I can and I will ! Watch me. - Ezriel

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
Aller à la page : 1, 2, 3  Suivant
AuteurMessage


Invité
Invité

MessageSujet: I can and I will ! Watch me. - Ezriel   Dim 2 Aoû - 19:16

Ezriel Ryan Hawkins

Tom Felton
Né le 9 novembre 1991 à Chicago (USA), j'ai 23 ans et suis de nationalité américaine. Si vous voulez en savoir un peu plus sur moi, sachez que je suis plutôt riche et que je le vis très bien ! Actuellement célibataire, je tiens à préciser que je suis plutôt du genre hétéro... Désolé d'avance pour les cœurs brisés.

Diplôme préparé : doctoratCycle & année d'étude : Doctorat, 2e année Cursus majeur : Sciences politiquesSpécialisation : politiqueCursus mineur : droit

Personnalité & addictions

Drôle - 20%
Réfléchi - 80%
Créatif - 60%
Travailleur - 90%
Fêtard - 50%
Narcissique - 70%
Artiste - 10%
Amical - 10%
Jaloux - 50%
Méfiant - 75%
Sportif - 60%
Prude - 0%
Généreux(se) - 20%
Têtu - 80%
Hautain - 60%
Séducteur - 65%
Honnête - 50%
Joueur - 80%
Alcool : 60%Drogues : 10%Sexe : 70%

Renseignements multiples
Pourquoi avez-vous choisi d'étudier à l'université de Chicago ? Mon père a fait ses études ici et comme je veux suivre sa voix, je ne voyais pas les choses autrement. Ni lui d'ailleurs. Pour lui un futur sénateur doit être allé à l'université de Chicago.

Quelles sont vos sources de financement universitaire ? Mes parents. L'argent ne manque pas et les dépenses sont non contrôlées. La belle vie quoi. Avec un père sénateur ça aide.

Que pensez-vous du système de confrérie ? J'en pense pas plus pas moins. Le système est là pour quelque chose, point.

D'ailleurs, faites-vous partie d'une confrérie ? Si oui, depuis combien de temps ? Mon père était chez les Phi Delta Theta donc la question ne se pose même pas. J'y suis depuis ma première année ce qui fait donc 5 ans, la 6e année commencera à la rentrée.
Le bizutage ? Une routine. Rien ne me fait peur, j'ai accepté ce qu'on me demandait sans rechigner. Si bien que ça a fini par les lasser de voir que je n'éprouvais ni peur ni gêne.
Mes frères et soeurs ? Pour moi ma seule soeur c'est Salomé. Ici ce ne sont que des connaissances même si certains sortent forcément du lot. Dans tous les cas je préfère être seul que mal accompagné. Je suis assez secret. Les seuls à me connaître réellement sont ma soeur, mon meilleur ami et ma meilleure amie. Tous les restes ne voient qu'une façade froide et sans coeur. Beaucoup ne me parlent que pour la réputation de ma famille et les filles pour coucher avec moi. Et je ne vais pas m'en plaindre, loin de là.  


Biographie

my sister, my everything

« Ezriel ! Salomé ! On y va ! » criait ma mère dans l'escalier, le son de sa voix atteignant nos chambres. Je finissais de nouer le nœud sur le haut de la tête de ma petite sœur avant de lui tendre ses chaussettes blanches. « Dépêche Lilipuce ! Maman aime pas quand on est en retard à la messe. » Je mis ma veste avant de descendre dans les escaliers, entraînant Sally à ma quite. « Arrête de m'appeler comme ça. » Pour toute réponse je lui tirais la langue. Oui à 7 ans je n'avais pas l'éloquence de maintenant. 13 mois d'écart, autant dire que j'étais proche de ma soeur, bien plus que de n'importe qui. Elle savait tout de moi et l'inverse était de mise. « Je t'appelle comme je veux. T'as qu'à me trouver un surnom toi aussi. » A nouveau je lui tirais la langue. « Ton prénom est déjà assez bizarre comme ça ! » A son tour de me tirer la langue. Comme quoi les habitudes étaient de famille.  « C'est pas vrai ! Il est pas bizarre, il est original ! » Un air boudeur s'affichait sur mon visage. J'avais l'habitude qu'on critique mon prénom, mais sa signification me tenait bien plus à coeur que le prénom en lui même. Même si à cet âge là je n'en comprenais pas toujours les nuances. Je n'étais pas le premier fils de ma famille. Avant moi il y a eu Azraël. Enfin mon  frère était mort quelques heures après sa naissance alors je ne sais pas vraiment comment considérer le peu de temps qu'il a vécu sur terre. Et mes parents avaient toujours voulu un deuxième fils qu'ils auraient appelé Ezekiel. Et je suis arrivé. Alors pour honorer la mémoire de mon frère ils ont fait une contraction entre les deux prénoms. Du coup je m'appelle Ezriel. Et même si ma petite soeur commençait à comprendre la signification de ce prénom ça ne l'empêchait pas de me charrier à ce sujet. Salomé sera toujours comme ça. On a grandi avec une éducation catholique stricte, la messe le dimanche, communions, confirmations entre autre. On était surprotégés.  Enfin... Par ma mère. Notre père c'était une autre histoire. Il ne voyait en moi qu'un futur sénateur ou diplomate comme lui. J'avais été élevé dans cette optique et ne voyait pas d'autre alternative de toute façon. Mais l'amour de mon père ne se transmettait que par des discours et discutions sur la politique et l'actualité. Rien de très concluant. Je ne m'en plaignais pas de toute façon, à quoi bon. Ma soeur est une boule d'énergie depuis toute petite ce qui déplaisait à mon père. Moins contrôlable que moi, plus libre dans ses choix et ses pensées. Mais c'était ma petite soeur. La mienne. Et autant dire que ceux qui tentaient de lui faire du mal ou de la blesser n'en réchappaient pas.



childhood memories

Malheureusement notre famille du s'agrandir. Et vu le boulet qu'on devait se traîner, on n'était pas gagnants au change. Du jour au lendemain on s'est vu débarquer un cousin qu'on ne connaissait que très peu chez nous. Nos pères étant frères mais ne se côtoyant pas vraiment, expliquait cette absence de liens familiaux. La famille Hawkins avait toujours eu une place dans la politique, mais mon oncle préférait de loin son entreprise. Alors la cassure s'était formée, nos familles prenant des routes différentes. Titouan avait un an de moins que moi et le jour où ses parents sont morts, il est venu vivre avec nous. On n'avait pas besoin de lui, loin de là. Mais c'était un fait, c'était comme ça. Je ne comprenais toujours pas ce qui avait pu inciter mon père à prendre cette décision, il n'était pas vraiment quelqu'un qu'on pouvait qualifier de charitable. Même si ma mère l'était, elle ne faisait jamais rien sans le consentement de mon père. Petit je ne me posais pas la question, supportant juste la présence de mon cousin chez nous. Et franchement l'entente n'était pas là. Même si on avait qu'un an d'écart, qu'on partageait du sang commun et de l'ADN, impossible pour nous de nous entendre. Et en grandissant rien ne s'est arrangé. Nos idées divergeant de plus en plus, nos opinions aussi. On se retrouvait dans les mêmes écoles, les mêmes classes mais on faisait comme ci on ne se connaissait pas. Avec Sally on le faisait aussi mais c'était différent. Ma petite soeur et moi on s'évitait en public mais seulement parce que mon image de mec cassant serait compromise et elle elle était tellement contre les idées de la famille qu'elle ne voulait pas y être associée. Autant dire que cette dernière chose ne me plaisait pas mais bon, j'aimais ma soeur plus que tout. Par contre Titouan c'était juste que je ne voulais pas être associé à lui. Que personne ne sache qu'on se connaissait. Même si c'était un peu loupé vu qu'on portait le même nom, qu'on rentrait ensemble chez nous etc mais l'espoir fait vivre dit on. Lorsque j'entrais à l'université, mes parents me prirent un appartement non loin de l'université. Je rentrais bien évidemment tous les week end, en particulier parce que ma soeur me manquait. L'appartement dans lequel je vivais avait 2 chambres et un bureau qui servait de chambre d'amis. Dans mon idéal ma soeur serait venu vivre avec moi lorsqu'elle entrerait à l'université, mais ce n'était pas l'idée de mes parents. Non, eux voulaient que je vive avec Titouan alors il emménagea un an plus tard. On ne pouvait pas dire que la cohabitation se passait mal, pour la bonne et simple raison qu'on ne se parlait pas ou que très peu. Les courses on les faisait chacun de notre côté, la cuisine aussi, chacun avait sa télé dans sa chambre. Autant dire que les pièces communes étaient vides. On se partageait juste les toilettes, le salon et la cuisine, vu qu'on avait chacun une salle d'eau. Le salon était désert et les toilettes on avait visiblement réussi à faire en sorte de ne jamais y être en même temps. Même nos corps refusaient qu'on se croise. La cuisine pareil, on s'évitait. Lorsque je cuisinais, j'étais toujours avec ma musique dans les oreilles ce qui limitait les conversations entre nous. De simples formules de politesse étaient échangées. On avait quand même été bien élevés. La seule chose pour laquelle on s'était accordé c'était les filles. On respectait lorsque l'un ou l'autre en recevait une - ou plusieurs - dans sa chambre. La dessus on se ressemblait. Mais c'était bien la seule chose. Lorsque ma soeur entra à l'université, elle a préféré vivre sur le campus que de venir vivre avec nous. Dans un sens je la comprenais mais bon j'aurai préféré qu'elle vive avec moi. Et surtout à la place de l'autre là. Enfin, heureusement que Sally venait souvent et donc c'était comme ci on vivait toujours ensemble. Surtout que le week end c'était retour dans la famille. Oui la messe du dimanche était sacrée. Même si des fois je débarquais le dimanche matin, faute à une soirée trop prenante la veille, j'étais toujours là pour l'église et le repas dominicale.



friends are born, not made

L'université ce n'est vraiment pas mon endroit préféré. J'adorais mes cours et mes études me plaisaient vraiment, mais c'est l'ambiance qui me dérangeait. Déjà la confrérie dans laquelle j'étais à cause de mon père ce n'était pas l'éclate. On avait beau paraître soudés, notre fraternité n'avait de fraternelle que son appellation. De toute façon je ne vivais pas sur le campus, alors je n'avais à les supporter que lors des soirées et autres activités communes. Et l'autre chose pour laquelle je n'aimais pas l'université, c'est bien le resto U. Surtout ce jour où je me suis fait renversé un plateau dessus. Elle s'était excusée mais rien à faire, j'étais énervé. Je l'avais pourri, la laissant là, sur place, après l'avoir traité de tous les noms. J'étais calme dans mon attitude mais mes mots étaient tranchants. Je ne pensais pas la revoir, mais le destin semblait en avoir décidé autrement. Je l'avais retrouvé dans l'ascenseur de mon immeuble quelques jours plus tard. Peut être l'avais-je déjà vu, mais je n'y avais jamais fait attention. C'était la solution la plus plausible d'ailleurs. Pendant plusieurs semaines, puis plusieurs mois, on ne se parlait qu'en se lançant des piques. Au début acerbes, elles se faisaient de plus en plus douces et drôles. On s'amusait vers la fin. Et je devais avouer que j'attendais ces moments passés avec Amber dans notre boîte de métal surement spectatrice de notre première rencontre dont nous même ignorons tout. Et puis une soirée, de l'alcool entre autre, des choses qui vont que l'ont se désinhibent totalement, on s'est retrouvés dans le même lit. Sauf que rien ne s'est vraiment passé comme prévu. Je pestais, râlant contre l'attache de son soutien gorge, m'étant déjà battu avec son haut. Et comme ci ça ne suffisait pas, une fois que j'eu réussi à libérer sa poitrine, ce fut à son tour de galérer avec la braguette de mon pantalon. Et même moi je n'arrivais pas à la descendre. Après un moment à essayer, tentant de garder notre sérieux, on avait finir par s'écrouler sur le lit en rigolant allègrement. La situation était cocasse et on avait fini par faire avec. Notre nuit s'était arrêtée là, mais elle marquait surtout le début de notre amitié. Ca faisait maintenant un an qu'on ne se quittait plus. Elle était devenue plus qu'une amie, c'était une confidente, une épaule sur laquelle je pouvais me reposer. Avec ma soeur c'est bien l'une des rares à me connaître réellement. Et la confiance entre nous était bien là. Grace à une maladresse il y a deux ans, j'avais rencontré ma meilleure amie.



when the past comes back

Obligé de rendre un devoir avec cette première de la classe, quoi de mieux pour me gâcher mon semestre. Et vu qu'en plus ça comptait pour la moitié de la note, ce n'est pas comme ci je pouvais faire autrement. Mais de là à me retrouver collé avec Harper, y'avait des limites. Heureusement je n'avais que droit avec elle, parce que plus serait un véritable calvaire. Ce stéréotype de la petite fille sage, coincée, bonne en tout, voulant étaler sa science, c'était elle. Notre professeur avait bien remarqué la tension entre nous et cet abruti avait surement décidé de s'amuser en nous mettant sur le même projet. J'avais essayé de changer de partenaire mais rien à faire, j'étais coincé avec Harper. Et autant dire qu'on avait pas le même point de vu sur le sujet sur lequel on devait disserter. Jamais je n'avais du autant me battre avec quelqu'un pour défendre mon idée. Au moins ça me préparait pour l'avenir, mais franchement c'était pénible d'en faire autant pour une simple note. Je m'étais promis de ne plus lui parler après ce devoir, sa compagnie ne m'intéressant pas plus que ça. Sauf qu'une soirée nous à nouveau réuni. Enfin elle, moi et sa soeur jumelle. Les voir arrivées toutes les deux comme ça a fait remonter en moi des souvenirs bien enfouis. Ceux de mon école maternelle, celle que je fréquentais avant que mes parents ne décident subitement de me changer d'école. Le souvenir notamment de deux petites rousses arrivant à l'école ensemble. L'une des deux plus indépendante que l'autre. Et cette autre petite fille un peu plus réservée. Cette même petite fille avec laquelle je m'étais lié d'amitié. Cette petite fille qui me connaissait sans cette façade glaciale que le temps avait forgé. Cependant je n'arrivais pas à me souvenir de son prénom. Je passais la première partie de la soirée à siroter mon verre, me creusant les méninges pour retrouver ce prénom. Et là comme une évidence je revis ce sourire rempli de dent de lait me dire son prénom, Harper. Comment avais-je pu l'oublier ? Le prénom de sa soeur me revient en tête aussi. Il fallait que je sache. Que je sache si la fille avec qui je m'étais pris la tête pendant des mois était bien mon amie d'enfance. Je me dirigeais vers sa jumelle, prêt à en découdre avec mon passé. Cherchant une manière de l'aborder sans que ce soit suspect, je décidais de faire comme toutes les fois ou je m'approchais d'une fille, c'est à dire la draguer. Et j'eus ce que j'étais venu chercher. « Moi c'est Cora. ». Ce prénom qui confirmait que je connaissais ces deux jeunes filles. J'essayais de cacher mon étonnement lorsqu'elle me dit qu'elle avait l'impression de m'avoir déjà vu. C'était le cas, forcément. Je ne pouvais pas me dévoiler, dire qui j'étais. Cette image que je m'étais construite pouvait être détruite par elles deux. Surtout par Harper. Alors je feintais comme toujours.



Moi c'est Lilou !
J'ai 23 ans, je suis une pomme rouge et je vis à la Réunion. J'ai découvert le forum par le projet bazzart et ma licorne préférée, Bé (et puis aussi mon bisounours Estelle   ) et je le trouve Top sinon je serai pas ici non mais ! Sinon, je serai connectée 7/7 jours sauf lorsque je travaille mais je préviendrais  ** (genre là jusqu'au 10 je serai un moins présente   ) et je devrai pourvoir RP environ 3 fois par semaine minimum.



Dernière édition par Ezriel R. Hawkins le Mer 5 Aoû - 21:46, édité 15 fois
Revenir en haut Aller en bas


Invité
Invité

MessageSujet: Re: I can and I will ! Watch me. - Ezriel   Dim 2 Aoû - 19:20

je suis pas une licorne mais une princesse catwoman lit lit
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur


Le Doyen
TÊTE PENSANTE DE CHICAGO
Je suis à Chicago depuis le : 09/07/2015 et j'ai déjà rédigé : 1092 messages. J'ai : 55 ans d'après mes amis. Dans la vie, je suis : le fabuleux doyen de cette université

Feuille de personnage
Choses à savoir sur moi :
Mes amis & mes sorties:

MessageSujet: Re: I can and I will ! Watch me. - Ezriel   Dim 2 Aoû - 19:21

Un fils qui suit l'exemple paternel, c'est ce dont nous rêvons tous. Hélas pour moi, je n'ai pas de fils -ou bien j'ignore son existence. J'espère que la présence de tes frères et soeurs t'aidera à venir au bout de tes ambitions qui me semblent considérables, mais honorables. Je valide donc le choix des Ph Delta Teta !
Revenir en haut Aller en bas


Invité
Invité

MessageSujet: Re: I can and I will ! Watch me. - Ezriel   Dim 2 Aoû - 19:26

T'es ma licorne nan mais ! et la princesses des autres si tu veux u.u'


Merci Doyen ** Et vu la jolie blonde à côté de toi, tu devrai tenter les gosses ca ferait un beau mélange nique
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://yuck-it-up.forumactif.com/t2212-lux-2-0-the-robot-unicorn


Lux Ó Cearnaigh
FONDATRICE - NOTRE MÈRE A TOUS
Je suis à Chicago depuis le : 03/06/2011 et j'ai déjà rédigé : 3705 messages. J'ai : 24 ans d'après mes amis. Dans la vie, je suis : doctorante (troisième année) en ingénierie, spécialisée en robotique

Feuille de personnage
Choses à savoir sur moi :
Mes amis & mes sorties:

MessageSujet: Re: I can and I will ! Watch me. - Ezriel   Dim 2 Aoû - 19:34

Gosh, mon héros. Tom bave Bienvenue ici ! I love you

_________________________________
Revenir en haut Aller en bas


Invité
Invité

MessageSujet: Re: I can and I will ! Watch me. - Ezriel   Dim 2 Aoû - 19:38

bave bave bave lit lit lit coeur coeur coeur
Revenir en haut Aller en bas


Invité
Invité

MessageSujet: Re: I can and I will ! Watch me. - Ezriel   Dim 2 Aoû - 20:13

Jolie vache mauve ** Merci ! **

Harper va pas aimer Cora
Revenir en haut Aller en bas


Invité
Invité

MessageSujet: Re: I can and I will ! Watch me. - Ezriel   Dim 2 Aoû - 20:14

Bienvenue sur YIU ! **

Dawkins, Hawkins, j'imagine déjà les situations cocasses !
Revenir en haut Aller en bas


Invité
Invité

MessageSujet: Re: I can and I will ! Watch me. - Ezriel   Dim 2 Aoû - 20:30

Oh oh oui j'avoue @"Carolane Dawkins" je viendrais te voir (si j'oublies pas :please: ) et merci nique
Revenir en haut Aller en bas


Invité
Invité

MessageSujet: Re: I can and I will ! Watch me. - Ezriel   Dim 2 Aoû - 20:34

c'est pas grave elle y peut rien si je suis la plusse belle des deux :please:
Revenir en haut Aller en bas


Invité
Invité

MessageSujet: Re: I can and I will ! Watch me. - Ezriel   Dim 2 Aoû - 20:51

MDR vous êtes pareilles ...
Revenir en haut Aller en bas


Invité
Invité

MessageSujet: Re: I can and I will ! Watch me. - Ezriel   Dim 2 Aoû - 21:14

non non
Revenir en haut Aller en bas


Invité
Invité

MessageSujet: Re: I can and I will ! Watch me. - Ezriel   Dim 2 Aoû - 23:05

TOM + GABRIEL + PHI DELTA TETA stress

J'pense qu'il nous faut un lien
Bienvenue sur le forum en tout cas amour5
Revenir en haut Aller en bas


Invité
Invité

MessageSujet: Re: I can and I will ! Watch me. - Ezriel   Lun 3 Aoû - 0:32

/me pousse tout le monde et marque son territoire

Mon premier message ici rien que pour toi en plus

Je nous aime lit
Revenir en haut Aller en bas


Invité
Invité

MessageSujet: Re: I can and I will ! Watch me. - Ezriel   Lun 3 Aoû - 0:43

Bienvenue sur YIU ! Je comprend un peu mieux le trio soudainement Courage pour la suite de ta fiche et surtout n'hésites pas à contacter le staff en cas de besoin.
Revenir en haut Aller en bas


Contenu sponsorisé

MessageSujet: Re: I can and I will ! Watch me. - Ezriel   Aujourd'hui à 17:15

Revenir en haut Aller en bas
 
I can and I will ! Watch me. - Ezriel
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 3Aller à la page : 1, 2, 3  Suivant
 Sujets similaires
-
» Deatch Watch
» THN Future Watch
» Watch Dogs
» One Piece 573
» Elvis Presley

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
YUCK IT UP :: LES ARCHIVES :: Les archives :: Les fiches périmées-
Sauter vers: