contre moi! Je pense que les Zeta m'aideront clairement à atteindre mon but. Alors si j'allais tenter ma chance chez eux et toquer à leur porte. J'ai une petite crainte concernant mon bizutage malgré tout. La première expérience de Stefan n'était pas des plus agréable même s'il en parle en riant. J'espère juste que ceux que j'ai choisi ne seront pas aussi désagréables que ceux qui se sont occupé du cas de mon ami. Après tout, quand je le vois aujourd'hui renouveler l'expérience chez les Kappa Alpha Psi je me dis que chaque confrérie est différente. Alors l'angoisse est moins grande.  Mais bon, je dois quand même rattraper presque un mois... Les heures sup' c'est vraient pas mon trucs et je crois avoir déjà bien morfler avec mon visa! Par pitié faite, que les Zeta soient d'accord avec moi et me fasse une dispense exceptionnelle!

Biographie
Mon histoire commence le 14 février 1995 dans une petite chambre de la clinique de St Peter Ording en Allemagne. Bien que mère se trouvait seule en compagnie du personnel médical, mon père ayant préféré nous abandonner en découvrant que j’allais venir au monde, se fut malgré tout pour elle le plus beau jour de sa vie comme elle me l’a souvent répété par la suite. A priori elle me désirait à l’inverse de l’homme avec qui je partage mes gènes. Et bien qu’on puisse croire que je commençais mal dans la vie, c’était loin d’être la vérité. En effet, ma mère est la propriétaire et gérante d’une petite auberge et j’ai grandi au milieu de clients qui ne cessaient de me dire que j’étais la plus mignonne des petites filles. Cela me permettait d’avoir toujours quelqu’un pour jouer avec moi. Mes premières années se passèrent donc plutôt bien mais je commençais déjà à préférer à jouer avec des petites voitures plutôt qu’avec des poupées. J’étais comme cela et ma mère ne chercha pas à aller contre même si on lui disait que ce n’était pas forcément très « normal » ou très « saint » pour moi. La vie s’écoula donc tranquillement, l’absence de mon père ne me dérangeait absolument pas, bien que j’avais très envie d’avoir un petit frère ou une petite sœur avec qui jouer.

Mon souhait se trouva en parti réalisé lorsque j’entrais à l’école. En effet dès le premier jour j’ai fait la connaissance de Stefan Westerman et le courant est tout de suite passa entre nous. J’avais l’impression d’avoir trouvé le frère que j’espérais tant. Ensemble nous avons fait de sacrés bêtises et nous avons également eut notre lot de punition. Mais nous étions inséparables et rien au monde ne pouvait nous empêcher de nous retrouver. Alors que nous avions une dizaine d’années et que l’on préparait notre prochaine blague douteuse en nous baladant sur la plage, nous découvrîmes la beauté de la planche à voile. C’est Stefan qui le vit avant moi pour être honnête. Alors que je cherchais des coquillages et que nous devisions pour mettre un plan d’action au point, je fus soudain interrompu par un « hey Nick regarde là-bas ! » suivit d’un long sifflement d’admiration émis par mon ami. Lorsque je levais les yeux vers lui, je le vis qui pointait du doigt quelque chose vers l’horizon. Alors que je suivais la direction indiqué, je vis alors une voile multicolore qui filait à toute allure sur les vagues. Alors que l’homme sur la planche effectuait des acrobaties ni moi ni Stefan ne prononcions un mot, et autant dire que c’était plutôt une chose extraordinaire. En effet quand on était ensemble il était impossible de nous faire taire et cela avait tendance à rendre dingue notre entourage. Enfin quoi qu’il en soit à ce moment-là nous nous ne prononcions pas le moindre mot.

Lorsque le véliplanchiste sorti de l’eau, nous nous précipitâmes vers lui et firent sa connaissance. Ainsi donc nous découvrîmes que Mark, car tel était le nom du sportif, venait de s’installer en ville et qu’il comptait ouvrir une école de planche. Nous furent donc les deux premiers à aller nous inscrire avant même que l’école soit ouvre ses portes. C’est ainsi que notre passion pour la planche à voile vit le jour. Stefan était issu d’une famille bien plus fortunée que moi, il lui fit beaucoup plus simple d’obtenir du bon matériel et il put ainsi progresser plus vite. Mais pour ma part je ne pouvais pas miser uniquement sur le matériel. Il me fallait donc redoubler d’effort et compter uniquement sur mes compétences physiques pour réussir à l’égaler si ce n’est à faire mieux. Cela finit par porter ses fruits et Stefan et moi ne faisions que progresser et nous commencions à enchaîner les victoires à tour de rôle dans les compétitions juniors. Et puis le drame se produisit. Le père de Stefan décrocha une opportunité qu’il ne put refuser et je voyais alors mon meilleur ami partir pour les états unis. J’étais alors âgée de seize ans et se fut le moment le plus pénible de ma vie. Mais ce fut également l’occasion de faire des changements radicaux pour moi. En effet j’étais tout ce qu’on veut sauf féminine et cela ne me posait aucun problème tant que Stefan était là. Cependant au moment de son départ, je réalisais que mon look et mon comportement de garçon manqué m’avait quelque peu isolé du reste de mes camarades. Mon amitié et ma complicité avec mon ami de toujours devait y être pour quelque chose aussi me direz-vous, mais là je ne pouvais pas revenir en arrière.

Petit à petit je suis sortie de mon cocon pour devenir un joli papillon comme disait ma mère. Tout en continuant la planche à voile avec assiduité et acharnement. En l’absence de Stefan, je gagnais bien plus souvent et je commençais à être considérer comme faisant partie des jeunes espoirs allemand dans cette discipline. Tout en parallèle je continuais mes études au moins jusqu’à la fin du lycée, condition indiscutable pour que ma mère continue à me laisser pratiquer et faire ma passion. Les quelques euros que je gagnais lors de mes compétitions me servait à m’acheter du nouveau matériel, cherchant toujours à améliorer mes performances. Lorsque j’eu mon diplôme en poche, je passais l’année suivante à me concentrer uniquement sur la planche à voile. Malheureusement j’y mis trop d’acharnement. Oui cela est possible. A force j’avais fini par me fatiguée physiquement parlement. Puis lors d’un entrainement, alors j’effectuais un looping un peu plus compliqué histoire de relever un peu mon niveau, je fis une mauvaise chute. Mon genou gauche fut touché, mais ne me demander pas exactement comment. Tout cela se passa très vite. La seule chose dont je sois sur c’est que je dû subir une opération et que les médecins furent catégoriques, ma carrière naissante était définitivement terminé. Commença alors pour moi une longue descente aux enfers alors que la rééducation commençait pour plusieurs mois.

Heureusement que malgré la distance je pouvais toujours compter sur mon amitié fraternelle avec Stefan. En effet ce dernier, qui était dorénavant à l’université et qui avait abandonné la planche à voile pour la danse et la musique (ce qui est source de taquinerie à son encontre pour encore très longtemps croyez-moi), réussi à me convaincre de reprendre des études. Puisque je ne pouvais plus pratiquer, je pouvais toujours me reconvertir. A force de discussion, je me découvris un nouvel objectif à atteindre, celui de devenir agent sportif. Ma pratique me permettait de connaître les rouages de l’univers du sport et cela allait certainement m’aider. Retrouvant confiance et motivation je décidais de me lancer dans ce nouveau projet. Mais l’Allemagne n’était pas le meilleur pays pour une telle formation. Mais encore une fois je pus compter sur celui qui a toujours été comme un frère pour moi. Je sais que cela lui à coûter et qu’il a certainement dû négocier dur, mais Stefan a réussi à convaincre son père de faire appel à ses relations pour m’obtenir une bourse couvrant intégralement mes frais. Cela mis du temps mais j’ai finit pas réussir à m’inscrire à l’université de Chicago afin d’y retrouver mon meilleur ami de toujours. Je me demande quand même ce que Monsieur Westerman à bien pu demander en échange à son fils, car je sais qu’il ne me porte pas spécialement dans son cœur. Remarquez que c’est réciproque hein.

Enfin me voilà fin prête à commencer cette nouvelle vie. Bien qu’apparemment cela ne soit pas le cas de l’administration allemande qui peine à me faire mon visa. A croire qu’ils ne veulent pas me voir partir… Finalement après de nombreux coup de téléphone, rendez-vous, mails et autre courrier, j’ai fini par obtenir le précieux sésame. Et croyez-moi j’ai vraiment eu du mal à garder mon calme. Pourtant je ne suis pas du genre à taper scandale bien au contraire. Mais la moutarde me commençait à me monter sérieusement au nez quand enfin j’ai eu l’appel m’informant que le problème était dorénavant réglé. C’est donc avec un mois de retard que j’arrive à l’université. Je suis un peu nerveuse à l’idée de ce nouveau départ mais le fait d’être en retard n’arrange pas les choses. Alors que je viens de finir de m’installer, partageant un logement avec Stefan cela va de soi, je me suis également décidé à rejoindre une confrérie même si mon cher blondinet m’a fait un peu peur avec ses discours et ses souvenirs Enfin s’il retente sa chance après un premier essaie infructueux, je me dis que cela ne doit pas être aussi terrible que cela. Après avoir pris quelques informations, je décide d’aller tenter ma chance chez les Zeta Psi. Ils ont l’air plutôt sérieux mais apte à s’amuser aussi. Donc je pense, non je suis persuadée, qu’ils m’aideront à atteindre mes objectifs. Espérons juste que je survive à cette première année.

Voilà je crois vous avoir à peu près raconté mon histoire dans ses grandes lignes. Mais elle est loin d’être fini. Comme vous pouvez le constater, un nouveau chapitre commence et j’ai hâte de le partager prochainement avec vous.


Moi c'est Skywalker !
J'ai l'âge de mes artères, je suis un ours polaire qui danse la polka sur la banquise et je vis en France. J'ai découvert le forum Par ma couille et je le trouve chouette ! Sinon, je serai connecté(e) au petit bonheur la chance et je devrai pourvoir RP environ 1 fois par semaine.



Dernière édition par Nick Andersen le Ven 25 Sep - 16:56, édité 11 fois
Revenir en haut Aller en bas


Invité
Invité

MessageSujet: Re: Quand le vilain petit canard devient un magnifique cygne! Nick Andersen (Scénario Stefan)   Jeu 24 Sep - 18:27

PPPRREEEMMMMMM'SSS
Héhé t'as vu ça un peu !!

BIENVENUE SUR YIU
Et courage pour ta fiche !
Revenir en haut Aller en bas


Invité
Invité

MessageSujet: Re: Quand le vilain petit canard devient un magnifique cygne! Nick Andersen (Scénario Stefan)   Jeu 24 Sep - 18:27

BIENVENUE I love you
Si tu as besoin d'aide pour te choisir un avatar n'hésite surtout pas
En tout cas amuse toi bien parmi nous!
Revenir en haut Aller en bas


Invité
Invité

MessageSujet: Re: Quand le vilain petit canard devient un magnifique cygne! Nick Andersen (Scénario Stefan)   Jeu 24 Sep - 18:28

A la base, je voulais Josie Loren, mais malheureusement l'âge ne colle pas avec celui que je veux donner à mon perso. Quand les maths sont contre nous, faut pas insister. Depuis je nage un peu dans le flou et je n'arrive pas à me décider entre Cassie Scerbo et ayla kell

J'ai besoin de votre aide stress

Merci Nova, mais tu risque de vite déchanter
Revenir en haut Aller en bas


Invité
Invité

MessageSujet: Re: Quand le vilain petit canard devient un magnifique cygne! Nick Andersen (Scénario Stefan)   Jeu 24 Sep - 18:30

Pourquoi toi aussi tu va te taper Stefan ?
Revenir en haut Aller en bas


Invité
Invité

MessageSujet: Re: Quand le vilain petit canard devient un magnifique cygne! Nick Andersen (Scénario Stefan)   Jeu 24 Sep - 18:35

Disons juste qu'elle va être très déçut d'apprendre que c'est Nova qui a dépuceler son cher Stefan. Toutes leurs premières expériences ils les ont faite ensemble (premier pas sur une planche à voile, première cuite etc) donc elle pensait bien partager cela aussi avec lui
Revenir en haut Aller en bas


Invité
Invité

MessageSujet: Re: Quand le vilain petit canard devient un magnifique cygne! Nick Andersen (Scénario Stefan)   Jeu 24 Sep - 18:40

Bienvenue parmi nous coeur2
Attention, fais pas de mal à ma Nova
Revenir en haut Aller en bas


Invité
Invité

MessageSujet: Re: Quand le vilain petit canard devient un magnifique cygne! Nick Andersen (Scénario Stefan)   Jeu 24 Sep - 18:40

Revenir en haut Aller en bas


Invité
Invité

MessageSujet: Re: Quand le vilain petit canard devient un magnifique cygne! Nick Andersen (Scénario Stefan)   Jeu 24 Sep - 18:59

Ah d'accord donc ton personnage est féminin
Je voterais personnellement pour Ayla Kell I love you
Revenir en haut Aller en bas


Invité
Invité

MessageSujet: Re: Quand le vilain petit canard devient un magnifique cygne! Nick Andersen (Scénario Stefan)   Jeu 24 Sep - 19:01

Niiiiiiiiiiiiiiiiiiiiiiiiiiiiiiiiiiiiiiiiiiiiiiiiiiiiiiiick stress
Je ne dirais rien de plus!

Pour l'avatar, je m'en fou je kiff les deux. Mais vu se que tu m'as dit, je pense que Ayla correspondrait peut être plus... enfin j'en sais rien en faite
Revenir en haut Aller en bas


Invité
Invité

MessageSujet: Re: Quand le vilain petit canard devient un magnifique cygne! Nick Andersen (Scénario Stefan)   Jeu 24 Sep - 19:04

Merci pour ton avis Sileas, et oui finalement, Nick est une fille, c'est un piège lol
Par contre, une recherche rapide sur le net m'a fait choisir Cassie, plus d'avatars à disposition. Et comme j'ai pas envie d'en faire, ben voilà.

Stefan, attend que je sois validée et tu va avoir la vie dure ma couille!
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://yuck-it-up.forumactif.com/t2212-lux-2-0-the-robot-unicorn


Lux Ó Cearnaigh
FONDATRICE - NOTRE MÈRE A TOUS
Je suis à Chicago depuis le : 03/06/2011 et j'ai déjà rédigé : 3705 messages. J'ai : 24 ans d'après mes amis. Dans la vie, je suis : doctorante (troisième année) en ingénierie, spécialisée en robotique

Feuille de personnage
Choses à savoir sur moi :
Mes amis & mes sorties:

MessageSujet: Re: Quand le vilain petit canard devient un magnifique cygne! Nick Andersen (Scénario Stefan)   Jeu 24 Sep - 19:09

BIENVENUE **
Ca va être drôle ça, je veux voir Nova sortir ses griffes
Bon courage pour ta fiche en tout cas, j'espère que le forum te plaira I love you

_________________________________
Revenir en haut Aller en bas


Invité
Invité

MessageSujet: Re: Quand le vilain petit canard devient un magnifique cygne! Nick Andersen (Scénario Stefan)   Jeu 24 Sep - 20:03

Merci beaucoup Lux!

Et Nova n'aura pas à sortir les griffes si elle aussi kawai que me l'a raconté Stefan! Wink
Revenir en haut Aller en bas


Invité
Invité

MessageSujet: Re: Quand le vilain petit canard devient un magnifique cygne! Nick Andersen (Scénario Stefan)   Jeu 24 Sep - 20:38

Beh, Nova c'est pas une méchante clairement. Elle n'est que paix et amour, mais faut pas non plus en abuser ! Mais bon dans l'ensemble elle est anti-conflis et préfère battre en retraite que s’épuiser pour rien.
Revenir en haut Aller en bas


Invité
Invité

MessageSujet: Re: Quand le vilain petit canard devient un magnifique cygne! Nick Andersen (Scénario Stefan)   Jeu 24 Sep - 23:07

BIENVENUE PARMI NOUS stress dis donc, ça en fait des prétendantes pour tes sérénades kitsch Stefan
C'est une fausse pacifiste la Nova, faut pas se fier aux apparences
Bonne continuation pour ta fiche !
Revenir en haut Aller en bas


Contenu sponsorisé

MessageSujet: Re: Quand le vilain petit canard devient un magnifique cygne! Nick Andersen (Scénario Stefan)   Aujourd'hui à 17:14

Revenir en haut Aller en bas
 
Quand le vilain petit canard devient un magnifique cygne! Nick Andersen (Scénario Stefan)
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 2Aller à la page : 1, 2  Suivant
 Sujets similaires
-
» Elim CrockWeel : Le vilain petit Canard
» L'histoire du vilain petit canard, vous connaissez ? Non ? Tant pis pour vous. (Xerxes)
» Le vilain petit canard qui devint un cygne [Carmen]
» Mieux vaut un petit canard dans sa baignoire qu'un gros connard dans son plumard
» - Le vilain petit canard

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
YUCK IT UP :: LES ARCHIVES :: Les archives :: Les fiches périmées-
Sauter vers: