(LOGAN) + when the sun goes down, I see you around (scéna de Rose)

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
Aller à la page : 1, 2  Suivant
AuteurMessage


Invité
Invité

MessageSujet: (LOGAN) + when the sun goes down, I see you around (scéna de Rose)   Mer 16 Sep - 19:29

Logan John Samuels

Sean O’Pry
Né(e) le 02 avril 1992 à Hartford (USA) capitale du Connecticut, j'ai 22 ans et suis de nationalité américaine baby. Si vous voulez en savoir un peu plus sur moi, sachez que je suis plutôt modeste depuis que j’ai coupé les ponts avec ma famille (qui elle est plutôt aisée) et que je le vis mieux que je ne l’aurais espéré ! Actuellement célibataire , je tiens à préciser que je suis plutôt du genre hétérosexuel...Désolé d'avance pour les cœurs brisés mesdemoiselles.

Diplôme préparé : masterCycle & année d'étude : première année de graduateCursus majeur : Droit une matière qui l’intéresse depuis longtemps et qu’il suit depuis son arrivée à l’université.Spécialisation : Droit des affaires pour le bonheur de son futur portefeuille.Cursus mineur : Sport une passion de longue date (bien évidemment le football, mais aussi le volley-ball et le hockey)

Personnalité & addictions

Drôle - 70%
Réfléchi - 75%
Créatif - 30%
Travailleur - 90%
Fêtard - 90%
Narcissique - 50%
Artiste - 20%
Amical - 75%
Jaloux - 69%
Méfiant - 70%
Sportif - 95%
Prude - 10%
Généreux - 55%
Têtu - 100%
Hautain - 40%
Séducteur(trice) - 90%
Honnête - 70%
Joueur - 80%
Alcool : 80%Drogues : 00%Sexe : 100%

Renseignements multiples
Pourquoi avez-vous choisi d'étudier à l'université de Chicago ? Tout d’abord parce que je voulais prendre des distances avec ma famille, il était donc hors de question d’intégrer une université à proximité du domicile familiale. L’université de Chicago figure parmi les meilleures universités mondiales et propose une multitude de choix quant aux cursus. Tant au niveau de la localisation, que des opportunités qu’offrent cet établissement, le choix était vite fait. Le seul problème était tout de même l’argent à débourser pour s’inscrire, vu que je venais tout juste de prendre mon indépendance et que je n’avais pas un rond. Les débuts ont été difficiles, mais je suis loin de regretter mon choix aujourd’hui. Et puis la ville en elle-même n'est pas si mal, je m'y plais bien!

Quelles sont vos sources de financement universitaire ?  Même si j'ai eu la chance de grandir auprès d’une famille plutôt aisée, je n’ai pas pu compter sur eux pour le financement de mes études. Un contexte familial particulier m’a poussé à vouloir prendre mes distances et donc, me débrouiller seul. J’avoue avoir eu du mal au début, à enchaîner les petits boulots –pas toujours respectables–, mais c’est comme tout, on s’habitue et on finit par s’y faire. Au bout de quelques années j’ai trouvé mes repères et suis désormais capable de vivre sans l’aide de personne. Avec de l’argent de côté, j’ai pu arrêter les jobs…comment dire ? Spéciaux… pour me concentrer sur des choses un peu plus respectables. D'ailleurs, j'ai réussi à décrocher un stage rémunéré dans un cabinet d'avocats d'affaire : un bon point pour le CV et une première expérience enrichissante.

Que pensez-vous du système de confrérie ? Les confréries… C’est en quelque sorte le mythe dont tout le monde entend parler avant d’intégrer l’université. Parfois ça fait peur, parfois ça donne envie, mais pour ma part, j’ai débuté la vie étudiante en éludant la question. Trop préoccupé à l’idée de devoir me débrouiller seul, tant au niveau de l’argent que des études, je me suis concentré uniquement là-dessus, en oubliant quelque peu le sujet au fil des années. Maintenant que le plus dur est passé, je songe très sérieusement à en intégrer une (et pas n’importe laquelle), parce que mine de rien, ils ont l’air de bien s’amuser et mon côté fêtard me démange de plus en plus. Pour autant, c’est vrai que la pratique du bizutage est légèrement inquiétante, quoi qu’en étant plus « ancien », je peux peut-être avoir un traitement de faveur (oui ? non ? s’il vous plait?). Plus sérieusement, pour en avoir rencontré un certain nombre, on dirait plus un bon groupe d'amis sur la même longueur d’onde qu’une secte ou des azimutés (image qu’on aurait tendance à leur donner sans trop connaître).

D'ailleurs, faites-vous partie d'une confrérie ? Si oui, depuis combien de temps ? Jusqu’alors non, mais j’ai depuis peu fait le choix d’en intégrer une, qui me fait de l’œil depuis un moment : les Sigma Chi. La décision était vite prise puisque s’il y a bien une confrérie qui me tente, c’est celle-ci. J’ai rencontré quelques-uns des mecs qui en font partie en pratiquant du sport et on a tout de suite envie d'entrer dans leur famille. À les écouter ils sont tous frères, se soutiennent et vivent pour le meilleur et pour le pire. De plus ce sont uniquement des « frères » et quoi de mieux qu’une bonne bande de potes sans nana pour nous prendre la tête ? Oui, les filles c’est chiant, ça braille et ça pleure ou ça t’emmerde avec une psychologie à la con. J’aime les filles attention, c’est juste que j’ai du mal à les supporter dans une relation de longue durée, car il arrive toujours un moment où elles ne sont plus aussi « cool » qu’elles le prétendaient être. Donc les filles dans le meilleur des cas c’est une amitié platonique ou un plan cul… En dehors de ces deux catégories ça devient vraiment, vraiment, vraiment compliqué à gérer (et malheureusement ça existe). Bref, sachant que je suis désormais « posé », je ne suis pas contre mettre un peu de piment à ma petite vie tranquille, trop tranquille même. Car oui j’ai bien compris qu’en tant que petit nouveau, j’allais avoir droit à un bizutage (et pas n’importe lequel). À quoi je m’attends ? Déjà je suis quasiment sûr à 100% de me retrouver à poil à un moment ou à un autre, dans des tenues compromettantes aussi, couvert de textures visqueuses et étranges, dans des lieux inédits… Je ne me fais pas d’illusion sachant que je serai entouré de mecs et qu’on peut avoir des idées très très farfelues quand on s’en donne la peine (idées qui tournent généralement autour de quatre choses : le cul, le sport, les filles et la bouffe). Pas forcément dans cet ordre-là ! Du coup ça pourrait donner quelque chose comme un tournoi de beer pong déguisé en soubrette contre des filles, qui à chaque point gagné (ou perdu tout dépend le niveau) me balance des saloperies. Et bien entendu la confrérie qui pendant ce temps-là prend les photos souvenirs qui tourneront partout le lendemain…Mais tout va bien, je suis prêt et j’accepte les règles du jeu les amis.


Biographie




"Il n'est de véritable déception que de ce qu'on aime."


Tout commence le 2 avril 1992, soit le jour de ma naissance, à Hartford dans le Connecticut ; Je suis né un soir de printemps dans une clinique déjà bien bon chic – bon genre. C’est comme ça que les choses devaient se passer quand on en avait les moyens, ce qui était le cas de mes parents. Fils unique d’un dirigeant d’une grande compagnie d’assurance, il est clair que mon enfance est loin d’être déplorable. À vrai dire, j’ai eu tout ce dont peut rêver un petit garçon : de l’amour, des parents adorables, des jouets en veux-tu en voilà… Vous l’avez vu arriver, il y a bien un « mais » quelque part. J’ai continué à grandir dans ce climat paisible, fourré une bonne partie du temps chez mes grands-parents maternels, qui ont su au passage nous inculquer une bonne éducation et des valeurs, à mon cousin et moi. Unis comme les deux doigts de la main, nous avons passé la quasi-totalité notre enfance à deux…enfin à trois si on compte la petite voisine, Rose. Vous n’imaginez pas à quel point c’est emmerdant de se coltiner une gamine plus jeune de deux ans quand on est deux garçons. Il y avait comme qui dirait un décalage entre nous –elle et moi tout du moins–.  Un avis strictement personnel puisque Brett en a toujours pincé pour elle ; il passait son temps à lui courir après et je me suis retrouvé une bonne paire de fois tout seul à tenir la chandelle. Quand bien même, j’ai appris à la supporter et nous avons eu quelques bons moments ensemble, de notre premier jour d’école au lycée.

-------

Quand on est un jeune homme et qu’on voit à quel point son père a réussi dans la vie, on cherche forcément à un moment donné à vouloir l’imiter ou le surpasser… C’est dans cette optique que j’ai développé un intérêt tout particulier pour le droit, matière qui semblait tout de même très abstraite. Une opportunité (ou plutôt un gros piston) s’est présenté pour que j’effectue un stage dans le service juridique d’une entreprise et forcément, ce fût celle de mon père. Tout heureux de pouvoir découvrir le monde du travail et du droit, j’ai commencé mon apprentissage avec plein d’entrain. Au fil des semaines, on me confiait de plus en plus de responsabilités, tellement qu’un beau jour j’ai pu accéder à la salle des archives. On pouvait compter sur les doigts d’une main les personnes susceptibles d’y entrer. Au bout de quelques temps et d’une nature très curieuse, je n’ai pas pu m’empêcher de jeter un œil aux dossiers classés « confidentiels ». Après tout c’était l’entreprise de mon père, même ma mère y travaillait (en tant que secrétaire), ce n’était donc pas un crime de zieuter quelques affaires. Sauf que les cartons étaient bourrés de dossiers classés sans suite, de pot-de-vins versés, de preuves démontrant que de l’argent était extorqué chaque jour aux clients de l’entreprise. Je n’étais pas un saint, mais il y avait tout de même des limites à ne pas franchir dans ma conception de l’honnêteté. J’ai d’abord voulu prévenir mon père de ce qu’il se passait car il ne devait pas être au courant (il se pouvait que sa position et ses missions l’empêchent de s’attarder plus que ça sur les dossiers), alors je lui en ai touché un mot le soir même. Je m’étais attendu à n’importe quelle réaction de sa part, sauf une gifle pour avoir fourré mon nez dans ses affaires… Ses affaires ? Ses magouilles plutôt. À partir de ce jour je ne l’ai plus jamais respecté... Étant plus proche du paternel plutôt que de ma mère, je devais quand même lui en parler, avoir son avis sur la question, que faire pour arrêter ça… ; j’ai ensuite vite compris qu’elle était au courant depuis longtemps et qu’elle n’avait jamais bougé le petit doigt, à la limite de lui donner un coup de main. En gros, j’ai admiré des gens toute ma vie alors qu’ils ont basé leur pseudo succès sur du vent. l’impression de vivre avec des étrangers et plus les jours passaient, pire c’était. Couvrir tes parents ou faire ta vie proprement en galérant ? Sans hésitation la dernière solution. Un matin, j’ai fait mes valises pour habiter quelques temps chez mes grands-parents, puis j'ai décidé de chercher une université dans un autre État, loin de tout ça. Mon choix s’est finalement porté sur Chicago et son université très bien réputée, qui m’offrait la possibilité de suivre un cursus en droit et en sport.

-------


Chicago. La ville de toutes les galères. Quand tu arrives dans un endroit totalement inconnu avec une malheureuse valise et quatre sous, ce n’est vraiment pas évident. Et encore moins quand tu as eu l’habitude de tout avoir facilement. Faute de mieux, j’ai appris à me débrouiller avec le strict minimum… J’ai trouvé des petits boulots pour gagner à peine de quoi vivre, jusqu’à ce que je tombe sur LE bon plan.. Mais cela restera un secret car je ne suis du tout fier de l’avoir fait… Les quatre années d’undergraduate sont passées à une vitesse folle… J’ai commencé la fac avec une certaine appréhension, je ne connaissais pas grand monde, mais j’étais déterminé à réussir. Pas grand monde si ce n’est Rose, la miss parfaite par excellence, celle que j’ai dû supporter toute mon enfance. Au fond je l’apprécie vraiment, elle est plutôt pas mal en plus, mais j’ai vraiment du mal tout en sachant qu’elle me rappelle une partie de ma vie que je préfère oublier. Toujours est-il que j’ai continué cette petite routine tranquillement, côtoyant de plus en plus Rosie, me faisant aussi de nouvelles connaissances, tant masculines que féminines. Dans l’optique de ne pas me prendre la tête, je n’ai jamais vraiment eu de relation sérieuse…ah si j’ai essayé une fois ! Mais ça n’a pas fonctionné. En fait, je me suis tellement concentré sur mes études que j’en ai un peu oublié tout le reste, sauf bien sur les soirées. Je veux bien être sérieux, mais sortir c’est quand même « la base ». J’ai eu un déclic cette année avec mon passage en première année de graduate, en préparation du Master. C’est décidé, je rejoins une confrérie et mon choix s’est porté sur les SIGMA CHI. Sportifs dans l’âme, déconneurs, fêtards et unis, c’est les ‘frères’ et la nouvelle famille qu’il me faut. Car oui, une confrérie n’est pas seulement une bande de dépravés comme j’ai pu l’imaginer, mais une véritable petite famille et des gens qui se soutiennent entre eux, tout ce dont j’ai besoin. Je commence donc la nouvelle année scolaire en tant que bizut, comme un petit nouveau alors que je suis étudiant depuis plus de quatre ans. Comme quoi il y a un début à tout ! Pour avoir vu et entendu le fonctionnement des bizutages, je sais que je vais avoir droit à des évènements qui marqueront à tout jamais ma mémoire (et juste ça si possible).


Moi c'est NUTELLAZ !
J'ai 20 ans, je suis une licorne à trois têtes (accessoirement une fille aussi) et je vis en France, à Lille. J'ai découvert le forum grâce à une amie de longue date (Charlie) et je le trouve topissime (surtout le contexte, qui déchire tout) ! Sinon, je serai connecté(e) régulièrement, minimum trois fois par semaine et je devrai pourvoir RP environ 1 à 3 fois par semaine.



Dernière édition par Logan J. Samuels le Jeu 17 Sep - 15:46, édité 5 fois
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://yuck-it-up.forumactif.com/t2212-lux-2-0-the-robot-unicorn


Lux Ó Cearnaigh
FONDATRICE - NOTRE MÈRE A TOUS
Je suis à Chicago depuis le : 03/06/2011 et j'ai déjà rédigé : 3705 messages. J'ai : 24 ans d'après mes amis. Dans la vie, je suis : doctorante (troisième année) en ingénierie, spécialisée en robotique

Feuille de personnage
Choses à savoir sur moi :
Mes amis & mes sorties:

MessageSujet: Re: (LOGAN) + when the sun goes down, I see you around (scéna de Rose)   Mer 16 Sep - 19:40

WELCOME ! stress
Et en plus, tu as fait un choix de scénario au top du top. Mais je te garde à l'oeil, faudrait pas que tu casses le coeur de ma petite Rosie-bizut, hein. Marraine in da place
Bon courage pour la suite de ta fiche, j'espère que tu te plairas bien ici ! **

_________________________________
Revenir en haut Aller en bas


Invité
Invité

MessageSujet: Re: (LOGAN) + when the sun goes down, I see you around (scéna de Rose)   Mer 16 Sep - 19:48

NAN MAIS LUX, D'OU TU POSTES AVANT MOI (mais en même temps, t'essaye de me protéger, toussa toussa )

Je me sens trop bête, mais j'aime déjà ton début de fiche, j'aime tout stress je devais sortir ce soir, mais j'ai trop envie de rester maintenant, cimer en tout cas, un gros merci d'avoir pris mon scénario, j'espère que tu ne le regretteras pas, et que tu t'amuseras bien (d'ailleurs, ici on est les rois de la CB, on passe notre temps à faire des conneries, donc je te promets un bizutage plutôt rigolo )

Sinan, T'ES BEAUUUUUUUUUU  la première qui te touche, je pète un cable (CAO, SI TU PASSES PAR LA). Je rigole hein, faut bien que Lolo ait ses petits secrets j'avoue qu'en plus tu tombes bien, alors que je viens juste d'avoir ma rentrée, ça me remotive à fond. Et le nouveau design arrive bientôt, tu vas kiffer. Bref, ce forum est trop top l'ambiance est géniale, et on est tous fous. Et merci Charlie alors I love you

Donc voila, n'hésites pas à m'envoyer un message n'importe quand si tu as une question, de toute façon je traine souvent sur la CB
Et le meilleur pour la fin : BIENVENUE ! coeur2

Avalanche de smileys:
 


(je suis folle).
Revenir en haut Aller en bas


Invité
Invité

MessageSujet: Re: (LOGAN) + when the sun goes down, I see you around (scéna de Rose)   Mer 16 Sep - 20:40

Bienvenue sur le forum avec ce super scénario !
Bon courage pour ta fiche !
Revenir en haut Aller en bas


Invité
Invité

MessageSujet: Re: (LOGAN) + when the sun goes down, I see you around (scéna de Rose)   Mer 16 Sep - 21:31

Je ne fais que passer...

TOI.
OUI. TOI.
Fais attention à tes fesses. Tu fais du mal à Rose, Lux et moi on va te défoncer ouesh!
A coups de tronçonneuse, et tout...

Sérieusement.
Tu es lààà! stress
Tu es beau, tu es doux, tu as la classe... Bref tu déchires!
Avec Sean en plus... Pourquoi j'ai pas le droit de te toucher?! Pleure

Bref, Charlie elle a décidé d'amener toute sa tribu ici, comme d'habitude.
Bienvenue chez les fous, et bon courage pour la fin de ta fiche.

Ca va être redondant mais tant pis: Excellent choix de scénario, tu le sais ça?
Revenir en haut Aller en bas


Invité
Invité

MessageSujet: Re: (LOGAN) + when the sun goes down, I see you around (scéna de Rose)   Mer 16 Sep - 21:49

"spécialisation : droit des affaires" c'est le cours que j'ai eu 4h de 16h à 20h hier Pleure Pleure Pleure quel malheur
En tout cas Sean est un très trèès bon choix, BIENVENUE et amuse toi bien
Revenir en haut Aller en bas


Invité
Invité

MessageSujet: Re: (LOGAN) + when the sun goes down, I see you around (scéna de Rose)   Mer 16 Sep - 21:52

bienvenue sur le forum avec le sexy sean
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur


Le Doyen
TÊTE PENSANTE DE CHICAGO
Je suis à Chicago depuis le : 09/07/2015 et j'ai déjà rédigé : 1092 messages. J'ai : 55 ans d'après mes amis. Dans la vie, je suis : le fabuleux doyen de cette université

Feuille de personnage
Choses à savoir sur moi :
Mes amis & mes sorties:

MessageSujet: Re: (LOGAN) + when the sun goes down, I see you around (scéna de Rose)   Mer 16 Sep - 22:13

Bonsoir Logan.

Je peux comprendre que tu sois bizut, que ton personnage n'ait aucune idée de ce qui peut s'y passer.
Mais pour te valider chez les Sigma, il me manque une chose.
Pourrais-tu me donner au moins un exemple (hypothétique, évidemment) de bizutage que Logan pourrait subir durant cette année?

Merci, et bon courage. I love you
Revenir en haut Aller en bas


Invité
Invité

MessageSujet: Re: (LOGAN) + when the sun goes down, I see you around (scéna de Rose)   Mer 16 Sep - 22:35

sean.
bienvenue.
Revenir en haut Aller en bas


Invité
Invité

MessageSujet: Re: (LOGAN) + when the sun goes down, I see you around (scéna de Rose)   Mer 16 Sep - 22:39

ROSIE CHERIE - Je fais attention à mes arrières (et toi aux tiens)   bref oui je suis d'accord l'ambiance est top, merci beaucoup pour cet acceuil de ouf et je me répète mais le scéna était paaarfait!

LUX & CAOIMHE - Du calme les filles je suis un ange ange2 , je ne compte ô grand jamais faire l'affront de blesser la petite Rosie (on peut s'arranger pour le fait de me toucher tu sais? hein ) merci pour l'accueil **

JASON - Merci beaucoup, j'adooooore Jesse (dixit la fan invétérée de Chicago PD) faint

SILEAS - Je compatis j'ai exactement le même pas à cette heure-là par contre! Merci love

ALEXANDER - Merciiiii stress

LE DOYEN - Je comprends je comprends.... J'ai rajouté quelque chose, j'espère que c'est ok danse2

GIULIA - Merci belle demoiselle
Revenir en haut Aller en bas


Invité
Invité

MessageSujet: Re: (LOGAN) + when the sun goes down, I see you around (scéna de Rose)   Mer 16 Sep - 22:51

Bienvenue, beau gosse! I love you
Revenir en haut Aller en bas


Invité
Invité

MessageSujet: Re: (LOGAN) + when the sun goes down, I see you around (scéna de Rose)   Jeu 17 Sep - 2:11

Citation :
Unis comme les deux doigts de la main, nous avons passé toute notre enfance à deux…enfin à trois si on compte la petite voisine, Rose. Oui, vous n’imaginez pas à quel point c’est emmerdant de se coltiner une gamine plus jeune de deux ans quand on est deux garçons. Il y avait comme qui dirait un décalage entre nous –elle et moi tout du moins–. C’est mon avis strictement personnel puisque Brett en a toujours pincé pour elle ; il passait son temps à lui courir après et je me suis retrouvé une bonne paire de fois tout seul. Quand bien même, j’ai appris à la supporter et nous avons passé de bons moments ensemble, de notre premier jour d’école au lycée.

T'es dure, mais j'adore (la gamine, elle va t'en faire voir de toutes les couleurs )

On négociera pour que tu touches Cao, mais ça va être dur hein
Revenir en haut Aller en bas


Invité
Invité

MessageSujet: Re: (LOGAN) + when the sun goes down, I see you around (scéna de Rose)   Jeu 17 Sep - 10:29

Caoimhe E. Joyce a écrit:

Bref, Charlie elle a décidé d'amener toute sa tribu ici, comme d'habitude.
Bienvenue chez les fous, et bon courage pour la fin de ta fiche.

bah oui je rameute les troupes quand j'aime bien un forum KESSKIAAAA
après ma soeur mon amie d'enfance ! et j'en ramènerai encore comptez sur moi

bon sinon ton avatar est bwajgagopajfaohf bave bave
bon courage pour ta fichette, et tu me réserves un super lien hein !! (sinon j'prends le train jusqu'à Lille pour te taper catwoman )
luv luv Léche love love
Revenir en haut Aller en bas


Invité
Invité

MessageSujet: Re: (LOGAN) + when the sun goes down, I see you around (scéna de Rose)   Jeu 17 Sep - 11:57

CORNELIA - Merci I love you

ROSE - Je suis plus gentille dans la suite    (que j'attends de poster une fois que le Doyen aura dit ok pour la confrérie muais.. ), pour le reste on négociera


CHARLIE - J'avoue qu'elle m'en a tellement dit du bien que je n'ai pas pu résister love
C'était évident qu'il nous fallait un lien qui déchire tout (on continue d'en discuter en mp) stress
Merci beaucoup **
Revenir en haut Aller en bas


Invité
Invité

MessageSujet: Re: (LOGAN) + when the sun goes down, I see you around (scéna de Rose)   Jeu 17 Sep - 13:49

Oh my, Sean O'Pry est tellement beau han

BIENVENUE PARMI NOUS
Et bonne continuation pour ta fiche !
Revenir en haut Aller en bas


Contenu sponsorisé

MessageSujet: Re: (LOGAN) + when the sun goes down, I see you around (scéna de Rose)   Aujourd'hui à 1:24

Revenir en haut Aller en bas
 
(LOGAN) + when the sun goes down, I see you around (scéna de Rose)
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 2Aller à la page : 1, 2  Suivant
 Sujets similaires
-
» (LOGAN) + when the sun goes down, I see you around (scéna de Rose)
» Présentation de Logan Echolls
» Alice Logan [validée]
» Logan Wright
» [M] LOGAN LERMAN - compliqué.

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
YUCK IT UP :: LES ARCHIVES :: Les archives :: Les fiches périmées-
Sauter vers: